Parti socialiste

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  gérard menvussa le Sam 6 Aoû - 15:02

Ségolène veut une réforme bancaire

Ségolène Royal était l’invitée d’Europe 1. Arlette Chabot, membre du Siècle, y montre qu’elle ne souhaite pas la candidature de Ségolène Royal. De la même manière, en 2007, des dirigeants PS, membres des clubs de pouvoir, ne souhaitaient pas qu’elle gagne. On voyait en effet des dirigeants PS sans idéologie la soutenir dans les médias, lors des présidentielles de 2007.

Dans cette vidéo on voit Ségolène Royal refouler la candidature de Christine Lagarde, ce qui n’était pas le cas de Martine Aubry, ni François Hollande.



Les sondages voyaient Delanoé en tête lors du congrès de Reims, le dernier congrès du PS. Ségolène Royal fut largement en tête. Elle aurait pu gagner ce congrès si Martine Aubry n’avait pas triché, si cette dernière n’était pas soutenue par les médias.



Martine Aubry continue cette année dans ses manipulations d’appareil, en se désignant elle même candidate PS, lors de son discours d’investiture. Elle souhaite que la désignation du candidat PS se passe comme celui du congrès de Reims, en jouant avec les votes des militants, en utilisant le regroupement d’élus à la cause du premier candidat PS issu d’un club de pouvoir. Il sera plus difficile de tricher cette fois-ci.



Les 9 et 16 Octobre vous pourrez voter, en échange d’un modeste euro ainsi que la signature d’une charte, pour élire le candidat que vous souhaitez. N’hésitez pas à vous renseigner en contactant votre bureau PS départemental, afin de savoir où voter.



Le PS est le parti de gauche ayant le plus de militants et de sympathisants. Vous avez l’occasion d’élire leur représentant sans avoir à adhérer. La démocratie participative c’est dès le 9 Octobre qu’on peut l’instaurer.
Tags : Politique Présidentielles 2007 PS Liberté d’expression Présidentielle 2012
Réactions à la vidéo Faire un don

vote
par iakin (xxx.xxx.xxx.202) 6 août 13:48

Ils font refaire le même coup qu’en 2007 en pire... A l’époque on pouvait s’inscrire au PS au dernier moment, en échange d’un quignon de pain. Maintenant ils incitent carrément tout le monde à venir voter (Royal fait même appel aux "gaullistes") pour leurs candidats préférés des médias, y’a plus qu’à faire une croix en bas d’une feuille.

Au nom de la "démocratie participative", vous allez donner les moyens à n’importe qui d’aller voter à votre place, avant d’aller voter pour quelqu’un d’autre en 2012.
Ça sert à quoi un parti, si les adhérents ne peuvent pas choisir leur représentant ?

Si les écolos avaient fait pareil on se serait peut-être retrouvé avec Hulot à la tête de l’Etat...
Réagir à l'article Réagir à ce message Signaler un abus

Ecrire un commentaire Faire un don

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login /mot de passe

Mot de passe oublié?

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.
Vidéo envoyée par matthius
matthius

Ecrivain public d’AGORA VOX, il m’arrive de trouver des vidéos intéressantes sur Internet. Vous pouvez entendre tout mon site en audio.
Voir ses articles, sa fiche et ses statistiques
Réclame AdTech Ad
Dernières vidéos de l'auteur

Ségolène veut une réforme bancaire
Prévoir les séismes c’est possible !
La démocratie réelle en action
Nucléaire citoyen et dépopulation verte


Tous les articles de cet auteur
Vidéos les plus vues

Le meilleur sketch de Dieudonné
Nafissado Maso : l’incroyable vérité sur DSK
Préparez-vous au pire, l’état lui s’y prépare
La dégradation de la dette US est voulue par Wall Street
Le prévenu bisontin s’échappe du tribunal et nargue la police sur (...)

Réclame AdTech AdAdTech Ad
A lire sur le même thème
Présidentielle 2012
Face au massacre financier, dégainons le Glass-Steagall (...)

Chute des bourses, crise de l’Euro, attaques spéculatives contre l’Italie, austérité partout, (...)

6 aoû. | 2 réactions | ThomasDD
Dans la tête des islamistes...

Ce reportage de la chaîne M6 (2010) met en pièces la propagande martelée, jour après jour, par le (...)

5 aoû. | 29 réactions | Mjöllnir
A lire sur le même thème
Liberté d’expression
Maryse Souchard : Du danger de la libre parole de tous (...)

Conférence de Maryse Souchard, faite le 9 avril 2010 au Département de communication de (...)

6 aoû. | 8 réactions | Sarah
Interview de ’François Mitterrand’ 30 ans après

Il y a 30 ans, François Mitterrand était élu Président de la République française, et pour fêter (...)

29 jui. | 4 réactions | Enquête & Débat
A lire sur le même thème
Politique
Maryse Souchard : Du danger de la libre parole de tous (...)

Conférence de Maryse Souchard, faite le 9 avril 2010 au Département de communication de (...)

6 aoû. | 8 réactions | Sarah
Dieudonné et Soral vus par un juif Ashkénaze ...

Le combat de Dieudonné et Soral vu par un juif Ashkénaze ... Un homme comme il en faudrait (...)

5 aoû. | 11 réactions | Hijack

Facebook Facebook Friendfeed Friendfeed RSS RSS Twitter Twitter
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  gérard menvussa le Sam 6 Aoû - 15:03

Martine Aubry annoncée à Montceau le 31 août
Notez cet article :
le 05/08/2011 à 16:29 Vu 671 fois
Quelques jours après l’université d’été du PS à la Rochelle, Martine Aubry sera en campagne dans la communauté urbaine. La candidate aux primaires du PS parlera politique de l’emploi. Photo AFP

Quelques jours après l’université d’été du PS à la Rochelle, Martine Aubry sera en campagne dans la communauté urbaine. La candidate aux primaires du PS parlera politique de l’emploi. Photo AFP
Partager
Envoyer à un ami

La candidate aux primaires du Parti socialiste et ex-première secrétaire du PS sera en Saône-et-Loire mercredi 31 août, à l’invitation du député-maire de Montceau, Didier Mathus.

Ce déplacement sera organisé autour du thème des politiques de l’emploi, à l’heure où les derniers chiffres du chômage publiés par le gouvernement sont « catastrophiques et révèlent la faillite de Sarkozy dans ce domaine », selon le député socialiste.

La journée, dont le programme détaillé sera communiqué dans quelques jours, se terminera par un rassemblement, ouvert à tous, à Montceau, annonce Didier Mathus.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  gérard menvussa le Sam 6 Aoû - 15:08

Martine Aubry embauche un pygmalion écolo


Parmi les « 82″ qui entourent la première secrétaire dans sa conquête du pouvoir suprême, on trouve un certain Pierre Radanne, un écolo expert en questions énergétiques, et qui avait défié Pierre Mauroy aux municipales de 1977, moissonnant un vexant 6,5 % au premier tour avec sa liste des Amis de la Terre dont il était l’un des co-fondateurs. Et obligeant le futur premier ministre à négocier leur désistement pour le second tour. De cette irruption inopinée sur la scène politique locale est née la maison de la nature et de l’environnement à Lille, sorte de chaudron associatif écolo et pépinière de jeunes talents politiques qui feront parler d’eux ensuite. Et continuent d’ailleurs, pour la plupart, à jouer les poils-à-gratter des pouvoirs socialistes locaux (Dominique Plancke, Ginette Verbrugghe, Marie-Christine Blandin, Guy Hascoët (ce dernier « recyclé » au conseil régional de Bretagne,…). On peut voir Radanne comme le pygmalion de cette génération. Une génération que Pierre Mauroy avait en son temps gentiment qualifiée de « pingouins verts »…
Les personnalités d’André Dupon, le patron de Vitamine T, réseau d’entreprises d’insertion, et de Didier Fusillier, l’architecte-en-chef de la politique culturelle lilloise, sont plus évidentes. Le premier est le pilier opérationnel de Pierre de Saintignon, bras droit et adjoint de Martine Aubry à Lille, dans le domaine de l’économie solidaire et sociale. Le second influence et manage les grands événements culturels lillois au point de susciter quelques critiques.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le ton monte entre les candidats

Message  gérard menvussa le Mar 23 Aoû - 21:27

le ton monte entre les candidats

LEMONDE.FR | 23.08.11 | 13h42
Faire campagne sans s'égratigner... L'exercice auquel veulent se soumettre les candidats à la primaire PS n'est pas aisé. Et comme on pouvait s'y attendre, l'échéance approchant, de premiers tacles ont été échangés ces derniers jours, notamment entre les camps des deux favoris des sondages, Martine Aubry et François Hollande.

A quelques jours de l'université d'été PS de La Rochelle, la tension monte entre les socialistes. Car il faut bien pour chacun faire valoir une forme de différence politique.

Le 20 heures du 22 août 2011

Chose inhabituelle, Martine Aubry, invitée sur TF1 à décrire ses différences avec François Hollande, a cité plusieurs points : elle a souligné qu'elle voulait "préparer la France à une sortie du nucléaire", sous-entendant qu'elle était plus ambitieuse que son rival dans ce domaine.

Elle a aussi affirmé vouloir imposer la règle du non-cumul des mandats, là encore une allusion au fait que M. Hollande, lui, est moins sur le fil sur cette question... sensible pour les élus locaux PS. Enfin, faisant valoir son "sérieux", elle a aussi mis en avant son statut de femme.

Pierre Moscovici, rallié à François Hollande, n'a pas attendu pour répliquer à Martine Aubry : "Quand on commence à dire que son adversaire, comme ça benoîtement, serait favorable au cumul des mandats, alors que François Hollande dit lui aussi qu'il faut une loi pour réduire le cumul des mandats dès l'élection passée..." a-t-il dénoncé sur RTL.

"Quand elle dit que sur le nucléaire, que les autres ne sont pas si clairs, alors que François Hollande est celui qui a fait la proposition la plus ambitieuse, en matière de réduction de la part du nucléaire dans la production énergétique française, je me dis que cette publicité comparative-là, ça n'est pas ce qu'il faut faire", a-t-il ajouté. M. Hollande propose "un grand débat" sur la question et une diminution graduelle du parc.

"LES SOUTIENS DE MARTINE AUBRY SONT OMNIPRÉSENTS"

Et le proche de DSK, rallié à François Hollande, de lancer une autre attaque contre le camp de Martine Aubry : l'organisation des primaires serait partiale. Interrogé sur le rassemblement de La Rochelle, il dénonce : "J'observe quand même quand je regarde le programme que (...) les soutiens de Martine Aubry sont omniprésents, beaucoup plus que les autres. A eux tous seuls, ils représentent plus d'intervenants dans l'université d'été que tous les soutiens des autres candidats."

Par ailleurs, certains ont souligné qu'une tribune au Monde de l'ancienne première secrétaire mentionnait en signature sa fonction dans le parti, ce qui est en principe interdit à tous les candidats, dans le règlement de la primaire.

"QUAND J'ENTENDS CERTAINS DIRIGEANTS SOCIALISTES PROMETTRE DU SANG, DES LARMES"

Ségolène Royal a montré par une saillie que la passe d'armes inédite entre les deux favoris de la primaire dans les sondages n'est pas un signe isolé. "Quand j'entends certains dirigeants socialistes promettre du sang, des larmes, de la rigueur... Il n'y a pas que la rigueur à promettre, il y a une bonne gestion à mettre en place", a déclaré la candidate à la primaire, samedi sur TF1.

Une façon de se démarquer, alors que François Hollande vante son sérieux financier et que Manuel Valls s'est différencié en se déclarant favorable au principe d'une "règle d'or" budgétaire. Et en s'interrogeant publiquement sur deux mesures importantes du programme socialiste : la retraite à 60 ans et les 300 000 emplois-jeunes.

Dans l'entourage d'Arnaud Montebourg, l'opportunité de cibler ses rivaux fait aussi débat : ce week-end, à Frangy, il a renoncé à critiquer la volonté commune à Hollande et Aubry de réduire les déficits, a noté Le Monde. Certains de ses partisans le poussent à se crédibiliser, pour ne pas avoir une image de "procureur", d'autres le poussent à frapper plus forts les autres candidats.

"Les candidats s’étalonnent les uns par rapport aux autres", a estimé Benoît Hamon, porte-parole du PS, lundi, lors du point presse du parti. Il a reconnu l’existence "d’une forme de confusion en ce moment", rapporte Public Sénat. "Mais dès que le candidat sera désigné, les choses se clarifieront", a-t-il ajouté. D'ici là, petites phrases et autres piques risquent de se multiplier.
Alexandre Piquard
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  gérard menvussa le Jeu 25 Aoû - 21:38

Université d'été PS : une pause avant le prochain round

Le Point.fr - Publié le 25/08/2011 à 21:08

Ambiance extrêmement bon enfant lors du pot de la fédération de Charente-Maritime jeudi soir à La Rochelle. Vendredi s'ouvrira l'université d'été du PS, rampe de lancement du parti vers 2012. Mais pour l'instant, les socialistes partagent un apéro convivial. À partir de 19 heures, les principaux candidats à la primaire arrivent dans le jardin ensoleillé où un buffet a été dressé.

Lionel Jospin est déjà là depuis quelques minutes. L'ancien Premier ministre est peu prolixe. Tenue décontractée, veste en lin beige et jean, il lâche simplement : "Ce n'est pas moi la personne importante aujourd'hui." Car il a décidé de ne pas se prononcer en faveur de l'un ou l'autre des candidats. Quoi qu'il arrive, il soutiendra le vainqueur de la primaire face à Nicolas Sarkozy. Mais François Hollande et Martine Aubry, débarqués du même train en provenance de Paris, se pressent tout de même autour de lui pour une photo de groupe. Ségolène Royal arrive un peu en retard, se prête aussi à l'exercice de la photo de groupe. Sourires, bises, éclats de rire, il semble loin le temps où Jospin, candidat malheureux en 2002, clouait au pilori Royal, candidate malheureuse en 2007, dans son livre L'impasse. Oui, l'ambiance est extrêmement bon enfant. Aubry raconte ses vacances à Jospin, qui en fait de même avant de féliciter Hollande pour son bronzage. Le favori des sondages précise que sa bonne mine lui vient de son séjour estival à Hossegor, sur la côte basque. Bien sûr, le premier secrétaire par intérim Harlem Désir parle à son arrivée de la crise, du plan de rigueur gouvernemental, taxe Fillon de "fossoyeur de la cohésion sociale" et fustige la "micro-taxe pour les méga-riches"... Mais les débats sur les grands sujets d'actualité ne commencent vraiment que vendredi. Alors aussi, le combat des candidats pour remporter l'investiture PS pourra reprendre.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  nico37 le Ven 30 Sep - 18:26

sondage en ligne Sud ouest

Quel est votre favori pour la primaire PS ?

Arnaud Montebourg 10 %
Martine Aubry 10.9 %
Jean-Michel Baylet 1.9 %
Manuel Valls 8.6 %
François Hollande 34.7 %
Ségolène royal 5.9 %
Aucun 28 %

5118 réponses

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  GGrun le Ven 30 Sep - 18:55

ET ALORS ? et alors ? ...

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  Vérosa_2 le Ven 30 Sep - 21:29

Ah merde ! moi qui avait parié sur Baylet au loto des primaires, je vais encore en être de ma poche. La vie est injuste.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  sylvestre le Lun 31 Oct - 16:50

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2011/10/31/pour-cahuzac-ps-hollande-ne-pourra-pas-appliquer-tout-le-programme-socialiste_1596333_1471069.html

Pour le socialiste Cahuzac, le programme du PS n'est pas applicable en entier

LEMONDE.FR avec Reuters | 31.10.11 | 11h43   •  Mis à jour le 31.10.11 | 14h22

Jérôme Cahuzac, président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, à Paris en janvier 2011.

La crise de la dette aura-t-elle raison du programme du Parti socialiste ? Pour le président de la Commission des finances de l'Assemblée nationale, le socialiste Jérôme Cahuzac, le programme adopté en 2010 par le PS ne pourra en tout cas pas être appliqué dans sa totalité. Cette prise de position confirme le discours déjà amorcé par d'autres proches de François Hollande, après sa désignation à la primaire socialiste.

"François Hollande puisera dans ce programme mais ne pourra réaliser la totalité de ce programme car tout simplement les moyens du pays ne le permettent pas", a expliqué M. Cahuzac, sur France 2, lundi 31 octobre. Proche de François Hollande et candidat potentiel au poste de ministre de l'économie en cas de victoire de la gauche, il a toutefois rappelé que depuis 1981, le projet du candidat socialiste s'était inspiré du projet socialiste tout en état à chaque fois différent.

"ECONOMIES", "REDÉPLOIEMENT DE FONCTIONNAIRES", "CRÉATIONS NETTES"


Selon M. Cahuzac, le candidat des socialistes devra arbitrer par exemple entre la proposition de 300 000 emplois "d'avenir", nouvelle mouture des "emplois-jeunes"subventionnés des années 1990 et celle du "contrat générationnel". Cela semble logique car cette dernière proposition de M. Hollande semblait pensée comme une alternative aux emplois d'avenir prévus dans le projet PS et défendus par sa rivaleMartine Aubry, notamment.

Concernant les embauches de 60 000 enseignants sur cinq ans proposées par François Hollande et vertement critiquées par l'actuelle majorité, M. Cahuzac estime "la question sur le financement parfaitement légitime". "Le financement se fera par des économies, par du redéploiement de fonctionnaires et peut-être par des créations nettes, trois composantes dans des proportions qui restent àdéterminer en fonction de la croissance", affirme-t-il, sans chercher à lever la part de flou qui subsiste autour de l'application concrète de cette mesure.

Avant Jérôme Cahuzac, un autre acteur important de la campagne de François Hollande, Michel Sapin, avait dit, mercredi, que le projet socialiste donnait "toute liberté d'adaptation à la conjoncture, d'une part, et aux priorités du candidat, de l'autre". "Augmenter le nombre de fonctionnaires dans l'éducation nationale n'a jamais voulu dire augmentation du nombre global de fonctionnaires. Ça veut direl'arrêt de la politique imbécile et aveugle du un sur deux qui part à la retraite et qui n'est pas remplacé", avait-il précisé.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  gérard menvussa le Lun 31 Oct - 23:27

Déja, le programme de Hollande n'était pas du rouge vif ! Avec toute l'eau qu'il met dans sa grenadine, cela va ête de plus en plus imbuvable !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  gérard menvussa le Mer 2 Nov - 23:42

Les socialistes français "approuvent" le référendum grec d'une façon assez intéressante : le meilleurs dans le genre c'est quand même cambadélis (surtout quand il dit "ce n'est pas un référendum qui peut casser l'ue, regardez le référendum français !" c'est assez délicieux !)


Jean-Christophe Cambadélis par franceinter
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  neo94600 le Jeu 8 Déc - 14:51

Les socialistes connus, que nous connaissons comme tels ne sont en fait que des pseudos-socialistes, ENArques et magouilleurs : electionpresidentielle2012.net/content/le-hold-des-pseudo-socialistes-sur-la-france

neo94600

Messages : 1
Date d'inscription : 08/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  BouffonVert72 le Jeu 8 Déc - 21:22


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-verts-voulaient-un-accord-avec-bayrou_1058973.html#xtor=AL-447

PS: Malek Boutih accuse Julien Dray de fraude et demande sa suspension

Créé le 08/12/2011 à 08h55 -- Mis à jour le 08/12/2011 à 09h01

POLITIQUE - Selon l'ex-président de SOS Racisme, Julien Dray aurait fait appel à de faux électeurs pour obtenir son investiture aux législatives dans l'Essonne...

Malek Boutih est en colère contre son ancien ami. L’ex-président de SOS Racisme a écrit mercredi à Martine Aubry, la première secrétaire du PS, et à Bernard Pignerol, le président de la commission nationale des conflits, pour demander la «suspension» de Julien Dray du parti, révèle Le Parisien. Il souhaite que Dray ne puisse plus «parler au nom du PS» et ne puisse «plus se présenter aux élections».

Le socialiste accuse son ancien mentor d’avoir participé à une fraude, afin d’être désigné candidat socialiste aux prochaines législatives dans la 10e circonscription de l’Essonne – dont il est le député sortant. Cette circonscription, également convoitée par Malek Boutih, a été pour l’instant «gelée» par le PS.

«Julien a changé»

Dans une lettre envoyée le 3 décembre aux militants de l’Essonne, Malek Boutih affirme que la «liste électorale a été frauduleusement manipulée» pour permettre à «près de 60 faux électeurs» de participer à la désignation du candidat socialiste. Une enquête, menée par la fédération de l’Essonne, «a confirmé la véracité de la fraude» et l’ancien président de SOS-Racisme «se réserve le droit de déposer une plainte en justice si les procédures internes se retrouvaient dans l’impossibilité de faire toute la lumière sur cette affaire».

Malek Boutih détaille par ailleurs en termes peu amènes tout ce qu’il reproche à Julien Dray dans cette même missive. «Julien a changé», note-t-il ainsi, estimant que «le temps et les dérives de comportement l’ont amené à des pratiques qu’il dénonçait autrefois».

«Quasiment absent des bancs de l’Assemblée»

Alors que Malek Boutih avait émis le souhait de présenter sa candidature dans la 10e circonscription, «Julien a pris la décision de ne pas se soumettre au vote des militants». «Sa réaction a été la fermeture la plus totale et l’affirmation d’un principe révoltant: “Je suis le député sortant. C’est ma circonscription et je suis donc le seul à décider de son avenir”», déplore l’ancien de SOS-Racisme.

La «mise en cause de Dray par la justice pour ses pratiques financières douteuses a révélé une facette sombre de sa personnalité», analyse Malek Boutih, qui tient à rappeler que «Julien n’a pas été lavé des soupçons pesant sur lui». Autre reproche: le député sortant -qui «avait pris l’engagement en 2007 que c’était là son dernier mandat»- a été «quasiment absent des bancs de l’Assemblée» ces quatre dernières années, et «son activité sur le terrain» a été «quasi nulle».
Enora Ollivier


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-provocations-de-malek-boutih-enervent-julien-dray_1059571.html#xtor=AL-447

Les "provocations" de Malek Boutih énervent Julien Dray

Gaétan Supertino, publié le 08/12/2011 à 19:00, mis à jour à 19:24

Contacté par LEXPRESS.fr, l'ancien président de SOS-Racisme assure que Julien Dray a ajouté des "faux électeurs" sur une liste électorale interne au PS.

Julien Dray commence à s'agacer des accusations de Malek Boutih. Contacté par LEXPRESS.fr, le député de l'Essonne s'élève contre "des allégations absolument sans aucun fondement, prononcées par un provocateur".

Malek Boutih, l'ancien président de SOS Racisme, avait envoyé mercredi une lettre à la direction du PS accusant l'élu de fraude électorale. Dans sa missive, il réclame la suspension par le PS de Julien Dray. Et assure "disposer d'éléments matériels prouvant que Julien Dray a rajouté 59 électeurs sur les listes du parti, afin d'obtenir l'investiture pour les prochaines législatives dans la dixième circonscription de l'Essonne." Circonscription que convoite aussi Malek Boutih.

Contacté également par LEXPRES.fr, l'ancien dirigeant de SOS-Racisme a dévoilé quelques éléments de ses "preuves matérielles intangibles." Selon lui, quelqu'un se serait infiltré dans les fichiers informatiques du PS local pour modifier les listes électorales. "Pour désigner le candidat à la députation, les militants devaient adhérer au Parti socialiste avant le 30 avril. Or sur les listes se trouvent des militants qui ont été rajoutés après cette date", assure-t-il. "Je le sais car leurs numéros de cartes d'adhérent, qui s'établissent en fonction de la date d'inscription, indiquent qu'ils se sont inscrits après avril", poursuit-il.

Et Malek Boutih va plus loin, en accusant Julien Dray d'être derrière tout ça. "Parmi ces faux électeurs se trouvent des amis et des personnes de la famille de Julien Dray. Et six d'entre eux sont inscrits avec pour adresse la permanence de Julien Dray. Je suis désolé, je trouve ça louche. Cette permanence n'a rien à voir avec un appartement!" argumente-t-il.

Réponse de Julien Dray: "Il ne sait plus quoi dire. Après avoir inventé des fichiers électoraux, il fait passer des faits anodins pour des preuves." Avant d'ajouter: "Il faut éclaircir une chose : cette liste d'électeurs est une liste de militants, pour une élection interne au parti. Et ces six là sont des proches. Rien ne leur empêche de recevoir leur courrier à la permanence."

"La nouvelle génération ne veut plus des dérives mafieuses du PS"

Pour le moment, les élections internes pour l'investiture dans cette 10e circonscription ont été gelées par le PS. S'il n'obtient pas ce qu'il demande du parti, si "les procédures internes se retrouvaient dans l'impossibilité de faire toute la lumière sur cette affaire", Malek Boutih menace de saisir la justice.

Face aux accusations, Julien Dray affirme qu'il "reste serein". Ce matin, il réagissait dans le Parisien.fr, arguant que "Malek Boutih était en perdition." "Je suis triste de le voir réduit à cela, mais je ne le laisserai pas entraîner les militants et la 10e circonscription dans sa chute. Je n'ai évidemment rien à me reprocher", avait-il déclaré.

"Julien Dray entend par perdition le fait que je refuse d'entrer dans ses magouilles, que je cesse de me plier aux dérives mafieuses du parti, rétorque Malek Boutih. Je suis au contraire satisfait de pouvoir mettre ces procédés en lumière. J'espère que cela va faire tâche d'huile dans les autres fédérations socialistes, car je suis persuadé que l'Essonne n'est pas un cas isolé."

L'ancien président de SOS-Racisme assure aujourd'hui "se sentir plus proche d'un Montebourg qui dénonce les dérives du parti que d'un Julien Dray qui les perpétue". "Je fais partie de cette nouvelle génération qui en a marre et réclame des changements au PS", conclut-il.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  BouffonVert72 le Ven 9 Déc - 21:28


http://www.lepost.fr/article/2011/12/09/2656871_jack-lang-veut-porter-plainte-contre-montebourg.html

PAPY FAIT DE LA RÉSISTANCE

Jack Lang veut porter plainte contre Montebourg... et le gifler

09/12/2011 à 15h32 - mis à jour le 09/12/2011 à 19h42

Jack Lang, député PS du Pas-de-Calais, contre-attaque. Après avoir été mis en cause par Arnaud Montebourg dans l'affaire de corruption qui secoue la fédération socialiste, il a annoncé vouloir porter plainte pour diffamation, rapporte Le Point.

Il a aussi menacé de donner "une bonne paire de gifles" à Montebourg s'il le croisait. Ambiance...

"Je ne suis en rien concerné par les diatribes et les appréciations à l'emporte-pièce proférées par Arnaud Montebourg"

"Je découvre avec dégoût les extraits d'une lettre d'Arnaud Montebourg [envoyée à la première secrétaire du PS, Martine Aubry : NDRL] reproduite par Le Parisien. Je ne suis évidemment ni de près ni de loin lié au fait rapporté sur le Pas-de-Calais par le député de Saône-et-Loire [Arnaud Montebourg : NDLR]", a déclaré Jack Lang dans un communiqué.

Dans cette missive, Montebourg évoquait notamment un système de corruption bénéficiant de "complicités" au plan national "(...) et dont la présence de Jack Lang dans ce département n'est qu'un des tristes symptômes".

"Je ne suis en rien concerné par les diatribes et les appréciations à l'emporte-pièce proférées par Arnaud Montebourg", a répondu Jack Lang.

Plus tard dans l'après-midi, le député PS a confirmé, sur BFM TV, qu'il allait porter plainte. Mais Jack Lang, 72, est même allé plus loin : "Si je le rencontrais dans les heures qui viennent, il recevrait une bonne paire de gifles".

Voir la vidéo ci-dessous (merci à notre posteur Fred-Lille) :








(Images : BFMTV par notre posteur Fred-Lille)


Rappel des faits

Dans une lettre datée du 21 novembre 2011, le député PS de Saône-et-Loire, Arnaud Montebourg, avait accusé des élus socialistes de corruption.

Principale cible, le député-maire de Liévin (Pas-de-Calais), Jean-Pierre Kucheida, soupçonné d'avoir utilisé la carte de crédit d'une entreprise dont il est président, pour des dépenses extra-professionnelles.

Martine Aubry avait alors annoncé, jeudi 8 décembre, la création d'une commission d'enquête sur le financement et le fonctionnement de la fédération du Pas-de-Calais du PS.

L’auteur


La rédaction du Post

Sources : Le Point, Le Parisien
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La sociale-trahison est de retour !

Message  BouffonVert72 le Mar 13 Déc - 15:42

Voilà, c'est dit, Hollande vient déjà d'enterrer la retraite à 60 ans !


http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/12/13/francois-hollande-recule-sur-la-retraite-a-60-ans_1617722_823448.html#xtor=AL-32280515

François Hollande confirme qu'il écarte le retour à la retraite à 60 ans

LEMONDE.FR | 13.12.11 | 11h19 • Mis à jour le 13.12.11 | 12h55
Depuis la primaire socialiste, François Hollande n'avait pas totalement éclairci sa position sur la retraite à 60 ans. Lundi 12 décembre, sur RTL, le candidat socialiste a enfin détaillé comment il interprétait l'engagement du programme socialiste de "rétablir l'âge légal de départ à 60 ans". Et la réforme qu'il propose va finalement se révéler moins généreuse.

"Devant les auditeurs, je prends cet engagement : ceux qui ont commencé leur vie professionnelle à 18 ans, qui ont fait 41 années de cotisations, 42 ans, pourront partir à 60 ans. Ceux qui n'ont pas leur durée de cotisation, ne le pourront pas", a expliqué le candidat socialiste à la présidentielle. Des propos qui excluent d'office un rétablissement général de la retraite à 60 ans.

Si elles s'inscrivent dans la continuité de ses déclarations lors du troisième débat à la primaire socialiste, où il avait affirmé que "ceux qui ont fait 41 ou 41,5 années de cotisation doivent pouvoir partir à 60 ans", ces déclarations vont un peu plus loin en limitant cette proposition à ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans.

Par ailleurs, François Hollande n'écarte pas une nouvelle augmentation de la durée de cotisation, qui sera de 41,5 ans pour les générations nées en 1955 et après. Le candidat socialiste semble également prêt à ne pas remettre en question l'augmentation progressive de l'âge légal de départ, qui, selon la réforme de 2010, sera de 62 ans en 2018.

EXTENSION DU DISPOSITIF CARRIÈRES LONGUES


De facto, la réforme proposée par M. Hollande consiste en une extension du dispositif "carrière longue" actuellement réservé à ceux qui ont commencé à travailler avant 18 ans. Ce dispositif permet de prendre sa retraite avant 60 ans pour les salariés qui travaillent depuis l'âge de 15, 16 ou 17 ans et qui justifient d'une durée d'assurance complète majorée de 5 à 8 trimestres selon les générations. Par exemple, pour les personnes nées après 1955, il faudra en tout 174 trimestres de durée d'assurance. François Hollande doit encore expliquer s'il compte maintenir cette majoration, ou s'il compte la supprimer pour l'ensemble des carrières longues, ce qui semble plus conforme à ses propos.

En comparaison, la proposition du programme socialiste ne permettait, certes, le départ à 60 ans à taux plein qu'aux salariés ayant commencé à travailler avant 18 ans et demi (pour atteindre les 41,5 ans) mais laissait la porte ouverte à des départs anticipés avec des décotes, alors que François Hollande veut réserver son dispositif aux gens ayant démarré leur carrière à 18 ans. "Il n'y aura pas de départ possible avec décote avant 62 ans", confirme Marisol Touraine, chargée de la protection sociale au sein de l'équipe de campagne de François Hollande.

"Notre proposition concernerait environ 130 000 salariés en année pleine et coûterait entre 1,5 et 2 milliards d'euros en année pleine, précise-t-elle. Elle s'appliquerait immédiatement après l'élection, avant une réforme d'ampleur négociée avec les partenaires sociaux en 2012." C'est dans le cadre de cette négociation que serait notamment évoquée la question de la compensation de la pénibilité. Mais peu de chance d'y voir un "rétablissement de l'âge légal de départ à 60 ans".
Jean-Baptiste Chastand


BV72 ki espère que ça incitera par exemple le Npa à ne pas "appeller à battre la droite" au 2nd tour ( = appeller à voter Hollande même si on sait déjà qu'il fera les mêmes saloperies que Sarkoy, mais on a le droit de faire ça car c'est de la pure tactique paraît-il...).
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  BouffonVert72 le Mar 13 Déc - 16:55

Et ça continue :


http://www.liberation.fr/politiques/01012376708-heures-sup-le-ps-en-plein-revirement

Vendredi dernier à 16h15 (Mis à jour à 20:32)

Heures sup : le PS en plein revirement ?


Par J.B.-P. et M.E.


Revirement socialiste sur les heures supplémentaires? C'est ce que laisse entendre [url=http://www.liberation.fr/politiques/dans%20un%20article%20sur%20la%20stratégie%20de%20reconquête%20de%20Sarkozy les Echos,[/url] qui assurent, que si le PS compte toujours mettre fin aux exonérations de charges des entreprises, il n'évoquerait plus la suppression de la défiscalisation des «heures sup» dont bénéficient les salariés. La raison d'un changement de cap apparent: la crainte de se couper des «classes populaires», assure le quotidien économique, face à une mesure qui «a un vrai effet sur le pouvoir d'achat».

Les dirigeants socialistes l'assuraient jusque là: l'alternance en 2012 sera l'occasion de revenir sur les exonérations de charges sur les heures supplémentaires (d'un coût de 2,9 milliards d'euros dans le dernier budget). Mais aussi sur la défiscalisation de ce qu'elle rapporte aux salariés (d'un coût de 1,4 milliards d'euros). Mesures emblématiques du quinquennat de Nicolas Sarkozy, et dernière pièce d'une loi Tepa quasi dépecée, ce dispositif présente, selon les socialistes, un «effet d'aubaine» pour les entreprises et favorise le chômage.

Pourtant, confie Michel Sapin, en charge du projet présidentiel du candidat Hollande, il n'y aurait rien de nouveau sous le soleil: «On dit cela depuis toujours», assure-t-il à Libération. «La défiscalisation est un tout petit sujet par rapport à l'incitation pour les entreprises à mettre en place les heures supplémentaires. Ce qui est mauvais et énorme [dans ce dispositif] ce n'est pas ce que récupère le salarié, mais ce que récupère l'entreprise. Aujourd'hui, il y a quasiment 4 milliards inscrits en "dépense" au budget de l'Etat en remboursement à la Sécu pour compenser l'exonération des charges. Voilà l'imbécillité historique de ce dispositif.»


L'ex-ministre des Finances l'assure: le PS n'aurait pas bougé d'un iota sur le sujet. Sapin poursuit: «La droite dit: "on donne du pouvoir d'achat aux gens qui font des heures sup en baissant leur impôts". Mais pour la gauche, ce qui est insupportable c'est d'encourager les heures sup', qui ne sont pas décidées par le salarié mais par l'employeur. Et l'heure sup' coûtant moins cher que l'heure normale, cela incite l'employeur à y avoir recours au détriment de l'emploi.» Et le secrétaire national du PS chargé de l'économie de s'appuyer sur "un très bon rapport parlementaire", le rapport Mallot-Gorges, dont les auteurs de droite comme de gauche ont montré combien les primes et le treizième mois ont été transformées en heures supplémentaires par les employeurs pour ne plus payer de cotisations sociales. Au final, l'employé ne travaille pas plus, mais l'entreprise profite d'une baisse de charges sociales.»

En clair, Sapin choisit d'aborder ce dossier en s'attaquant à l'effet d'aubaine pour les employeurs, ce qui diminuera de fait l'ampleur de la défiscalisation dont bénéficient les salariés... Une telle option permet de ne pas affirmer haut et fort que le possible président Hollande prendrait une mesure aboutissant directement à la baisse du pouvoir d'achat de millions de salariés. Une question d'affichage...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Montebourg est un nucléocrate !

Message  BouffonVert72 le Dim 18 Déc - 14:19

Il avait eu le talent de rester flou pendant la Primaire PS... Maintenant c'est clair et net : Arnaud Montebourg fait parti des nucléocrates.


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/montebourg-salue-le-maintien-du-programme-epr_1062577.html#xtor=AL-447

Montebourg salue le maintien du programme EPR

Par LEXPRESS.fr, publié le 16/12/2011 à 17:54

Le Conseil général de Saône-et-Loire dont il est le président a voté à l'unanimité un voeu sur l'avenir de la filière nucléaire et de la politique énergétique. Un voeu qu'il a personnellement formulé et proposé.

Fini l'ambiguïté au sujet du nucléaire. Arnaud Montebourg, président socialiste du Conseil général de Saône-et-Loire, a proposé à son assemblée un "voeu sur l'avenir de la filière nucléaire et de la politique énergétique" et le "maintien du programme EPR", voté à l'unanimité par les élus de droite comme de gauche.

Durant la primaire pourtant, Arnaud Montebourg avait tenu un discours assez flou sur le sujet. En avril 2011, le député de Saône-et-Loire écrit sur son blog: "La crise nucléaire japonaise démontre que notre modèle de développement, plutôt que d'assurer la prospérité, risque de nous détruire". Toutefois, il ne s'est jamais prononcé pour une sortie du nucléaire.

A présent, l'EPR est "un programme qui doit être défendu et poursuivi", car il "constitue une amélioration de la sécurité des centrales nucléaires existantes, ainsi qu'une diminution des déchets", soulignent les signataires, qui vont de la majorité socialiste du conseil au groupe de droite Union pour l'avenir de la Saône-et-Loire.

"Préserver l'industrie nucléaire, fleuron technologique"

Ils demandent le "développement de la diversification" par les entreprises du nucléaire dans "les énergies renouvelables et alternatives" et "appellent à déterminer une politique industrielle" permettant de faire passer "la part du nucléaire de 75% à 50% dans la production d'électricité", en organisant la "hausse accélérée des énergies renouvelables".

Les élus demandent également à Areva, fleuron du nucléaire français, de "développer les savoir-faire liés au démantèlement" des centrales en fin de vie et appellent à une "transition douce vers le mix énergétique" afin de "préserver l'industrie nucléaire, fleuron technologique".

L'ex-candidat à la primaire Arnaud Montebourg s'était félicité en novembre que François Hollande ait "pris sa liberté" par rapport à l'accord PS/EELV pour 2012, portant notamment sur le nucléaire, que lui-même n'a pas voté.
Avec

Les masques tombent ! Mad
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  Gayraud de Mazars le Dim 18 Déc - 14:43

"Malek Boutih détaille par ailleurs en termes peu amènes tout ce qu’il reproche à Julien Dray dans cette même missive. «Julien a changé», note-t-il ainsi, estimant que «le temps et les dérives de comportement l’ont amené à des pratiques qu’il dénonçait autrefois»."

Dray aurait changé ? C'est cela qui serait nouveau, sacré Juju...

Pour tous ces gens - là et tout les autres, qui veulent une place au chaud, et ben, y a pas à dire, que la soupe est bonne...
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 50
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  verié2 le Lun 9 Jan - 18:59

Gayraud de Mazars a écrit:"Malek Boutih détaille par ailleurs en termes peu amènes tout ce qu’il reproche à Julien Dray dans cette même missive. «Julien a changé», note-t-il ainsi, estimant que «le temps et les dérives de comportement l’ont amené à des pratiques qu’il dénonçait autrefois»."

Dray aurait changé ? C'est cela qui serait nouveau, sacré Juju...

Pour tous ces gens - là et tout les autres, qui veulent une place au chaud, et ben, y a pas à dire, que la soupe est bonne...
Il est clair en effet que tous ces gens se battent comme des chiffonniers pour les places de notables. Ils ne découvrent les turpitudes de leurs concurrents que quand la guerre est déclarée et les couvrent le reste du temps. Boutih n'est qu'un pitoyable mini apparatchik qui voudrait jouer dans la cour des grands et a même flirté avec Sarkozy en soutenant ses options sécuritaires.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Islam, une police de la pensée socialiste

Message  Roseau le Mer 18 Jan - 18:32

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  Copas le Sam 28 Jan - 11:07

Rarement vu un truc aussi niais :

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  Vérosa_2 le Sam 28 Jan - 11:26

Ca doit être une nouvelle technique pour repasser le linge. Ou alors, c'est une sorte de kung-fu... Va savoir.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  Vals le Sam 4 Fév - 9:41

Lutte Ouvrière n°2270 du 3 février 2012


Laïcité : le PS ne touchera pas plus aux bénitiers... qu'au grand capital


La proposition de Hollande à son meeting du Bourget d'inscrire la laïcité dans la Constitution a fait réagir la droite... et la gauche.

Sarkozy a dénoncé le fait que Hollande veuille mettre un terme au statut particulier de l'Alsace et de la Moselle qui est, selon lui, « hérité d'une histoire douloureuse ». Sarkozy fait mine d'oublier, ou ne sait pas, que le Concordat n'a rien à voir avec la guerre ou l'Occupation, mais qu'il est un reliquat datant de Napoléon 1er ! S'il n'a pas été aboli en Alsace-Moselle, c'est parce que, en 1905, alors que la IIIe République proclamait la séparation de l'Église et de l'État en France, elle ne pouvait pas être appliquée à l'Alsace et à la Moselle, territoires annexés par l'Allemagne après la guerre de 1870.

En Alsace, Philippe Richert, ministre UMP et président de Région, a dénoncé la remise en cause du Concordat. Il a été suivi par Roland Ries, maire PS de Strasbourg. Ce dernier a affirmé à son tour qu'il ne fallait pas toucher à cette particularité locale, relayé par le directeur de campagne de Hollande, Moscovici, pour qui il n'était pas question non plus de remettre en cause la non-séparation de l'Église et de l'État en Alsace-Moselle.

On peut se rassurer du côté des soutanes ! Curés, rabbins et pasteurs seront toujours payés par les impôts de tous, y compris des athées ou des fidèles d'autres cultes non reconnus. Depuis plus d'un siècle, aucun gouvernement de gauche n'a eu le courage politique de mettre fin à ce particularisme d'un autre âge. Et ce n'est pas en 2012 que cela va changer si la gauche gagne.

Étienne HOURDIN

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  BouffonVert72 le Dim 5 Fév - 2:18

Cette décision du PS est évidemment nulle-à-chier. Cependant les positions générales de LO et du NPA vis-à-vis du PS ne sont pas mieux car systématiquement vous ne trouvez rien-de-mieux à faire que de soutenir ce PS à tous les 2nds tours de toutes les élections... J'ai moi-même entendu à plusieures reprises OB et PP dire "qu'ils faisaient la différence entre Ump et PS"... Sigh.

Pire : LO a même conclut des accords (honteux et foireux évidemment...) avec le PS pour la gestion du système capitaliste et bourgeois au niveau municipale (oui, je pense que, mais je n'ai pas encore de preuves à ce jour, LO ne dit probablement plus "communale"... C'était probablement trop proche de "communiste"... LO a probablement dû céder ça devant le PS bourgeois... Je n'ose imaginer le reste des cédages de la part de LO... Quand j'y pense, je frémis).

Si vous êtes sincérement pour l'abolition totale et définitive de cette saloperie réactionnaire qu'est le concordat, alors vous devez aller jusqu'au bout de la démarche : ne soutenir le PS, même indirectement, en aucun cas, en aucunes circonstances.
Tant que vous continuerez d'appeller à voter/soutenir le PS, le concordat perdurera. Et le capitalisme aussi, ainsi que le bourgoisisme...

BV72, anti-concordat et anti-Concorde.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti socialiste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum