Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Ven 3 Juin - 11:49

A l'occasion de la Marche des fiertés lesbienne, gay, bi et transgenre de Lorraine, qui aura lieu samedi 4 juin à Nancy, le NPA diffusera le livret suivant (8 pages A5) :

Afficher (sur Google Docs)
Télécharger en PDF

(attention, les pages de ce PDF sont réparties en fonction de l'impression et de l'assemblage du livret "papier")

L'édito de la page 2 :

4 victimes de l’homophobie chaque jour selon le rapport SOS homophobie 2011... et combien qui ne se signalent pas ? Malgré le PaCS et la relative visibilité que nous avons conquise, nos vies de lesbiennes, gays, bisexuel-le-s et transgenres sont toujours faites de discriminations et de violences. Il y a 15 jours à Paris, une personne trans a été lynchée et laissée pour morte.

On nous répète que voter (utile) en 2012 serait le mieux que nous aurions à faire. Hier traités comme des pestiférés, nous sommes devenus une cible électorale. Les principaux partis nous promettent leur charité pour faire oublier l’hostilité ou la passivité qui sont les leurs une fois au pouvoir. Le rejet récent à l’Assemblée nationale du droit à la procréation médicalement assistée pour les lesbiennes montre que l’acharnement de la droite à défendre l’homophobie d’État n’a d’égal que ses attaques constantes contre les classes populaires. Le PS et ses alliés sont désormais favorables au mariage et à l’adoption, ce qui leur permettra de s’opposer à Sarkozy... au moins sur un sujet ! Auront-il ce minimum de courage politique, ou se défileront-t-ils comme lors du premier vote du PaCS en 1998 ?

Excepté l’homophobie et la transphobie, rien ne justifie qu’on remette toujours à plus tard l’égalité des droits. Mais il faudra plus que des promesses électorales : tous les acquis ont été imposés par des luttes et ne pourront être conservés que par elles.

Et quelle confiance pouvons-nous avoir en l’État et ses institutions ? Il y a 35 ans, la police nous harcelait et nous fichait dans les registres des préfectures. Cette année, à Tours, elle a molesté plusieurs manifestants de la Marche des fiertés, mais n’a pas empêché les provocations d’un groupuscule d’extrême droite... Quant aux lois, elles ne suffiront pas, comme elles ne suffisent déjà pas à garantir l’égalité femmes-hommes. Les pays où le mariage et l’adoption sont accessibles à tous (Belgique, Espagne...) ne sont pas pour autant des paradis LGBT, car c’est le fonctionnement même de cette société qui est en cause. L’hétérosexisme est inscrit dans les gènes du capitalisme. Nous ne voulons pas nous contenter du minimum : nous voulons changer toute la société. Avec tous ceux qui n’ont rien à attendre de celle-ci, notre unité et notre solidarité seront notre force. Ne comptons que sur nos mobilisations !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Ven 3 Juin - 14:42

Les slogans qui seront scandés :

Assez, assez, assez de se cacher !
Nos mobilisations, voilà notre fierté !

Egalité des droits,
Egalité des choix :
Tout de suite, maintenant,
Ça ne se discute pas !

L’égalité des droits
Ne se négocie pas,
Il va falloir lutter
Pour l’imposer !

Si je veux,
Et avec qui je veux :
A moi de décider
De ne pas me marier !

Qui sème l’homophobie, récolte la colère !
Au placard, les réactionnaires !

Boutin-Famille-Patrie,
Ça pue l’homophobie !
Travail-Famille-Le Pen,
Ça pue la haine !

Vanneste, Boutin,
On n’est plus sous Pétain !
Foutons ces emmerdeurs
Au musée des horreurs !

Homos, bis, trans ou hétéros,
Solidarité de tous les travailleurs !

Les préjugés et la division,
C’est tout bénef pour les patrons !

De Moscou à Nancy,
De Metz à Varsovie,
Solidarité contre l’homophobie !

Racisme, sexisme, homophobie :
Et hop ! Tout ça à la poubelle !

Droit d’asile pour les gays menacés !
Régularisation de tous les sans-papiers !

1ère, 2ème, 3ème génération,
Nous sommes tous
Des lesbiennes sans-papiers !

L’homophobie,
C’est pas les immigrés,
C’est pas les musulmans,
C’est Sarkozy
Et son gouvernement !

Raciste, homophobe et pro-patronal,
A bas, à bas
Le Front National !

C’est pas aux hôpitaux,
C’est pas aux droits sociaux,
C’est au sida
Qu’il faut s’attaquer !

Y’en a assez, assez,
Assez d’cette société
Qui opprime les trans,
Les lesbiennes et les gays !

Pas de compassion,
Ni de promesses bidon,
Nous voulons une révolution !

L’hétérosexisme, au placard !
Le capitalisme, aux poubelles de l’Histoire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Lun 6 Juin - 10:25

Comme chaque année, il a été assez difficile à l'extrême gauche de se faire entendre, les organisateurs de cette marche nous étant majoritairement hostiles. Le tract du NPA l'exprimait parfaitement : le SNEG (le syndicat patronal des entreprises étiquetées "gay") conçoit les gay prides de notre époque comme des espaces publicitaires, où il est mal vu de tenter d'exprimer des idées. Cette année, cette réalité a été à l'origine d'un incident : en cours de manif, les animateurs d'un bar "gay" ont voulu placer leur camion sono devant notre cortège, et donc nous faire passer en queue de manif ; certains d'entre eux étaient très éméchés, ils nous ont copieusement insultés, nous ont envoyé leur service d'ordre, et ont même demandé à des CRS de nous disperser (ces CRS, très obéissants, ont tenté de le faire, cherchant même à arracher notre banderole). Nous avons tenu bon. Si nous nous étions retrouvés derrière eux, le bruit de leurs enceintes aurait totalement recouvert le son de nos mégaphones, qui avaient déjà bien du mal à se faire entendre. Ces patrons de bars et de discothèques, qui se font du fric grâce à l'homophobie et à une "clientèle captive", sont de véritables crapules, mais nous le savions déjà.

Le NPA, et avant lui la LCR, participent à la gay pride lorraine depuis sa création (2003). Les commerçants ne sont toujours pas parvenus à faire taire les militants d'extrême gauche, qui ne veulent pas laisser le monopole de ces marches à la petite-bourgeoisie et aux partis de gouvernement. Malgré les réelles limites de ce que sont devenues les gay prides par rapport à leurs lointaines origines militantes, il est nécessaire d'y participer pour y exprimer un point de vue de travailleurs et de révolutionnaires : ce sont les seules manifestations contre l'homophobie, il n'y en a pas d'autres.

Parallèlement à ça, je pense qu'il est souhaitable que des slogans ou quelques lignes de tract soient consacrés à ces questions dans le cadre des manifestations du 1er Mai qui, en France, ont été le premier cadre de mobilisation du mouvement homosexuel de l'après-Mai 68.

Dernière précision : comme depuis plusieurs années, la CGT était représentée lors de cette marche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Ellie le Lun 6 Juin - 22:34


1ère, 2ème, 3ème génération,
Nous sommes tous
Des lesbiennes sans-papiers !

Oh, pitié... Rolling Eyes

Je trouve ce genre de slogans déjà assez ridicule à la base (non, on n'est pas tou·te·s des sans-papiers, ou des palestinen·ne·s, etc.), mais concernant l'identité lesbienne, vu le nombre de mecs hétéros qui peuvent dire «aha, moi aussi je suis lesbienne, j'aime les femmes lol» voire se revendiquer sérieusement «homme lesbien», voir des gars gueuler «nous sommes tous des lesbiennes», ça me donnerait juste envie de leur foutre des claques.
avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Mar 7 Juin - 10:52

Ellie a écrit:

1ère, 2ème, 3ème génération,
Nous sommes tous
Des lesbiennes sans-papiers !

Oh, pitié... Rolling Eyes

Je trouve ce genre de slogans déjà assez ridicule à la base (non, on n'est pas tou·te·s des sans-papiers, ou des palestinen·ne·s, etc.), mais concernant l'identité lesbienne, vu le nombre de mecs hétéros qui peuvent dire «aha, moi aussi je suis lesbienne, j'aime les femmes lol» voire se revendiquer sérieusement «homme lesbien», voir des gars gueuler «nous sommes tous des lesbiennes», ça me donnerait juste envie de leur foutre des claques.
De ta part, je m'attends toujours à ce genre de réactions énervées et de mauvaise foi. Ça n'a pas manqué. Rolling Eyes
Si tu crois vraiment que les "gars" qui étaient dans ce cortège sont du même style que les machos imbéciles que tu décris, il faut le dire clairement, mais dans ce cas, tu te fourres vraiment le doigt dans l'œil.

Ce slogan, dans les limites du format, essaie de mettre l'accent sur la solidarité contre le sexisme et la xénophobie. Que ce soit exprimé imparfaitement, sans doute, mais ce n'est pas une raison pour m'agresser comme tu le fais, et me dire que tu aimerais bien nous foutre une baffe. Si tu as mieux comme slogan, pour exprimer les mêmes idées, alors propose.

Et sinon, rien d'autre à dire sur le reste des slogans et du tract ? Quitte à déverser sa bile, autant le faire à fond.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Mer 8 Juin - 15:10

Byrrh a écrit:Comme chaque année, il a été assez difficile à l'extrême gauche de se faire entendre, les organisateurs de cette marche nous étant majoritairement hostiles. Le tract du NPA l'exprimait parfaitement : le SNEG (le syndicat patronal des entreprises étiquetées "gay") conçoit les gay prides de notre époque comme des espaces publicitaires, où il est mal vu de tenter d'exprimer des idées. Cette année, cette réalité a été à l'origine d'un incident : en cours de manif, les animateurs d'un bar "gay" ont voulu placer leur camion sono devant notre cortège, et donc nous faire passer en queue de manif ; certains d'entre eux étaient très éméchés, ils nous ont copieusement insultés, nous ont envoyé leur service d'ordre, et ont même demandé à des CRS de nous disperser (ces CRS, très obéissants, ont tenté de le faire, cherchant même à arracher notre banderole). Nous avons tenu bon. Si nous nous étions retrouvés derrière eux, le bruit de leurs enceintes aurait totalement recouvert le son de nos mégaphones, qui avaient déjà bien du mal à se faire entendre. Ces patrons de bars et de discothèques, qui se font du fric grâce à l'homophobie et à une "clientèle captive", sont de véritables crapules, mais nous le savions déjà.
Pour compléter le tableau, j'ajoute que ces énergumènes ont lancé des insultes racistes à l'attention d'un de nos camarades.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Ellie le Mer 8 Juin - 16:35

Byrrh a écrit:
Si tu crois vraiment que les "gars" qui étaient dans ce cortège sont du même style que les machos imbéciles que tu décris, il faut le dire clairement, mais dans ce cas, tu te fourres vraiment le doigt dans l'œil.
Je sais pas qui sont les gars qui sont dans ce cortège et je m'en fous, à la limite. Ce que je sais par contre, c'est que c'est pas rare d'avoir à se taper des pseudo «lgbt-friendly» qui veulent draguer/coller/rouler un patin à une gouine, y compris à la pride, et que la dernière chose dont j'ai envie c'est qu'il y ait des mecs qui geulent «nous somme tous (au masculin) des lesbiennes» et qu'ils se sentent légitimés là-dedans.
avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Mer 8 Juin - 16:36

Ellie a écrit:
Byrrh a écrit:
Si tu crois vraiment que les "gars" qui étaient dans ce cortège sont du même style que les machos imbéciles que tu décris, il faut le dire clairement, mais dans ce cas, tu te fourres vraiment le doigt dans l'œil.
Je sais pas qui sont les gars qui sont dans ce cortège et je m'en fous, à la limite. Ce que je sais par contre, c'est que c'est pas rare d'avoir à se taper des pseudo «lgbt-friendly» qui veulent draguer/coller/rouler un patin à une gouine, y compris à la pride, et que la dernière chose dont j'ai envie c'est qu'il y ait des mecs qui geulent «nous somme tous (au masculin) des lesbiennes» et qu'ils se sentent légitimés là-dedans.
Pas envie de te répondre, vu le ton agressif que tu emploies.
Et sinon :
Ce slogan, dans les limites du format, essaie de mettre l'accent sur la solidarité contre le sexisme et la xénophobie. Que ce soit exprimé imparfaitement, sans doute, mais ce n'est pas une raison pour m'agresser comme tu le fais, et me dire que tu aimerais bien nous foutre une baffe. Si tu as mieux comme slogan, pour exprimer les mêmes idées, alors propose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Zappa le Jeu 9 Juin - 3:53

Byrrh a écrit:
Pour compléter le tableau, j'ajoute que ces énergumènes ont lancé des insultes racistes à l'attention d'un de nos camarades.

Les enfoirés. Comme tu dis faut tenir bon pour pas laisser à la petite bourgeoisie le monopole d'une expression dans ces rassemblements ! Bravo à vous.

Zappa

Messages : 146
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Mar 14 Juin - 15:13

Le livret de 8 pages, dont le PDF est téléchargeable en haut de ce fil, a été distribué à 1400 exemplaires à Nancy.

Il a également été diffusé samedi 11 juin lors de la marche de Rouen.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Gauvain le Mer 15 Juin - 1:03

Pour continuer dans la série des "slogans problématiques", je trouve ça toujours étrange de voir les trans mis sur le même plan que les homos/hétéros/bis, comme si être trans était exclusif d'être homo/hétéro/bi...


Homos, bis, trans ou hétéros,
Solidarité de tous les travailleurs !
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Mer 15 Juin - 9:15

Gauvain a écrit:Pour continuer dans la série des "slogans problématiques", je trouve ça toujours étrange de voir les trans mis sur le même plan que les homos/hétéros/bis, comme si être trans était exclusif d'être homo/hétéro/bi...


Homos, bis, trans ou hétéros,
Solidarité de tous les travailleurs !
Du coup, tu préfèrerais qu'ils/elles ne soient pas mentionné-e-s ?...
Du fait des limites de la langue, et des limites du format, je crois que le problème que tu soulèves est insoluble. Mais tu as peut-être une variante à proposer ?

Perso, c'est l'un des slogans que je préfère. Il devrait faire l'objet d'un autocollant... par exemple pour remplacer le stupide "Nos désirs font désordre", autrement plus "problématique".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Gauvain le Jeu 16 Juin - 21:27

Byrrh a écrit:
Gauvain a écrit:Pour continuer dans la série des "slogans problématiques", je trouve ça toujours étrange de voir les trans mis sur le même plan que les homos/hétéros/bis, comme si être trans était exclusif d'être homo/hétéro/bi...


Homos, bis, trans ou hétéros,
Solidarité de tous les travailleurs !
Du coup, tu préfèrerais qu'ils/elles ne soient pas mentionné-e-s ?...
Du fait des limites de la langue, et des limites du format, je crois que le problème que tu soulèves est insoluble. Mais tu as peut-être une variante à proposer ?
Ben on pourrait faire deux slogans par exemple, "homos", "bis", "hétéros", et d'autre part "cis", "trans".
Enfin de toute façon, même si je n'ai pas forcément mieux à proposer, un slogan qui dit "homo, trans OU hétéro" est juste faux politiquement...

(et par ailleurs ça pose la question de la pertinence même de luttes "LGBTI", comme si les "LGBTI" avaient une existence en tant que tels, comme si l'oppression subie par les T et les I était de le même nature que celles subies par les L, G et B... je n'ai pas d'avis clair sur la question, mais j'ai déjà entendu une militante trans se plaindre de l'"annexion" des luttes trans par les militant-e-s homos derrière l'étiquette LGBTI - qu'elle dénonçait, donc...)


par exemple pour remplacer le stupide "Nos désirs font désordre", autrement plus "problématique".
Pourquoi ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Jeu 16 Juin - 21:43

par exemple pour remplacer le stupide "Nos désirs font désordre", autrement plus "problématique".
Pourquoi ?
Ben, parce que c'est gnangnan et sous-politique, par exemple ? Parce qu'on dirait le titre d'un colloque d'universitaires parisiens ?
Ou parce que personnellement, ce ne sont pas trop "mes désirs" qui font désordre, ce sont l'hétérosexisme et le capitalisme qui font désordre dans ma vie quotidienne de gay quasi-smicard.

Ben on pourrait faire deux slogans par exemple, "homos", "bis", "hétéros", et d'autre part "cis", "trans".
Bon courage ! Déjà que la plupart des gens ne savent pas vraiment ce qu'est la transidentité, j'imagine que leur parler de cisgenres dans un slogan qui n'explique rien facilitera encore plus la compréhension...

Enfin de toute façon, même si je n'ai pas forcément mieux à proposer,
Merci de le reconnaître.

un slogan qui dit "homo, trans OU hétéro" est juste faux politiquement...
Si tu le dis... Moi, je considère en tout cas que des slogans qui mêlent un point de vue de classe avec le combat contre l'hétérosexisme sont les bienvenus, et qu'à part mes bons camarades de Moselle, il n'y a pas grand-monde au NPA dans le reste du pays pour en faire autant. Le tract national NPA de l'année dernière, par exemple, semblait émaner d'une association, tant il était exempt de tout lien avec notre camp social et avec la perspective socialiste révolutionnaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Gauvain le Jeu 16 Juin - 21:54

Byrrh a écrit:
par exemple pour remplacer le stupide "Nos désirs font désordre", autrement plus "problématique".
Pourquoi ?
Ben, parce que c'est gnangnan et sous-politique, par exemple ?
Ou parce que personnellement, ce ne sont pas trop "mes désirs" qui font désordre, ce sont l'hétérosexisme et le capitalisme qui font désordre dans ma vie quotidienne de gay quasi-smicard.
Je ne vois pas en quoi c'est gnan gnan et sous-politique (mais si tu le dis...), ni en quoi le fait que l'hétérosexisme fasse "désordre" dans ta vie empêche que l'homosexualité fasse "désordre" dans la vie et les conceptions des tenants de l'ordre moral.


Ben on pourrait faire deux slogans par exemple, "homos", "bis", "hétéros", et d'autre part "cis", "trans".
Bon courage ! Déjà que la plupart des gens ne savent pas vraiment ce qu'est la transidentité, j'imagine que leur parler de cisgenres dans un slogan qui n'explique rien facilitera encore plus la compréhension...

Enfin de toute façon, même si je n'ai pas forcément mieux à proposer,
Merci de le reconnaître.
Je voudrais vraiment avoir l'opinion de camarade trans sur cette question... je suppose que ça t'énerve quand des gens considèrent l'homosexualité comme un "choix", ou comme une caractéristique génétique, et que tu ne supporterais pas d'entendre un slogan du type "je suis homo, c'est mon choix" ou un truc comme ça, et c'est normal, mais toi tu n'es pas gêné par un slogan qui assimile la transidentité à une orientation sexuelle...

Quant à l'argument qui consiste à dire que n'ayant rien de mieux à proposer, ma critique est nulle et non avenue, tu conviendras, avec un peu de bonne foi, qu'il est d'une grande légèreté !


un slogan qui dit "homo, trans OU hétéro" est juste faux politiquement...
Si tu le dis... Moi, je considère en tout cas que des slogans qui mêlent un point de vue de classe avec le combat contre l'hétérosexisme sont les bienvenus, et qu'à part mes bons camarades de Moselle, il n'y a pas grand-monde au NPA dans le reste du pays pour en faire autant. Le tract national NPA de l'année dernière, par exemple, semblait émaner d'une association, tant il était exempt de tout lien avec notre camp social et avec la perspective socialiste révolutionnaire.
[/quote]
Il ne suffit pas de même le mot "travailleurs" dans un slogan pour qu'il soit juste.
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Invité le Jeu 16 Juin - 22:03

Gauvain a écrit:
Byrrh a écrit:
par exemple pour remplacer le stupide "Nos désirs font désordre", autrement plus "problématique".
Pourquoi ?
Ben, parce que c'est gnangnan et sous-politique, par exemple ?
Ou parce que personnellement, ce ne sont pas trop "mes désirs" qui font désordre, ce sont l'hétérosexisme et le capitalisme qui font désordre dans ma vie quotidienne de gay quasi-smicard.
Je ne vois pas en quoi c'est gnan gnan et sous-politique (mais si tu le dis...), ni en quoi le fait que l'hétérosexisme fasse "désordre" dans ta vie empêche que l'homosexualité fasse "désordre" dans la vie et les conceptions des tenants de l'ordre moral.
Si tu crois que mon homosexualité fait réellement désordre "dans la vie et les conceptions des tenants de l'ordre moral", alors tu es très naïf. Notre existence n'empêche pas Vanneste ou Ratzinger de dormir. Leur existence et leurs discours, en revanche, me pourrissent souvent la vie.


Ben on pourrait faire deux slogans par exemple, "homos", "bis", "hétéros", et d'autre part "cis", "trans".
Bon courage ! Déjà que la plupart des gens ne savent pas vraiment ce qu'est la transidentité, j'imagine que leur parler de cisgenres dans un slogan qui n'explique rien facilitera encore plus la compréhension...

Enfin de toute façon, même si je n'ai pas forcément mieux à proposer,
Merci de le reconnaître.
Je voudrais vraiment avoir l'opinion de camarade trans sur cette question... je suppose que ça t'énerve quand des gens considèrent l'homosexualité comme un "choix", ou comme une caractéristique génétique, et que tu ne supporterais pas d'entendre un slogan du type "je suis homo, c'est mon choix" ou un truc comme ça, et c'est normal, mais toi tu n'es pas gêné par un slogan qui assimile la transidentité à une orientation sexuelle...
Pas très rigoureuse, ta remarque. Ce slogan n'assimile pas la transidentité à une orientation sexuelle, il ne fait que citer ensemble des orientations sexuelles et une identité sexuelle qui, sans être de même nature, sont des statuts dans la société actuelle. Par ailleurs, si le vécu des homosexuel-le-s cisgenres et des transgenres est différent, leurs oppressions sont liées et ont des origines communes.

modéré

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Gauvain le Ven 17 Juin - 11:24


Si tu crois que mon homosexualité fait réellement désordre "dans la vie et les conceptions des tenants de l'ordre moral", alors tu es très naïf. Notre existence n'empêche pas Vanneste ou Ratzinger de dormir. Leur existence et leurs discours, en revanche, me pourrissent souvent la vie.
Le problème n'est pas seulement Vanneste ou Ratzinger, mais, disons, l'homophobe "moyen" qui ne supporterait pas que son gamin ou sa gamine voit deux hommes ou deux femmes s'embrasser à la télé.

Pas très rigoureuse, ta remarque. Ce slogan n'assimile pas la transidentité à une orientation sexuelle, il ne fait que citer ensemble des orientations sexuelles et une identité sexuelle qui, sans être de même nature, sont des statuts dans la société actuelle. Par ailleurs, si le vécu des homosexuel-le-s cisgenres et des transgenres est différent, leurs oppressions sont liées et ont des origines communes.
C'est toi qui n'es pas très rigoureux... dans "homo, bis, trans ou hétéro", si les mots ont un sens, la conjonction ou suppose qu'on est soit trans, soit hétéro, mais pas les deux.
Sinon, toutes les oppressions sont liées (celles des homos et celles femmes, celles des femmes et celles des immigré-e-s, celles des femmes et celles des ouvrier-e-s, celles des homos et des ouvrier-e-s, etc.) Mais comme tu le dis, autant les lesbiennes, gays, bis peuvent être confrontés à des formes de rejet et de discrimination à peu près similaires, ce qui justifie certainement l'existence d'un mouvement "homo" ou "bi+homo" unifié, autant ça ne me paraît pas du tout évident pour les trans et les intersexes ! L'intérêt du sigle LGBTI est qu'il visibilise partiellement les questions trans et intersexes - il oblige au minimum les gens qui ne savent pas à demander ce que ça veut dire, "T" et "I". Sauf qu'après on prend l'habitude de dire "luttes LGBTI" pour désigner les luttes homos, ou de parler d'association LGBTI à propos d'associations où il n'y a pas un-e seul-e "T" ou "I", ce qui revient aussi à les invisibiliser...
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Ellie le Ven 17 Juin - 15:52

Bon, j'avais fait une réponse longue hier, mais ça a été perdu, donc là ce sera plus rapide :

Byrrh a écrit:
Bon courage ! Déjà que la plupart des gens ne savent pas vraiment ce qu'est la transidentité, j'imagine que leur parler de cisgenres dans un slogan qui n'explique rien facilitera encore plus la compréhension...
Ben en même temps, si des personnes cisgenres commençaient à utiliser le terme "cisgenre" même face à des gens qui le comprennent pas à la base, ça permettrait peut-être : a) de pouvoir l'expliquer aux personnes qui viennent demander, et que ce soit pas juste aux militant-e-s investies sur les questions trans de le faire b) de faire en sorte qu'il y ait plus d'un coté les personnes trans et de l'autre les personnes normales.

Surtout que c'est à une pride, pas une manif du 1er mai, et que du coup visibiliser des termes pas utilisés d'habitude ça parait pas contradictoire avec le but de visibilité. Enfin en tout cas j'ai l'impression qu'aux prides quand on a des slogans durs à comprendre pour certaines personnes parce que ça parle d'identités spécifiques (aux flamandr roses on a pas mal de slogans-pancartes sur les identités butch/fem par exemple), certes y'a toujours des gens qui le comprennent pas, mais ça fait aussi qu'il y a des personnes qui viennent nous voir toutes contentes parce que pour une fois leur identité est visible.


(et par ailleurs ça pose la question de la pertinence même de luttes "LGBTI", comme si les "LGBTI" avaient une existence en tant que tels, comme si l'oppression subie par les T et les I était de le même nature que celles subies par les L, G et B... je n'ai pas d'avis clair sur la question, mais j'ai déjà entendu une militante trans se plaindre de l'"annexion" des luttes trans par les militant-e-s homos derrière l'étiquette LGBTI - qu'elle dénonçait, donc...)
Je connais aussi pas mal de lesbiennes pour qui militer dans les trucs «LGBT(I)» c'est vraiment pas une évidence... Et je pense que c'est le cas pour d'autres identités aussi...Après pour moi ça veut pas dire que ça a pas de sens du tout, mais plutôt qu'on devrait pas considérer «LGBTI» comme l'alliance «naturelle», qui correspond tout le temps le mieux à tout, alors que ça dépend d'une lutte donnée, d'un contexte, etc. Et du coup je trouve ça bien de visibiliser les autres «regroupements», qu'ils soient plus larges (LGBTI+meufs féministes par exemple) ou plus «restreints» (que ce soit les luttes autonomes de chaque «lettre» ou des regroupements du genre «gays et lesbiennes» ou «lesbiennes, bies, meufs trans»).
avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Vals le Ven 17 Juin - 15:58

Ben ,pourquoi se casser la tête..?
La base du tract qui va mobiliser, elle est là:

Ben en même temps, si des personnes cisgenres commençaient à utiliser le terme "cisgenre" même face à des gens qui le comprennent pas à la base, ça permettrait peut-être : a) de pouvoir l'expliquer aux personnes qui viennent demander, et que ce soit pas juste aux militant-e-s investies sur les questions trans de le faire b) de faire en sorte qu'il y ait plus d'un coté les personnes trans et de l'autre les personnes normales.

Surtout que c'est à une pride, pas une manif du 1er mai, et que du coup visibiliser des termes pas utilisés d'habitude ça parait pas contradictoire avec le but de visibilité. Enfin en tout cas j'ai l'impression qu'aux prides quand on a des slogans durs à comprendre pour certaines personnes parce que ça parle d'identités spécifiques (aux flamandr roses on a pas mal de slogans-pancartes sur les identités butch/fem par exemple), certes y'a toujours des gens qui le comprennent pas, mais ça fait aussi qu'il y a des personnes qui viennent nous voir toutes contentes parce que pour une fois leur identité est visible.


Limpide ...!
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche des fiertés LGBT de Lorraine (04/06/2011) - Tract du NPA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum