Les réserves OR comme témoignage de l'accumulation capitaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les réserves OR comme témoignage de l'accumulation capitaliste

Message  Invité le Mer 8 Juin - 2:54

Je reviens à la charge sur une valeur d'usage et d'échange communément admis en régime capitaliste depuis le début et masquée depuis la fin de la convertibilité dollar-OR dans les années 1971-1976. Pourquoi masquée, la fin de la convertibilité d'une monnaie en OR permet de mystifier les travailleurs sur l'accumulation capitaliste réelle et la part de l'accumulation fictive spéculative.
Le graphique suivant en témoigne :

Jusqu'en 1980, à chaque destruction en masse des moyens de production et de la force de travail associée correspond une brusque montée de production d'OR. A chaque période de reconstitution des moyens de production correspond une brusque descente de production d'OR. Si on fait abstraction des hausses brusques, entre 1900 et 1980 par exemple la production mondiale a doublé sur une période de 80 ans. Entre 1980 et 2010, la production mondiale a été multipliée par 2,5 donc pour une période de 30 ans.
Peut-on estimer que les pics correspondent à un diminution de l'accumulation capitaliste et les creux à un accroissement de l'accumulation capitaliste ? L'après 1980 correspondant à la mystification sur une supposée accumulation capitaliste vertigineuse ; mystification en conséquence sur la spéculation comme nouvel étalon de l'accumulation capitaliste ? La question est posée ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les réserves OR comme témoignage de l'accumulation capitaliste

Message  sylvestre le Mer 8 Juin - 12:02

loriot2010 a écrit:
Jusqu'en 1980, à chaque destruction en masse des moyens de production et de la force de travail associée correspond une brusque montée de production d'OR. A chaque période de reconstitution des moyens de production correspond une brusque descente de production d'OR.

Perso, je lis exactement l'inverse dans le graphique que tu as mis. Recul de la production lors des guerres et des crises (mais pas celle de 1929), et remontée lors des périodes d'expansion, notamment les "trente glorieuses".

Si on fait abstraction des hausses brusques, entre 1900 et 1980 par exemple la production mondiale a doublé sur une période de 80 ans. Entre 1980 et 2010, la production mondiale a été multipliée par 2,5 donc pour une période de 30 ans.
Peut-on estimer que les pics correspondent à un diminution de l'accumulation capitaliste et les creux à un accroissement de l'accumulation capitaliste ? L'après 1980 correspondant à la mystification sur une supposée accumulation capitaliste vertigineuse ; mystification en conséquence sur la spéculation comme nouvel étalon de l'accumulation capitaliste ? La question est posée ...

Moui, enfin, cela dit ne pas oublier que l'or est aussi une matière première utilisée dans la production de valeurs d'usages, notamment avec le développement de l'électronique.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum