Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  alexi le Mar 31 Mai - 14:26

ULM :
C' est le cas, nous nous sommes fait agressés il y a quelques mois par le bloc identitaire (...)
C'est quoi cette histoire que des militants Lo ne connaissent pas ?!

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  Invité le Mar 31 Mai - 15:23

gérard menvussa a écrit:
ulm a écrit:
Et encore ! Je suis convaincu que si les faf décidaient d'attaquer LO, vous auriez de trés mauvaises surprises... Maintenant, ils n'ont aucune envie de le faire, dans la mesure ou c'est pas LO qui les dérangent...

C' est le cas, nous nous sommes fait agressés il y a quelques mois par le bloc identitaire mais je presume que cela te rejouit. No mais t' en fais pas, on sait se defendre!
Tu me l'apprend ! Je suis "évidemment" solidaire de tous les militants qui se font agresser par les fachos, quelqu'ils soient. Par contre, pourquoi avoir gardé la chose "secrète" ? Cela n'a rien d'anodin...

Je suis pas au courant pour le BI.

Par contre ceci n'a rien d'un secret :


Communiqués
Champagne-Ardenne

Reims
Agression de deux militants de Lutte Ouvrière

Hier, mercredi 23 mars en fin d’après-midi, deux militants de Lutte Ouvrière ont été agressés par des nervis du Front National, avec à leur tête Thierry Maillard, responsable local et candidat sur le 9ème canton de Reims. Nos camarades étaient en train d’apposer des affiches sur les colonnes libre-expression pour annoncer la fête régionale de Lutte Ouvrière qui se tiendra dimanche 3 avril.

Mardi 22 mars, Thierry Maillard et d’autres militants du Front national s’en étaient déjà pris à des jeunes dans le quartier Maison-Blanche.

Les militants de Lutte Ouvrière ont déposé plainte pour protester contre ces menaces intolérables à la liberté d’expression.

Pour Lutte Ouvrière,

Thomas Rose

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  Vals le Mar 31 Mai - 16:14

gérard menvussa a écrit:

Pour faire simple cela ne serait pas passé comme ça si effectivement ils avaient était 5 politiquement homogènes, sachant pourquoi ils y allaient, comment, et carrés.
Mais à 30 qui ne sont pas homogènes qui réagissent tous différemment, et qui sont loin d'être carrés, cela peut se terminer par ce drame.
Moi je pense qu'on ne peut avoir une idée du rapport de force "militaire" qu'en "y allant"... Et encore ! Je suis convaincu que si les faf décidaient d'attaquer LO, vous auriez de trés mauvaises surprises... Maintenant, ils n'ont aucune envie de le faire, dans la mesure ou c'est pas LO qui les dérangent...

Non, ce n'est pas "en y allant" qu'on doit "avoir une idée dun rapport de force"...

Pour le camp d'en face, on ne peut qu'essayer d'évaluer le nombre et les intentions des participants, mais si tout n'est pas totalement prévisible, mieux vaut faire cette évaluation sérieusement pour ne pas aller se faire casser la gueule ou battre en retraite à coup sûr, ce qui n'aboutit qu'à étaler une faiblesse et renforcer la détermination et le moral des fachos en démoralisant son propre camp et ceux qui nous soutiennent.

Pour les militants révolutionnaires eux-même, il s'agit d'évaluer précisemment et sans gloriole ou optimisme béat sur qui on peut compter :
moyens de son propre service d'ordre, confiance entre les camarades, niveau de discipline collective et individuelle, respect et confiance dans les responsables....Ne pas compter sur les braillards, les excités, les romantiques et les gros bras qui la jouent perso, tant dans la provoc individuelle que dans la fuite..
Et puis, c'est une chose de se défendre sur son propre terrain (cortège de manif encadré et organisé, meeting....) et c'en une autre d'aller en désordre et sans but précis exciter les fachos dans leur tanniére pour montrer qu'on ne les aime pas et que "même pas peur" etc....

Bref tout ça ne s'improvise pas et suppose des militants reliés entre eux par une véritable cohésion, une confiance construite avec les responsables et une discipline acceptée par tous....Mais surtout une réflexion sur le sens et les buts politiques d'interventions à risque....à ne risquer que si l'on pense que c'est juste et véritablement UTILE POLITIQUEMENT...

Edit : et compte-tenu des forces réelles de l'extrême-gauche, ne pas jouer les mariolles qui a eux tout seuls feront reculer le "fascisme", c'est déjà un point..
Ne pas faire de pub à un groupe minuscule de connards fascisants en ne leur cassant même pas vraiment la gueule et en les dégoûtant de se montrer, c'en est un autre utile...

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  alexi le Mar 31 Mai - 19:58

Communiqués
Champagne-Ardenne

Reims
Agression de deux militants de Lutte Ouvrière

Hier, mercredi 23 mars en fin d’après-midi, deux militants de Lutte Ouvrière ont été agressés par des nervis du Front National, avec à leur tête Thierry Maillard, responsable local et candidat sur le 9ème canton de Reims. Nos camarades étaient en train d’apposer des affiches sur les colonnes libre-expression pour annoncer la fête régionale de Lutte Ouvrière qui se tiendra dimanche 3 avril.

Mardi 22 mars, Thierry Maillard et d’autres militants du Front national s’en étaient déjà pris à des jeunes dans le quartier Maison-Blanche.

Les militants de Lutte Ouvrière ont déposé plainte pour protester contre ces menaces intolérables à la liberté d’expression.

Pour Lutte Ouvrière,

Thomas Rose.

C'est donc le FN et non le Bloc Identitaire qui a agressé LO.
La conclusion du communiqué me surprend quand même Neutral

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  Invité le Mar 31 Mai - 22:20

Bah ça n'empêche pas que, par ailleurs, le BI ait pu agresser LO.
Soit ça, soit Ulm s'est embrouillé.
Ça arrive et en l'occurrence la différence est nulle.

Le couplet sur la liberté d'expression m'a surpris aussi... pas la plainte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  verié2 le Mer 1 Juin - 12:29

On peut discuter de l'analyse par LO du risque représenté par le FN, mais il me semble que LO n'a pas pour habitude de tendre la joue gauche face à des agressions fascistes. J'ai le souvenir de ventes agressées, qui avaient été renforcées ensuite par un solide et discret SO... Je ne pense pas que ces traditions aient changé.

La plainte en justice est parfaitement légitime. Il faut user de tous les moyens à notre disposition, même si ce n'est évidemment pas la justice bourgeoise et sa police qui endigueraient une véritable montée du fascisme. En revanche, effectivement, le ton démocratique un peu bêlant du communiqué est surprenant...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  alexi le Mer 1 Juin - 14:00

Vérié :
La plainte en justice est parfaitement légitime. Il faut user de tous les moyens à notre disposition,

Justement, sauf pour obtenir des dédommagements en cas de blessures sérieuses je ne vois pas très bien l'intérêt d'aller demander à la justice d'arbitrer ou de juger un différent avec l'extrême-droite.
Je me souviens d'une violente attaque à Montparnasse envers 2 vendeurs de LO sans qu'à l'époque cette dernière indique dans son communiqué qu'elle portait plainte.
Le meilleur moyen de se faire respecter c'est de protéger ses activités par un Service d'ordre. La fête a été attaquée plusieurs fois, en vain.
Depuis l'affaire de la "secte LO", elle s'est lancé dans des plaintes pour calomnies etc... et je ne pense pas que ce soit utile, la bave du crapeau n'atteind pas la blanche colombe. sunny

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  verié2 le Mer 1 Juin - 14:08

alexi a écrit:
Vérié :
La plainte en justice est parfaitement légitime. Il faut user de tous les moyens à notre disposition,

Justement, sauf pour obtenir des dédommagements en cas de blessures sérieuses je ne vois pas très bien l'intérêt d'aller demander à la justice d'arbitrer ou de juger un différent avec l'extrême-droite.
Je me souviens d'une violente attaque à Montparnasse envers 2 vendeurs de LO sans qu'à l'époque cette dernière indique dans son communiqué qu'elle portait plainte.
Le meilleur moyen de se faire respecter c'est de protéger ses activités par un Service d'ordre. La fête a été attaquée plusieurs fois, en vain.
Depuis l'affaire de la "secte LO", elle s'est lancé dans des plaintes pour calomnies etc... et je ne pense pas que ce soit utile, la bave du crapeau n'atteind pas la blanche colombe. sunny

Il me semble que tu mélanges deux choses différentes :
1) Les plaintes contre les agressions fascistes,
2) Les plaintes en diffamation contre la campagne de calomnies dont LO a été l'objet.
--
1) Contre les agressions, rien ne vaut en effet un solide SO pour décourager les fachos. Néanmoins, je ne vois pas pourquoi on se priverait de les faire condamner. Souviens toi : Madelin, Longuet et Devedjian ont été assez sévèrement condamnés pour une agression de ce genre.

2) Contre les calomnies, LO a gagné certains procès et en a perdu d'autres. A mon avis, par exemple, le procès contre Libération - dont les propos étaient plus ambigus, insinuateurs que franchement diffamatoires - n'était pas une bonne idée. Mais c'est une question tactique.

Sur le principe, on se bat avec tous les moyens dont nous pouvons disposer.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  alexi le Mer 1 Juin - 14:18

Il me semble que tu mélanges deux choses différentes :
Vérié :
1) Les plaintes contre les agressions fascistes,
2) Les plaintes en diffamation contre la campagne de calomnies dont LO a été l'objet.
--
1) Contre les agressions, rien ne vaut en effet un solide SO pour décourager les fachos. Néanmoins, je ne vois pas pourquoi on se priverait de les faire condamner. Souviens toi : Madelin, Longuet et Devedjian ont été assez sévèrement condamnés pour une agression de ce genre.

2) Contre les calomnies, LO a gagné certains procès et en a perdu d'autres. A mon avis, par exemple, le procès contre Libération - dont les propos étaient plus ambigus, insinuateurs que franchement diffamatoires - n'était pas une bonne idée. Mais c'est une question tactique.

Sur le principe, on se bat avec tous les moyens dont nous pouvons disposer.

Je ne mélange rien, j'évoque deux types de plaintes déposées par LO !
Madelin et compagnie n'ont pas été poursuivis par LO.
Cette volonté de déposer plainte me semble une démarche politique récente de la part de LO.
Se battre sur le terrain du légalisme a l'inconvénient de créer bien des illusions.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  verié2 le Mer 1 Juin - 14:41


Alexi
Cette volonté de déposer plainte me semble une démarche politique récente de la part de LO.
Se battre sur le terrain du légalisme a l'inconvénient de créer bien des illusions.

Franchement, je ne crois pas que LO ait jamais été hostile à la démarche qui consiste, dans certaines circonstances, à s'adresser à la justice. Personne, me semble-t-il, ne conteste cette démarche dans l'extrême-gauche, sauf sans doute certains anars.
Je te signale que les Prud'hommes font partie de l'appareil de justice bourgeois par exemple.

Quant aux illusions engendrées par cette démarche, oui, elles existent. Mais c'est comme de se présenter aux élections, de militer dans les syndicats et beaucoup d'autres choses.
A chaque coup, faut voir ce qu'on gagne et ce qu'on perd.

LO n'a jamais défendu l'idée qu'on ferait reculer le fascisme grâce à la justice. Mais si, ponctuellement, on peut gêner les fachos et les faire hésiter à remettre ça, pourquoi s'en priver ?

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  alexi le Mer 1 Juin - 15:05

N'importe quoi, je te parle d'un groupe trotskyste qui va en justice pour régler ses problèmes avec l'ED et toi tu me réponds Prud'hommes !
Tout est affaire de circonstances, reste à savoir, ici, si cela se transforme, depuis peu, en habitudes militantes, et si c'est oui pour quelles raisons.
Quant aux illusions, elles ne concernent pas le même public dans le cas d'une plainte en justice et celui d'une... élection. Cette dernière permet de défendre ses idées, pas la première.
Autant t'inscrire dans la lutte pour l'interdiction de l'ED; pourquoi se géner si ça peut les géner. LO n'a jamais participer à cette campagne.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  gérard menvussa le Mer 1 Juin - 15:38

L'une et l'autre plainte me semble tout à fait justifié ! Ce qu'on peut discuter c'est d'avoir une réponse purement "technique" (plainte + renforcement de la vigilance, appel au so, etc) et pas une réponse plus "politique"... Ce qui dépend de ce qu'on pense de ces agressions. Si c'est uniquement du "business as usual" (les fachos avinés (pléonasmes) qui décident de se "taper du gaucho" aprés leur choucroute habituelle chez Jenny) une réponse tout aussi "minimale" est tout autant justifiée... Pour avoir participé a des activités "antifasciste" de la CT les deux réponses ont été utilisées (on a eu aussi des réponses du type "discrète mais efficace", pas uniquement "faites du bruit" façon concert de rock alternatif) Si par contre, il y a une stratégie de la part de certains secteurs de l'extréme droite suffisemment significatif la réponse a apporter doit être plus "politique", et aboutir a une véritable campagne contre l'extreme droite.... Etant donné la discrétion de LO la dessus, je pense qu'ils envisagent plutot la première alternative... En l'absence de faits qui montreraient le contraire, je pense qu'ils ont raison de ne pas trop en faire....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  verié2 le Mer 1 Juin - 18:27

Alexi
N'importe quoi, je te parle d'un groupe trotskyste qui va en justice pour régler ses problèmes avec l'ED et toi tu me réponds Prud'hommes !
Essaie de lire attentivement ce qui est écrit, Alexi.
Je donnais des exemples de recours à la justice. Car j'évoquais le principe même de recours à la justice, que cela concerne les fachos, le travail, la diffamation. D'ailleurs toi même tu semblais mettre un peu sur le même plan le procès en diffamation et le procès contre les fachos. Je comprends donc mal la virulence de ta réaction...

Bon, tu nous dis que LO aurait tendance à faire davantage appel à la justice, je n'en ai pas du tout l'impression. Seul le communiqué sur "la liberté d'expression" - et bien que la liberté d'expression fasse partie des libertés démocratiques que nous défendons - sonne un peu gnangnan pleurnichard dans ces circonstances.

Sur le fond, je suis OK avec Gérard Menussa : la réponse aux agissements fascistes doit avant tout être politique, du moins si ces agissements ont une certaine ampleur et s'inscrivent dans un contexte de montée du fascisme et de développement d'agressions.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  Invité le Mer 1 Juin - 18:33

alexi a écrit:Il me semble que tu mélanges deux choses différentes :
Vérié :
1) Les plaintes contre les agressions fascistes,
2) Les plaintes en diffamation contre la campagne de calomnies dont LO a été l'objet.
--
1) Contre les agressions, rien ne vaut en effet un solide SO pour décourager les fachos. Néanmoins, je ne vois pas pourquoi on se priverait de les faire condamner. Souviens toi : Madelin, Longuet et Devedjian ont été assez sévèrement condamnés pour une agression de ce genre.

2) Contre les calomnies, LO a gagné certains procès et en a perdu d'autres. A mon avis, par exemple, le procès contre Libération - dont les propos étaient plus ambigus, insinuateurs que franchement diffamatoires - n'était pas une bonne idée. Mais c'est une question tactique.

Sur le principe, on se bat avec tous les moyens dont nous pouvons disposer.

Je ne mélange rien, j'évoque deux types de plaintes déposées par LO !
Madelin et compagnie n'ont pas été poursuivis par LO.
Cette volonté de déposer plainte me semble une démarche politique récente de la part de LO.
Se battre sur le terrain du légalisme a l'inconvénient de créer bien des illusions.
ça c'est un brin gauchiste. Il y a des lois en démocratie bourgeoises qui doivent s'appliquer à tous, même si on en connait les limites. Trotsky et tous les autres avant ou après lui n'ont jamais hésité une seule seconde pour demander l'application de la loi lorsqu'ils étaient victimes d'une attaque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  Toussaint le Sam 4 Juin - 21:17

Et puis piquer du fric aux fafs pour l'EG, c'est pas si mal.

avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière contre l'extrême-droite

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum