Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Page 1 sur 39 1, 2, 3 ... 20 ... 39  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Dim 29 Mai - 15:07

Des membres du collectif de lutte contre l'aéroport de NDDL relaient cet appel des occupant(e)s de la ZAD (ou nouveaux habitant(e)s de la ZAD) à résister contre les forages, et appellent aussi à venir nombreux(se)s empêcher que tout travaux pour ce projet d'aéroport nauséabond et dangereux, ne s'effectuent !

Prenons le maquis !

L'appel à résister des OCcUPANT(E)S de la ZAD :

- La lutte contre l’aéroport de Notre dame des landes s’intensifie.
- Les machines et les robocops qui les protègent sont en route.


L’état Français a prévenu un agriculteur du coin qu’il y aurait quatre forages dans son champ du 6 au 9 juin. Ce champ est supposé accueillir la tour de contrôle de leur aéroport. Les forages de juin sont les premiers travaux sur le lieu réél de l’aéroport. La plupart des travaux précédents préparaient la construction de l’autoroute qu’ils prévoient d’aménager au sud de l’aéroport. L’agriculteur local qui cultive le champ est un opposant à l’aéroport et un membre de l’ADECA (Association de Défense des Exploitants Concernés par l’Aéroport).

En février, comme d’autres fois avant, les foreuses étaient escortées par un énorme convoi policier. Une fois dans le champ, les machines sont protégées par des 4x4, des gendarmes mobiles, mais aussi des patrouilles dans la zone. Nous attendons cette fois le même genre de mobilisation policière. Jeudi 12, ils avaient prévu de faire des piquetages pour préparer ces forages, mais en ont été dissuadés par les nombreu-ses-x opposant-e-s présent-e-s.

Pour une autonomie locale, contre les expropriations et la destruction des terres, contre l’extention d’un état industriel et policier, et pour toute la longue liste de raisons qui expliquent pourquoi le projet d’aéroport ne devrait jamais aboutir, opposons-nous aux travaux prévus du 6 au 9 Juin ainsi qu’à tous les autres concernant l’aéroport et son monde.

En solidarité avec ceux qui veulent rester et protéger les habitations et les terrains, et avec les nouveaux occupants de la ZAD, on appelle à 4 jours d’action(s). Ce champ, étant l’endroit des premiers travaux pour l’aéroport, est un endroit stratégique à la fois pour l’avancement du projet et pour notre résistance. On vous invite à venir occuper le champ en question dès le dimanche soir, et pour toute la durée des forages.

R.D.V dès le 5 juin à 17h à la Vache-Rit (25km au nord de Nantes, entre Vigneux de Bretagne et Fay de Bretagne) pour se préparer !
Pendant toute la durée des forages (du 6 au 9 a priori) point sur la situation tous les jours à 13h et 19h et point info aux Planchettes.
Si les lieux de rendez-vous ne sont pas accessibles, on se retrouve sur la parking Jules Vernes à La Paquelais.

Plan de situation de la zone de forages + Parcelle sur laquelle les forages doivent avoir lieu ainsi que l'appel original avec sa traduction en anglais à cette adresse : http://zad.nadir.org/spip.php?article32

La lutte ne fait que commencer !

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Sam 25 Juin - 14:08

Futur aéroport du Grand Ouest : Vinci constate par huissiers les occupations illégales vendredi 24 juin 2011

Depuis ce vendredi matin, le concessionnaire du futur aéroport du Grand Ouest, Vinci, fait constater sur la commune de Notre-Dame-des-Landes les occupations illégales de sites. Les huissiers relèvent, sur au moins 21 sites, toutes présences non autorisées de terrains ou bâtis. Première étape dans une procédure qui vise à rendre libre ces terrains afin de poursuivre la construction de ce futur aéroport. Tout se déroule dans le calme.

Appel à convergence des luttes anticapitalistes lors d’un village autogéré, du 11 juillet 2011 à la la fin du mois mercredi 22 juin 2011, par rennes info

Le collectif de lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes (NDDL) relaie cet appel à participer au village long autogéré, appel élaboré par le réseau NOG2011.

Participent à la préparation de ce village le réseau NOG2011, des membres des campements de la résistance et des libertés de toute la france, le collectif de lutte contre l’aéroport de NDDL et des militant-e-s qui se retrouvent dans ce projet de convergence des luttes et de prise d’autonomie !

Vous aussi, n’hésitez pas à nous rejoindre dans la préparation de ce campement autogéré !



Appel à convergence des luttes anticapitalistes lors d’un village autogéré, du 11 juillet 2011 à la la fin du mois (au moins !)

Pourquoi cette mobilisation ?

La nocivité du capitalisme n’est plus à démontrer. Après des décennies d’analyses politiques et de débats interminables nous savons combien ses effets sont violents, autant à l’égard des peuples que de leur environnement. Les « élites » économiques et politiques se sont arrangées pour instaurer et maintenir un système servant leurs intérêts. La machine est rodée. Elle se renforce et nous ressentons toujours plus la rage et le besoin de nous insurger contre ce monde qui ne nous correspond pas.

Notre lutte contre le capitalisme n’en est pas à ses débuts. Au delà des actions locales et individuelles, ce combat a souvent pris la forme de nombreux rassemblements et campements internationaux contre le G8 et le G20. En parallèle de ces contre-sommets, partout en Europe la pratique des campements thématiques s’est développée : les camps No Border, les Camps Action Climat et aujourd’hui les campements de résistance. Le constat tiré des contre-sommets nous a montré que la pression du temps et la répression nous gênaient dans la réalisation de nos objectifs. Depuis quelques temps, la volonté de sortir des schémas de luttes classiques émerge. Il nous faut utiliser des temporalités et des lieux différents que ceux décidés et utilisés par les gouvernements lors des contre-sommets. Nous souhaitons, surtout, sortir de la simple critique et nous concentrer sur la convergence internationale, l’échange et le partage de pratiques pour la solidification de nos réseaux. C’est pour toutes ces raisons, et après un bilan critique des mobilisations passées, que les participant.es aux réunions de préparation des contre-sommets des G8 et G20 (Dijon, novembre 2010 et Paris, février et avril 2011), réuni.es dans un collectif informel, NoG2011, ont voulu changer les modes d’organisation et faire naître un projet qui soit quelque peu différent des contre-sommets ou des camps habituels. Le premier temps de cette mobilisation, celui des actions décentralisées contre le G8, s’est déroulé les 26 et 27 mai 2011. Dans près d’une trentaine de villes et 6 pays différents, des actions ont exprimé notre refus de ce monde qu’ils prétendent nous imposer.

Le village autogéré, sur la ZAD, à partir du 11 juillet 2011

Y’a la construction d’un aéroport à empêcher peut-être ? Ou pourquoi nous souhaitons lier la mobilisation internationale contre les G8/G20 en France à la lutte en cours à sur la ZAD

La Zone A Défendre (ZAD)

Au nord de Nantes existe depuis 40 ans le projet de détruire 2000ha de bocages pour construire un 2e aéroport parfaitement inutile. L’objectif à terme est de bétonner toute la région, pour le plus grand profit des industriels ! Depuis le Camp Action Climat de 2009 un appel à occuper la zone a été lancé : de plus en plus nombreuses sont les personnes ayant répondu à cet appel et ont rejoint la lutte locale.

http://zad.nadir.org/

Le village doit pour nous être un moment de lien entre cette lutte locale et la lutte plus globale contre le capitalisme. A nous d’enrichir cette lutte, d’apprendre et d’échanger avec celleux qui la mènent. Au delà de l’expérience autogestionnaire, du vivre ensemble sans dieu ni maîtres, nous espérons contribuer à développer les infrastructures locales et inciter les personnes qui le souhaitent à y rester investies.

Par ailleurs ce village se veut aussi un « entre sommets ». Réaliser des actions décentralisées nous paraît important, pour autant pour en tirer des expériences nous avons besoin d’un temps collectif d’analyse de ce qui aura été entrepris. Le village permet ce temps de partage ainsi que la préparation collective de la mobilisation contre le G20 en novembre. En se dégageant de la nasse policière le village doit se donner de l’air ! En prenant du temps en plus on multiplie les possibilités d’ateliers, débats, échanges pratiques et théoriques. Par ailleurs en prenant le temps de se rencontrer, de construire des liens ensemble, on prépare aussi des mobilisations futures plus efficaces ! Enfin ce village sera un espace ouvert et festif, ou seront proposées concerts, espaces jeux et enfants et bien sur cuisines collectives à prix libre et bars.

Agenda :

1 au 8 juillet- semaine de préparation du village, récupération du matériel sur la ZAD
9 juillet : investissement du terrain pour le montage
11 juillet : ouverture officielle du village

Un lieu sur Nantes servira de centre de convergence pour la semaine du 1er au 8 juillet, l’adresse sera communiquée sous peu sur le blog (http://nog2011.noblogs.org/). Venez nombreu.ses aider à finaliser le projet ! Le 9 juillet commencera le montage sur un terrain de la ZAD, pour ouvrir officiellement le 11 juillet. Projet collectif le village ne fonctionnera que collectivement, emparez vous en, amenez vos ateliers, préparez les débats qui vous tiennent à cœur, faites tourner l’info autour de vous !

Pour tout contact : nog2011@riseup.net

Blog : http://nog2011.noblogs.org

http://lutteaeroportnddl.wordpress.com

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Sam 9 Juil - 17:07

Futur aéroport. Les opposants sur le terrain 9 juillet 2011

Les opposants au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes espèrent réunir 5.000 à 10.000 personnes, ce week-end. Un meeting politique aujourd'hui, un dimanche plus associatif et symbolique: la lutte continue.

Les opposants au projet d'aéroport international à Notre-Dame des Landes (44), au nord de Nantes, se donnent rendez-vous, jusqu'à demain soir (*), sur le site où ils attendent entre 5.000 et 10.000 personnes. Les campeurs pouvaient arriver dès hier après-midi.

Duflot, Bové, Joly, Hulot...

Le temps fort du week-end sera, à n'en pas douter, le meeting prévu aujourd'hui, à 17h, sous le chapiteau. Sont annoncées, entre autres, Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Écologie-LesVerts, Martine Billard (Parti de gauche), Clémentine Autain (Fédération pour une alternative sociale et écologique) ou encore Myriam Martin (Nouveau parti anticapitaliste). José Bové, lui, est attendu à 19h, dans le cinéma du village voisin d'Héric, en compagnie du réalisateur Christian Rouaud, pour la diffusion de son film «Tous au Larzac». La présence de Nicolas Hulot et celle d'Eva Joly sont sont également annoncées.
Demain matin, une vue aérienne d'une fresque animée sera prise d'ULM, non pas par Nicolas Hulot (il y aurait eu de l'animation !) ou Yann Arthus-Bertrand, mais par des amateurs locaux de ce moyen de transport bien moins encombrant que les gros avions qui pourraient atterrir là à partir de 2017, comme l'A380.

Déclaré d'utilité publique

Le projet a obtenu de l'État la déclaration d'utilité publique en février2008. Le groupe Vinci a été retenu comme concessionnaire. L'idée a germé dans les années soixante, avant de tomber un peu dans l'oubli et de refaire surface, il y a dix ans. Les travaux routiers devraient débuter fin 2012, ceux de l'aéroport en lui-même en 2014 pour une ouverture attendue en 2017. « Vinci dégage ! »: c'est sur ce slogan, rappelant les révolutions du printemps arabe, que la fresque humaine terminera son animation, entamée par un avion se désagrégeant, demain matin. La coordination des opposants (42associations et partis politiques, des élus locaux) mise sur les procédures en cours (enquête sur l'eau et recours déposés auprès du Conseil d'État) pour faire se crasher le projet. Et sur la mobilisation du public...

* Plus précisément sur la commune de Vigneux-de-Bretagne, près du village de La Paquelais, au lieu-dit LaNoë Verte.

Un week-end de résistance au projet d'aéroport

Le rassemblement est organisé à La Paquelais, commune de Vigneux-de-Bretagne, à 20 km au nord-ouest de Nantes.

Les opposants au projet de nouvel aéroport au nord ouest de Nantes ont rendez-vous ce week-end à Vigneux-de-Bretagne.

Ça se passe où ?

Organisé par une coordination de 40 associations et partis opposés au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le rassemblement est organisé à La Paquelais, commune de Vigneux-de-Bretagne, à 20 km au nord-ouest de Nantes. Le terrain est situé au sud du lieu d'implantation de la plate-forme aéroportuaire.

Samedi, journée politique

Nombreux débats, ce samedi, animés par des personnalités nationales, autour des thèmes énergie et climat, souveraineté alimentaire, justice sociale. À 17 h, meeting politique avec Clémentine Autain (FASE), Martine Billard (Parti de Gauche), Thierry Brulavoine (Mouvement des objecteurs de croissance), Cécile Duflot (Europe Écologie Les Verts), Jonathan Guillaume (Breizhistance), Myriam Martin (NPA), Marie-Pierre Toubhans (Gauche unitaire), Elodie Vieille-Blanchard (Alternatifs). 19 h 30, au cinéma d'Héric, José Bové participe à la présentation, en avant-première du film Tous au Larzac. 21 h : concerts avec HK et les Saltimbanks, IMPG, puis fest-noz avec les Frères Thébaud et Hamon Quartet.

Dimanche, la fresque humaine

À 10 h, dimanche, la fresque humaine prendra pour cible le groupe français choisi pour construire et gérer l'aéroport. Les participants écriront : « Vinci dégage ! ». Le pique-nique du midi sera suivi des interventions d'associations nationales et locales, et des témoignages de participants à d'autres luttes : Ascat opposée à un nouvel aéroport en Midi-Pyrénées, amis du Larzac, Attac, collectif d'élus qui doutent, Confédération paysanne, Droit au logement, forêt de Khimki en Russie, Heathrow à Londres, Acipa... À 16 h 30, concert Hungry Freaks, Daddy (rock). Clôture à 18 h.

Un village autogéré

Un collectif annonce l'implantation d'un « village autogéré international de résistances et d'alternatives ». Ce collectif entend « amplifier » l'occupation lancée depuis des mois par des opposants, venus s'installer dans des maisons vouées à la destruction, ou sur des terrains réservés pour le projet. « Il s'agit d'une initiative distincte, indépendante du week-end de mobilisation », dit-on du côté de la coordination.

Le parti de gauche mobilisé

Les dirigeants nationaux d'Europe Écologie Les Verts ne seront pas les seuls à venir nombreux. Le Parti de Gauche annonce l'envoi d'une délégation d'une soixantaine de militants, et de dix membres de sa direction nationale, dont la co-présidente Martine Billard, députée de Paris. Les Alternatifs, qui tiennent leur université d'été à Nantes, seront également bien représentés.

Droit au logement

Le mouvement Droit au logement va s'appuyer sur ses réseaux pour relayer l'opposition au projet d'aéroport. « L'argent public serait mieux investi dans l'accessibilité au logement pour tous. »

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Dim 10 Juil - 12:29

Notre-Dame-des-Landes : plus de 3.000 personnes contre l'aéroport Grand Ouest (AFP)

NOTRE-DAME-DES-LANDES (Loire-Atlantique) — Environ 3.000 personnes selon la gendarmerie, 6.000 selon les organisateurs, se sont réunies samedi à 30 km au nord de Nantes sur le site du futur aéroport Grand Ouest de Notre-Dame-des-Landes pour s'opposer à ce projet, a constaté un journaliste de l'AFP.
Le Modem et la presque totalité des mouvances de gauche non socialistes ont participé à un meeting d'opposition au projet samedi après-midi: Europe-Ecologie Les Verts, parti de Gauche, gauche unitaire, Parti communiste français de Vendée, Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et Alternatifs.
Au fond du village, un stand de restauration végétalienne était baptisé "Fuckushuaïa", jeu de mot visant l'émission emblématique de Nicolas Hulot, candidat à la primaire EELV, accueilli à son arrivée sur le site par un jeune opposant qui lui a déversé un seau d'épluchures sur la tête en dénonçant "l'écologie spectacle".
Une caricature du député-maire socialiste de Nantes, Jean-Marc Ayrault, l'un des principaux soutiens de l'aéroport, le représentait chevauchant une machine éléphant volante (devenu un symbole de Nantes), survolant le projet de l'aéroport en images de synthèse réalisées par le groupe Vinci qui va construire et exploiter l'aéroport.
D'autres stands appelaient à l'occupation du site, 1.600 hectares de "Zone d'aménagement différé" (ZAD), réservé au projet d'aéroport prévu pour ouvrir en 2017.
Plus d'une cinquantaine de militants associatifs ou anarchistes y sont installés depuis plusieurs mois, dans des maisons désaffectées après leur rachat par le conseil général de Loire-Atlantique ou dans des habitations qu'ils ont construites sur la "Zone à défendre", ainsi qu'ils l'ont rebaptisée.
Le "collectif de lutte contre l'aéroport de NDDL" inaugurera lundi un "village autogéré international de résistances et d'alternatives" qui restera ensuite sur place "au moins" jusqu'au 31 juillet dans le cadre d'un "appel à la convergence des luttes anti-capitalistes".
Le projet d'aéroport est soutenu par les collectivités locales socialistes (régions Pays de la Loire et Bretagne, conseil général de Loire-Atlantique, Nantes métropole), mais suscite l'opposition d'agriculteurs, des militants écologistes et des anarchistes.
EELV a voté samedi une motion faisant de l'abandon de ce projet "une condition incontournable" à l'accord qu'ils comptent négocier avec leurs partenaires de gauche pour s'opposer à Nicolas Sarkozy en 2012.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Jeu 14 Juil - 13:11

Notre Dame des landes : l’aéroport le plus écologique et le plus social, c’est celui qu’on ne construira pas !

Nous publions ci-dessous l’intervention d’Elodie Vieille Blanchard (commission écologie des Alternatifs) lors du rassemblement contre le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes .

Vous pouvez en visionner quelques extraits ici http://vimeo.com/26385772

Pour commencer je voudrais dire un grand bravo à cette lutte, qui dure depuis 40 ans, et à ce rassemblement.
Votre travail témoigne d’une grande capacité de mobilisation et d’organisation, votre lutte est très enracinée dans les réalités locales mais possède une vraie portée nationale et globale, avec une critique profonde de la logique du capitalisme et du système de croissance.
Votre travail de contre-expertise citoyenne a été très efficace pour démontrer que le projet d’aéroport ne fait pas sens et pour démontrer que des alternatives existent sur le plan technique et économique, comme la réorientation de la piste actuelle de Nantes Atlantique pour diminuer l’exposition au bruit.

Pour nous, Alternatifs, les raisons de s’opposer au projet d’aéroport sont très multiples.
On s’oppose à la destruction de 2000 hectares de bocage, qui renferment des espèces précieuses, et ce pour construire quoi ? Un aéroport, alors que le transport aérien est l’un des modes de transport les plus polluants qui soit, qui ne doit certainement pas croître dans la société soutenable qu’on doit construire, face notamment à la menace climatique et à l’épuisement des hydrocarbures classiques.

On s’oppose à un projet qui menace 100 emplois agricoles, et donc 6 à 700 emplois indirects, et à un modèle social qui repose sur le low cost, l’un des pires témoignages du dumping social au niveau européen.

On s’oppose à un projet qui a reposé sur un simulacre de débat public, dans lequel on n’a jamais questionné le bien-fondé de l’aéroport et où on s’est seulement demandé comment mener sa construction.

On s’oppose à un projet dont la raison d’être économique est plus que questionnable. Quand on sait que l’aéroport de Nantes Atlantique est comparable à celui de San Diego et que celui de San Diego accueille six fois plus de mouvements, on se demande vraiment où est la saturation ! On s’oppose à un projet dont les enquêtes publiques ont déjà coûté très cher au contribuable, et qui repose sur un accord économique bâtard dans lequel le concessionnaire Vinci ne prend aucun risque, et soit gagnera de l’argent, soit ne perdra rien !

Notre lutte est là pour mettre à jour les contradictions de ce projet, pour décaper son vernis écologique et social dans la présentation qu’en font ses promoteurs. Il est flagrant qu’il soit présenté comme un exemple écologique et social !

On nous raconte des histoires quand on repeint en rouge et vert un projet qui est la pure expression du capitalisme et du système de croissance, quand on nous vend des bâtiments basse consommation, avec des panneaux photovoltaïques, et même la vente de paniers bio aux salariés de la plate-forme !

On nous raconte des histoires quand on nous vend un projet qui multipliera par deux les emplois de Nantes Atlantique, alors qu’on le présente comme un transfert !

Face à ces histoires nous voulons être fermes : l’aéroport le plus écologique et le plus social, c’est celui qu’on ne construira pas !

Cette lutte est fondamentale parce qu’elle porte une dimension internationale. Nous avons été très heureux d’accueillir Evguenia, qui a témoigné de sa lutte pour défendre la forêt de Khimki contre un projet d’autoroute mené par Vinci, qui témoigne de la collusion entre une oligarchie politique corrompue et une industrie sans vergogne. Les militants de Khimki sont très courageux, ils subissent des répressions très lourdes et mènent leur lutte au péril de leur intégrité corporelle, ils comptent sur nous !

Cette lutte est fondamentale aussi parce qu’elle porte en elle l’enjeu du projet de société, face à un projet d’aéroport qui repose sur des projections d’essor du transport aérien, alors qu’il est urgent d’entamer une trajectoire de sobriété énergétique !

Nous devons sortir d’un système ignorant des réalités écologiques, organisé autour du culte du progrès à tout crin et de la vitesse, et qui valorise l’explosion des échanges à l’échelle de la planète !

A travers cette lutte, nous voulons porter l’idée de sortir d’un modèle culturel hégémonique. On refuse de cautionner un projet absurde qui ne vise sans doute qu’à flatter l’ego des élus concernés…

Non, le projet n’est pas irréversible comme l’a exprimé le Président du Conseil Général de Loire Atlantique dans Ouest France. Non, l’avion n’est pas « un moyen incontournable de déplacement ».

Il y a une connivence PS-UMP, mais nous sommes très nombreux en face. Les travaux n’ont pas commencé et on est là pour empêcher qu’ils commencent. On a l’appui des luttes passées comme le Larzac pour savoir que c’est possible de gagner. Alors, pour tous nos camarades internationaux qui luttent dans des conditions très dures, on maintient une position forte pour que Vinci dégage !

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Ven 15 Juil - 20:38

Programmation Concerts :

Vendredi 15 / 07, 20h30 :

- Kita le nomade voir son clip sur you tube http://www.youtube.com/watch?v=J7ZHZ0Ip ... re=related
- Sick sad world (metal ambiant) écoutable sur http://www.myspace.com/sicksadworldfrance
- Aspirateur de langue (rock alambiqué) site perso http://www.aspirateurdelangue.com/
- Enlightened (post metal prog) écoutable sur www.myspace.com/enlightenedpostmusic


Samedi 16 / 07, 20h30 :

- Fierrot le pou, près de Notre dame (mono rock) http://www.myspace.com/fierrotlepou
- Grigri blue (duo guitare voix percu) de Nantes http://grigri-blue.com/
- Unité maü maü de Rennes (anarcho rap) http://www.myspace.com/unitemaumau
- Goltronc du vignoble (death thrash)


Vendredi 22 / 07, 21h :

- Healing (post metal) http://www.myspace.com/healingrock
- Trouz an noz (rock punk vj...) http://trouzannoz.free.fr/
- Les ramoneurs de menhirs (punk noz) http://www.ramoneursdemenhirs.fr/


Samedi 23 / 07, scène ouverte à partir de 16h :

- Macadam trio (chanson française/rock) http://www.myspace.com/macadamtrio
- Endless fall (death metal)
- Ezofag (grind) http://www.myspace.com/ezofaj


Dimanche 24 /07,20h :

- Prince ringard de Bzh (prince ringard) http://www.princeringard.lautre.net/
- Les nerfs éclopés de La Sarthe (chanson française) http://www.myspace.com/lesnerfseclopes


A noter ce débat mercredi 20 juillet, 18h :

L’évolution de la domination capitaliste

Discussion animée par Philippe Coutant (animateur du site "Nouveau millénaire, Défis libertaires" )
A partir du livre : « Le sujet et le capitalisme contemporain »

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Ven 22 Juil - 22:59

A l’appel de : des occupant-e-s de la ZAD, Coordination des associations et mouvement opposés au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Union syndicale Solidaires, DAL 44, CODELIB, Front libertaire de St Nazaire, CNT de St Nazaire.

Vinci continue le sale boulot !

La lutte qui dure depuis plus de 40 ans contre la construction d’un nouvel aéroport et de dessertes routières à Notre-Dame-des-Landes se renforce actuellement de toutes parts. Pourtant, Vinci (concessionnaire du projet au sein de la société Aéroports du Grand Ouest) ainsi que les pouvoirs publics tentent de faire avancer le projet de force, à grands coups de renforts policiers. Récemment, des habitant-e-s de la zone réservée à la construction de l’aéroport ont reçu des convocations à des procès d’expulsion le 17 août à Saint-Nazaire. Premier-e-s visé-e-s : les occupant-e-s "sans droit ni titre", qui squattent des terrains et des maisons pour s’organiser et s’opposer au projet. Ce sera ensuite le tour des locataires et des propriétaires de devoir partir.
Nous refusons ces expulsions ! Cette zone vit et doit continuer à vivre ! Nous refusons qu’elle soit vidée de ses habitant-e-s pour laisser place au désert morbide que serait cet aéroport. Nous appelons tou-te-s celles et ceux qui voient la nécessité de s’opposer à de tels projets à se retrouver le 27 juillet à 15 h sur les parkings de l’aéroport de Nantes Atlantique (au niveau du dépose minute) pour leur montrer notre détermination à résister ensemble contre leur béton, contre les expulsions et pour continuer à faire parler de cette lutte.

Allons voir ceux qui veulent nous expulser ! Avec banderoles, tracts, café et encas, tentes et transats, colère et détermination...

27 juillet à 15h : tou-te-s à l’aéroport de Nantes Atlantique pour une occupation festive ! Rendez-vous collectif à 15h au niveau du dépose minute ; ou entrez discrètement de votre côté dans l’aéroport. Rendez-vous covoiturage à 14h30, terminus de la ligne de Tram 3, arrêt Neustrie. Possibilité de vous garer en bord de route près du rond point d’accès de l’aéroport.

Dates à venir :
. 30 juillet, à 16h : Assemblée Générale pour s’organiser contre les expulsions aux Planchettes (à 2 km de La Paquelais sur la route de Fay-de-Bretagne, sur la D281)
. 17 août, à partir de 8h : à l’occasion des procès, rassemblement devant le Tribunal d’Instance de St-Nazaire (54, rue de la Paix).

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Jeu 28 Juil - 19:43

Ni avions, ni expulsions !

Aujourd'hui à l'aéroport Atlantique de Nantes quelques centaines d'opposant(e)à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont investi de manière festive l'aérogare. Ils voulaient protester contre le projet de construction du deuxième aéroport de Nantes.

Le groupe de manifestant(e)s était composé d'une brigade activiste de clowns, de familles déguisées, d'un potager ambulant et surtout des personnes menacées par les expulsions, ainsi que de leurs soutiens venus de toute l'Europe. Ils sont entrés pacifiquement dans l'aérogare 1 en chantant et criant des slogans. Lorsque les manifestant(e)s sont monté(e)s vers les bureaux de la direction pour parler avec les responsables, une trentaine de CRS les ont violemm s ent chargé(e)s sans somation. Laurence a été frappée au sol à plusieurs reprises et gravement blessée. Elle a une perforation pulmonaire et deux cotes cassées en raison des coups portés par la police. Son pronostic vital a été engagé plusieurs heures, avant une amélioration en fin de soirée. Une autre personne a eu le crâne ouvert à coups de matraque et a également du être évacué. Plusieurs autres souffrent de diverses contusions, notamment de nombreuses entailles au crane en raison des coups de matraque. Devant la violence de cette attaque, certaines personnes ont tenté de protéger la foule en jetant divers matériaux sur le chemin des CRS. 4 personnes ont été interpelées au hasard. L'une d'entre elle a été immédiatement déférée, les autres ont été relâchées suite à la pression des manifestant(e)s restant(e)s.

Encore une fois, l'Etat choisit la violence plutôt que le dialogue, une violence qui va sans cesse grandissante et met toutes celles et ceux qui osent encore s'exprimer en danger de mort !

Sur la route du retour, la police a ensuite procédé au fichage au faciès systématique de tout les militant(e)s sur les routes, à plusieurs dizaines de kilomètres de l'aéroport. En signe de protestation les manifestant(e)s ont mené une opération escargot sur le périphérique nantais et la route en direction de Vannes.

Aucune forme de répression ne nous fera taire,
Nous exigeons l'arrêt des poursuites contre les interpellé(e)s,
Nous exigeons l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes !

Village autogéré NoG2011 de Notre-Dame-des-Landes.
Pour tout contact et toute information : 06 46 04 98 07

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Sam 30 Juil - 15:11


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Dim 31 Juil - 23:50

De la zone occupée de Notre Dame Des Landes : appel

Deux ans maintenant que ici, sur la zone réservée à la contruction d’un aéroport, nous reprenons les terres et les maisons laissées à l’abandon.
Deux ans donc, à occuper, à vivre, à s’organiser, à réfléchir, à chasser du bocage géomètres, foreurs et autres expert.e.s de l’aménagement. Deux ans à rencontrer, à se lier, à comploter contre ce monde, à voir passer les militaires et les hélicoptères.

Aujourd’hui, de nombreux lieux sont convoqués au tribunal en vue d’une expulsion massive, préliminaire au vide annoncé par les bétonneurs. Si nous sommes ici, c’est pour ne pas leur laisser la place libre. Pour qu’illes comprennent qu’illes ne sont pas en terrain conquis.

Alors qu’il en soit de même pour ces expulsions qui se préparent. .. Que ce soit pour elleux un calvaire et pour nous une grande fête. Une grande fête parce que nous savons qu’illes ne nous chasseront pas à coup de bulldozer ; qu’illes peuvent bien raser nos maisons, brûler nos cabanes, nous resterons. Nous resterons et cette lutte continuera.

Autour de nos procès...

Le 11 août, plusieurs lieux sont convoqués à Nantes. Nous espérons obtenir un report. Le 17 août, d’autres lieux seront jugés à Saint Nazaire. Nous appelons à un rassemblement devant le tribunal dès 8h. Egalement, du 16 au 19 août, nous vous invitons aux planchettes pour se rencontrer, discuter et s’organiser.

... et lorsque nous serons expulsables...

Dès que nous connaitrons la date du rendu du procès, nous vous appellerons à venir massivement soutenir les lieux expulsables. A partir du 17, consultez notre site zad.nadir.org pour connaître cette date. Nous aurons besoin d’un maximum de monde, d’energie, de matériel, de bonnes idées et de determination pour défendre nos lieux de vies, et faire de ce moment d’expulsion un beau moment de lutte.

Venez nombreu-ses/x pour résister à l’invasion de notre bocage par les troupes qui tenteront de nous en déloger.

D’ores et déjà, nous nous organisons pour vous accueillir, et pour élaborer une stratégie où toutes les tactiques de défense trouveront leur place.

et d’ici là...

D’ici là, si vous, vous êtes dispos et motivé-e-s, vous pouvez venir à l’avance repérer le terrain, imaginer avec vos groupes ce qui y est possible, nous aider à récupérer un maximum de matériel, et rester jusqu’au jour J. Parce que ça fait beaucoup à réfléchir, à discuter et organiser, nous ne serons pas toujours aussi disponibles qu’on voudrait, mais vous êtes les bienvenues ! (pour info, une permanence d’accueil a lieu tous les jours aux Planchettes de 12h à 14h.)

Pour tou-te-s celles et ceux qui avaient bien envie de passer voir dans le coin ce qui s’y passe, pour celles et ceux qui y sont déjà venu.e.s et se sont lié.e.s avec cette lutte, c’est le moment où jamais. Nous avons besoin de vous.

Face aux destructeurs de lieux de vie et d’organisation ; Face aux constructeurs d’aéroports et autres saloperies bétonnées ; Organisons la résistance !

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mer 3 Aoû - 23:31

L’internationale sera le genre humain !

Quoi de plus concret que cette solidarité entre les combats contre la destruction de bouts de notre planète par les puissants et les firmes internationales qui les soutiennent, envers et contre tout.

Le rassemblement à Notre Dame des Landes (NDDL) de juillet 2011 marquera la situation politique comme un moment où se sont rencontrés, autour de notre lutte contre la construction du nouvel aéroport, les militantes et militants russes qui sont debout contre VINCI, leurs hommes de main et le gouvernement de Moscou qui veulent soumettre ce bout de nature qu’est la forêt de Khimki aux intérêts des oligarques, les Rouges et Verts turcs qui ne veulent pas du nouveau franchissement du Bosphore toujours avec le même VINCI et nos amis anglais qui ont obtenu l’annulation de la construction de la 3ème piste à Heathrow.

Désormais cette lutte de NDDL se pose comme élément discriminant dans le paysage politique français. Symbolique d’un refus de céder aux vieux réflexes d’un productivisme qui traîne les savates, elle a su, avec cette conjonction de toutes les organisations politiques françaises, de gauche pour la plupart, fédérer ces forces qui non seulement réfléchissent à ces projets d’aménagement du territoire, mènent la critique sur tous les fronts, social, écologique et démocratique, mais encore en font un enjeu national pour les échéances électorales à venir, présidentielle et les législatives. Si l’UMP et du PS sont unis pour la circonstance pour défendre ce projet d’un autre âge, des fractures internes sont apparentes, de même que pour le PCF, avec, dans le 44, une direction fédérale qui appuie le projet mais avec la fédération de Vendée partie prenante de la mobilisation..

Le succès de ce rendez-vous, au-delà des espérances, engage les courants de la gauche écologique et sociale à se rassembler pour assurer une victoire en articulant la lutte de terrain et la présence au plan politique. La Coordination des Associations Opposées au Projet d’Aéroport de Notre Dame Des Landes qui rassemble plus de 40 associations ou organisations politiques, est l’outil fédérateur de tous ces courants ; elle comprend à la fois des chevilles ouvrières que sont l’ACIPA ou Solidarité-Ecologie La Chapelle sur Erdre mais aussi des associations de défense de l’environnement et même un groupe de pilotes professionnels. Les Alternatifs, partie prenante de ce combat depuis une dizaine d’années, s’y sont complètement investis ici, en Loire-Atlantique et au niveau national. La tenue de notre Université d’été à Nantes sur le thème de l’écologie en est un symbole.

L’association CéDpa (Collectif d’élus doutant de la pertinence de l’aéroport) forte d’un millier d’élus, pour moitié de Loire-Atlantique, mène le combat vers les instances de représentation politique. Un bon nombre des élu-e-s alternatifs y sont déjà adhérent-e-s et actifs, mais nous lançons encore un appel pour que le plus grand nombre d’élu-e-s y adhèrent, notamment celles et ceux des petites communes qui savent trop souvent comment les grandes collectivités territoriales imposent leurs décisions d’infrastructures sans se soucier davantage de la démocratie active que nous essayions de faire vivre.

Le grand meeting national qui s’est tenu le samedi 9 juillet 2011 a marqué à la fois par l’éventail de la représentation politique nationale et aussi par la qualité et l’engagement des formations. Notre représentante, Elodie Vieille-Blanchard (lire son intervention sur le site) a clairement établi la critique profonde de la logique du capitalisme et du système de croissance qui l’accompagne et posé les enjeux, sur la terre nourricière et ses emplois, sur l’utilité sociale ici dévoyée, sur l’aberration écologique, tout ça avec un curieux attelage UMP-PS, mené par de grands élus qui prétendent voir loin (la concession à VINCI est pour 55 ans),…. tellement loin qu’il ne seront plus là pour constater l’échec de leur projet.

Mais au-delà des désaccords politiques profonds qui nous séparent du PS, la question des circuits financiers établis avec VINCI pour nourrir quelques oligarques russes décrits par la camarade de Khimki est inquiétante : nous n’avons peut-être pas ici les mêmes pratiques mais un regard indépendant ne ferait pas de mal.

Ces rendez-vous de juillet, à Nantes et NDDL, annoncent d’autres étapes de mobilisation à la rentrée pour faire céder les promoteurs du projet, le gouvernement en premier lieu qui a confié la concession à Vinci de l’aéroport de Nantes pour 55 ans et les collectivités locales, Région, Département et agglomération nantaise toutes dirigées par le PS.

Comme d’autres projets au Larzac, à Plogoff, au Carnet ou au Pellerin, à Donges-Est, l’aéroport de Notre Dame des landes ne doit pas sortir des cartons. Plus que jamais, le mot d’ordre reste « VINCI dégage ».

Bertrand Vrain (La lettre des élu-e-s alternatifs n°59, août 2011)

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Dim 7 Aoû - 21:27



La Roche-sur-Yon (Vendée) : la fédération socialiste couverte de tags jeudi 04 août 2011

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le siège du Parti socialiste a été tagué. L’immeuble de la rue de Verdun a reçu dix impacts d’œufs remplis de peinture verte, avec des inscriptions « PS Vinci complices » ou « Non à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ». Sylviane Bulteau, la première fédérale, qui a porté plainte au commissariat de La Roche-sur-Yon, dénonce
ces actes de vandalisme, qui « décrédibilisent totalement l’action de ceux qui s’opposent pacifiquement » au projet de nouvel aéroport. Après les incidents vécus à Nantes, la semaine dernière, Jacques Auxiette pointe « un climat délétère » et souhaite que « le droit s’applique de manière sévère »."

Et pour mémoire :

A la suite de la manif à l'aéroport de Nantes le 27 juillet 2011, on avait noté le crapuleux communiqué du président PS de la région Pays de la Loire (Jacques Auxiette, maire de La Roche sur Yon pendant 27 ans !!, et aujourd'hui "simple" conseiller municipal de la ville), toujours soucieux de conforter les flics dans leurs actions :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Serieux-incidents-a-Nantes-Atlantique-_40736-1888782------44109-aud_actu.Htm

"(...)« S’il est clair que ceux [les manifestant-e-s] qui ont mené l’attaque [sic] contre l’aérogare ne sont en rien les représentants des populations concernées, il est important que ceux et celles qui s’opposent à ce projet dans les cadres légaux et républicains dénoncent ces actes de violence.[re-sic] »(...)"

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Lun 22 Aoû - 16:49

La caravane des primaires du PS agressée par des anti-aéroport à Nantes 22/8/11 - 15 h 45 AFP

La caravane des primaires du PS a été agressée et vandalisée lundi à Nantes par une trentaine d'individus cagoulés qui se disaient opposés à la contruction du nouvel aéroport, mais il n'y a pas eu de blessés, a-t-on appris de sources concordantes.

"Un groupe de trente personnes cagoulées est arrivé ce matin pour détruire la caravane: ils l'ont taguée, ont crevé les pneus, ont arraché des morceaux de carrosserie", a raconté à l'AFP Julliette Perchepied, coordinatrice de la caravane.

"Ils ont aussi jeté du purin à l'intérieur de la cabine du chauffeur et cherché à retourner la caravane", a-t-elle ajouté. "Les slogans tagués sont anti-aéroport et ils nous ont dit qu'ils ne voulaient pas que cet aéroport soit fait".

La caravane a été dépannée et en début d'après-midi les militants s'étaient installés au coeur de Nantes pour continuer à informer sur les primaires, en présence du président de la région Pays-de-la-Loire, Jacques Auxiette, a indiqué Melle Perchepied.

L'agression a été confirmée par les forces de l'ordre.

Condamnant cette action, Benoît Hamon, porte-parole du PS, a indiqué lors du point presse hebdomadaire du PS qu'"une plainte va être déposée".

La caravane des primaires du PS a quitté les champs-Elysées à Paris le 14 juillet et devait terminer son parcours à La Rochelle le 25 août pour l'université d'été du PS.

Le futur aéroport de Nantes, qui doit être construit par le groupe Vinci à Notre-Dame-des-Landes à 30 km au nord de Nantes, est soutenu par toutes les collectivités locales socialistes mais suscite l'opposition de plusieurs collectifs rassemblant des agriculteurs, des habitants et des militants anarchistes installés sur le site.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mar 23 Aoû - 23:20

Rendez-vous place royale à Nantes à midi ce mercredi 24 août 2011.

Le PS, Vinci et leurs collabos républicains orchestrent chaque jour la destruction de 2000 ha de bocage comme de tant d'autres espaces de vie.
Mercredi midi, quatre personnes auront passé 48h dans des cellules en béton, suspectées d'avoir endommagé un camion de propagande du PS. On vous invite à venir partager des impressions sur tout ça, sans médias collabos, autour d'une salade sortie des potagers de la ZAD (zone à défendre).

Non à l'aéroport.
Libération des 4 personnes encore en garde à vue.
Solidarité active avec ceux-celles qui refusent de se faire aménager leur vie.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mer 24 Aoû - 23:22

Les 4 personnes interpellées lundi ont été remises en liberté ce mercredi après 48 heures de garde à vue.

Toutes les 4 devront répondre de... « refus de se soumettre à des prélèvements biologiques (ADN)» et «refus de se soumettre aux relevés
signalétiques (empreintes) ».
Une sera aussi jugée pour « dégradations légères par inscription (tag) par personne dissimulant son visage ».
Deux devront enfin s’expliquer sur la « fourniture d’identités imaginaires » (sic !).

" La coordination des 40 organisations opposées au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes condamne les actions violentes récentes qui ont visé le siège régional d'Europe-Ecologie-Les Verts et la caravane des primaires du Parti Socialiste. En dépit des pressions de toutes sortes, nous maintenons notre cap : des arguments très solides, un mouvement uni, des actions non violentes, à visage découvert. "

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Jeu 25 Aoû - 14:47

Marre de se laisser aménager !

[Tract distribué aux pique nique de mercredi midi en soutien aux personnes en Garde à Vues soit disant pour l'action contre la caravane démagogique du P.S.]

Quand on observe autour de soi, on voit beaucoup de béton, du gris, du rose, du vert, du bleu, le tout agrémenté d'asphalte. C'est le monde qu'illes veulent nous imposer. Chaque jour, à Notre Dame des Landes et ailleurs, le parti socialiste, Vinci, et leurs commandos républicains, orchestrent la destruction de milliers d'hectares de bocages et de zones de vie.
Face à cela, accusées d'avoir dégradé la caravane de propagande socialiste, six personnes ont été interpellées à Nantes lundi 22 août aux alentours de midi, et sont susceptibles d'être poursuivies.

En isolant cet acte, les médias et les politicien.ne.s tentent à nouveau de décrédibiliser cette lutte qui dure depuis près de 40 ans, qualifiant certain.e.s opposant.e.s de violent.e.s, odieux.ses, bêtes et méchant.e.s.
Pourtant, décider du cours de la vie des gen.te.s, aménager, aseptiser et capitaliser, détruire des maisons au bulldozer et tout ravager... cette violence là paraît justifiable et est officiellement légitimée par le jeu démocratique.
Nous refusons de nous laisser entraîner dans cette distinction violence/non-violence, pacifisme/radicalisme, légalisme/illégalisme, légitimité ou non : car dans leurs bouches de politicien.ne.s, la violence n'est jamais du côté de l'Etat et des grands groupes comme Vinci. La violence n'est jamais de leur côté quand une personne se fait tabasser (quand illes cassent quatre côtes et perforent le poumon d'une manifestante – aéroport de Nantes le 27 juillet). La violence n'est jamais de leur côté quand illes expulsent quelqu'un.e. La violence n'est jamais de leur côté quand illes nous disent comment on doit vivre. En revanche, la violence qualifie toujours celles et ceux qui s'attaquent concrètement aux moyens matériels de leurs projets.

Cette stigmatisation médiatique a toujours existé dans les moments de lutte, comme en dehors, afin d'isoler des personnes, casser des solidarités, et justifier d'avance l'adoption de nouvelles lois, la répression et son arsenal politico-judiciaire.
Le jeu démocratique amène l'illusion que la vie/l'avis des personnes aurait du poids dans ce système. Un Non hurlé depuis 40 ans à Notre Dame des Landes ne semble pas retentir assez fort pour être pris en compte. Illes cultiveront cette illusion jusqu'au bout du projet afin d'éviter que l'on prenne conscience qu'une résistance active est notre seule prise. Ce projet d'aéroport est porté par ce parti saccageur (PS) et est déjà commencé par Vinci.
Seules nos solidarités et notre détermination l’empêcheront.

Nous sommes solidaires avec toutes les personnes arrêtées, qu'elles aient participé ou non à ces actions.

NON À L'AÉROPORT
SOLIDARITÉ AVEC TOUTES CELLES ET CEUX QUI REFUSENT DE SE FAIRE AMÉNAGER LEURS VIES !
VINCI, PS, DÉGAGE !
MARRE DE SE LAISSER AMÉNAGER !

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Dim 28 Aoû - 13:54

Appel au soutien financier du village autogéré de la ZAD (zone du projet d'aéroport de Notre Dame des Landes).

Le 1er juillet 2011, une centaine de militant-e-s anticapitalistes et antiautoritaires ont monté un village autogéré qui avait pour objectifs et principes :

- de fonctionner en autogestion et d'expérimenter des alternatives au monde autoritaire,
- de créer une convergence des luttes contre les logiques capitalistes et de préparer la résistance contre le G20,
- d'amplifier la résistance contre le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes en créant entre autre de nouvelles installations sur la zone du projet (ZAD),
- de soutenir la paysannerie locale biologique ,
- ...

Ce village qui a duré un mois, a été pour la plupart d'entre nous l'occasion de partager nos expériences de luttes et d'alternatives, et de créer des convergences pour la suite. Il nous a aussi permis de concrétiser nos envies d'autogestion à un plus grand nombre, durant un temps permettant l'assimilation de nos échecs et réussites. Surtout, il a permis d'amplifier la lutte contre le projet d'aéroport de NDDL, Vinci et son monde, par l'installation de plus de 30 militant-e-s sur
la ZAD qui souhaitent y rester à long terme pour y vivre en autonomie et résister à ce projet.

Cependant, nous n'avons pas réussi à rembourser totalement les frais engagés dans ce village (fonds issus de précédentes rencontres internationales), même si nous avons tout fait pour les assumer (remboursant une bonne partie du déficit dans les dernier jours).

Il nous reste à ce jour, un peu plus de 1000 euros à rembourser à la caisse internationale et à deux paysans locaux. Nous appellons ainsi à votre soutien financier pour que nous puissions respecter nos engagements.

Lors de la dernière assemblée générale du village, nous nous sommes mis d'accord sur le partage de l'argent en cas d'excédents lors de l'appel au soutien. Nous avons défini que :

- 50% de cet excédent irait au fonds international, parce que ce village s'inscrivait dans une volonté internationale de contrer le capitalisme, ce qui permettra aussi de mieux préparer les contres-sommets suivants,
- 50% de cet excédent irait aux militant-e-s qui s'installent sur la ZAD suite au village autogéré. Il servirait à financer leur installation paysanne, leurs moyens de communication et de financer l'autoconstruction de leurs cabanes.

Le collectif de lutte contre l'aéroport de NDDL s'est engagé de son côté à combler le déficit du village autogéré en organisant des concerts/bouffes collectives bio dès cet automne.

Du côté du réseau NOG2011, certain-e-s membres de ce réseau organisent déjà des bouffes collectives bio.

En espérant qu'avec tous nos efforts nous permetrons de combler le déficit financier du village, et au mieux de dégager un excédent qui permettra de soutenir à la fois la lutte internationale contre le capitalisme mais aussi la lutte contre l'aéropot de NDDL et la multinationale Vinci.

Le collectif de lutte contre l'aéroport de NDDL, le réseau NOG2011

L'adresse où envoyer votre soutien financier : Le village c/o Reflex scalp 21 ter rue voltaire 75011 paris (Chèque à l'ordre de : La mare)

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Sam 8 Oct - 20:54

Vendredi 14 octobre à partir de 19h30 à B17 17 rue Paul Bellamy au fond de la cour au-dessus de l'atelier : http://bellamy17.free.fr/trouverB17.htm

INFOS SUR LA LUTTE, LES EXPULSIONS, L'URBANISATION A NANTES, PROJECTION, APERO-BOUFFE, ...

Les décideurs communiquent à tout va pour vendre leur projet et laisser croire qu’aucun retour en arrière n’est envisageable à ce stade. Car après 40 ans de lutte, les travaux préliminaires à la construction sont aujourd’hui lancés : forages pour les études de sol, expertises environnementales, qu’ils espèrent faire suivre cet automne de fouilles archéologiques et de travaux de défrichages pour la construction du barreau routier... autant de prérequis au bétonnage.
En parallèle, la répression s'accentue contre toutes formes de résistance. Le 24 juin, Vinci lançait des procédures d’expulsion à l’encontre de 8 maisons occupées sur la ZAD (Zone A Défendre). 3 lieux sont expulsables au 20 octobre et d'autres attendent leur rendu ce même jour.

Retrouvons-nous pour s'informer de l'avancée des travaux, de la lutte sur le terrain et ailleurs, s'organiser contre les expulsions à venir (comment les aider de l'extérieur), puis surtout se rencontrer parce que c'est ensemble que nous construisons un autre monde, n'en déplaise aux décideurs!

Le comité Nantais contre l'aéroport. C'est qui, c'est quoi ?

Réunissant des personnes d'horizons divers, le comité s'est créé en réponse à l'envie de bon nombre d'entre elles de s'opposer au sein de l'agglomération nantaise au projet d'aéroport de Notre Dame des Landes, faisant suite à l'appel des opposantEs sur le terrain à la création de comité locaux.

Au cours des discussions qui ont vu s'élaborer ses objectifs, il est apparu aux participantEs que ce projet d'aéroport ne pouvait être séparé de la logique d'expansion et de bétonnage de la ville de Nantes. La préservation des espaces naturels aux abords de la ville n'est en effet pas suffisante, si cette ville elle même ne cesse de s'hypertrophier. La question de l'aéroport est intimement lié à la façon dont ses promoteurs envisagent la ville, et la refondation soi disant concertée de quartiers qui sont pourtant nos lieux de vies.

Le comité se réunit régulièrement afin de réfléchir et s'organiser contre les projets mégalomanes de quelques notables. Vous pouvez le contacter à cnca(at)riseup.net pour en savoir plus, ou le rejoindre.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Sam 29 Oct - 15:55


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  chejuanito le Dim 13 Nov - 19:30

"Succès indiscutable", "démonstration de force", "véritable succès" l'article de Ouest-France est plutôt dithyrambique.

vidéo:
[dailymotion]
Non à l'aéroport de Notre Dame Des Landes par E_varlin[/dailymotion]
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Ven 18 Nov - 20:36

Europe-Ecologie-les verts, l'art de la compromission ou comment tuer l'écologie politique.
Article du mardi 15/11/2011, remodifié le mercredi 16/11/2011 :

La trahison des Verts avait déjà commencé...

Cécile Duflot, première secrétaire d'Europe Ecologie-les verts et son homologue Martine Aubry chez le PS, ont signé ce mardi 15 Novembre un accord à minima pour les législatives i. Ainsi cet accord ne prévoit pas d'arrêt du chantier de l'EPR, ainsi que d'abandon du projet d'aéroport de Notre Dame des Landes. En échange, les verts obtiennent quelques petites friandises écolo-compatibles avec le programme du PS. Avec, cerise sur le gâteau, l'assurance de recevoir un groupe parlementaire de plus de 15 députés. L'accord doit encore être signé par le bureau du PS ce soir, et par le bureau des Verts samedi, mais nous ne nous leurrons pas sur un abandon de cet accord. Le PS étant peu mouillé dans l'affaire, tandis qu'Europe-Ecologie n'a que trop besoin de places au pouvoir.

Petit retour sur un feuilleton politicien; où les seuls à y perdre leurs plumes, sont ceux/celles qui ont cru à l'intégrité des Verts :

Hier encore, les négociations entre les verts et le PS paraissaient être au point mort. Les verts apparaissaient ainsi déterminés à ne rien lâcher sur leurs positions actuelles ii. Ce serait nous faire oublier leurs changements récent de points d'accord avec le PS, et ce particulièrement sur le nucléaire. Ainsi, les verts mentionnaient une sortie du nucléaire comme condition préalable à un accord, dans un article de l'express daté du 21 octobre iii. Hier, la presse se faisait le relais incessant de leur revendication principale : l'arrêt du chantier de l'EPR comme condition à un éventuel accord avec le parti socialiste iv. Leur position avait alors évolué dans la journée de mardi, et s'arrêtait à la demande d'un simple moratoire v. Trois changements de position en deux semaines, cela signifiait déjà beaucoup.

Concernant l'EPR, nous nous demandions encore hier, en quoi cela pouvait signifier la sortie du nucléaire? Cela aurait seulement pu être une petite sucrerie des socialistes, qui permettait aux verts de ne pas trop perdre la face, et au PS de reculer un peu plus l'échéance de la sortie immédiate du nucléaire. Explication : limiter la part de l'énergie nucléaire de 75% à 50% dans la part totale de l'énergie électrique produite en France, comme le programme les socialistes, ne signifie rien. Et ce tant que la part totale de consommation et donc de production d'électricité, en hausse constante en France, ne sera pas remise en cause. Cela n'empêche pas les verts de croire à cet algorithme douteux, puisqu'ils ont adhéré à ce programme en échange de l'arrêt de plusieurs centrales nucléaires. Le PS et l'UMP pourront toujours relancer la construction de nouvelles centrales nucléaires aux prochaines législatives, en se justifiant de la dépendance énergétique croissante de la France.

Quant aux autres dossiers soulignés comme étant des points non-négociables au début des négociations avec Mr Hollande tel que le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la retraite à 60 ans, la taxe écologique, mais aussi le non-cumul des mandats... Ils n'apparaissaient que très peu voire pas du tout dans les récentes déclarations des négociateurs et des dirigeants du parti d'Europe Ecologie. Etait-ce un aveu de flexibilité sur ces soi-disant points d'achoppement ? Ainsi, concernant l'aéroport de Notre Dame des Landes, la dernière revendication des verts s'arrêterait à un simple débat public (sic)vi . On était déjà loin de la promesse de l'arrêt de ce projet !

Les verts, aidés par une presse vantant leur soi-disant fermeté, ont bien su déguiser leur multiples reculs ou omissions sur les points de mésententes avec le PS. Mais Europe Ecologie possède "un argument de poids" : ces reculs seraient nécessaires pour la constitution d'un groupe parlementaire écolo qui permettrait d'effectuer un lobbying de l'intérieur, de provoquer des débats importants et d'informer la population (sic). Arguments des verts souvent entendus au niveau de la lutte contre le projet d'aéroport de NDDL, quant on remet en question leur participation à des mairies porteuses du projet.

Ne serait-ce pas plutôt par goût immodéré du pouvoir et du mépris du pouvoir des luttes horizontalesvii, qu'Europe Ecologie cherche à se placer dans les jupes du PS ?

Les Verts ou l'art de la compromission/trahison depuis le gouvernement Jospin

Cette vaste tromperie politicienne du parti écolo a essentiellement viii débuté avec l'investiture en 1997 de Dominique Voynet comme ministre de l'environnement et de l'aménagement du territoire. Mais aussi avec la constitution d'un groupe parlementaire dominé par les Verts à cette même date, grâce à l'appui de deux autres partis alliés du PS ix.

N'oublions pas le nombre de votes et de décrets contraire à une politique écologiste anti-productiviste, qui ont été votés durant le gouvernement Jospin, avec l'appui fidèle de Mme Voynet x. Parmi ces mesures peu écolos, et peu critiquées au sein du parti des verts, nous pouvons citer les votes favorables à l' enfouissement des déchets radioactifs à Bure, à l'implantation de lignes E.D.F. à haute tension, au essais OGM, à l'incinération des déchets, à la construction de nouvelles autoroutes... Tant de mesures qui ne devaient pourtant être appliqués si les verts et le PS s'en étaient tenu à leur accord pré-électoral. L'accord signé aujourd'hui, déjà bien pauvre, pourrait bien n'être qu'une coquille vide de plus.

Le pragmatisme politicien d'Europe Ecologie l'emporte bien souvent sur ses promesses pré-éléctorales. Et l’implantation assez forte des verts dans les collectivités locales à partir des élections municipales de 2001, ne s'est pas faite sans de nombreuses traitrises et compromissions.

Ainsi, à Paris, les verts participent à la mise en place des Vélibs, financés par JC Decaux et ses pubs avidement consommatrices d'électricité et de temps de cerveau disponible xi! A Grenoble, ils votent avec les socialistes l’implantation d'un centre industriel et de recherche sur les nanotechnologies xii . Au conseil général PACA, ils s’expriment en faveur du futur réacteur nucléaire à fusion froide : l'ITER, en échange de mesures de soutien aux énergies renouvelables xiii. Dans différentes collectivités territoriales ils soutiennent de grands chantiers de construction de lignes à grande vitesse, comme au Val de Susa xiv ; lignes pourtant entièrement dépendantes de l'énergie nucléaire.

De nombreux exemples de compromissions au niveau local existent xv, ils sont récents et témoignent du très peu de conscience écolo des verts. Mais par dessus tout, il exprime leur addiction aux arcanes du pouvoir xvi, et leur morgue envers tout les espoirs vains de changements qu'ils incarnent pour certain-e-s militant-e-s écologistes.

L'opposition de façade à travers le projet de Notre Dame des Landes

Cette dépendance envers le pouvoir s'exprime aussi dans une opposition de façade, comme l'illustre leur opposition récente, lâche et opportuniste contre le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes. Le parti Europe Ecologie-les verts participe ainsi à toutes les majorités socialistes locales des pays de la loire, et n'a pas hésité à passer des accords électoraux non-contraignants envers le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes xvii ! Quel courage politique !

De plus, lors du vote du budget de ce projet dans les différentes collectivités locales, les verts manifesteront "leur opposition inconditionnelle et virulente" en votant...contre xviii. Ce, sans remettre en question leur alliance avec le PS et en écartant toute idée de démission. Une action non-violente de deux militant-e-s bloquant le financement du projet durant une semaine, sera d’ailleurs critiqué vertement par les écologistes. Ces derniers iront directement présenter leurs excuses au parti socialiste xix. Leurs bottes n'étaient surement pas assez cirés...

Le cynisme électoral des verts sur ce dossier ne s'arrête pas là. L'élection de Ronan Dantec, vice-président de Nantes-métropole au côté de Jean Marc Ayrault, au poste de sénateur d'Europe Ecologie; s'est réalisé grâce à un accord avec le PS au dernières sénatoriales. Accord qui ne mentionne pas le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes xx. Pouvoir, quand tu nous tiens...

Europe-écologie se fait aussi le chantre de la construction d'une deuxième piste à l'aéroport actuel de Nantes, à la place de la construction de l'aéroport de NDDL xxi. Ils incorporent ainsi les arguments peu décroissants de certain-e-s opposant-e-s à l'aéroport. Aucune remise en question de la pollution que dégage cet aéroport n'est évoqué. Ainsi que sa forte dépendance au pétrole, et à sa participation au tourisme de masse et de consommation de l'espace agricole (à travers les projets industriels et résidentiels qui se greffent autour). Europe Ecologie ou l'art de nous faire avaler des couleuvres sur sa soi-disant approche anti-productiviste de l'économie xxii !

Nous observons aussi sur la lutte contre l'aéroport de NDDL, que les verts trop compromis dans leurs luttes de caciques et dénigrant l'action directe (non-violente ou non), ne s'inscrivent plus dans les luttes qu'à travers les meetings, parades et autres messes militantes.

Enfin, le silence flagrant d'Europe Ecologie sur ce dossier, depuis 15 jours, n'était-il pas le signe que leur promesse maintes fois répété aux militant-e-s de l'opposition à l'aéroport de NDDL n'était que du vent ? Qu'un accord sur un groupe parlementaire est bien plus intéressant que la parole engagée et l'intégrité ? Au vu de ces trahisons passés, présentes et futures, ne nous leurrons plus sur la force des convictions écologistes des Verts.

Nous ferions mieux de ne plus rien attendre de ces enjeux électoraux, mais plutôt d'user de notre pouvoir immédiat et autogéré : par le blocage, le boycott, la grève, l'occupation...afin de réellement faire plier les autorités locales et Vinci.

En finir avec Europe-Ecologie, pour une écologie décentralisée et libertaire !

L'attente importante des militant-e-s écolos d'un éventuel accord avec le PS, qui permettrait de grappiller quelques miettes d'un pain pourri, ne signifie-t-elle pas la mort d'une certaine idée et pratique de l'écologie politique ? Le Larzac, Plogoff, le Carnet...autant de grandes luttes gagnés grâce au courage de personnes qui y risquaient leur santé et leur liberté. Va-t-on faire honneur à ces luttes en attendant de pitoyables enjeux électoraux ?

Se pose alors la question cruciale, après tous ces exemples de trahisons/compromissions : ne devrait-on pas en finir avec Europe Ecologie ?

Nous appelons ainsi :

-localement : la coordination des associations et partis opposés à l'aéroport de NDDL à se positionner clairement par rapport aux trahisons d'europe écologie, qui fait partie intégrante de cette coordination. Aux élu-e-s d'Europe Ecologie de ne plus participer à la lutte, ou de démissionner si ils/elles souhaitent réellement lutter contre le projet d'aéroport de NDDL.

-nationalement : de dénoncer partout où cela est possible la compromission des verts avec la politique libérale et productiviste des socialistes, et de mener des actions en ce sens. Aux militant-e-s d'Europe Ecologie de brûler leur carte de parti. Et au renforcement d'une convergence des luttes autogéré, anti-capitalistes, anti-productivistes et libertaires, notamment lors de rencontres comme celle de Valognes, en Novembre 2011. Ce afin de relier les différentes luttes locales et nationales entre elles, pour mieux porter les enjeux globaux d'une écologie politique sincère et non-politicienne !

Battons-nous pour une écologie décentralisée, horizontal, libertaire et égalitaire xxiii, comme s'échinent à le faire les occupant-e-s de la ZAD ! Ne nous laissons pas gagner par le pouvoir des urnes, qui n'est en réalité que le pouvoir délégué à quelques personnes bien éloignés des convictions de ceux/celles qui les portent!

Pour une lutte contre le cynisme écolo-électoral, n'hésitons pas à virer ces professionnels du pouvoir, des luttes qu'ils prétendent incarner !

Le collectif de lutte contre l'aéroport de NDDL et des occupant-e-s de la ZAD

Les sources de l'article numérotés en chiffre latin dans le texte sont disponibles sur le blog du collectif de lutte contre l'aéroport de NDDL.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Jeu 24 Nov - 0:34

Notre Dame des Landes : non à l’aéroport ! non au béton durable !

Malgré le contexte actuel de crise économique, l’Etat, les collectivités territoriales et l’entreprise Vinci essaient de nous faire avaler un projet titanesque, au coût démesuré, d’aéroport international à Nantes. Et comme la tendance est de repeindre le capitalisme en vert, cet aéroport sera labellisé « Haute Qualité Environnementale » (HQE). Ce projet vieux de 40 ans avait été mis aux oubliettes lors du choc pétrolier des années 1970. Or, nous connaissons tous les problèmes de la dépendance au pétrole, liés à sa raréfaction inévitable. C’est un projet qui polluera à grande échelle jusqu’à ce que les coûts de carburants soient trop élevés…
…en attendant, près de 2000 ha de terres agricoles vont être bétonnés, une aberration quand on sait qu’en 2012, Nantes sera la « capitale verte » de l’Europe. De plus, l’aéroport actuel de Nantes a été élu meilleur aéroport européen, en recevant le trophée « ERA Award » (European Region Airline, association européenne des compagnies aériennes régionales).

Un aéroport au profit des plus riches !

La majorité de la population utilise l’aéroport existant une fois par an pour partir en vacances. On peut se demander alors : "Mais à quoi le nouveau va-t-il servir ?". Cet aéroport est uniquement destiné à simplifier les échanges internationaux des cadres et des élites. Ainsi, on demande aux collectivités de financer ce projet pharaonique, quisortira de notre poche à toutes et tous, pour ne servir qu’à une infime partie de la population.

Plus, si l’aéroport doit être financé pour moitié par des fonds publics, et pour moitié par Vinci, ce dernier n’a vraiment rien à y perdre : le contrat de concession stipule que si les prévisions en terme de profits ne sont pas atteintes, c’est l’Etat qui remboursera la différence.

En d’autres termes : si l’entreprise Vinci ne gagne pas assez d’argent sur cet aéroport, elle viendra nous vider les poches pour réclamer son dû.

Des arguments montés de toutes pièces !

Des erreurs de calcul et des omissions ont été commises volontairement par l’Etat (projections de prix du pétrole très inférieures à la réalité, etc..) pour faire accepter ce projet.Ainsi, un collectif d’élus opposés au projet d’aéroport a financé une étude économique indépendante et cette dernière, sans surprise, remet en cause la déclaration d’utilité publique qui a été délivrée suite à l’étude économique menée en 2006 par l’Etat. Les coûts excéderont les bénéfices (peut importe, puisque c’est l’Etat qui paie !!), avec des pertes estimées entre 100 et 600 millions d’euros. L’étude démonte aussi le principal argument en faveur du projet : la saturation de l’aéroport actuel de Nantes n’est pas près d’arriver.

Une volonté d’imposer en force l’aéroport !

Quelques enquêtes publiques ont été menées pour nous faire croire à un projet démocratique. Cependant, on se rend rapidement compte que ce projet est tout l’inverse : la répression est démesurée et on nous ment pour nous le faire avaler. Fin juillet, lors d’une manifestation pacifique à l’actuel aéroport de Nantes, les forces de l’ordre blessent trois manifestants, dont une mère de famille, blessée grièvement, qui sera laissée sans soin pendant une heure. Début septembre, les policiers et le GIPN délogent violemment des manifestants campés dans des arbres en plein centre-ville de Nantes. Le président du Conseil Régional Jacques Auxiette a même parlé de "passer au karcher" les occupant-e-s de la ZAD.

La lutte contre cet aéroport a commencé il y a 40 ans, nous sommes désormais dans la dernière phase avant la réalisation de ce projet titanesque, c’est aujourd’hui qu’il faut résister ! De Plogoff à Notre Dame des Landes, seuesl les luttes, radicales, populaires et de rue permettent de stopper les capitalistes et leurs valets politiques …

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Jeu 15 Déc - 18:07

Appel à un rassemblement de soutien aux raflé-e-s du 1er décembre et à tous les autres inculpé-e-s concernant des actions contre l'aéroport de
NDDL et son monde.


Le jeudi 1er Décembre, à partir de 6h du matin, 6 opposant-e-s à l'aéroport de NDDL ont été raflés et placés en garde à vue suite à une plainte de Vinci (sur 15 personnes recherchés). La plainte concerne la dégradation extérieure d'un siège local de Vinci Construction le 20 Octobre 2011.

Pour plus de détails, voir l'article concernant l'action sur le site des occupant-e-s de la ZAD et la compilation de communiqués dénonçant la rafle.

Le simple jets d'oeufs de peinture et de fumier sur les vitres des bureaux de Vinci auraient coûté, selon la multinationale aux mains sales (pléonasme ?), plus de 40000 euros. Les dégâts que Vinci occasionnent sur l'environnement, sur la santé de ses ouvrier-ères, sur la vie de nos campagnes par leur bétonnage à grande échelle... ne se chiffrent pas. Mais combien coûte la misère qui en découle ?!

Les autorités publiques choisissent ainsi de défendre les intérêts de Vinci en déployant des moyens de répression dignes d'opération anti-terroristes ! La collusion des intérêts entre le privé et le public devient de plus en plus flagrante, comme le prouve l'ampleur de cette opération de répression, ainsi que les multiples arrestations en série qui se déroulent dans le 44 depuis quelques mois.

De plus, les inculpé-e-s sont en majorité issus du milieu paysan et sont clairement visés pour leur possible appui logistique, politique et humain à la lutte contre l'aéroport de NDDL. L'objectif des ces paysan-ne-s de défendre la terre trouve écho chez de nombreux/ses habitant-e-s, et l'on sent que que les autorité-e-s veulent bâillonner cette parole paysanne qui dérange !

Les inculpé-e-s ont donc décidé de dénoncer publiquement leur arrestation et l'ampleur des faits qui leur sont reprochés, en retournant sur les lieux de leur soi-disant “ crime ” .

Vinci et les autorités locales doivent comprendre que leur tactique d'intimidation par la répression ne nous fait pas peur, qu'elle nous renforce au contraire dans notre détermination à ne rien lâcher !

Un point presse sera ainsi tenu :

devant le siège de Vinci constructions, rue des Meuniers, à Coueron à partir de 14h le jeudi 15 décembre.

A cette occasion, les inculpé-e-s et d'autres militant-e-s appellent à un rassemblement de soutien, qui vise aussi à soutenir tous/toutes les autres raflés et inculpé-e-s de ces dernières mois.

Montrons-leur que ne nous participons pas à leur jeu de la peur ! Ne nous
terrons pas, ce serait leur faire plaisir !

Soyons plus déterminé-e-s que jamais à lutter contre le projet d'aéroport de NDDL et contre toute l'urbanisation qui détruit nos vies et nos capacités d'autonomie ! N'attendons pas qu'il soit trop tard !

Le terrorisme d'état ne passera pas !

Les raflé-e-s/inculpé-e-s du 1er décembre et des militant-e-s les soutenant.

N.B : vous pouvez aller sur le blog du collectif de lutte contre l'aéroport de NDDL pour avoir le texte avec les liens internet qui y sont intégrés.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Dim 22 Jan - 17:55

Le site des occupant-e-s de la ZAD : http://zad.nadir.org
13 février : rassemblement de soutien aux inculpé-e-s du 1er décembre à Nantes.

Fin février : cycle de projections autour de « luttes collectives contre des projets d’aménagement des villes et des vies » dans les villages alentours.

Du 5 au 10 mars : Substantifique moëlle : occuper l’espace, partager la terre et transformer la ville. Semaine de rencontres inter-luttes, inter-squats autour de l’espace, pour densifier l’archipel des différents lieux autogérés, faire converger les individus et les groupes, articuler les luttes et les espaces de liberté avec au programme des journées : discussions, ateliers et plus si offensivité.
Pour le moment les thématiques sont :
- Urbanisation et villes invivables
- Luttes rurales et propriété collective
- Expulsions, répression, faire face à l’Etat
- Circuler dans un espace segmenté et contrôlé/migration et nomadisme
Tout atelier, apport de matériel ou idées complètement géniales sont les bienvenues ! L’accueil se fera dans divers lieux habités de la ZAD et à partir du 4 mars aux Planchettes.

- Du 9 au 11 mars : Rencontres « convergences des luttes contre l’artificialisation des terres » invitation à tous les collectifs en lutte en France contre des projets destructeurs de terres (étalement urbain, LGV, THT, autoroutes, aéroport, zones industrielles et commerciales. …)

- 15 mars : Fin de la trêve hivernale, risque d’expulsabilité accrue de plusieurs lieux occupés sur la ZAD ?….

- Samedi 24 mars : Manifestation à Nantes pour l’arrêt immédiat de l’aéroport !

- Du 2 au 7 avril : Semaine artistique (concerts, ateliers, peintures, poésies, marionnettes). Si vous avez des bonnes idées, des pratiques, des arts, des passions que vous voulez partager n’hésitez pas ! Ce sera l’occasion de partager et d’apprendre des pratiques comme la sérigraphie, …autour d’ateliers musique, concerts ou autres.

- Du 9 au 15 avril : Semaine d’échanges et de partages de savoirs. Partage et apprentissage de savoirs et savoirs-faire : venez avec ce que vous savez et ignorez !

A venir un jour ou l’autre : Manifestation de réoccupation ! à l’appel de Reclaim The Fields (réseau de paysan-e-s en lutte et pas seulement..) et d’occupant-e-s de la ZAD. Rendez-vous le 4ème samedi après une expulsion fourches,poutres et outils en mains pour re-semer, reconstruire. Contre l’aéroport et son monde ! Appel, tracts, affiches sur www.reclaimthezad.potager.org ou sur le site de la ZAD Contact : reclaimthezad@riseup.net

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 39 1, 2, 3 ... 20 ... 39  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum