anipassion.com

Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Copas le Dim 26 Juin - 13:21

Invité a écrit:Je sais pas si c'est une avancé, j'ai des doute sur l'orientation du NPA parce LO ou c'est ex membres ne sont pas très sensible a l’écologie, je pense que peut être que le NPA régresse sur certain thème, comme par exemple le féminisme ou les lutes spécifiques.
Quant aux référence Marx Angel c'est pas vraiment ma tase de thé, ça surprendra personne.
Pour le front de gauche je suis d'accord sur le principe, Méluchon se revendique Miterendisme, un entourlouppeur qui a fait c'est preuves.

Le bon coté c'est que peut etre le NPA va arreté de s'adressé aux notable du front de gauche, pour parler enfin aux ouvrier.

1) sur l'écologie pas de soucis, le NPA depuis longtemps en fait un thème de bataille important, mais en l'intégrant à une vue globale de la société (1962, la planète a frôlé l'apocalypse nucléaire, cela voulait-il dire que la lutte des classes n'était plus le cœur de la bataille politique ?) pour la majorité du moins. Manger des saloperies, se faire polluer les poumons, ne s'arrête pas à la porte des entreprises et c'est une des grandes batailles du mouvement ouvrier au sens large du terme.
http://www.npa31.org/images/VN780078.WMA par un comité santé du NPA et la commission écologie du NPA, du sérieux. Depuis longtemps pas de l’attrape tout comme les convertis du FdG qui suivent le chemin bien connu de la gauche d'une époque , suivre les batailles sociales, les utiliser comme attrape tout et après faire une politique concrète aux affaires qui n'a rien à voir.

On se bat pour que les travailleurs ne claquent pas de l'amiante, c'est pas pour qu'on l'accepte en dehors de l'entreprise. C'est le principe de faire reculer concretement tout de suite les désastres du capitalisme sur la planète et penser une réorientation des bases productives des sociétés qui soient soutenables par la planète et l'humanité. C'est, si je puis dire des revendications de fond et de nature du prolétariat moderne, comme c'est quelque chose qui touche la mission de notre classe.

2) Sur les droits des femmes, pas de baisse de la garde non plus , c'est un grand champ de bataille, comme d'ailleurs la bataille contre l'arabophobie, l'islamophobie et plus généralement contre le racisme et la xénophobie.
Ces batailles (égalités des droites, luttes contre les discriminations, etc), sont des batailles pour l"unité des travailleurs, et l'alliance des opprimés injustement avec notre classe.
Il n'est pas question de reculer sur les droits des femmes et des populations opprimées et stipendiées pour leurs origines, leurs croyances, leurs cultures.

Le NPA c'est l'unité contrôlable par toutes et tous, sur de bons obejctifs, pas celle avec des notables loin des yeux des travailleurs et des jeunes.

On embauche
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Roseau le Dim 26 Juin - 14:04

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  fée clochette le Dim 26 Juin - 14:58

elchepedro a écrit:
M'enfin ca doit etre champagne depuis hier soir à la P2!!!
le profil que la P2 a impose (democratiquement) est tout droit sorti des sectes d'extreme gauche des annees 70

euh .... t'as tout faux là. le camarade Poutou, n'est pas de la P2. il est de la partie de la P1 qui a voté ma motion A
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Invité le Dim 26 Juin - 16:22

fée clochette a écrit:
elchepedro a écrit:
M'enfin ca doit etre champagne depuis hier soir à la P2!!!
le profil que la P2 a impose (democratiquement) est tout droit sorti des sectes d'extreme gauche des annees 70

euh .... t'as tout faux là. le camarade Poutou, n'est pas de la P2. il est de la partie de la P1 qui a voté ma motion A
En tout cas, il lui faudrait amalgamer deux tendances du NPA à priori très opposées. 53% pour signifie 47% qui ne se retrouvaient pas sur cette candidature. La prochaine ligne de clivage dans le NPA se situera sur le terrain du féminisme où comment faire comprendre que les deux porte-parole féminines n'aient pu s'imposer dans ce vote.
Le feuilleton du NPA continue avec la même ligne de fracture qu'un programme commun va tenter de combler ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  verié2 le Dim 26 Juin - 16:28


Loriot
comment faire comprendre que les deux porte-parole féminines n'aient pu s'imposer dans ce vote

Quelle remarque bizarre ! Le féminisme serait abandonné parce qu'un homme a été choisi contre deux femmes ? Tu n'as pas remarqué qu'il n'y avait pas que des différences de sexe mais des différences de positions politiques ?

J'ai longuement expliqué pourquoi, à mon avis, le choix d'un militant ouvrier de l'automobile est un bon choix. Mais, si le militant en question avait défendu l'alliance avec Mélenchon, il va de soi que je lui aurais préféré un candidat... enseignant ou même cadre défendant des positions d'indépendance de classe.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  gérard menvussa le Dim 26 Juin - 16:31

C'est vrai que le féminisme du poi est légendaire ! Loriot va nous rappeler le nombre de femmes dans les "secrétaires nationaux" du poi..... Evil or Very Mad
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  fée clochette le Dim 26 Juin - 17:02

verié2 a écrit:

Loriot
comment faire comprendre que les deux porte-parole féminines n'aient pu s'imposer dans ce vote

Quelle remarque bizarre ! Le féminisme serait abandonné parce qu'un homme a été choisi contre deux femmes ? Tu n'as pas remarqué qu'il n'y avait pas que des différences de sexe mais des différences de positions politiques ?

J'ai longuement expliqué pourquoi, à mon avis, le choix d'un militant ouvrier de l'automobile est un bon choix. Mais, si le militant en question avait défendu l'alliance avec Mélenchon, il va de soi que je lui aurais préféré un candidat... enseignant ou même cadre défendant des positions d'indépendance de classe.

Certes, une remarque plus qu'étrange, d'autant que personne, non, personne ne se serait posé cette question là si OB avait décidé de rempiler .... confused
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Duzgun le Dim 26 Juin - 17:34

elchepedro a écrit:Moi je n'ai absolument rien contre philippe Poutou que je ne connais pas, mais le profil que la P2 a impose (democratiquement) est tout droit sorti des sectes d'extreme gauche des annees 70
Ça a déjà été dit mais Philippe Poutou est sur la P1, pas la P2. Et ce n'est pas la P2 qui a "poussé" sa candidature. Donc évitons les âneries et le sectarisme interne!
L'important c'est de réussir une bonne campagne de TOUT le parti, indépendamment de sa position. Et pour ceux qui préfèrent faire la campagne du politicien bourgeois Mélenchon, qu'ils y aillent faire leur expérience. Ce sera pas pire que de faire celle de Bové en 2007 (maintenant soutien de Hulot...).

elchepedro a écrit:Pierre ( Majo dans la LCR et le NPA depuis 10 ans mais quia voté B evidemment)
Je ne vois pas ce qu'il y a "d'évident" au fait de rallier la P3 après 10 ans sur la ligne "majo". Ni quelle légitimité tu es censé avoir après 10 ans sur la ligne "majo".
J'étais sur la ligne majoritaire lors du lancement du NPA et de la dissolution de la LCR. A l'époque la mino Picquet nous expliquait que c'était nul de construire un NPA par la base, indépendamment de la gauche institutionnelle et sans accord de sommet avec d'autres orgas politiques. La majo défendait que si, il y avait un espace pour construire un parti anticapitaliste et indépendant des institutions, par la base avec tous les sympathisants, les "anonymes".
Depuis, un certain nombre de ceux qui défendaient le plus farouchement cette ligne majoritaire, ont manifestement considéré qu'on avait changé de période et se sont ralliés à la ligne prônée par Picquet : celle de la construction d'un grand rassemblement à gauche du PS, par des accords d'appareil etc.
J'ai du mal à comprendre comment ils ont changé d'avis aussi radicalement en si peu de temps. Mais il était temps qu'ils soient mis en minorité en tout cas!
avatar
Duzgun

Messages : 1598
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Invité le Dim 26 Juin - 17:38

verié2 a écrit:

Loriot
comment faire comprendre que les deux porte-parole féminines n'aient pu s'imposer dans ce vote

Quelle remarque bizarre ! Le féminisme serait abandonné parce qu'un homme a été choisi contre deux femmes ? Tu n'as pas remarqué qu'il n'y avait pas que des différences de sexe mais des différences de positions politiques ?

J'ai longuement expliqué pourquoi, à mon avis, le choix d'un militant ouvrier de l'automobile est un bon choix. Mais, si le militant en question avait défendu l'alliance avec Mélenchon, il va de soi que je lui aurais préféré un candidat... enseignant ou même cadre défendant des positions d'indépendance de classe.
Combien on parie que cette question va surgir dans les jours qui viennent ? Si je me trompe, je ferai ici un mea culpa. Pourquoi je me pose moi-même la question ? Simplement que le NPA s'est construit sur du vent, et que le vent peut charrier à peu près tout et n'importe quoi ; des tendances multiples et variées, des divergences pour des queux de cerises alors que ces queux de cerises avaient trouvé auparavant une ligne pour l'action. Un régime de zig et de zags permanents articulé sur une majorité extrêmement réduite et qui permet donc à la moindre suspicion de se transformer en querelle principielle. Mais au fait, quel programme portait ce candidat que ne portaient pas les deux porte-parole du NPA ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Roseau le Dim 26 Juin - 17:48

loriot2010 a écrit: 53% pour signifie 47% qui ne se retrouvaient pas sur cette candidature...

Fausse interprétation:
122 pour, 50 contre, 11 abstentions et 47 n'ayant pas pris part au vote.
47 % c'est donc en comptant les NPPV comme exprimés.

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Invité le Dim 26 Juin - 18:00

Roseau a écrit:
loriot2010 a écrit: 53% pour signifie 47% qui ne se retrouvaient pas sur cette candidature...

Fausse interprétation:
122 pour, 50 contre, 11 abstentions et 47 n'ayant pas pris part au vote.
47 % c'est donc en comptant les NPPV comme exprimés.

Ah bon ! ça fait une différence que 47 ne se retrouvent pas dans ce candidat et l'exprime par un NPPV ? Donc pour apprécier le score du candidat, il lui faut retrancher les NPPV ? Curieuse manière de procéder !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Roseau le Dim 26 Juin - 18:22

Depuis, un certain nombre de ceux qui défendaient le plus farouchement cette ligne majoritaire, ont manifestement considéré qu'on avait changé de période et se sont ralliés à la ligne prônée par Picquet : celle de la construction d'un grand rassemblement à gauche du PS, par des accords d'appareil etc.

Au moment de la création du NPA, des camarades ont pensé qu'il fallait faire un rassemblement anticapitaliste "large",
soit un compromis avec les anti-libéraux, pour rassembler à gauche du PS.
C'était une erreur d'appréciation sur les PPR, qui ont refusé tout compromis,
qui gêneraient la conservation de leurs places dans le système,
et la conquête de nouvelles places, en 2012.
Ils ne sont pas encore convaincus ?
Ils n'ont pas compris le jeu du FdG contre la grève générale?
Le gouvernement Aubry ou Hollande se chargera de le faire,
au moins pour ceux, sincères, qui ne se feront pas acheter par la nouvelle gôche plus rien,
si le soulèvement ne vient pas avant.

Depuis, avec la crise mondiale, on a effectivement changé de période, mais pas dans le sens qu'ils imaginaient.
La crise mondiale réduit les marges de manoeuvre dans la gestion du capitalisme.
Les politiciens du système partout en Europe se couchent devant le capital.
Ces politiciens sont hais de plus en plus par les jeunes et les travailleurs.
Les fascistes en profitent là où les peuples ne se mobilisent pas par en bas, comme en Grèce ou en Espagne.

Avec la crise, l'heure est à défendre non pas seulement un programme de revendications d'urgence,
mais une alternative anti-capitaliste, construire pour un affrontement généralisé,
affirmer le besoin d'une alternative socialiste, une révolution sociale, et le pouvoir des travailleurs,
selon les termes exacts des Principes Fondateurs du NPA.

Le changement de majorité et d'orientation du NPA est la conséquence de la prise de conscience de ce changement de période,
de la nécessité d'un parti pour la révolution, pas seulement d'endiguement des mauvais coups.
Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'espace électoral pour les réformistes,
au contraire, car c'est le rôle des institutions bourgeoises de canaliser les luttes de classe vers les urnes.

Il faut souhaiter aux réformistes de faire le meilleur score,
tout le temps que cela sera le moyen d'expression contre la classe dirigeante.
Mais chacun à sa tâche. La construction d'un parti pour la révolution est urgente.
Elle appelle même la rigueur que souligne avec raison Gégé.
Il n'y là rien de sectaire, ni d'un côté ni de l'autre.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Roseau le Dim 26 Juin - 18:30

loriot2010 a écrit:
Roseau a écrit:
loriot2010 a écrit: 53% pour signifie 47% qui ne se retrouvaient pas sur cette candidature...

Fausse interprétation:
122 pour, 50 contre, 11 abstentions et 47 n'ayant pas pris part au vote.
47 % c'est donc en comptant les NPPV comme exprimés.

Ah bon ! ça fait une différence que 47 ne se retrouvent pas dans ce candidat et l'exprime par un NPPV ? Donc pour apprécier le score du candidat, il lui faut retrancher les NPPV ? Curieuse manière de procéder !

Les abstentions et les NPPV n'appartiennent à aucune position.
Mais peu importe car le candidat est secondaire, comme l'élection présidentielle d'ailleurs.
Il faut d'ailleurs souhaiter que la réaction des travailleurs en France et ailleurs la mette aux calendes...grecques.

L'important, c'est qu'un débat de fond, et les faits sur deux ans, ont fait la démonstration de l'impasse d'une orientation
de compromis avec les réformistes, et que le NPA dispose enfin d'une majorité qui réponde à la nouvelle période (voir mon post plus haut). C'est cela le grand mérite de la démocratie, si rare en dehors du NPA.
Non seulement elle est le gage de ce que l'on entend par gouvernement des travailleurs,
mais elle permet au parti corriger les erreurs.


Dernière édition par Roseau le Dim 26 Juin - 19:13, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Déclaration de la Conférence nationale du NPA pour l'élection présidentielle

Message  Roseau le Dim 26 Juin - 18:50


En Grèce, en Espagne et dans l’ensemble du monde arabe, des millions de manifestants s’opposent aux politiques des classes dominantes et des Etats pour faire payer la crise aux travailleurs et aux peuples. En France, le patronat, Sarkozy et son gouvernement sont engagés dans des attaques violentes et réactionnaires contre les travailleurs, les travailleuses, toutes les femmes, les jeunes et les immigréEs. Le NPA n’a de cesse, depuis sa création de proposer l’unité la plus large pour s’opposer à ces attaques, d’impulser et de participer à tous les cadres unitaires qui permettent d’être utile dans ce sens.

A l’occasion des élections qui viennent, présidentielles et législatives, nous voulons prolonger ces batailles quotidiennes en faisant entendre la voix des exploitéEs et des oppriméEs, du monde du travail, des immigréEs, des femmes, de la jeunesse, de toutes les victimes de l’austérité mise en place par un État soumis aux banques et au patronat, qui utilise le racisme et la xénophobie pour nous diviser. A partir des positions débattues et adoptées par notre parti depuis sa fondation, nous défendrons un programme de rupture avec le capitalisme, pour un autre partage des richesses, pour que les salariéEs et l’ensemble de la population ne paient pas la crise. C’est un programme pour les luttes, pour leur généralisation. C’est la seule voie, face à la crise sociale, politique et écologique qui ne saurait se résoudre dans le cadre d’une alternance, du respect des institutions et de la propriété privée. Un programme qui ne pourra être porté que par un gouvernement des travailleurs-ses, car seul leur contrôle et leur intervention directe peuvent renverser le système et changer le monde.

Dans ce contexte, la Conférence nationale du NPA présente la candidature de Philippe Poutou à l’élection présidentielle, militant du NPA, ouvrier syndicaliste qui anime depuis des années la lutte contre la fermeture de son entreprise face à un des premiers groupes industriels mondiaux de l’automobile. Il est un candidat anticapitaliste, féministe, écologiste, antiraciste, internationaliste.

Dans ces campagnes, le NPA fera entendre une voix qui condamne sans ambiguïtés les politiques d’austérité, qu’elles soient menées par la droite ou, comme en Grèce et en Espagne, par la gauche. Une voix totalement indépendante du PS et de ses alliés. Le NPA exige l’annulation de la dette, l’expropriation des banques, leur socialisation en un seul service public financier sous le contrôle de la population et des salariéEs mobiliséEs, la défense et l’amélioration des services publics aujourd’hui attaqués sous le prétexte de la dette.

Il souhaite faire entendre une voix, qui s'appuyant sur leurs mobilisations, défende les intérêts des salariéEs contre les suppressions d'emplois, pour l'interdiction des licenciements, la partage du temps de travail et pour des augmentations de salaires (300 euros nets d’augmentation, aucun salaire en dessous 1600 euros nets, indexation des salaires sur les prix) et pour en finir avec la souffrance au travail.

Une voix qui, quelques mois après la catastrophe de Fukushima, exige la sortie du nucléaire et l’expropriation d’EDF, GDF-Suez, Areva, Total… en un service public permettant une planification énergétique.

Une voix pour l’égalité des droits, pour la régularisation de tous les sans papiers, contre toutes les lois et les discours racistes, notamment la stigmatisation des Roms et des Musulmans. Une voix qui combatte le Front National, qui cache son soutien à toutes les attaques capitalistes derrière un discours pseudo-social.

Une voix qui dénonce et combatte fermement l’oppression des femmes, lutte contre toutes les discriminations et violences qu’elles subissent dans la sphère publique comme privée. Une voix qui lutte contre les discriminations que subissent les personnes lesbiennes, gays, bi, transgenres et inter sexes.

Une voix qui refuse la toute puissance du patronat et des banques, qui se bat pour une démocratie réelle, comme l’exigent les Indignés de la Puerta del Sol à Madrid, les manifestants grecs de la place Syntagma et les révolutionnaires du monde arabe. Une voix qui exprime sa solidarité avec toutes les luttes des opprimés, à commencer par celle du peuple palestinien.

Une voix pour construire une autre Europe, fondée non sur la concurrence mais sur la solidarité. Une Europe des travailleurs et des peuples. Une voix qui s’oppose aux interventions militaires et économiques de l’impérialisme français.

Dans les prochaines échéances électorales, nous ferons entendre un programme d’urgence, nous défendrons une politique aussi fidèle aux intérêts des travailleurs, que la droite et l’UMP, actuellement au gouvernement, le sont aux intérêts des riches.

Nous avons devant nous une bataille difficile et bien des obstacles. Dans un premier temps nous devons réussir toutes et tous ensemble à surmonter le barrage des 500 parrainages d’élus que la loi antidémocratique nous impose. Des divergences se sont exprimées au cours de la préparation de la Conférence nationale et en son sein. Notre parti doit maintenant se rassembler autour des exigences fondamentales qui nous réunissent.

Notre campagne associera une direction collective et des porte-paroles de campagne, dont nos deux porte-paroles nationales et Olivier Besancenot. Elle s’appuiera sur l’ensemble du parti. Nous appelons toutes celles et ceux qui le souhaitent à prendre leur place dans notre combat collectif.

Nanterre, le 26 juin 2011.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  panchoa le Dim 26 Juin - 19:03

"Contrairement au populaire Olivier Besancenot, que beaucoup de cadres du parti ont poussé à se présenter pour la troisième fois à la présidentielle Philippe Poutou est un total inconnu du grand public et "même d'une partie de la direction du parti", s'inquiètent certains de ceux qui, au NPA, entendent poursuivre à l'avenir les discussions avec le Front de gauche (FG)."

pas connu du grand public, mais des salariés du sud ouest surement, des boites en luttent dans le coin certainement, des boites en luttent nationalement encore plus surement. s'il a déja de trés bon papier, a peine désigné ce n'est pas du tout par hazard il a fréquenté depuis pas mal d'année beaucoup de journaliste. ouvriériste et sectaire, faux et archie faux. Sans connaitre sans savoir pourquoi demarrée en déglingant un gars qui bagarre avec d'autre, opérateur, syndicats, elus, etc etc laissé donc cela à la bande à melanchon Panchoa

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  tristana le Dim 26 Juin - 19:28

Même si nous regrettons le cours sectaire et identitaire du NPA, si nous nous interrogeons sur le pourquoi de la non candidature de Myriam Martin, la CN a tranché démocratiquement: si nous obtenons les 500 signatures, notre candidat sera le camarade Poutou.
Même s'il est inconnu et si son nom fait sourire ( comme Besancenot au moment de son apparition publique), c'est sans conteste un très bon candidat pour représenter le NPA. Un ouvrier, ayant mené des luttes victorieuses, militant CGT, reconnu par ses camarades, son profil a tout pour enrayer la montée du FN et pour mobiliser une partie des abstentionnistes.
J'appelle donc tous mes camarades qui comme moi sont partisans de la tendance B, a tout faire pour que la campagne du NPA soit une réussite, à commencer par la récolte des 500 signatures. Nous devons nous débarrasser de cette image détestable qui nous présente comme la cinquième colonne de Mélenchon, et nous devons en toute loyauté construire le NPA, le renforcer, et conquérir une nouvelle majorité qui sorte notre parti de l'isolement.
En refusant tout débat avec le FdG, la majorité du NPA le dispense de toute clarification, lui permet d'entretenir le flou, et nous fait apparaitre comme de vilains sectaires.
Les bolchéviks du 21 ème siècle sont évidemment dans la tendance B, montrons au NPA tout entier ce que veut dire la loyauté, l'intelligence, la pédagogie et la radicalité!
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Roseau le Dim 26 Juin - 19:40

En refusant tout débat avec le FdG, la majorité du NPA le dispense de toute clarification

Au contraire, les révolutionnaires n'ont cessé de débattre avec les réformistes, depuis l'Etat et la Révolution de Lénine.
Lutte des classes contre lutte des places, partout en Europe maintenant.
Rien n'est plus clair.
Unité sur tous les plans possibles. Quel parti est partie prenante de plus de cadres unitaires que le NPA?
Le FdG refuse la moindre concession au NPA dans sa chevauchée vers les places. Avec ou sans le PS, peu importe.
Le NPA n'entend pas abandonner son projet de "révolution sociale" et de "gouvernement des travailleurs" voté à l'unanimité moins une voie et quelques abstentions. Les lieutenants du capital y sont radicalement opposés.
Chacun est dans son droit. Personne n'est sectaire, ni identitaire.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  panchoa le Dim 26 Juin - 20:06

"Un ouvrier, ayant mené des luttes victorieuses, militant CGT, reconnu par ses camarades, son profil a tout pour enrayer la montée du FN et pour mobiliser une partie des abstentionnistes." tristana

je t'invite a parcourir le site de la CGT ford blaquefort; Roseau à mis le lein. Tu t'appercevra que la démarche des camarades de la CGT, et du NPA à l'intéreiur est un exemple de démarche unitaire, à partir d'une lutte; Démarche unitaire, dans la boite, trés trés compléxe et difficilen démarche d'unité au niveau des mairies, partie politique etc tetc; demarche d'unité et de contact soutein avec les boites en luttes sur bordeaux et au niveau national; Si certain dans le NPA ne le connaisse pas c'est la faute à une direction qui ne se donne pas les moyens de faire des priorités des choix. cette lutte, qui continu est exemplaire. Panchoa toujours réformard ringard, pas au NPA

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sur BFM TV

Message  Roseau le Dim 26 Juin - 20:57

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  panchoa le Dim 26 Juin - 22:11

immature complétement immature; Voir dans bellaciao la déclaration de la "minorité" du NPA. pitoyable. Les bureaucrate du front de goche doivent bien rire; La c'est clair, pas de 500 signature pour le NPA? dommage c'était pourtant un peu d'air frais cette candidature. le coup de poignard dans le dos. classe! panchoa

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  gérard menvussa le Dim 26 Juin - 22:24

Pas vu de quoi tu parles. Tu pourrait donner un lien ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  gérard menvussa le Dim 26 Juin - 22:31

Merci, c'est donc le comportement "fractionel" habituel des "zunitaires" rejoint par l'ancienne majorité...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Invité le Dim 26 Juin - 22:33

Sinon j'ai trouvé ce qui suit assez rigolo, et ça doit sans doute être mis en lien avec une volonté de pas froisser la minorité (enfin j'espère).

Pensez-vous que Jean-Luc Mélenchon puisse attirer des anticapitalistes?
Oui, bien sûr. Nous avons des idées communes avec le Front de gauche. On représente en partie le même camp social. On peut regretter qu'on ne soit pas ensemble mais nous avons des désaccords importants, comme sur le nucléaire. Dans cette campagne, le Front de Gauche ne sera pas un adversaire même si on se souvient que Jean-Luc Mélenchon a été au gouvernement [comme ministre délégué à l’Enseignement professionnel sous Jospin].

Le premier désaccord important à citer avec le Front de gauche, c'est le nucléaire, vraiment ? Shocked

Heureusement le reste est pas du même tonneau. :-)
Bon aller, encore une fois bon courage.
J'espère que vous allez arriver à éclaircir la ligne politique suivie par le NPA assez vite pour mener une campagne claire, c'est déjà un premier pas qui est fait ce week-end.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Roseau le Dim 26 Juin - 22:46

Effectivement, la droite du NPA dérive complètement, loin du projet du NPA, et des nécessités de l'heure:

Ce projet n’était pas celui de construire un parti en agglomérant des "anonymes" autour d’un noyau d’"autenthiques anticapitalistes", s’adressant directement aux masses, dans une logique « anti-système ».

- "authentiques anti-capitalistes": à quoi sert ce parti si il est seulement anticapitaliste sur le papier ?
Les Principes Fondateurs vont même plus loin: "révolution sociale" et "gouvernement des travailleurs".
C'est ce qui fait que le FdG, altercapitaliste, a toujours refusé la moindre concession.

- logique "anti-système". Si ils l'aiment, qu'ils le gardent. Ils proposent de laisser le refus du système au FN ?


Dernière édition par Roseau le Dim 26 Juin - 23:14, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence nationale du NPA 26-26 juin 2011

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum