anti-américanisme ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

anti-américanisme ?

Message  Devortski le Dim 22 Mai - 13:33

...


Dernière édition par Devortski le Dim 9 Oct - 0:30, édité 1 fois

Devortski

Messages : 6
Date d'inscription : 21/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Invité le Dim 22 Mai - 17:23

jacquouille a écrit:
Dimitri Ustyanowski a écrit:Pauvre Dominique... J'espère que les amerloques le garderont.


Je trouve cette expression"Amerloques"injurieuse et raciste,la suite c'est quoi?:Chinetoques,Ritales,portos,bougnoules?.Sur un forum MR,on peut critiquer la politique du Gvnt Américain,on peut critiquer le mode de vie,l'idéologie dominante du peuple Américain,mais il est impensable d'utiliser de telles injures xénophobes,ce"caca"doit etre retiré.
Arrête un peu ton cinéma ! Les mots ont un sens : le racisme contient des notions de supériorité de race. Or là il s'agit d'un peuple dans toute sa diversité de couleur et d'origine. L'adjectif adéquat c'est xénophobe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  jacquouille le Dim 22 Mai - 17:50

loriot2010 a écrit:
jacquouille a écrit:

Je trouve cette expression"Amerloques"injurieuse et raciste,la suite c'est quoi?:Chinetoques,Ritales,portos,bougnoules?.Sur un forum MR,on peut critiquer la politique du Gvnt Américain,on peut critiquer le mode de vie,l'idéologie dominante du peuple Américain,mais il est impensable d'utiliser de telles injures xénophobes,ce"caca"doit etre retiré.

Arrête un peu ton cinéma ! Les mots ont un sens : le racisme contient des notions de supériorité de race. Or là il s'agit d'un peuple dans toute sa diversité de couleur et d'origine. L'adjectif adéquat c'est xénophobe.


Loriot,je te prierai d'etre plus correcte a mon éguard,Je ne fais pas de"cinéma",en éffet les mots ont un sens,:émettre une critique,et faire son cinéma,ce n'est pas la meme chose.Quand a ton adjectif adéquat"xénophobe",je l'emploi a la fin de mon message,mais apparament,tu lis en diagonale,et tu post plus vite que ton ombre Loriot Luck.Tu aurais pu te contenter de me dire que"racisme"était de trop et inadapté,au lieu de faire.....tout un cinéma.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

anti-américanisme ?

Message  tangshihming le Mer 25 Mai - 17:27

jacquouille a écrit:Je trouve cette expression "Amerloques" injurieuse et raciste...


Bonjour Jacquouille,

Pour moi, ce n'est pas un problème. La xénophobie des Français à l'encontre de mon pays est généralement anodine...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

avatar
tangshihming

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Res Publica Litterarum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  sylvestre le Mer 25 Mai - 17:35

Et cela t'honore - mais il ne s'agit pas d'offense personnelle, mais d'une orientation internationaliste de classe, ou nationaliste. D'une vision qui analyse les sociétés en termes de conflits internes ou en termes d'essence plus ou moins monolithiques. De ce point de vue, il est correct de comprendre qu'une grande partie de l'anti-américanisme dans le monde est l'expression d'une révolte contre la classe capitaliste, en particulier quand il provient de populations qui ont subi directement les conséquences de l'impérialisme US, ont une relation complice avec la classe dominante locale, etc. mais ça ne veut pas dire que nous-mêmes devons adopter ce langage au mieux erroné, au pire réactionnaire (particulièrement dans un pays impérialiste rival comme la France).
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  gérard menvussa le Mer 25 Mai - 17:35

Cela dit le terme "amerloques" n'est pas spécialement "injurieux"... C'est comme "rabza" (ou "reune") Cela n'a rien a voir avec "crouille" ou "singe" pour un noir... Personelement je connaissait (bien) un américain en france, "membre de la quatrième internationale", et on le traitait assez facilement "d'amerloque" sans que cela soit une injure...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  sylvestre le Mer 25 Mai - 17:38

gérard menvussa a écrit:Cela dit le terme "amerloques" n'est pas spécialement "injurieux"... C'est comme "rabza" (ou "reune") Cela n'a rien a voir avec "crouille" ou "singe" pour un noir... Personelement je connaissait (bien) un américain en france, "membre de la quatrième internationale", et on le traitait assez facilement "d'amerloque" sans que cela soit une injure...

Mouais, ben c'est sans doute pas la trahison du siècle, mais ça me semble quand même douteux - je trouve que pas mal de camarades ont aussi la vanne facile sur les anglais, les belges.... toujours décevant.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  tangshihming le Mer 25 Mai - 17:52

sylvestre a écrit:De ce point de vue, il est correct de comprendre qu'une grande partie de l'anti-américanisme dans le monde est l'expression d'une révolte contre la classe capitaliste...
Bonjour Sylvestre,

Pas sur les fora djihâdistes comme Nidâ² At-Tawhîd ou Ansar al Haqq.

Là, je suis un « Américhien », ou pire...

Par comparaison, l'humour de Monsieur Beigbeder est bénin...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas



avatar
tangshihming

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Res Publica Litterarum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  sylvestre le Mer 25 Mai - 17:56

Le djihadisme peut être l'expres​sion(dévoyée) d'une révolte contre le capitalisme. Mais par ailleurs ces forums doivent être truffées de fachos provocateurs, ou simplement de gens un peu bêtes moi j'en sais rien (mais j'ai une certaine expérience des forums).
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  tangshihming le Mer 25 Mai - 18:06

sylvestre a écrit:Le djihadisme peut être l'expres​sion(dévoyée) d'une révolte contre le capitalisme...
Bonjour Sylvestre,

Non. Ces salafistes sont certainement pour le capitalisme. Après tout, avant sa conversion, leur prophète était un marchard très prospère...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas
avatar
tangshihming

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Res Publica Litterarum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Invité le Mer 25 Mai - 18:19

tangshihming a écrit:
sylvestre a écrit:Le djihadisme peut être l'expres​sion(dévoyée) d'une révolte contre le capitalisme...
Bonjour Sylvestre,

Non. Ces salafistes sont certainement pour le capitalisme. Après tout, avant sa conversion, leur prophète était un marchard très prospère...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas
Houlala mon pauvre camarade, tu t'aventures sur un terrain qui finira par te conduire vers une bonne volée de bois vert !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Gauvain le Mer 25 Mai - 19:32

tangshihming a écrit:
sylvestre a écrit:Le djihadisme peut être l'expres​sion(dévoyée) d'une révolte contre le capitalisme...
Bonjour Sylvestre,

Non. Ces salafistes sont certainement pour le capitalisme. Après tout, avant sa conversion, leur prophète était un marchard très prospère...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas
Ce n'est pas parce que leur prophète ceci ou cela, que les salafistes sont forcément pro-capitalistes. Je ne saisis pas la logique de ton raisonnement.
Quant à l'islamisme, il a assez souvent une base au minimum anti-impérialiste (donc une base progressiste, même si c'est combiné avec d'autres bases qui sont franchement réactionnaires).

Gérard : c'est une chose de traiter quelqu'un d'"amerloque" gentiment, dans un cadre qu'on contrôle, avec des gens dont on connaît ou dont on pense connaître le degré d'humour et de susceptibilité, et autre chose d'utiliser le terme sur un forum public...
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Invité le Mer 25 Mai - 19:39

Gauvain a écrit:
tangshihming a écrit:
sylvestre a écrit:Le djihadisme peut être l'expres​sion(dévoyée) d'une révolte contre le capitalisme...
Bonjour Sylvestre,

Non. Ces salafistes sont certainement pour le capitalisme. Après tout, avant sa conversion, leur prophète était un marchard très prospère...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas
Ce n'est pas parce que leur prophète ceci ou cela, que les salafistes sont forcément pro-capitalistes. Je ne saisis pas la logique de ton raisonnement.
Quant à l'islamisme, il a assez souvent une base au minimum anti-impérialiste (donc une base progressiste, même si c'est combiné avec d'autres bases qui sont franchement réactionnaires).

Gérard : c'est une chose de traiter quelqu'un d'"amerloque" gentiment, dans un cadre qu'on contrôle, avec des gens dont on connaît ou dont on pense connaître le degré d'humour et de susceptibilité, et autre chose d'utiliser le terme sur un forum public...
Je laisse de côté sur ce fil le débat sur l'Islam. Quoiqu'il en soit on peut être anti-impérialiste et malgré tout un capitaliste pur et dur. En ce sens, les religions ont toujours été une béquille pour le capitalisme. C'est quand même la forme politique la plus proche de la religion !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Vérosa_2 le Mer 25 Mai - 21:14

En ce sens, les religions ont toujours été une béquille pour le capitalisme. C'est quand même la forme politique la plus proche de la religion !
Non, c'est même étonnant de lire ça de la part d'un "marxiste" averti. Chacun sait que les religions ont de tout temps servi, toutes plus fidèlement les une que les autres, les idéologies, pouvoirs et modes économiques dominants.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Invité le Mer 25 Mai - 22:23

Vérosa_2 a écrit:
En ce sens, les religions ont toujours été une béquille pour le capitalisme. C'est quand même la forme politique la plus proche de la religion !
Non, c'est même étonnant de lire ça de la part d'un "marxiste" averti. Chacun sait que les religions ont de tout temps servi, toutes plus fidèlement les une que les autres, les idéologies, pouvoirs et modes économiques dominants.
Rien compris ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  gérard menvussa le Jeu 26 Mai - 7:59

Ce que le monsieur veut dire, c'est que la religion (les religions) est une idéologie "proche du pouvoir" quelque soit le pouvoir en question. Elle existait bien avant le capitalisme, et elle a une chance d'exister après le capitalisme... Lz meilleure description de celle ci c'est de la désigner comme "opium du peuple", comme une substance double, qui a la fois éloigne la douleur et abrutis... Or on sait de toutes les drogues qu'il est extrêmement difficile de lutter contre, surtout quand les conditions objectives qui lui ont donné vie existent encore...

Cela dit, pour en revenir au sujet, effectivement, le fait de traiter quelqu'un d'amerloque dépend du contexte comme d'ailleurs toutes les insultes...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  jacquouille le Jeu 26 Mai - 8:36

tangshihming a écrit:
sylvestre a écrit:Le djihadisme peut être l'expres​sion(dévoyée) d'une révolte contre le capitalisme...
Bonjour Sylvestre,

Non. Ces salafistes sont certainement pour le capitalisme. Après tout, avant sa conversion, leur prophète était un marchard très prospère...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas


Tout a fait,Mahomet était un riche marchand,et il n'aurait certainement pas"chassé les marchands du temple",il aurait plutot envisagé"l'impot révolutionnaire". lol!
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  gérard menvussa le Jeu 26 Mai - 9:53

Tout ça me semble à peu prêt de même niveau que les calomnies qui prétendaient que LO était dirigé par un représentant "de la trés capitaliste industrie pharmaceutique"...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  jacquouille le Jeu 26 Mai - 10:21

gérard menvussa a écrit:Tout ça me semble à peu prêt de même niveau que les calomnies qui prétendaient que LO était dirigé par un représentant "de la trés capitaliste industrie pharmaceutique"...


BRAVO!!! le Gégé,dans ta course éffreinée bounce pour battre Roseau clown au concours du post le plus con geek ,tu viens de l'égaler cheers .Encore un éffort,tu peut le battre Basketball ,je sais que ce sera dur scratch ,mais tu en as les capacités Razz .
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  tangshihming le Jeu 26 Mai - 10:53

loriot2010 a écrit:
tangshihming a écrit:
sylvestre a écrit:Le djihadisme peut être l'expres​sion(dévoyée) d'une révolte contre le capitalisme...
Bonjour Sylvestre,

Non. Ces salafistes sont certainement pour le capitalisme. Après tout, avant sa conversion, leur prophète était un marchard très prospère...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas
Houlala mon pauvre camarade, tu t'aventures sur un terrain qui finira par te conduire vers une bonne volée de bois vert !


Bonjour Loriot,

Je ne suis pas votre camarade.

Je participe aux fora où mes ennemis idéologiques peuvent intellectuellement me déstabiliser.

En France, la gauche est plus érudite que la droite. En Espagne, c'est le contraire.

Moi, je suis opportuniste : je veux avoir des débats intéressants.

J'espère que nous pourrons avoir des discussions paisibles basées sur des arguments calmes et vérifiables.

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas


Dernière édition par tangshihming le Jeu 26 Mai - 11:26, édité 1 fois
avatar
tangshihming

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Res Publica Litterarum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  tangshihming le Jeu 26 Mai - 11:10

Gauvain a écrit:
Ce n'est pas parce que leur prophète ceci ou cela, que les salafistes sont forcément pro-capitalistes. Je ne saisis pas la logique de ton raisonnement.
Bonjour Gauvain,

Pour un musulman pieux, Mohammed est le plus parfait des hommes. Donc, on doit l'imiter dans toutes les choses. L'islam n'était pas seulement lancé par l'épée, mais également par les marchands (la Malaisie, l'Indonésie, etc.)

Quant à l'islamisme, il a assez souvent une base au minimum anti-impérialiste (donc une base progressiste, même si c'est combiné avec d'autres bases qui sont franchement réactionnaires).
Faux. L'islamisme est profondément impérialiste. Les musulmans radicaux veulent rétablir un califat. Comme les États-Unis (comme une partie d'une autre civilisation impérialiste) s'oppose à leurs aspirations, il y a une grande haine à l'encontre de mon pays par ces musulmans fondamentalistes.

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas
avatar
tangshihming

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Res Publica Litterarum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Admin le Jeu 26 Mai - 16:50

tangshihming a écrit:

Je ne suis pas votre camarade.

Je participe aux fora où mes ennemis idéologiques peuvent intellectuellement me déstabiliser.

Désolé, ce forum n'est pas ouvert à nos ennemis idéologiques, nous y discutons entre militants que certaines conception rassemblent. A une autre fois.

Admin
Admin

Messages : 24
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forummarxiste.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Azadi le Ven 27 Mai - 20:30

tangshihming a écrit:
sylvestre a écrit:Le djihadisme peut être l'expres​sion(dévoyée) d'une révolte contre le capitalisme...
Bonjour Sylvestre,

Non. Ces salafistes sont certainement pour le capitalisme. Après tout, avant sa conversion, leur prophète était un marchard très prospère...


Il ne me semble pas très pertinent de revenir à Mohammed pour chercher à analyser le salafisme et/ou le djihadisme du XXIème siècle. Laissons à d'autres le soin de débattre de qui est le plus proche de l'Islam véritable et de la parole du prophète entre des salafistes qui trouvent que le niqab n'est pas assez chaste pour cacher les femmes ou des bechtakis qui ne séparent pas les hommes des femmes lors des prières, rejettent le voile, interdisent la polygamie et autorisent l'alcool (ce qui n'empêche pas de trouver les seconds plus sympas). Si on veut comprendre les mouvements salafistes et/ou djihadistes du XXIème siècle, ce n'est pas dans telle ou telle sourates ou épisode de la vie du prophète qu'il faut chercher, mais dans le monde actuel, dans les forces sociales qui les nourrissent, etc. En gros, se baser sur la vie du prophète (qui d'ailleurs avant son mariage avec Khadidja était pauvre) pour dire que le salafisme est pour le capitalisme, c'est un peu comme dire du christianisme que ce serait une religion ouvrière dégénérée sous prétexte que son prophète aurait été un fils d'ouvrier du bâtiment.

Tu dis Sylvestre que le djihadisme pourrait être une forme de "contestation dévoyée du capitalisme". Où ça ? Sous quelle forme ?? Le salafisme wahhabite d'Arabie Saoudite n'est pas plus "anti-capitaliste" que l'église anglicane de la monarchie britannique. Les talibans ont-ils, lors de leur règne en Afghanistan, tenter de remettre en cause l'exploitation d'une classe par une autre ? Les groupes salafistes type GIA en Algérie contestent-ils d'une façon ou d'une autre la propriété privée des moyens de production, le salariat ou le pouvoir du capital ?

Et encore ! Contester le capitalisme ou certaines de ses formes ne signifie pas être progressiste. Des classes ou couches peuvent contester le capitalisme d'un point de vue réactionnaire. Marx, dans le "Manifeste", le soulignait déjà. Bien des chefs tribaux et féodaux de la "Zone Tribale" au Pakistan par exemple contestent peut-être le capitalisme moderne, mais dans un sens réactionnaire, pour maintenir un pouvoir basé sur des rapports pré-capitalistes.

On en arrive finalement à l'anti-américanisme en général. Toute une partie de la gauche radicale ou de l'extrême-gauche considère que, parce que les Etats-Unis sont aujourd'hui la principale puissance capitaliste, toute opposition à cette puissance porterait un caractère "progressiste". Pour certains, en particulier des résidus de groupes staliniens, on a même l'impression que l'antagonisme Etats-Unis / anti-américains a remplacé celui qui oppose, dans chaque pays, la bourgeoisie et le prolétariat.

Cette vision "anti-impérialiste" ne conduit pas seulement certains groupuscules staliniens a soutenir des tyrans comme Khamenei, Al-Assad ou Kadhafi contre les populations qui se révoltent, mais a déjà eu des conséquences tragiques pour les travailleuses et les travailleurs en particulier dans ce qui était appelé "tiers-monde". En Iran, en 1978-79, la gauche, et en particulier les Fedayins, était loin d'être ridicules. Au nom de "l'anti-impérialisme", de "la lutte prioritaire contre les Etats-Unis", la plupart des organisations de gauche, comme les Fedayins (Fedayins-majorité après la scission) ou le Tudeh, ont appelé à soutenir Khomeiny, ont même soutenu la répression en août 1979 contre la population de Sanandaj, ont dénoncé des militant(e)s communistes aux brutes du Hezbollah, permettant ainsi au régime islamique d'assoir son pouvoir (pouvoir qui s'est ensuite retourné en 1981 et s'est débarrassé par la répression de ses anciens alliés Tudeh et Fedayins-Majorité). On a là un exemple de comment les discours anti-américains ont pu être une démagogie servant à réprimer la classe ouvrière.

De façon plus générale, l'anti-américanisme est avant tout l'expression d'un nationalisme, c'est la dénonciation de la "grande puissance" pour mener une politique plus conforme au développement d'un capitalisme national et d'une bourgeoisie nationale, et cela n'a rien à voir avec le programme internationaliste de la classe ouvrière de se libérer de toute forme d'oppression. Que le régime soit "anti-américain" comme en Syrie ou en Iran, ou "pro-américain" comme au Yémen ou à Bahreïn, qu'est-ce que cela change pour l'ouvrier qui n'a pas de pain à ramener à ses enfants ou au manifestant assassiné par les flics ?

L'anti-américanisme c'est une forme de "socialisme des imbéciles". Et on le trouve parfois dans des milieux gauchistes où on considère Coca-Cola comme un symbole du capitalisme, comme si c'était "plus capitaliste" que Kronenbourg ou Perrier.

Et surtout comme si la majorité de la population des Etats-Unis n'étaient pas nos frères et soeurs de classe. Les Etats-Unis, ce n'est pas seulement les Bush ou Obama, ce sont aussi et avant tout des millions d'êtres humains qui crèvent du même système que nous. Ce ne sont pas que les golden boys de Wall Street, mais avant tout des millions d'ouvriers et d'ouvrières.

A mon sens, surtout dans un pays comme la France où l'anti-américanisme est particulièrement fort (complexe d'ancienne puissance coloniale qui s'est fait piquer son leadership), les communistes doivent combattre l'anti-américanisme, rappeler les heures glorieuses de la classe ouvrière américaine et parler de ses combats actuels, que le problème n'est pas que le patron soit américain mais que c'est un patron, etc.

Workers of the world, unite !
avatar
Azadi

Messages : 82
Date d'inscription : 27/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Oudiste le Ven 27 Mai - 22:57

D'abord, je trouve douteux le procès récurrent fait à l'extrême gauche européenne de confondre anti-impérialisme et anti-américanisme, et il me semble que c'est beaucoup plus une forme de stigmatisation et de déligitimation classique de l'EG par la bourgeoisie qu'un vrai problème au sein du mouvement ouvrier. Et franchement, en France, aujourd'hui, je ne vois vraiment pas où l'on pourrait voir de l'anti-américanisme exacerbé. Quant aux types qui boycotteraient Coca-cola parce qu'américain, je crois que ça fait plus de vingt ans que j'ai pas rencontré ce genre d'énergumène.

Azadi a écrit:Tu dis Sylvestre que le djihadisme pourrait être une forme de "contestation dévoyée du capitalisme". Où ça ? Sous quelle forme ?? Le salafisme wahhabite d'Arabie Saoudite n'est pas plus "anti-capitaliste" que l'église anglicane de la monarchie britannique. Les talibans ont-ils, lors de leur règne en Afghanistan, tenter de remettre en cause l'exploitation d'une classe par une autre ? Les groupes salafistes type GIA en Algérie contestent-ils d'une façon ou d'une autre la propriété privée des moyens de production, le salariat ou le pouvoir du capital ?
Je crois que Sylvestre a tracé ça à gros trait, sans prétendre en faire une théorie pure. Bien sûr, on ne va pas tracer d'équivalence entre islam et socialisme, pas plus qu'entre christianisme et.ou judaisme et socialisme. Et pourtant nous savons pertinemment que de nombreux militants socialistes sur les cinq continents trouvent les racines de leur engagement marxiste dans leur origines (voire convictions) religieuses.
En ce qui concerne l'islam, le wahhabisme (considéré comme hérétique par l'orthodoxie musulmane) est bien sûr HS puisqu'il s'est expressément construit contre le progrès et le matérialisme (l'ironie est bien sûr qu'aujourd'hui le wahhabisme incarne l'optimum du progrès technique et du matérialisme consumériste). On ne peut pas non plus retenir les GIA qui – même pour ceux qui contestent le fait qu'ils n'étaient que des barbouzes du DRS – n'ont jamais été des théologiens ni même des idéologues de quoi que ce soit. Pas plus qu'Al Qaida, similaire aux GIA, sous quelque version qu'elle apparaisse. Le cas des talibans est plus intéressant et se rapproche plus de l'interrogation que l'on peut avoir sur le rapport de ces groupes insurgés avec l'anticapitalisme. A l'origine, les taliban proviennent des camps de réfugiés afghans au Pakistan, et c'est leur encadrement par des religieux déobandis (d'où la dénomination de "taliban") qui a nourri l'idéologie talibane de départ : soit un mélange de salafisme pur (fondamentalisme) associée à une expérience de l'égalité entre tous les membres (puisque tous réfugiés, tous exilés, tous exclus, tous dépossédés). Ce n'est pas le plaisir de la barbarie qui a donné leur cohésion aux groupes taliban, mais bien la conviction d'œuvrer pour une société égalitaire, qui renverserait l'ordre féodal des seigneurs de la guerre (qu'ils combattirent jusqu'à leur prise de Kaboul, 1996). La question de leur instrumentalisation par les Pakistanais est autre.

On ne peut pas ignorer que la dynamique de ce qui a fait l'islamisme depuis sa conceptualisation à partir de la fin du XIXe, puis au fil de ses temporalités successives (1880-1920/1932-1966/1979-2001), c'est l'articulation de thématiques essentielles pour le marxisme : la justice sociale et l'anti-impérialisme. Si le premier concept est inhérent à l'islam des origines, et donc proprement salafiste, le second est historiquement lié à la période de la Nahdha. Or durant près d'un siècle et demi d'islamisme, les leaders et théoriciens de l'Etat islamique n'ont pas spécialement été anti-américanistes (à part les khomeynistes, mais on sait pourquoi) mais réellement anti-colonialistes parce que directement concernés. En revanche, dans le cas de l'Iran, le moteur idéologique de la révolution, ce qui a permis l'alliance des marxistes aux religieux ce sont tous les travaux de Shariati (l'opposition entre les déshérités/mostadhafine et les puissants/mostakbirine) . Ce n'est pas pour rien qu'on le considère toujours aujourd'hui comme le principal idéologue de la révolution islamique première période. On ne peut pas se contenter d'évacuer la question d'un revers de main sous prétexte que les islamistes au pouvoir n'ont pas renversé la domination de classe. N'importe quel islamiste répondra à cette objection que c'est tout simplement parce que l'on n'a pas encore assisté à l'émergence d'un état islamique réel, comme l'on peut croire que l'on n'a toujours pas assisté à l'émergence d'un état socialiste réel. Pour continuer à tordre le baton, on peut aussi dire que la contestation capitaliste par le marxisme occidental demeure réactionnaire, à l'aune des expériences historiques des états socialistes.

Enfin, le plus radical des théoriciens des Frères musulmans, Sayyid Qutb, est celui qui a le plus développé l'idée du socialisme islamique et du combat contre le capitalisme. Concluant que seule la prise du pouvoir par les armes permettra de renverser la domination capitaliste. Ce qui explique – aussi – pourquoi il est présenté comme l'antéchrist absolu par la propagande bourgeoise occidentale comme arabe (et par les ouvriéristes qui ne font pas l'effort d'aller chercher la connaissance aux sources). On trouve également cet appel au socialisme islamique chez le fondateur des FM syriens, Mustapha Siba3i :
« Le socialisme n’est pas une mode qui passera, c’est une tendance humaine qui s’exprime dans les enseignements des Prophètes, dans les réformes des Justes, depuis les premiers siècles de l’histoire. Les peuples du monde présent, surtout les peuples en retard, cherchent à le réaliser effectivement afin de se libérer des sédiments d’injustice sociale et d’inégalités de classe. Le but du socialisme, toujours, dans toutes ses écoles, a consisté à empêcher l’individu d’exploiter les capitaux des riches sur le dos des masses humiliées et brutalisées, à confier à l’Etat la surveillance et le contrôle de l’activité économique individuelle, à réaliser enfin la solidarité sociale entre les citoyens de manière à effacer l’indigence, la frustration, l’inégalité excessive des fortunes. »
avatar
Oudiste

Messages : 208
Date d'inscription : 28/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Azadi le Ven 27 Mai - 23:47

Oudiste a écrit:Le cas des talibans est plus intéressant et se rapproche plus de l'interrogation que l'on peut avoir sur le rapport de ces groupes insurgés avec l'anticapitalisme. A l'origine, les taliban proviennent des camps de réfugiés afghans au Pakistan, et c'est leur encadrement par des religieux déobandis (d'où la dénomination de "taliban") qui a nourri l'idéologie talibane de départ : soit un mélange de salafisme pur (fondamentalisme) associée à une expérience de l'égalité entre tous les membres (puisque tous réfugiés, tous exilés, tous exclus, tous dépossédés). Ce n'est pas le plaisir de la barbarie qui a donné leur cohésion aux groupes taliban, mais bien la conviction d'œuvrer pour une société égalitaire, qui renverserait l'ordre féodal des seigneurs de la guerre (qu'ils combattirent jusqu'à leur prise de Kaboul, 1996). La question de leur instrumentalisation par les Pakistanais est autre.

Super la "société égalitaire" qui nie jusqu'au droit à l'existence de 51% de la population sous prétexte que ce sont des femmes !

Pour le reste, je répondrai plus tard, il est l'heure de dormir.
avatar
Azadi

Messages : 82
Date d'inscription : 27/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-américanisme ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum