Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Page 2 sur 18 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  panchoa le Mer 22 Juin - 12:02

gérard menvussa a écrit:Y'avait déja les grenouilles, et maintenant voilà qu'apparaissent les vautours !

Urubus, vous n'avez pas de cri
Cri de chasse, cri d'amour, cri de peur
Urubus, vous attendez qu'on meure
Mort de faim, mort d'amour, mort de peur

Cercles noirs cisa
illants le
ciel vide
Sans espoirs, attentifs et avides
Sans beauté, sans couleur et sans race
Obstinés, nettoyeurs et voraces
Anonymes citoyens solitaires
Charognards, utiles, élémentaires
Voyageur si tu plies, si tu tombes
Méfie-toi de l'ombre de ton ombre
Sinon : il y a quatres candidats qui ne correspondent pas aux "tendances" présentes dans le npa, mais à des différences de "présentation" et de profil. Tout se passe dans une (relative) transparence...

Maintenant il est assez facile de surgir du fond des entrailles du net, comme nelum, et dire "tous pourri !".

pour revenir au copain, syndicaliste CGT de ford. Il a deja un bon "matelas" de lutte longue et dure et difficile sur des années, dans une praxis de démarche unitaire autour d'une lutte contre les licenciements.
pour les autres "possible", je ne crois pas qu'il soient aussi "significatif" notament sur le refus des licenciements. panchoa



panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  irneh09218 le Mer 22 Juin - 22:45

[quote="panchoa"]
gérard menvussa a écrit:

pour revenir au copain, syndicaliste CGT de ford. Il a deja un bon "matelas" de lutte longue et dure et difficile sur des années, dans une praxis de démarche unitaire autour d'une lutte contre les licenciements.
pour les autres "possible", je ne crois pas qu'il soient aussi "significatif" notament sur le refus des licenciements. panchoa



Mais tout ceci n'en fait pas un "anticapitaliste", bien au contraire... Question
avatar
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 66
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  gérard menvussa le Jeu 23 Juin - 0:18

C'est vrai une lutte d'importance nationale sur bordeaux et sa région pour défendre une usine et son implantation historique, une lutte déterminée, radicale, unitaire et victorieuse, c'est clair que c'est quantité négligeable !Rien ne vaut un bateleur sur internet, une grande gueule virtuelle !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  panchoa le Jeu 23 Juin - 0:31

gérard menvussa a écrit:C'est vrai une lutte d'importance nationale sur bordeaux et sa région pour défendre une usine et son implantation historique, une lutte déterminée, radicale, unitaire et victorieuse, c'est clair que c'est quantité négligeable !Rien ne vaut un bateleur sur internet, une grande gueule virtuelle !

meme pas un bateleur, tout juste un ignorant sans une once de consience de classe panchoa

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  irneh09218 le Jeu 23 Juin - 8:30

gérard menvussa a écrit:Rien ne vaut un bateleur sur internet, une grande gueule virtuelle !

Fallait préciser que tu voulais te présenter... affraid
avatar
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 66
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  gérard menvussa le Jeu 23 Juin - 9:31


Toujours les attaques personnelles, elles qualifient leurs auteurs ! Mais malheureusement pour eux, je ne me laisse jamais provoquer ! Revenons-en plutôt au sérieux du débat
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Copas le Jeu 23 Juin - 9:37

On ne sait pas exactement qui est qui sur ce forum, donc il vaut mieux s'abstenir des attaques persos inutiles basées sur l'imaginaire qu'on a de l'autre...

Effectivement l'appartenance à une classe n'est pas en soi une condition suffisante pour représenter symboliquement (une présidentielle) des révolutionnaires et la porte de sortie révolutionnaire présentée aux plus larges masses.

Pour le camarade Poutou, si il s'avérait qu'il soit choisi, il semble par ailleurs être également un animateur de luttes et un révolutionnaire.

Ce sont là la plupart des conditions requises.

Reste la question essentielle :

lui donner l'arme d'une stratégie compréhensible par les plus larges masses et c'est le défi du NPA au delà des questions de personnes.

Et c'est là la question urgente à traiter ventre à terre.

Le reste étant l'aide à la tchatche

Pour le reste et au delà de ces contingences électorales, la question permanente est la popularisation de la résistance au capitalisme, la construction d'un parti dans le prolétariat moderne avec les outils adéquats (dont ceux modernes) à cette fin, préparer les batailles qui arrivent .

Ce sont les seules obsessions qui doivent nous guider, même au travers des questions électorales.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Gaston Lefranc le Jeu 23 Juin - 11:16

En effet. Il ne faudrait pas que la conférence nationale vire à la foire d'empoigne entre ceux qui veulent la candidature de Myriam Martin et ceux qui veulent la candidature de Philippe Poutou. Le vrai débat est celui du contenu de notre campagne, et c'est ce débat que la position A n'a pas voulu aborder, pour constituer un bloc majoritaire, dont le seul socle est le refus de l'alliance avec le Front de gauche.

La position B propose un profil de campagne : celui d'un programme d'urgence, qui ne dit rien sur les moyens pour le mettre en œuvre, qui fait abstraction de la question de l'Etat, du pouvoir, et des institutions. Un profil similaire à la campagne de Mélenchon (et donc il est évident que c'est Mélenchon qui capitalisera les votes) - et de ce point de vue, les camarades de la position B sont parfaitement cohérents : une telle campagne devrait être fait en commun avec le Front de gauche -, ce qui serait une erreur dramatique. Ce serait une campagne qui ne ferait pas avancer la conscience anticapitaliste, mais alimenterait au contraire toutes les illusions propagées par le Front de gauche.

La position C propose un autre profil de campagne, anticapitaliste révolutionnaire (en prenant pour socle le texte de la P2 et de Yvan)

Je ne vois que ces deux types de profil de campagne possible. Les délégués de la position A vont devoir sortir de leurs ambiguïtés, et on sait déjà qu'ils ne sont pas d'accord entre eux.

Ensuite, la question du candidat est totalement secondaire. Mais il sera ensuite logique que le candidat choisi se reconnaisse dans le type de campagne qui a été choisi par l'organisation !


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  panchoa le Jeu 23 Juin - 13:52

"Ensuite, la question du candidat est totalement secondaire. Mais il sera ensuite logique que le candidat choisi se reconnaisse dans le type de campagne qui a été choisi par l'organisation ! " gaston lefranc

serieux PB. Bien sur que non que le casting n'est pas indiférent; Tout les jours, pour qui intervient socialement le sait. Ce n'est pas par hazard que l'ors d'un coup d'état sanglant certain s'occupe de faire disparaitre ceux qui sont trop voyant dans le casting.
comme le faisait remarquer sur bellaciao, à propos de la candidature de P Poutou, un post "sur le pays basque plus de la motié d'une liste du NPA était constitué de fonctionaire.
Certain d'entre nous, militans syndicaux dans les années 70, notament dans la CGT avaient les oreilles rabatus sur les gauchistes marcellin, étudiant ne connaissant rien au travail et à la lutte syndicale. A l'époque le simple fait de ne pas gouter le programme commun , de le dire, ou d'avoir des formes de luttes non compatible avec ce méme programme pouvez provoquer notre exclusion ou ejection de maniére + ou _ perverse du syndicat.
Alors oui, le casting de Poutou , délégué syndical CGT, dans un emploi industriel, menant une lutte de trés longue haleine contre les licenciements, avec une démarche de "front unique ouvrier" COMPLEXE, trés complexe, n'est pas du tout indiférent.

alors cette candidature est un absolue contre point de cette mascarade, et cela n'est pas indifférent

pour ce qui est du Bon programme, avec les bonnes virgules bien placés, c'est a voir. Par contre il faudrat qu'il est un intelectuel colectif d'organisation derriére lui, et un programe différent de Merluchon.
Philippe Poutou est dans une idéologie, dans sa praxis, a contre point de celle de Melanchon. cela aussi contera. panchoa
"

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Gaston Lefranc le Jeu 23 Juin - 14:04

Je n'ai pas dit "indifférent", mais "secondaire", dans le sens où cela découle de ce qui est "primaire", c'est-à-dire le choix du profil de la campagne. Mener en parallèle la discussion sur le programme et la discussion sur le "casting", c'est totalement dépolitisant. Comme si les deux étaient indépendants. Non, les deux sont liés, et il y en a bien un (le choix du candidat) qui découle de l'autre (le choix du contenu de la campagne).

Il est évident que, si par hasard, c'était un profil de campagne anticapitaliste révolutionnaire, mettant au centre la question du gouvernement des travailleurs, la question de la candidature de Myriam Martin ne se poserait pas, puisqu'elle n'est pas d'accord avec cela. Et donc il serait logique qu'un camarade qui porterait ce type d'orientation, soit choisie par l'organisation. En revanche, si c'est le profil de campagne de la position B qui est choisie, Myriam Martin pourrait très bien le porter.

En outre, il est symptomatique que panchoa parle de "problème de virgules" mal placées quand on parle de différences programmatiques .... Il y a des différences qui sont profondes à l'intérieur du NPA. Le problème principal n'est pas qu'il y ait ces différences, c'est que certains s'acharnent à les nier, en prétendant que ce serait des "problèmes de virgules", que au final les textes A, B, C disent la même chose (certains ont osé le dire lors des AG ....pour mieux dire qu'il fallait voter A puisque A ne disait rien .....). Nier ces différences, c'est empêcher la tenue d'un débat réellement constructif et honnête, c'est empêcher l'appropriation des débats par les militants, c'est empêcher le progrès collectif de l'organisation. C'est cela qui tue le NPA ... En niant ces divergences de fond qui seules valent la peine d'être discutées à fond, on concentre la discussion et les querelles (qui prennent parfois un tour très peu fraternel) sur la question du candidat (à coup de "vous êtes contre les femmes" - si vous êtes pour Poutou, ou "vous êtes contre les ouvriers qui luttent" si vous voulez que cela soit une des deux porte paroles ....)


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  panchoa le Jeu 23 Juin - 15:13

n'étant pas au NPA, ni révolutionaire je le dis comme je le sent. "Pauvre de nous", comme ont dit par chez moi.
je ne voterais pas, malgré tout pour melanchon, déja pour le casting et ce dont il est porteur, le grand libérateur avide de promesse plus a gauche tu meurt
je remarque car méme que tu tient un discours trés cartélisé, plus que schématique. myrian martin pour une position, un militant sur une lutte forte en secteur industriel pour une autre position. Bon !

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  alexi le Jeu 23 Juin - 19:48

LIBERATION
23/06/2011

Le NPA n'attire plus les foules

Seulement 3.100 militants du Nouveau parti anticapitaliste ont voté lors des congrès locaux avant la conférence nationale du parti. Lors du lancement du NPA en février 2009, ils étaient plus de 9.000.

Seulement 3.100 militants du Nouveau parti anticapitaliste ont voté lors des congrès locaux qui ont précédé la conférence nationale du parti, qui se tient ce week-end à Nanterre et doit décider de la stratégie et du candidat du NPA pour 2012.

En février dernier, lors de son congrès à Montreuil, le NPA avait indiqué qu’il comptait officiellement 6.000 adhérents, mais seulement 4.500 à jour de cotisation.

Lors du lancement du NPA en février 2009, sur les bases de la Ligue communiste révolutionnaire (3.000 adhérents), plus de 9.000 militants étaient revendiqués par le parti d’Olivier Besancenot alors en pleine dynamique.

«3.100 militants ont participé au vote sur les trois textes issus du Conseil politique national (CPN, parlement) et des textes locaux», indique le NPA dans un communiqué.

«On est passé de 9.000 membres au congrès de fondation à 3.000 votants maintenant, on n’est plus très loin de la LCR, ça devrait inquiéter tout le monde et provoquer un sursaut dans le NPA», s'inquiète Pierre-François Grond, du comité exécutif. Cette «nouvelle baisse de participation et sans doute des effectifs, n’est une bonne nouvelle pour personne», selon lui.

Mais d’autres à la direction minimisent ce chiffre, estimant que «toute une partie des militants ne sont pas intéressés par les congrès et donc ne votent pas».

Lors de ces congrès locaux, les adhérents se sont prononcés à 50,20% des voix pour le «texte A» soutenu notamment par Olivier Besancenot et la porte-parole Christine Poupin. Porté notamment par l’autre porte-parole Myriam Martin et Pierre-François Grond, le «texte B», qui plaide pour une poursuite des discussions avec le reste de la gauche radicale dont le Front de gauche, contrairement au «texte A», a recueilli 40,20%. Le «texte C» pour un vrai «pôle révolutionnaire», a obtenu 5,75% et les plateformes locales 3,85%.

La conférence nationale, qui réunit les délégués du NPA samedi et dimanche à Nanterre, devrait confirmer ces chiffres.

Les délégués sont également appelés à voter sur le candidat qui les représentera à la présidentielle 2012. Si la commission de candidatures du NPA s’est «majoritairement prononcée» pour Philippe Poutou, un ouvrier de Gironde, pour remplacer Olivier Besancenot, il n’est pas totalement exclu que d’autres noms soient présentés aux délégués ce week-end. Le vote aura lieu samedi soir ou dimanche midi.

(Source AFP)

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Vals le Jeu 23 Juin - 21:39

A quoi cela sert-il de relayer des informations (plus ou moins fondées sur l'évolution du NPA), à part le fait (plaisir???) de démoraliser ceux qui veulent encore s'accrocher à l'idée qu'un parti attrappe-tout, en période de recul du mouvement ouvrier et de reflux de classe était une monumenentale connerie qui ne pouvait quaboutir à ce triste naufrage....

Et on ne pourra même plus s'engueuler (fraternellement) avec ce qui restait de coco à la LCR puisque elle a été simplement ...liquidée....
Triste consatat, en espérant tout de même que le courant NPA pourra se faire entendre auprès des travailleurs (et pas seulement des bobos amoureux de la nature) en 2012..

Krivine, t'as pas de quoi être fier ...!

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  gérard menvussa le Jeu 23 Juin - 21:50

en période de recul du mouvement ouvrier et de reflux de classe

On est pas en période de "recul" notable du mouvement ouvrier. Si recul (important) il y a eu, il a eu lieu pendant les années 80. (cf la rupture brutale de combattivité ouvrière, le démentellement de nombre des principaux "bastions" ouvriers, etc)

La question du recul (ou pas) du mouvement ouvrier ne gagne rien à se laisser influencer par le subjectivisme le plus complet !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  antik le Jeu 23 Juin - 22:06

juste pour info et ça n'a aucune importance, je quitte le NPA après la CN. la lutte continue.

antik

Messages : 21
Date d'inscription : 25/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Invité le Jeu 23 Juin - 22:42

Vals a écrit:A quoi cela sert-il de relayer des informations (plus ou moins fondées sur l'évolution du NPA), à part le fait (plaisir???) de démoraliser ceux qui veulent encore s'accrocher à l'idée qu'un parti attrappe-tout, en période de recul du mouvement ouvrier et de reflux de classe était une monumenentale connerie qui ne pouvait quaboutir à ce triste naufrage....

Et on ne pourra même plus s'engueuler (fraternellement) avec ce qui restait de coco à la LCR puisque elle a été simplement ...liquidée....
Triste consatat, en espérant tout de même que le courant NPA pourra se faire entendre auprès des travailleurs (et pas seulement des bobos amoureux de la nature) en 2012..

Krivine, t'as pas de quoi être fier ...!

Recul du mouvement ouvrier ou absence d'une avant-garde révolutionnaire dont LO en particulier ? Pour moi, le constat part de la deuxième hypothèse. L'avant-garde prétendument révolutionnaire est devenu un frein à l'organisation de la classe, ton intervention en est l'expression. Où que le mouvement ouvrier se tourne elle ne voit qu'un désert, aucune perspective n'est ouverte sinon de s'entendre rétorquer qu'il recule, qu'il baisse la tête. Tu me rappelles ces amis tunisiens qui peu avant que n'éclate la révolution chez eux, voyaient dans la jeunesse et les travailleurs tunisiens des moutons tout juste bons à se faire tondre. Aujourd'hui, ces mêmes amis, crèvent de trouille devant la masse des travailleurs et des jeunes dans le bouillonnement révolutionnaire et sont maintenant prêts à capituler au nom d'une montée fantasmée de l'intégrisme.
Si Krivine n'a pas de quoi être fier, visiblement toi non plus ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Invité le Jeu 23 Juin - 22:49

antik a écrit:juste pour info et ça n'a aucune importance, je quitte le NPA après la CN. la lutte continue.
Que comptes-tu faire ? Fuir une organisation faillie n'est pas une solution si l'énergie militante doit s'évanouir dans le même temps. N'as-tu pas un courant dans le NPA sur lequel t'appuyer sans pourtant avoir aucune illusion sur la direction du parti ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Putain, 5.75

Message  BouffonVert72 le Jeu 23 Juin - 23:12

5.75... On est baisé. Crying or Very sad
J'en viens à me demander si tous les P2istes ont bien voté pour le texte C... Vu ce score tout rikiki scratch ... Au vu du pourcentage on dirait que c'est juste la P4... affraid

Au moins la P3 a pris une baffe, c'est déjà ça... Même si elle est encore trop douce... tongue
Ca signifie que l'épuration en cours ne donne pas encore les résultats espérés... Allez, encore un effort... Twisted Evil

Au moins y'a un truc positif : une partie importante de la P1 a peut-être enfiiiin compris que le soutien à Mélenchon était une voie de garage Rolling Eyes ... L'inconnu est si c'est une compréhension ponctuelle ou durable... L'avenir le dira...

Le fait que le texte A l'emporte pose le problème pour le candidat Poutou, vu qu'on pourrait penser qu'il se sente plus à l'aise avec le texte C... Eh oui, il est évident qu'il faut que l'orientation de la campagne corresponde avec le candidat... Ou alors peut-être que les 2 peuvent être indépendants ? Laughing

Pour le nombre de votants qui pourrait révêler le nombre réél de membres, ce n'est pas forcément très inquiétant. Ce sont les flux et reflux... L'important est l'influence réélle sur les masses... Il peut très bien y avoir plein de sympathisants non-encartés... Je pense que l'influence réélle du Npa reste plus forte que celle de LO, même si on ne fait pas la course, vu qu'on n'est pas concurrent, vu que nous sommes 2 courants du futur parti de la révolution qui sera construit un jour ou l'autre... cheers


BV72 ki/ Putain, 5.75... pale
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  antik le Jeu 23 Juin - 23:21

loriot2010 a écrit:
antik a écrit:juste pour info et ça n'a aucune importance, je quitte le NPA après la CN. la lutte continue.
Que comptes-tu faire ? Fuir une organisation faillie n'est pas une solution si l'énergie militante doit s'évanouir dans le même temps. N'as-tu pas un courant dans le NPA sur lequel t'appuyer sans pourtant avoir aucune illusion sur la direction du parti ?

Si j'étais P3 longtemps, mais les divergences politiques avec le reste du NPA sont trop profondes, je ne vais pas forcément développer, mais disons que l'envie de militer au NPA n'est plus là. En pour anticiper, non, je ne me vends pas à mélenchon, je ne vais nulle part pour le moment.

antik

Messages : 21
Date d'inscription : 25/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Invité le Jeu 23 Juin - 23:48

BouffonVert72 a écrit:5.75... On est baisé. Crying or Very sad
J'en viens à me demander si tous les P2istes ont bien voté pour le texte C... Vu ce score tout rikiki scratch ... Au vu du pourcentage on dirait que c'est juste la P4... affraid

Au moins la P3 a pris une baffe, c'est déjà ça... Même si elle est encore trop douce... tongue
Ca signifie que l'épuration en cours ne donne pas encore les résultats espérés... Allez, encore un effort... Twisted Evil

Au moins y'a un truc positif : une partie importante de la P1 a peut-être enfiiiin compris que le soutien à Mélenchon était une voie de garage Rolling Eyes ... L'inconnu est si c'est une compréhension ponctuelle ou durable... L'avenir le dira...

Le fait que le texte A l'emporte pose le problème pour le candidat Poutou, vu qu'on pourrait penser qu'il se sente plus à l'aise avec le texte C... Eh oui, il est évident qu'il faut que l'orientation de la campagne corresponde avec le candidat... Ou alors peut-être que les 2 peuvent être indépendants ? Laughing

Pour le nombre de votants qui pourrait révêler le nombre réél de membres, ce n'est pas forcément très inquiétant. Ce sont les flux et reflux... L'important est l'influence réélle sur les masses... Il peut très bien y avoir plein de sympathisants non-encartés... Je pense que l'influence réélle du Npa reste plus forte que celle de LO, même si on ne fait pas la course, vu qu'on n'est pas concurrent, vu que nous sommes 2 courants du futur parti de la révolution qui sera construit un jour ou l'autre... cheers


BV72 ki/ Putain, 5.75... pale
Mais qu'est-ce que tu viens la ramener avec ton parti réactionnaire maquillé en soutien mou de la gauche institutionnalisée. Pire que le Front de Gauche, pire qu'un Mélenchon. Un parti qui a passé par dessus bord l'antagonisme de classes, le socialisme et qui n'a pas d'autres perspectives à offrir aux masses que les turpitudes de Cohn-Bendit, son aversion pour la classe ouvrière et pour la démocratie formelle. Toujours le "on" mais jamais le "nous" ou le "je", ça permet de s'affranchir de sa propre lâcheté puisque le on par définition ça peut tout englober, toutes les contradictions et les turpitudes tant que c'est "on" !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

turpitudes quand tu nous tiens...

Message  BouffonVert72 le Ven 24 Juin - 0:33

loriot2010 a écrit:Mais qu'est-ce que tu viens la ramener avec ton parti réactionnaire
Le NPA, un parti réactionnaire ???!!! Shocked


maquillé en soutien mou de la gauche institutionnalisée.
Nous te trouvons très sévère en-vert le Npa ! No Je sais bien que la P3 est pro-réformiste, mais d'abord elle n'est pas toute le Npa (le Npa est aussi la P2-P4 ! cheers), et de plus le NPA ne soutient absolument pas les institutions ! Tu devrais te renseigner un peu mieux... Relire pour cela les Principes Fondateurs. study


Pire que le Front de Gauche, pire qu'un Mélenchon. Un parti qui a passé par dessus bord l'antagonisme de classes, le socialisme et qui n'a pas d'autres perspectives à offrir aux masses que les turpitudes de Cohn-Bendit Shivardi, son aversion pour la classe ouvrière et pour la démocratie formelle.
Eh voilà que tu t'en prends maintenant à ton petit poi... Shocked
Seldjouk ne va pas être content... Evil or Very Mad


Toujours le "on" mais jamais le "nous" ou le "je", ça permet de s'affranchir de sa propre lâcheté puisque le on par définition ça peut tout englober, toutes les contradictions et les turpitudes tant que c'est "on" !
Nous sommes d'accord : le "on" est un peu trop impersonnel. Nous allons donc employer le "nous" à la place. Wink
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Vals le Ven 24 Juin - 0:33

loriot2010 a écrit:
Vals a écrit:A quoi cela sert-il de relayer des informations (plus ou moins fondées sur l'évolution du NPA), à part le fait (plaisir???) de démoraliser ceux qui veulent encore s'accrocher à l'idée qu'un parti attrappe-tout, en période de recul du mouvement ouvrier et de reflux de classe était une monumenentale connerie qui ne pouvait quaboutir à ce triste naufrage....

Et on ne pourra même plus s'engueuler (fraternellement) avec ce qui restait de coco à la LCR puisque elle a été simplement ...liquidée....
Triste consatat, en espérant tout de même que le courant NPA pourra se faire entendre auprès des travailleurs (et pas seulement des bobos amoureux de la nature) en 2012..

Krivine, t'as pas de quoi être fier ...!

Recul du mouvement ouvrier ou absence d'une avant-garde révolutionnaire dont LO en particulier ? Pour moi, le constat part de la deuxième hypothèse. L'avant-garde prétendument révolutionnaire est devenu un frein à l'organisation de la classe, ton intervention en est l'expression. Où que le mouvement ouvrier se tourne elle ne voit qu'un désert, aucune perspective n'est ouverte sinon de s'entendre rétorquer qu'il recule, qu'il baisse la tête. Tu me rappelles ces amis tunisiens qui peu avant que n'éclate la révolution chez eux, voyaient dans la jeunesse et les travailleurs tunisiens des moutons tout juste bons à se faire tondre. Aujourd'hui, ces mêmes amis, crèvent de trouille devant la masse des travailleurs et des jeunes dans le bouillonnement révolutionnaire et sont maintenant prêts à capituler au nom d'une montée fantasmée de l'intégrisme.
Si Krivine n'a pas de quoi être fier, visiblement toi non plus ...

Je n'ai pas à me sentir fier ou honteux ...
La réalité de l'extrême-gauche aujourd'hui, c'est quasiment rien en terme d'influence dans la classe ouvrière ...
Et que ton parti se la joue pour survivre en tentant (sans résultats tangibles) de remplacer des appels dans le vide ou des pétitions aussi efficaces que les mouvements de manches de Besancennot, ne change rien à l'affaire...
Ce qu'on ne peut pas faire, comme révolutionnaires, c'est inverser le rapport de forces ...seule une reprise des luttes, une remontée ouvrière pourront le faire...
Ce qui dépend de nous, c'est de maintenir, préserver et renforcer un outil, un drapeau, des méthodes, des principes qui seront indispensables pour les luttes du prolétariat, non pas pour simplement applaudir de loin des "indignations" ou "révoltes démocratiques" mais pour pousser jusqu'au bout les possibilités ouvertes par les crises du capital...et la férocité cupide des exploiteurs...
Ce n'est pas du pessimisme ou du défaitisme, c'est une volonté , sans les circonvolutions "républicaines" du POI ou les démagogies ecolo-bobo-istes du NPA....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 25-26 juin 2011

Message  BouffonVert72 le Ven 24 Juin - 3:23

Vals a écrit:les démagogies ecolo-bobo-istes du NPA......
= entre-autres la catastrophe nucléaire japonaise, toujours en cours, voilà comment Vals la qualifie... Shocked
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Copas le Ven 24 Juin - 7:35

Vals a écrit:

Je n'ai pas à me sentir fier ou honteux ...
La réalité de l'extrême-gauche aujourd'hui, c'est quasiment rien en terme d'influence dans la classe ouvrière ...
Et que ton parti se la joue pour survivre en tentant (sans résultats tangibles) de remplacer des appels dans le vide ou des pétitions aussi efficaces que les mouvements de manches de Besancennot, ne change rien à l'affaire...
Ce qu'on ne peut pas faire, comme révolutionnaires, c'est inverser le rapport de forces ...seule une reprise des luttes, une remontée ouvrière pourront le faire...
Ce qui dépend de nous, c'est de maintenir, préserver et renforcer un outil, un drapeau, des méthodes, des principes qui seront indispensables pour les luttes du prolétariat, non pas pour simplement applaudir de loin des "indignations" ou "révoltes démocratiques" mais pour pousser jusqu'au bout les possibilités ouvertes par les crises du capital...et la férocité cupide des exploiteurs...
Ce n'est pas du pessimisme ou du défaitisme, c'est une volonté , sans les circonvolutions "républicaines" du POI ou les démagogies ecolo-bobo-istes du NPA....

la rage insultante de Vals est tombée bien bas.

Le niveau de LO leur a fait intégrer n'importe quoi.

L'erreur sur la période est la plus manifeste et finalement caractéristique pour s'astiquer dans sa petite coquille.

Ce qui caractérise un prolétariat moderne devenu bien plus important numériquement qu'avant c'est la crise des organisations du mouvement sociale mais pas le potentiel de résistance.
Cette caractéristique aboutit à des bas plus bas et des hauts plus hauts dans les batailles. Ainsi, le mouvement de l'automne a été très haut en nombre de personnes ayant participé à cette bataille, avec des béances organisations très grandes, le reflux a été très important à cause justement de la faiblesse organisationnelle.

C'est à l'image des mouvements de résistance sociale depuis une dizaine d'années, des mouvements de plus en plus gros et des reculs sévères. Si nous étions dans une période de reculs ce n'est pas ça qui se passerait.

Mais ce qui caractérise également la période c'est le naufrage de l'extrême gauche qui n'assume pas ses responsabilités pour créer autre chose que des petits groupes, elle tourne le dos à la constitution de partis, elle a une vision profondément pessimiste des choses, ses directions sont souvent déjà profondément à genoux, incapables d'aider les travailleurs dans la période actuelle car ils ne la comprennent pas ou mal, ont été incapables de sentir la remontée qui s'est déroulée dans les batailles tout le long de 2010 pour comprendre que nous allions vers un grand mouvement.

Là actuellement la classe ouvrière est en train de reconstituer des forces pour un nouvel assaut, il y a une remontée des batailles, notamment sur les salaires , le trou à la suite de d'automne dernier est en train de se résorber lentement.

Ce sont les caractéristiques de la période.

La destruction des organisations ouvrières dans la classe populaire est un phénomène des années 80 qui a abimé politiquement sur le fond une partie de la gauche, dont l'extrême gauche, incapable de changer de braquet car ayant toujours estimé que l'organisation globale du mouvement social relevait des grands partis réformistes et des directions syndicales réformistes.

C'est une erreur quand il existe de grandes batailles sociales et que le réformisme connait une grave crise organisationnelle (due à ses politiques).

La direction de LO est dans ce trip décliniste (reflux, recul, etc), les droites du NPA paradoxalement également (il s'agit de justifier des alliances avec le FdG).

Les uns comme les autres se sont fait prendre à contre-pied par les mouvements de l'automne, ne les ont pas préparé, n'y sont pas rentré dedans avec non seulement des orientations revendicatives et politiques popularisées, mais en plus sans porter le fer sur ce qui manque dans la période : des outils organisationnels unitaires de résistance et des partis assumés organisés à vaste échelle dans la classe.
Entre les galopades échevelées pour participer, et des mots d'ordre abstraits, l'extrême gauche s'est prise une branlée au sortir du mouvement car si ses militants à la fin se sont mis à émerger, leurs directions étaient carbonisées et incompétentes.

Là ça remonte lentement, les précurseurs se mettent en place, les réformistes organisés n'y sont pas, et l'extrême gauche est faible, le NPA malgré un grand nombre de travailleurs du rang , n'est pas structuré dans la classe, LO est dans le 1+1 et n'assume pas ses responsabilités.

Quand aux lignes politiques, je pense qu'elles continuent à être deux frères de lait taillés quand les appareils réformistes étaient sur-puissants dans la classe.

Cela ne l'est plus , mais cette pensée continue et les constructions se font toujours de la même façon, la pensée de mineurs irresponsables pèse toujours. Et pourtant tous les deux ou trois ans nous avons de grandes batailles sociales.

L'extrème gauche est en grande partie out par le défaitisme permanent de ses dirigeants, ces derniers ne comprennent plus tant la société qui les entourent, ne comprennent pas grand chose au prolétariat moderne et ont perdu de vue comment pourrait se construire au moins un petit parti de masse. Ce n'est pas un hasard, l'extrème gauche ne sait pas faire cela, même les réformistes ne le savent plus (les générations qui ont construit les grands partis réformistes sont mortes maintenant).

Il s'agit de se ré-armer politiquement sur tous ces segments, profiter des reflux pour préparer les remontées (un parti ne peut pas être seulement un parti des luttes mais bien plus que cela).

Mais il faut franchement que ceux qui sont tombés dans le creux des ornières en ressortent
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  chejuanito le Ven 24 Juin - 7:50

alexi a écrit:LIBERATION
23/06/2011

Le NPA n'attire plus les foules

Seulement 3.100 militants du Nouveau parti anticapitaliste ont voté lors des congrès locaux avant la conférence nationale du parti. Lors du lancement du NPA en février 2009, ils étaient plus de 9.000.


Au congrès de fondation, ce n'était pas 9000 votants mais militants (6000 votants je crois). Quant à 3100 votants contre 3400 au congrès, autant dire qu'il n'y a pas eu de baisse sensible des effectifs entre les deux car entre le fait que ça fasse deux consultations en peu de temps et le fait que ça intéresse moins qu'un congrès, le taux de participation est plus faible.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 18 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum