anipassion.com

Typologie du connard de rue

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Typologie du connard de rue

Message  Gauvain le Lun 12 Juil - 0:28

Excellent...


Un peu de zoologie : le connard de rue




Par Ellie le lundi, juin 7 2010, 15:20 - Réflexions






Le connard de rue (homo connardus heterosexualus cisgeneris) est un
mammifère de la famille des Connardoïdes.
Habitat


Comme son nom l'indique, le connard de rue se trouve majoritairement dans
les rues, places, ruelles et autres lieux publics. On en trouve également une
forte concentration dans les bars et autres PMU.
Comportement


Le connard de rue est un animal grégaire, bien que l'on en retrouve parfois
des individus isolés. Son activité principale semble consister à
traîner en meute, sans autre but précis que d'occuper l'espace. La
seule spécificité notable du connard de rue, comparativement à d'autres espèces
tel le mouton ou le boeuf, est une relative conscience de la petitesse de son
existence.
Cette capacité à se rendre compte de son aspect essentiellement inutile,
voire nuisible, et dépourvu de toute grâce, se traduit par une rancoeur
jalouse, voire une haine, envers tout ce qui échappe à cette existence minable.
C'est pourquoi la deuxième activité principale du connard de rue, en dehors de
traîner, est d'agresser de manière verbale ou physique les femmes,
pédés, gouines, et/ou trans qui passent dans son périmètre d'action.
Effectivement, deux personnes de même genre qui se tiennent la main ou ont
l'audace de s'embrasser montrent au connard de rue en quelle mesure il est
incapable de concevoir sa sexualité en dehors d'un schéma hétérosexuel
strictement limitatif. Cette parodie de sexualité qui ne lui apporte pourtant
qu'un plaisir vague est érigée comme But Ultime du connard de rue. C'est
pourquoi le connard de rue est également lourd de manière générale avec les
meufs, sans distinction d'orientation sexuelle : il se figure qu'un peu de
drague pénible ou une proposition sexuelle lui permettra de «tirer un coup».
Lorsqu'il se rend compte que cela n'est pas possible, le connard de rue procède
alors à des insultes sexualisées.
Par ailleurs la moindre jupe ou surface de peau visible renvoie au connard
de rue le fait qu'il est complètement incapable de sortir de la gamme
«bermuda/tee-shirt Johnny Hallyday» ; les moindres cheveux au fait que son
instinct grégaire lui commande de se faire tondre le crâne de la même manière
que ses congénères locaux, c'est-à-dire sans le moindre gramme de fantaisie et
toujours avec un mauvais goût affligeant.
Conscient qu'il est incapable de la moindre dose d'audace qui lui
permettrait d'échapper à son destin, par exemple en transitionnant ou en
devenant pédé, et ne disposant généralement pas non plus du courage pour faire
la seule chose d'utile dont il est encore capable, c'est-à-dire mettre fin à
ses jours, le connard de rue tente donc vainement de se rassurer en attaquant
tout ce qui sort un peu de sa norme, c'est-à-dire qui est capable d'avoir un
minimum de classe.
Chasse


Comme on l'a vu, le connard de rue n'est pas un animal courageux, c'est
pourquoi il «chasse» habituellement en groupe. Une meute typique de connards de
rue est ainsi habituellement formée au minimum d'une demi-douzaine
d'individus[1].
Comportement en chasse


Lorsqu'une meute de connards de rue a aperçu une victime (une femme, un
pédé, une gouine, un·e trans ou tout autre individu lui rappelant à quel point
son existence est minable), les membres de la meute procèdent en général à des
agressions verbales ou du même ordre : drague lourd, sifflements,
commentaire du type «mate le beau cul», etc, qui visent à convaincre les
connards de rue qu'ils sont dominants et «normaux» au lieu de simplement
pathétiques.
Le connard de rue essaie aussi de s'imaginer, de manière collective, qu'il a
du courage, afin de ne pas voir que s'il en avait réellement un tantinet, il ne
serait plus un connard de rue. Pour s'imaginer qu'il est courageux, le connard
de rue redéfinit cette notion :

  • insulter une personne seule lorsqu'on est une demi-douzaine, c'est être
    courageux, viril, etc. ;
  • répondre par l'insulte à une demi-douzaine de connards de rue lorsqu'on est
    seule, c'est, en revanche, être hystérique.

Les sous-espèces du connards de rue


(On précisera que le terme «sous-espèce» désigne des espèces dérivées du
connard de rue, d'un point de vue taxinomique, et non pas des espèces qui leur
seraient «inférieures», qui doivent sans aucun doute être difficiles à
rencontrer.)
Le connard de rue s'est adapté (quoique cela soit un bien grand mot) de
manière différente à ses environnements, donnant lieu à un ensemble varié de
sous-espèces. La plus connue est :
Le connard en bagnole


Bien que cette subdivision soit contestée par certains spécialistes, qui
considèrent que le connard en bagnole n'est jamais qu'un connard de rue dans
une voiture, il me semble que certaines spécificités méritent qu'on le traite
de manière à part.
Ainsi, contrairement au connard de rue, le connard en bagnole, se sentant
solidement protégé par sa voiture, est capable d'agression même lorsqu'il est
seul. Le connard en bagnole dispose également d'un organe supplémentaire appelé
klaxon, qui lui sert semble-t-il à «siffler les meufs» de façon plus
audible.
Véritable as du volant, le connard en bagnole est même capable de dépasser
les limites de son véhicule et :

  • de donner de grands coups de moteur ;
  • de faire crisser les pneus

dans ce qu'il espère être une façon «d'impressionner les meufs».
Une subdivision du connard en bagnole est le connard tuning.
Autres sous-espèces


Le connard se décline également dans un certain nombre de sous-espèces,
parfois plus évoluées en apparence mais rarement sur le fond :

  • le connard en soirée ;
  • le connard de famille ;
  • le connard militant, qui se décline en plusieurs versions, allant du plouc
    qui porte un bob "51" en manif et reprend en coeur la chanson «Il est vraiment,
    il est vraiment, il est vraiment phénoménal» passée par la sono de son
    syndicat, au connard alterno-déconstruit qui n'est un connard relou
    que lorsqu'il a pris une bière ou deux, en passant par le redskin
    viriliste qui a intégré les luttes LGBT et «encule ces pédés
    d'homophobes» ;
  • le connard pro-féministe ;
  • le connard de pride, qui vient assister à une pride pour satisfaire sa dose
    d'exotisme, sans réaliser que c'est lui qui devrait être au zoo.

Autant d'espèces diverses qui mériteraient sans aucun doute un article à
part si elles présentaient le moindre intérêt.
Notes


[1] L'utilisation d'«individu» pour désigner le connard de
rue fait cependant débat dans la communauté scientifique.
http://pink.reveries.info/post/2010/06/07/Zoologie-%3A-le-plouc-de-rue
... isn't it ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  jacquouille le Lun 12 Juil - 8:43

Trouver ce genre de prose pseudo-humoristique sur un forum MR cela me fait
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Gauvain le Lun 12 Juil - 10:17

jacquouille a écrit:Trouver ce genre de prose pseudo-humoristique sur un forum MR cela me fait
Tu peux développer ta critique ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Invité le Lun 12 Juil - 10:25

L'humour c'est l'antichambre du désespoirs (Déproche), ont ri avec le désespoir mais c'est sans issu car il y a trop de cons (Ferré pour le sans issue et il y'a trop de con).

Très bon pied de nez a la connerie se texte!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  jacquouille le Lun 12 Juil - 10:55

Gauvain a écrit:
jacquouille a écrit:Trouver ce genre de prose pseudo-humoristique sur un forum MR cela me fait
Tu peux développer ta critique ?



Pour commencer,la solution de facilité en reprenant les clichés éculés,sur les automobilistes(forcément tous cons?) les Machos,les homophobes etc...ensuite en amalgamant tous ceux que l'on voit dans les bistrots(que des connards ?),en groupe dans la rue(que des connards ?).

Et la cerise sure le gateau,le seul paragraphe un tant soit peu précis,le"connard"de syndicaliste"(ricardisé?) manifestant stupidement,amalgamé au redskin a"Kro"et macho.Bref un texte digne des anars de droite,anti-cocos,anti-ouvriers.

Moi,il m'arrive d'aller au bistrot,et de rencontrer des prolos sympas,d'avoir des discussions intéressantes,ou les femmes,les homos,les jeunes,les immigrés ne sont pas les cibles,mais sont remplacés par les politiciens de D.et de G.,et par les patrons,les boursicoteurs,les journaleux aux ordres...etc...

Il m'arrive aussi d'aller dans des manifs,parfois entousiastes,dynamiques,ou des prolos,employé(e)s,enseignant(e)s,lycéen(ne)s,étudiant(e)s expriment leur volonté de continuer.

Bref,je ne vois pas la vie en rose,ni en noire,mais en rouge.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Invité le Lun 12 Juil - 11:25


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  jacquouille le Lun 12 Juil - 13:08

Sacré Fred!,pour une fois ta pirouette a de l'humour(Jacquouille et son Clavier...),mais elle ne masque pas le fait que tu exprimes ta"joie" sans l'expliquer.Moi,j'explique en quoi je trouve ce texte réac et pourquoi il me fait pleurer.Maintenant c'est aux amis des anars de droite,anti-ouvriers,d'expliquer en quoi il est comique.Faite nous partager l'humour que vous y trouvez......si vous le pouvez.





;
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Duzgun le Lun 12 Juil - 13:41

jacquouille a écrit:Pour commencer,la solution de facilité en reprenant les clichés éculés,sur les automobilistes(forcément tous cons?) les Machos,les homophobes etc...ensuite en amalgamant tous ceux que l'on voit dans les bistrots(que des connards ?),en groupe dans la rue(que des connards ?).
Le texte ne dit absolument pas "tous des cons". Il s'attaque aux cons en question, et notamment aux machistes. Il ne dit absolument pas qu'ils le sont tous.

Par contre, il y a une "sous-espèce" que je n'ai pas compris : le "connard pro-féministe". Sans autre guise d'explication, je ne vois pas le problème à être pro-féministe. Il me semblait que c'était justement un peu le propos du texte en question, de s'attaquer au machisme etc.
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Vals le Lun 12 Juil - 17:42

A bien lire ce texte réactionnaire et prétentieux, on comprend vite que le "connard tout court" qui l'a rédigé veut surtout démontrer que LUI, est tout sauf ça, et qu'il souffre dans son époque de n'être pas suiffisamment reconnu à sa vraie valeur.

En gros, c'est le nouveau beauf qui essaie de se démarquer de ce qu'ii croit être l'ancien beauf....

Il est clair que ce condensé de préjugés imbéciles vise particulièrement les classes populaires que jauge, du haut de sa splendeur et de sa supériorité, notre valeureux représentant d'une nouvelle "élite" à deux balles, qui pratique sans vergogne le plus minable des racismes de classe .
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Invité le Lun 12 Juil - 17:54



C'est Jaquouille et Jofrois. Oké?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  jacquouille le Lun 12 Juil - 18:08

La mon vieux Fred,tes vidéos,ce n'est meme plus du niveau des "connards de la rue",on déscend au niveau des"connards des catacombes",et comme tu n'es meme pas critique sur ces daubes que tu nous sers,je suis en droit de penser que c'est le niveau auquel tu te rataches a l'insu de ton plein grès.

avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  BouffonVert72 le Lun 12 Juil - 19:32

N'allez plus dans les rues, vous éviterez ainsi les cons du même nom...

BV72 ki reste dans son nouveau chez lui... Comme un con de nouveau petit propriétaire campagnard réac...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  nico37 le Lun 12 Juil - 22:26

Le pb principal de ce texte c'est qu'il est assez crypté, faut quasiment être du milieu pour comprendre.
Par ex. concernant les proféministes, le texte s'attaque à Welzer Lang bien connu... pour harcèlement sexuel Exclamation Une affaire qui n'a guère dépassé le prétoire et le petit cercle concerné...

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  jacquouille le Mar 13 Juil - 9:16

nico37 a écrit:Le pb principal de ce texte c'est qu'il est assez crypté, faut quasiment être du milieu pour comprendre.
Par ex. concernant les proféministes, le texte s'attaque à Welzer Lang bien connu... pour harcèlement sexuel Exclamation Une affaire qui n'a guère dépassé le prétoire et le petit cercle con-cerné...



Cela montre l'état d'esprit de ses rédacteurs/diffuseurs,mépris de tout ce qui ne tourne pas autour de leur petit nombril.Quand on pond des textes "cryptés",on se les gardent pour le petit cercle con-cerné qui a le code.Si l'on veut toucher plus large,on s'expriment en language clair.

Mais bon,ce que je dis la est inaccessible aux nanars des petits cercles cons,cernés ou pas.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Invité le Mar 13 Juil - 9:51

Bof, il y a parfois des texte qui témoigne d'une impuissance aux évènement, parfois il faut mieux le prendre a la dérision, ont est effectivement cerné par la connerie cité dans le texte, alors l'auteur opère un exutoire et choisi la dérision, c'est mieu que l'auto destruction et l'agression physique des cons cités.

L'utilité des provocation a cour terme c'est que ça ouvre des débats, chacun est libres en suite de le prendre comme il le veux je pense.

Ont est cons,cernés par les cons parce que de toutes façons on est cernés, anar ou pas anar, ont est toujours le con de quelqu'un.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Marco Pagot le Mar 13 Juil - 17:38

Duzgun a écrit:
jacquouille a écrit:Pour commencer,la solution de facilité en reprenant les clichés éculés,sur les automobilistes(forcément tous cons?) les Machos,les homophobes etc...ensuite en amalgamant tous ceux que l'on voit dans les bistrots(que des connards ?),en groupe dans la rue(que des connards ?).
Le texte ne dit absolument pas "tous des cons". Il s'attaque aux cons en question, et notamment aux machistes. Il ne dit absolument pas qu'ils le sont tous.

Par contre, il y a une "sous-espèce" que je n'ai pas compris : le "connard pro-féministe". Sans autre guise d'explication, je ne vois pas le problème à être pro-féministe. Il me semblait que c'était justement un peu le propos du texte en question, de s'attaquer au machisme etc.

Le connard pro-féministe, c'est ausi celui qui te dis "je suis militant, je sais ce que c'est que le sexisme et c'est pas ça", alors qu'il a un comportement limite, qui donne des leçons de féminisme quand bobonne l'attend à la maison avec la bouffe...
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  nico37 le Mar 13 Juil - 20:05

jacquouille a écrit:
nico37 a écrit:Le pb principal de ce texte c'est qu'il est assez crypté, faut quasiment être du milieu pour comprendre.
Par ex. concernant les proféministes, le texte s'attaque à Welzer Lang bien connu... pour harcèlement sexuel Exclamation Une affaire qui n'a guère dépassé le prétoire et le petit cercle con-cerné...



Cela montre l'état d'esprit de ses rédacteurs/diffuseurs,mépris de tout ce qui ne tourne pas autour de leur petit nombril.Quand on pond des textes "cryptés",on se les gardent pour le petit cercle con-cerné qui a le code.Si l'on veut toucher plus large,on s'expriment en language clair.

Mais bon,ce que je dis la est inaccessible aux nanars des petits cercles cons,cernés ou pas.

Je ne vois pas quels sont les éléments te permettant d'émettre l'hypothèse d'une sensibilité libertaire de l'auteur-e. C'est plus un post gauchisme à l'américaine, que l'on retrouve chez certain-e-s au NPA...

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  jacquouille le Mer 14 Juil - 9:20

[quote="nico37"

"Je ne vois pas quels sont les éléments te permettant d'émettre l'hypothèse d'une sensibilité libertaire de l'auteur-e. C'est plus un post gauchisme à l'américaine, que l'on retrouve chez certain-e-s au NPA..."

[/quote]



Escuse moi si je t'ai froissé Nico ,mais ne prend pas ma critique pour une hypothese ,tout au plus l'expression de mon sentiment ........par rapport au"milieu concerné"
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  nico37 le Mer 14 Juil - 10:07

jacquouille a écrit:[quote="nico37"

"Je ne vois pas quels sont les éléments te permettant d'émettre l'hypothèse d'une sensibilité libertaire de l'auteur-e. C'est plus un post gauchisme à l'américaine, que l'on retrouve chez certain-e-s au NPA..."




Escuse moi si je t'ai froissé Nico ,mais ne prend pas ma critique pour une hypothese ,tout au plus l'expression de mon sentiment ........par rapport au"milieu concerné" [/quote]

Je croyais qu'à LO, vous étiez adepte du matérialisme Question

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  jacquouille le Mer 14 Juil - 10:22

Oui mais dialectique,Nico,dialectique!
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Duzgun le Mer 14 Juil - 13:51

Marco Pagot a écrit:Le connard pro-féministe, c'est ausi celui qui te dis "je suis militant, je sais ce que c'est que le sexisme et c'est pas ça", alors qu'il a un comportement limite, qui donne des leçons de féminisme quand bobonne l'attend à la maison avec la bouffe...
OK je vois le genre, effectivement! Mais ça méritait une explication, c'est vrai que c'est pour les initiés...

Sinon, pour ceux qui se posent de grande questions existentielles : à ma connaissance Ellie est effectivement marxiste révolutionnaire, et venait de temps en temps sur le FMR premier du nom...
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Marco Pagot le Mer 14 Juil - 18:18

Duzgun a écrit:
Marco Pagot a écrit:Le connard pro-féministe, c'est ausi celui qui te dis "je suis militant, je sais ce que c'est que le sexisme et c'est pas ça", alors qu'il a un comportement limite, qui donne des leçons de féminisme quand bobonne l'attend à la maison avec la bouffe...
OK je vois le genre, effectivement! Mais ça méritait une explication, c'est vrai que c'est pour les initiés...

...

Je sais, j'en vois en partie un tous les matins dans la glace
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Duzgun le Mer 14 Juil - 19:45

Marco Pagot a écrit:Je sais, j'en vois en partie un tous les matins dans la glace
Évitons d'autoflagellation. Personne n'est parfait, pas obligé d'être un "connard" pour autant.
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Marco Pagot le Mer 14 Juil - 20:18

Duzgun a écrit:
Marco Pagot a écrit:Je sais, j'en vois en partie un tous les matins dans la glace
Évitons d'autoflagellation. Personne n'est parfait, pas obligé d'être un "connard" pour autant.

J'ai dit en partie. Je crois pas avoir de comportement limite.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Ellie le Jeu 15 Juil - 14:55

Tiens c'est marrant, je tombe sur ce forum via le lien vers mon blog.... je commençais à croire le FMR définitivement mort et enterré...

Donc juste pour préciser quelques trucs par rapport à ce qui a été dit :

Vals:

on comprend vite que le "connard tout court" qui l'a rédigé veut surtout démontrer que LUI, est tout sauf ça
Je préfère «ELLE» et «connasse», merci, parce qu'en fait si c'était «lui», je n'aurais sans doute pas à subir ce genre de mecs et je n'aurais pas écrit ça.

Duzgun:

Sinon, pour ceux qui se posent de grande questions existentielles : à
ma connaissance Ellie est effectivement marxiste révolutionnaire, et
venait de temps en temps sur le FMR premier du nom...
Ah ben y'a quand même une personne qui se rappelle mon existence

Sinon, je pige pas trop l'accusation de «racisme social» ou je sais pas quoi. Le connard de rue peut aussi être dans une rue d'un quartier bobo et sortir d'un resto chic ou d'un bar cher, tout comme le connard en bagnole peut rouler en Porsche Cayenne.

Je remets pas en cause le fait que jacquouille puisse effectivement «aller au bistro et rencontrer des prolos sympas,d'avoir des discussions intéressantes», etc.Moi, par contre, je sais que ne peux pas rentrer seule le soir dans les rues où y'a des bars (prolos ou bourges) sans me faire emmerder.

Et comme ces agressions ont aussi lieu dans des lieux et espaces militants, ben oui, j'ai aussi inclus les connards «militants».

Sinon, sur le fait que c'est trop «crypté» et que ça devrait rester à un public «concerné» (je reprends pas le super jeu de mots) : ben en même temps à la base c'est un texte d'un blog perso, hein, pas un article de l'Huma...
avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Typologie du connard de rue

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum