Lutte ouvrière

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Dim 12 Fév - 13:02

Besançon : Nathalie Arthaud en meeting à 17 heures

La candidate de Lutte Ouvrière est aujourd'hui à Besançon. Petit tour de la presse pour mieux la connaître.
Nathalie Arthaud, la candidate de Lutte Ouvrière tiendra cet après-midi une réunion publique à 17 heures, salle de la Malcombe à Besançon. Avant cela, elle tiendra une conférence de presse à 14 heures au Kursaal.

Et justement, que dit la presse de la candidate de Lutte Ouvrière, qui remplace tant bien que mal la "figure" Arlette Laguiller ?

La plupart des journaux s'interrogent sur la place qu'elle occupe à gauche sur la liste des candidats à la présidentielle : quid de François Hollande et de Jean-Luc Mélenchon ? Où se situe-t-elle exactement ?

Nathalie Arthaud s'explique sur le site d'Europe1 et insiste : elle ne joue pas dans la même cour que Jean-Luc Mélenchon. "Moi je représente un courant communiste révolutionnaire qui pense que ce sont les luttes qui peuvent changer le sort des travailleurs", explique-t-elle.

De quoi faire grincer des dents le PCF, rallié au candidat Mélenchon. Les militants raillent la candidate LO dans un article de l'Express ironiquement intitulé "Y'a-t-il un communiste dans la course à l'Elysée ?" : "Remarquez qu'ils n'ont pas le mot 'communiste' dans le nom de leur parti. Nous oui".

La candidate LO tient donc à se démarquer des autres candidats de gauche. Elle n'hésite d'ailleurs pas à "taper" sur François Hollande sur les ondes de la radio Plein air : "Il n'y a aucune raison de faire confiance à François Hollande, argue-t-elle. Il ne s'engage à rien sur l'emploi [...] les travailleurs devront se débrouiller seuls".

Quoi qu'il en soit, la lutte semble bien être au coeur de la campagne de Nathalie Arthaud, tout comme la lutte pour obtenir les parrainages nécéssaires à sa candidature. Mais la candidate rappelle qu'elle est confiante sur le site du Télégramme : "Nous espérons que les engagements que nous avons obtenus seront transformés en parrainages effectifs". Même si les sondages ne la créditent, selon ce même journal, que d'un pourcentage situé entre 0 et 1 %.

Concernant les thèmes de sa campagne, le Parisien raconte son premier meeting à Montreuil en Seine-Saint-Denis : elle y a developpé tous les thèmes révolutionnaires et se prépare à se battre : "Notre avenir n'est pas au fond des urnes. Nous devons nous préparer à nous battre pour défendre nos intérêts vitaux", a déclaré Nathalie Arthaud.

La candidate de Lutte Ouvrière sera en meeting cette après-midi à la salle de la Malcombe de Besançon à 17 heures.

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php/?id-video=BESA_1591270_110220120908_F3&ids=BESA_1591270_110220120908_F3&id-categorie=REPORTAGES_INFO

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nelum le Lun 13 Fév - 11:33

Vals a écrit:L.les mots choisis ont donc de l'importance. Je ne comprends donc pas trop ta question. Même si LO se réfère toujours clairement à Lenine, à trotsky, aux bolcheviques et à la révolution d'octobre, parler de candidature "bolchevique " n'aurait pas de sens .
A un moment où tout le monde a abandonné la référence communiste (soit en la virant du programme, soit en disparaissant derrière un social-démocrate comme le PC..), il est important que l'idée, le drapeau, les perspectives soient maintenues clairement.

A quoi cela sert de se réclamer du communisme ? lequel ? Je sais vous savez vous ! Mais nous les "incultes" du marxisme révolutionnaire ou du marxisme léninisme ( cousin germain souvent) ne "comprenons" pas l’intérêt de débattre de ces divergences .Comprendre au sens de donner un sens au communisme, pluriel dans le réel et dans les textes, alors comment le populariser avec autant de définition et de perception ?.

Je crois que ce rappel aux textes s adresse aux militants et aux microcosme du "gauchisme" politique , leur permettre de proclamer leur foi ! Cela ne leur sert qu' à eux . L analyse des textes du Vieux montre que lui aussi se protège de son échec , il change aussi parfois de position. Le Vieux a échoué devant le stalinisme mais le stalinisme est mort et ne survit que dans des groupuscules sectaires ou dans des états dégénérés .

Au fond LO existe que pour ses militants mais ce n'est pas le seul groupe ....A moins de 1% ou plus cela n a aucun sens au niveau de l agitation et au fond la direction de LO n'en a rien à cirer de son résultat électoral .Elle a la ligne et leurs militants applaudissent à tout rompre ....Cela doit leur faire du bien comme insulter les "petits bourges" que nous sommes car nous ne sommes pas organisée dans l'élite éclairée.

Ne vous étonnez que les pro lider Merluche se gaussent de vos litanies masturbatoires

Et puis l'insulte guette la divergence comme l'emploi du mot minable envers le bouffonvert.

je n'ai aucune sympathie politique pour les verts ou pour Merluche mais le mépris est un classique de la logomachie bolchevique .

Cela va de paire avec ce retour public au communisme comme élément de propagande . Ce rappel n'est il pas opéré pour se "gauchir" uniquement dans les textes ?

Pour sortir d'une pratique ouvriériste et syndicaliste de gauche comme LO sait le faire avec ses votes avec le PCF voire avec le PS , les verts et PRG dans les municipalités où ils ont des élus et ils se la jouent bureaucrate syndicaux quand ils ont des responsabilités syndicales . Un classique du double discours , sans aucun lien entre l'agitation et la propagande , pour prouver sa radicalité on chasse le "petit bourge" dans les forums et on pole-nique avec les groupes proches idéologiquement , polémiques souvent incompréhensibles pour les non initiés .

Qu'importe il faut construire son identité contre vent et marée .Comment caractérise t-on un groupe qui ne survit qu'en répétant des textes ,qui vit uniquement en vase clos et qui peut faire des pirouettes agitatoires .











nelum

Messages : 64
Date d'inscription : 10/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Lun 13 Fév - 11:43

Nelum
Au fond LO existe que pour ses militants mais ce n'est pas le seul groupe ....A moins de 1% ou plus cela n a aucun sens au niveau de l agitation et au fond la direction de LO n'en a rien à cirer de son résultat électoral
Si on comprend bien, tu ne respectes les partis politiques qu'à partir d'un certain pourcentage de voix ? No Combien ? 8 % ? 15 % ? Le PCF, je te le signale, est descendu à un pourcentage inférieur à ceux de Arlette Laguiller et Olivier Besancenot, avant de se rallier à Mélenchon.

Sinon, les petits partis comme LO et le NPA, ont certes bien des défauts, mais ils ont tout de même le mérite d'exister, grâce au dévouement de leurs militants, et de faire entendre un autre son de cloche, plus conforme aux intérêts des travailleurs, que le discours cocardier de Mélenchon, probablement futur ministre de Hollande...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nelum le Lun 13 Fév - 12:13

verié2 a écrit:Si on comprend bien, tu ne respectes les partis politiques qu'à partir d'un certain pourcentage de voix ? No Combien ? 8 % ? 15 % ? Le PCF, je te le signale, est descendu à un pourcentage inférieur à ceux de Arlette Laguiller et Olivier Besancenot, avant de se rallier à Mélenchon.

Sinon, les petits partis comme LO et le NPA, ont certes bien des défauts, mais ils ont tout de même le mérite d'exister, grâce au dévouement de leurs militants, et de faire entendre un autre son de cloche, plus conforme aux intérêts des travailleurs, que le discours cocardier de Mélenchon, probablement futur ministre de Hollande...


Ce n'est pas du respect mais de l'efficacité ! L’enjeu ne se trouve pas dans un programme défini comme juste mais en terme de rapport de force .On peut être un commentateur expérimenté de la lutte de classe et avoir aucun rapport de force en terme d’influence, la preuve tout ces groupes ou individus qui produisent et commentent les luttes ou disent ce qu’il faut faire .

Malheureusement le NPA est en voie de disparition et LO s'auto congratule il reste des guerres picrocholines inter groupes où "nous" nous ne "comprenons" rien .
Alors ces "querelles politiques" ont-elles une fonction uniquement programmatique ?
Revenons à LO :
Pourquoi LO s'est il construit hors de toute unité avec l’extrême gauche ?
Pourquoi ses militants méprisent-ils ceux qui ne sont pas d'accord avec eux ?

nelum

Messages : 64
Date d'inscription : 10/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Lun 13 Fév - 12:28

Nelum
Ce n'est pas du respect mais de l'efficacité ! L’enjeu ne se trouve pas dans un programme défini comme juste mais en terme de rapport de force
Mais quelle efficacité peux-tu attendre du FdG, dont le seul véritable objectif est de négocier avec le PS des places d'élus, et éventuellement des places dans un gouvernement de gauche qui va mener une politique d'austérité ?

Un véritable rapport de forces, ça se construit dans les entreprises et les quartiers, pas dans les urnes. Les élections ne représentent qu'une occasion d'exprimer nos idées devant le plus grand nombre. Les éphémères succès d'Arlette Laguiller et Olivier Besancenot ne doivent pas nous le faire oublier.

De plus, ni LO ni le NPA ne se contentent de "commenter les luttes", leurs militants sont présents dans ces luttes et y jouent parfois un rôle non négligeable. Il ne faut pas se laisser tromper par les apparences. Il manque sans aucun doute un véritable parti capable de représenter une alternative, mais ce n'est pas en se ralliant à des politiciens opportunistes qui vont trahir une fois de plus les intérêts des travailleurs qu'on avancera dans cette direction.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Lun 13 Fév - 13:07

Pourquoi LO s'est il construit hors de toute unité avec l’extrême gauche ?
Pourquoi ses militants méprisent-ils ceux qui ne sont pas d'accord avec eux ?
.

Ces deux allégations sont simplement des contre-vérités.
Au cours de son histoire, LO a très souvent mené des campagnes communes avec la LCR (ou d'autres groupes), a même envisagé de fusionner avec elle, a longtemps recherché des contacts et rapprochements avec d'autres groupes d'extrême gauche à l'échelle internationale...Tout cela est aisement vérifiable.

Quant au mépris vis à vis de ceux "qui ne sont pas d'accord", c'est encore plus faux : Lo garde et propage le plus grand respect, par exemple, pour les miltants PC ou syndicalistes honnêtes, engagés dans les luttes sociales, alors qu'ils sont très très loin de ses orientations et des références au marxisme révolutionnaire.

Une fois de plus, cela peut être constructif et utile de critiquer la politique des organisations existantes, pour autant qsu'on ne raconte pas n'importe quoi sur leur compte.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nelum le Lun 13 Fév - 15:10

Vals a écrit: Ces allégations sont simplement des contre-vérités.
Au cours de son histoire, LO a très souvent mené des campagnes communes avec la LCR (ou d'autres groupes), a même envisagé de fusionner avec elle, a longtemps recherché des contacts et rapprochements avec d'autres groupes d'extrême gauche à l'échelle internationale...Tout cela est aisement vérifiable.

Quant au mépris vis à vis de ceux "qui ne sont pas d'accord", c'est encore plus faux : Lo garde et propage le plus grand respect, par exemple, pour les miltants PC ou syndicalistes honnêtes, engagés dans les luttes sociales, alors qu'ils sont très très loin de ses orientations et des références au marxisme révolutionnaire.
Une fois de plus, cela peut être constructif et utile de critiquer la politique des organisations existantes, pour autant qsu'on ne raconte pas n'importe quoi sur leur compte.

Pour faire court ... .

Je fus un vague "compagnon de route" ( bien que je ne sois pas un ex) et j'avais gardé une forme de respect pour votre groupe en particulier l'aide apportée dans la lutte ouvrière (les conti avec Roland) bien que je ne sois pas "bolchevique"

Je constate un décalage entre mon vécu et la vision véhiculée par les pro LO de ce forum . Vous pouvez jouer avec vos copains trotskistes ou MR sans tomber dans la caricature que je peux lire ici ...sans tomber dans un mépris total d'ailleurs je ne retrouve pas le fils où le bouffonvert est traité de minable par toi même.

je maintiens que le fond politique ( fort changeant ) est un habillage afin de préserver uniquement votre organisation. Vous avez un attachement affectif plus que politique à votre groupe ( vs n etes pas les seuls) et votre ligne actuelle de repli programmatique a pour fonction essentielle de regrouper VOS militants au détriment d'une politique d'alliance à l’extrême gauche .


nelum

Messages : 64
Date d'inscription : 10/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nelum le Lun 13 Fév - 15:28

verié2 a écrit: Un véritable rapport de forces, ça se construit dans les entreprises et les quartiers, pas dans les urnes. Les élections ne représentent qu'une occasion d'exprimer nos idées devant le plus grand nombre. Les éphémères succès d'Arlette Laguiller et Olivier Besancenot ne doivent pas nous le faire oublier.

De plus, ni LO ni le NPA ne se contentent de "commenter les luttes", leurs militants sont présents dans ces luttes et y jouent parfois un rôle non négligeable. Il ne faut pas se laisser tromper par les apparences. Il manque sans aucun doute un véritable parti capable de représenter une alternative, mais ce n'est pas en se ralliant à des politiciens opportunistes qui vont trahir une fois de plus les intérêts des travailleurs qu'on avancera dans cette direction.

Et alors je le sais ...Mais que deviennent ces militants ouvriers du NPA ,certains sentent bon la secte comme le CCR ,d'autres comme Mathieu regarde vers le lider Merluche d'autres membres ouvriers de LO sont des syndicalistes de gauche en plus Il suffit de lire ce forum vous tournez en rond dans le style de la danse des canards trotskistes ou des MR .

Quant à Merluche, je ne fais aucune illusion il pourra être ministre de Hollande et alors ...mais il peut aussi regrouper un courant radical si le rapport à la politique des "oppositionnels" dans le front de gauche changent mais là encore je suis dubitatif les EX NPA ou Riposte ou autres groupes dans le Front de gauche penseront aussi à leur place ou à leur boutique aussi je deviens très sceptique mais mon scepticisme ne doit pas devenir désabusé aussi je m oriente vers vote pour le lider alors que je voulais voter pour l 'ouvrier Poutou ou m'abstenir car je sais que ce seront les luttes qui construisent l unité mais parfois il faut faire de la tactique.
J’arrête là on parle de LO...

nelum

Messages : 64
Date d'inscription : 10/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Copas le Lun 13 Fév - 22:11

Gaël (pendant que JLM s'astiquait avec des rafales vendus à l'Inde, un camarade, par ailleurs dirigeant du NPA n'astiquait pas la galerie), OB, Poutou, etc, pour les plus connus sont à la tête du NPA.

Et tu as l'essentiel du NPA qui est au milieu de sa classe, souvent animateurs de combats sociaux.

LO c'est pareil,

Au FdG tu as JLM, MGB (femme de...), Laurent (fils de ...), alors évidemment on peut penser que... mais le présent et le passé ne sont pas fameux dans les actes de ceux-ci.

Xavier là dedans oscille en soutien, comme une série de militants ouvriers (et beaucoup de permanents syndicaux aussi), mais en rabatteurs vers des appareils qui pensent que la société se transforme par en haut, par l'entrée dans les institutions de l'appareil d'état. Au mieux.

Des fois c'est respectable (d'autres fois non quand c'est pour approuver bruyamment des fauteurs de guerre, niquer les revendications sur la retraite, privatiser à tour de bras, etc).

Dans les affrontements qui arrivent il faut une gauche révolutionnaire indépendante la plus forte possible, même si celle-ci n'est pas forcement la plus désirable possible.

Se réunir autour de la gauche révolutionnaire est important.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Lun 13 Fév - 22:36

La Municipalité... Trop À Droite Pour Lutte Ouvrière !

Attention, la municipalité communiste de Vierzon est un peu trop à droite au goût de Lutte ouvrière. Sur le blog des conseillers municipaux LO, cliquez ici, on peut lire que il apparaît, que dans les mesures qui découlent des choix budgétaires, il n'est pas prévu de remplacer des employés partant à la retraite, ce qui s'ajoute d'ailleurs à des non renouvellement de contrats. Alors, si nous votons pour le budget, nous nous abstiendrons sur la délibération qui prévoit des suppressions de postes. Un choix purement municipal. ces suppessions. Ah non, c'est la faute au gouvernement, à ces vilains petits canards de droite qui coupent le svivres des municipalités, surtout si elles sont de gauche... Mais si la municipalité vierzonnaise maintenant suit les choix du gouvernement sarkoziste, il est temps que Lutte Ouvrière reprenne cette ville en main !

Et en plus, la communauté de communes, présidée par un élu communiste, fait des cadeaux aux patrons ! Alors, là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase révolutionnaire ! Car on peut lire encore sur le blog vierzonnais de L.O, ceci : la communauté de commune a vendu un bâtiment appartenant à la ville à la société SOLARMTEX. La ville a donc vendu l'immeuble 191 000 euros. Le prix des domaines est de 250 000 euros. Ce qui veut dire, qu'au final, il s'agira d'un cadeau de plus fait à une entreprise. Les conseillers municipaux se sont abstenus sur ce dossier. Lutte ouvrière devrait savoir qu'on n'attire pas les mouches avec du vinaigre ! Le Parti communiste crie à la mort de la finance, du capitalisme, il faut saigner les patrons, prendre leurs entreprises mais communauté de communes et ville s'empressent de les courtiser en construisant des zones industrielles coûteuses avec l'argent du contribuable, des giratoires au prix éxhorbitant pour des emplois hypothétiques, la ville verse plus de 21.000 euros à une société richissime pour faire passer des vélos.... Lutte ouvrière, vite, arrives !

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Copas le Mar 14 Fév - 0:48

nico37 a écrit:
La Municipalité... Trop À Droite Pour Lutte Ouvrière !

Attention, la municipalité communiste de Vierzon est un peu trop à droite au goût de Lutte ouvrière. Sur le blog des conseillers municipaux LO, cliquez ici, on peut lire que il apparaît, que dans les mesures qui découlent des choix budgétaires, il n'est pas prévu de remplacer des employés partant à la retraite, ce qui s'ajoute d'ailleurs à des non renouvellement de contrats. Alors, si nous votons pour le budget, nous nous abstiendrons sur la délibération qui prévoit des suppressions de postes. Un choix purement municipal. ces suppessions. Ah non, c'est la faute au gouvernement, à ces vilains petits canards de droite qui coupent le svivres des municipalités, surtout si elles sont de gauche... Mais si la municipalité vierzonnaise maintenant suit les choix du gouvernement sarkoziste, il est temps que Lutte Ouvrière reprenne cette ville en main !

Et en plus, la communauté de communes, présidée par un élu communiste, fait des cadeaux aux patrons ! Alors, là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase révolutionnaire ! Car on peut lire encore sur le blog vierzonnais de L.O, ceci : la communauté de commune a vendu un bâtiment appartenant à la ville à la société SOLARMTEX. La ville a donc vendu l'immeuble 191 000 euros. Le prix des domaines est de 250 000 euros. Ce qui veut dire, qu'au final, il s'agira d'un cadeau de plus fait à une entreprise. Les conseillers municipaux se sont abstenus sur ce dossier. Lutte ouvrière devrait savoir qu'on n'attire pas les mouches avec du vinaigre ! Le Parti communiste crie à la mort de la finance, du capitalisme, il faut saigner les patrons, prendre leurs entreprises mais communauté de communes et ville s'empressent de les courtiser en construisant des zones industrielles coûteuses avec l'argent du contribuable, des giratoires au prix éxhorbitant pour des emplois hypothétiques, la ville verse plus de 21.000 euros à une société richissime pour faire passer des vélos.... Lutte ouvrière, vite, arrives !

Il eut été plus honnête, en ce cas, de passer un extrait du site de LO concerné, en premier, plutôt que de passer des allusions d'un site peut-être sympathique.
http://lo-vierzon.blogspot.com/2012/02/conseil-municipal-du-2-fevrier-2012.html

Donc, pour information, l'affaire en question :

mardi 7 février 2012
Conseil municipal du 2 février 2012
Lors du conseil municipal du jeudi 2 février, les conseillers municipaux de LUTTE OUVRIERE sont intervenus sur les sujets suivants :

LE BUDGET DE LA VILLE


"En ce qui concerne le budget, nous approuvons le fait que les impôts locaux ne soient pas augmentés dans la décision finale qui a été prise par la municipalité.
Il aurait été pour le moins malvenu, dans cette période où l'on vient de subir une première hausse de la TVA et où le gouvernement en annonce une supplémentaire, que la ville s'aligne sur cette politique qui frappe directement les classes populaires en augmentant aussi les impôts.
Par contre, il apparaît, que dans les mesures qui découlent des choix budgétaires, il n'est pas prévu de remplacer des employés partant à la retraite, ce qui s'ajoute d'ailleurs à des non renouvellement de contrats.
Alors, si nous votons pour le budget, nous nous abstiendrons sur la délibération qui prévoit des suppressions de postes."


NON AUX VENTES AU RABAIS

La communauté de commune a vendu un bâtiment appartenant à la ville à la société SOLARMTEX. La ville a donc vendu l'immeuble 191 000 euros. Le prix des domaines est de 250 000 euros. Ce qui veut dire, qu'au final, il s'agira d'un cadeau de plus fait à une entreprise. Les conseillers municipaux de Lutte Ouvrière se sont abstenus sur ce dossier.


L'EDUCATION SACRIFIEE PAR LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE

"La grève des enseignants du primaire et du secondaire de cette semaine visait à s'opposer aux suppressions de 14 000 postes à l'échelle nationale. Ce qui correspond à la suppression de 37 postes dans le primaire, 27,5 dans les collèges et 34 dans les lycées et les lycées professionnels.
Sur la ville cela aboutit à la suppression de 9 postes et demi dans les 2 lycées et 3 dans les écoles primaires. C'est une véritable saignée.
C'est une politique d'abandon de l'éducation, particulièrement visible avec la suppression des RASED, c'est à dire des réseaux d'aides spécialisés aux élèves en difficulté.
Les enseignants des RASED vont se retrouver dans des classes pour compenser les départs en retraite et ne seront plus devant les élèves qui ont le plus besoin d'aide.
Pour le ministre de l'Education Nationale, l'école doit être gérée comme une entreprise, c'est à dire qu'on fait le maximum d'économies au dépend des enfants des milieux populaire, là où justement l'école est plus particulièrement importante dans l'acquisition de la culture."

NON AU SABOTAGE DES SERVICES PUBLICS

"Il y a un domaine dans lequel la population la plus pauvre est particulièrement maltraitée c'est celui de la santé. Les hôpitaux sont soumis à des critères de rentabilité financière, au détriment des malades et du personnel. Du côté des malades, les hôpitaux sont saturés et de plus en plus de personnes n'ont plus accès aux soins.
Du côté du personnels, les départs en retraite non remplacés, les objectifs de rentabilité amènent une vraie souffrance au travail avec des soignants épuisés, ayant des jours de repos chamboulés au dernier moment, des vies perturbées en permanence, une précarisation du travail. Pour ne donner qu'un exemple, les aides soignantes et les infirmières n'ont pas les moyens de prendre leurs jours de RTT. Il y a urgence à qualifier et à embaucher du personnel dans les hôpitaux. Et c'est l'inverse qui est fait.
Et on pourrait en dire autant dans les transports, la poste..."


IL FAUT S'OPPOSER AUX ATTAQUES CONTRE LE MONDE DU TRAVAIL

"Les mesures annoncées il y a quelques jours concernant la flexibilité du travail ne feront qu'aggraver la situation en augmentant le chômage et en dégradant les conditions de travail de ceux qui restent et qui seront soumis à des cadences de plus en plus élevées.
La manière dont le MEDEF s'est réjoui des annonces qui viennent d'être faites par Sarkozy montre clairement en faveur de qui ces mesures sont prises. Elles servent uniquement les intérêts du grand patronat.
Alors, échéance électorale ou pas, pour les salariés ayant encore un emploi ou l'ayant déjà perdu, la nécessité d'une lutte sociale d'envergure est la seule voie ppour protéger l'emploi et le pouvoir d'achat, c'est à dire le niveau de vie des classes populaires."


Je ne sais sur le passé mais c'est méritoire de le faire et ne pas donner son soutien à des manœuvres anti-sociales et ayant pour but de faire des cadeaux aux patrons avec le bien public.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Mer 15 Fév - 1:24

Nathalie Arthaud (LO): " Ce qui nous pend au nez, ce sont des insurrections " 13 février 2012

Enseignante d'économie et de gestion à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), la féministe et trotskiste Nathalie Arthaud, 41 ans, est la candidate de Lutte Ouvrière (LO) à l'élection présidentielle après avoir été la porte-parole d'Arlette Laguiller en 2007. VIDÉO.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Mer 15 Fév - 1:49

Oui, c'est Nathalie et c'est LO......
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Eugene Duhring le Mer 15 Fév - 2:12

Vals a écrit:Oui, c'est Nathalie et c'est LO......
On attend toujours une réaction autre que quelques communiqués laconiques de LO sur la Grèce, surtout de la part d'un parti qui se revendique communiste et internationaliste. A quand un appel à une manifestation large et unitaire en soutien aux travailleurs grecs ? A quand une utilisation pour une fois opportune de la tribune médiatique des présidentielles ? Cela ne chatouille pas ton esprit critique, camarade Vals ou bien vas-tu nous ressortir des arguments du genre "on est trop petit" ou encore "c'est l'état d'esprit des masses françaises ..." ?

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  ottokar le Mer 15 Fév - 8:28

Eugene Duhring a écrit:
Vals a écrit:Oui, c'est Nathalie et c'est LO......
On attend toujours une réaction autre que quelques communiqués laconiques de LO sur la Grèce, .... A quand un appel à une manifestation large et unitaire en soutien aux travailleurs grecs ?

N'attends plus.

LO a distribué un tract à 200-250 000 exemplaires sur la Grèce cette semaine, dans 150 à 200 entreprises du pays (l'éditorial de ses bulletins, diffusés tous les 15 jours dans plus de 300 entreprises un demi-million d'exemplaires).
J'ai vu dans la presse qu'il y a eu une grrrrrand rassemblement où on voyait entre autres Besancenot (c'était pas faux de le faire et il a bien fait d'y aller) mais qui n'a réuni que... 300 personnes.

ottokar

Messages : 196
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Mer 15 Fév - 9:17


Ottokar
LO a distribué un tract à 200-250 000 exemplaires sur la Grèce cette semaine, dans 150 à 200 entreprises du pays (l'éditorial de ses bulletins, diffusés tous les 15 jours dans plus de 300 entreprises un demi-million d'exemplaires).
J'ai vu dans la presse qu'il y a eu une grrrrrand rassemblement où on voyait entre autres Besancenot (c'était pas faux de le faire et il a bien fait d'y aller) mais qui n'a réuni que... 300 personnes.
Comme tu le soulignes, l'un ne s'oppose pas à l'autre.
Une campagne commune, comprenant tracts, affiches, manifs etc serait plus visible et toucherait davantage de monde. Le caractère réduit de la manif, sur laquelle tu ironises, est évidemment en partie lié à cette absence de volonté commune. Comme le souligne l'édito de LO (et pas que l'édito de LO...), la Grèce montre l'avenir que nous prépare la bourgeoisie. Ca vaut tout de même le coup de montrer que nous sommes solidaires de la lutte de la population grecque, non ? Et d'essayer de faire comprendre aux gens que la Grèce, ce n'est pas la planète Mars...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  sylvestre le Mer 15 Fév - 11:52

ottokar a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
Vals a écrit:Oui, c'est Nathalie et c'est LO......
On attend toujours une réaction autre que quelques communiqués laconiques de LO sur la Grèce, .... A quand un appel à une manifestation large et unitaire en soutien aux travailleurs grecs ?

N'attends plus.

LO a distribué un tract à 200-250 000 exemplaires sur la Grèce cette semaine, dans 150 à 200 entreprises du pays (l'éditorial de ses bulletins, diffusés tous les 15 jours dans plus de 300 entreprises un demi-million d'exemplaires).
J'ai vu dans la presse qu'il y a eu une grrrrrand rassemblement où on voyait entre autres Besancenot (c'était pas faux de le faire et il a bien fait d'y aller) mais qui n'a réuni que... 300 personnes.

Etrange - et sans doute symptomatique d'une certaine approche - de mettre sur un plan d'égalité un appel à l'action et la diffusion d'un tract.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  ottokar le Mer 15 Fév - 16:30

sylvestre a écrit:Etrange - et sans doute symptomatique d'une certaine approche - de mettre sur un plan d'égalité un appel à l'action et la diffusion d'un tract.

Etrange - et sans doute symptomatique d'une certaine approche - de croire qu'un appel à manifester ici en France soit une action, d'une nature très différente d'un tract, c'est-à-dire une action de pure propagande.

Le reproche implicite était LO ne fait rien et s'en fout. J'ai répondu LO ne s'en fout pas et a parlé de la Grèce à 200 000 personnes et essayé de les rendre solidaires de nos frères grecs, et surtout de leur faire comprendre ce qui les a menés là où ils sont. Que peut-on faire de plus ? Manifester ? Et alors ? Une fois qu'on aura bien crié à 500, à 5000, à 50 000 même si on pouvait, qu'aurait-on fait de plus ? de qualitativement différent ?

Si encore on en était au stade de faire grève dans les banques, ou de forcer le gouvernement à desserrer l'étau qui étrangle les grecs, si on n'en était pas à se préparer à voir arriver un Hollande qui va nous jouer les Papandreou et nous emmener dans l'impasse des grecs, flanqué ou pas d'un Melenchon qui va nous jouer la mouche du coche, le râleur impuissant en dehors...

Bon j'arrête.

ottokar

Messages : 196
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  sylvestre le Mer 15 Fév - 18:36

ottokar a écrit: Que peut-on faire de plus ? Manifester ? Et alors ? Une fois qu'on aura bien crié à 500, à 5000, à 50 000 même si on pouvait, qu'aurait-on fait de plus ? de qualitativement différent ?

Si encore on en était au stade de faire grève dans les banques, ou de forcer le gouvernement à desserrer l'étau qui étrangle les grecs,

Une chose t'échappe : le moyen de passer de la diffusion de tracts à la grève dans les banques, etc. ça peut précisément être l'apparition dans la rue d'assez de monde pour donner confiance aux travailleurs de faire grève.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Mer 15 Fév - 22:29

Nathalie Arthaud: " Interdire les licenciements par la loi "

Priorité affichée de Nathalie Arthaud, la candidate de Lutte Ouvrière à la présidentielle: la défense de l'emploi et l'interdiction des licenciements. Ce qui suppose selon elle des luttes sociales, pour faire passer l'intérêt des salariés avant celui des actionnaires. Elle se prononce par ailleurs contre toute aide publique aux entreprises et raille le concept de "démondialisation".

Nathalie Arthaud considère qu'il faut "imposer" par un grand mouvement social l'interdiction des licenciements ainsi que des augmentations générales de salaires. prenant notamment l'exemple du Front Populaire en 1936 et des grèves qui ont conduit à l'instauration des premiers congés payés.

Elle milite ainsi pour une autre utilisation de "l'argent des entreprises", fustigeant les rémunérations des PDG et les dividendes versés aux actionnaires.

"Il faudrait que les travailleurs puissent tout savoir des comptes des entreprises" juge-t-elle.

Qualifiant de "stupide" le concept de "démondialisation", Nathalie Arthaud rejette tout protectionnisme, qui bénéficie selon elle surtout aux entreprises et non à leurs employés.

Refusant également toute aide financière de l'Etat aux entreprises, elle estime que le simple coût du programme Rafale de Dassault aurait pu permettre la création d'un "service public de construction de logements" auquel elle est favorable.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Invité le Mer 15 Fév - 22:56

Oulah... soit c'est moi soit c'est Arthaud qu'est crevé... parce que j'ai eu un mal fou à la suivre en écoutant l'interview, un gros gros débit et un côté décousu et pas très clair surtout sur la première moitié... alors que d'habitude ça va bien. Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  le glode le Mer 15 Fév - 23:01

sylvestre a écrit:
ottokar a écrit: Que peut-on faire de plus ? Manifester ? Et alors ? Une fois qu'on aura bien crié à 500, à 5000, à 50 000 même si on pouvait, qu'aurait-on fait de plus ? de qualitativement différent ?

Si encore on en était au stade de faire grève dans les banques, ou de forcer le gouvernement à desserrer l'étau qui étrangle les grecs,

Une chose t'échappe : le moyen de passer de la diffusion de tracts à la grève dans les banques, etc. ça peut précisément être l'apparition dans la rue d'assez de monde pour donner confiance aux travailleurs de faire grève.

Dans ce cas ça m'échappe aussi car je ne vois pas par quel tour de pase passe réaliser tout ça
Jusqu'à nouvel ordre, les travailleurs ne se mettent pas en mouvement sur le claquement de doigts de groupuscules, même quand ils sont plusieurs

le glode

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Copas le Mer 15 Fév - 23:53

Tout est globalement juste...

Le glode parle de groupuscules, c'est un peu exagéré mais il n'a pas tord .

Toutefois j'ai commencé bien des batailles groupusculaireset des grèves où on n'est pas fier, à 2 ou 3 le matin, sans savoir ce que cela va donner, d'abord pour les grévistes, après pour l'AG (ces petits salauds où ils sont ? ils sont encore en retard ?), après pour le cortège dans l'entreprise (il n'y a a personne pour démarrer et après on les voir sortir des buissons et des petits coins) , puis sortir occuper la rue, etc.

A chaque étape il y a l'inquiétude et l'incertitude car il y a unpan qu'on ne maitrise pas. Un détail, il vaut mieux toujours prévoir large, des préavis larges, ça laisse plus de place "large" pour la grève et la mobilisation.

Mais ça passe par de longues batailles moléculaires où les rapports de force dans les boites font échos des mobilisations dans la rue, des tracts au petit matin.

Maintenant, par rapport à l'avant, les océans inorganisés sont bien plus amples et la réorganisation des structures de masse de résistance sont nécessairement différentes, à la fois plus difficiles et en même temps avec moins de limites. Les tracts ont leur place, souvent très bien lus et détaillés car plus personne ne s'adresse à eux, les travailleurs, en tant que tels.

Il ne faut pas croire qu'il n'y a pas d'attente, la crise politique est d'abord celles des organisations et moins de l'attente et la curiosité des travailleurs qui est importante.

Dans les trains ils lisent, car dans les trains on a le temps de lire.

200 000 tracts est un bel effort qui n'obère pas les autres moyens. Sur la Grèce l'insuffisance de solidarité vient du temps et des moyens, mais ça va viendre.


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Eugene Duhring le Jeu 16 Fév - 0:33

verié2 a écrit:

Ottokar
LO a distribué un tract à 200-250 000 exemplaires sur la Grèce cette semaine, dans 150 à 200 entreprises du pays (l'éditorial de ses bulletins, diffusés tous les 15 jours dans plus de 300 entreprises un demi-million d'exemplaires).
J'ai vu dans la presse qu'il y a eu une grrrrrand rassemblement où on voyait entre autres Besancenot (c'était pas faux de le faire et il a bien fait d'y aller) mais qui n'a réuni que... 300 personnes.
Comme tu le soulignes, l'un ne s'oppose pas à l'autre.
Une campagne commune, comprenant tracts, affiches, manifs etc serait plus visible et toucherait davantage de monde. Le caractère réduit de la manif, sur laquelle tu ironises, est évidemment en partie lié à cette absence de volonté commune. Comme le souligne l'édito de LO (et pas que l'édito de LO...), la Grèce montre l'avenir que nous prépare la bourgeoisie. Ca vaut tout de même le coup de montrer que nous sommes solidaires de la lutte de la population grecque, non ? Et d'essayer de faire comprendre aux gens que la Grèce, ce n'est pas la planète Mars...
Les tracts si ils s'inscrivent dans la préparation par exemple d'une mobilisation large, unitaire, ok sinon c'est du papier semé aux quatre vents. Mais au fait pourquoi du papier, LO a accès à une tribune fort opportune actuellement, pourquoi ne pas s'en saisir AUSSI. N'y a t'il pas quelque chose d'incohérent à s'enorgueillir de la diffusion de 200 000 tracts (je ne critique pas cet aspect) alors que la représentante de LO a des heures de grande écoute a l'oreille de millions de travailleurs ?
Même chose pour Poutou pour le NPA d'ailleurs ...

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Copas le Jeu 16 Fév - 0:48

Eugene Duhring a écrit:
verié2 a écrit:

Ottokar
LO a distribué un tract à 200-250 000 exemplaires sur la Grèce cette semaine, dans 150 à 200 entreprises du pays (l'éditorial de ses bulletins, diffusés tous les 15 jours dans plus de 300 entreprises un demi-million d'exemplaires).
J'ai vu dans la presse qu'il y a eu une grrrrrand rassemblement où on voyait entre autres Besancenot (c'était pas faux de le faire et il a bien fait d'y aller) mais qui n'a réuni que... 300 personnes.
Comme tu le soulignes, l'un ne s'oppose pas à l'autre.
Une campagne commune, comprenant tracts, affiches, manifs etc serait plus visible et toucherait davantage de monde. Le caractère réduit de la manif, sur laquelle tu ironises, est évidemment en partie lié à cette absence de volonté commune. Comme le souligne l'édito de LO (et pas que l'édito de LO...), la Grèce montre l'avenir que nous prépare la bourgeoisie. Ca vaut tout de même le coup de montrer que nous sommes solidaires de la lutte de la population grecque, non ? Et d'essayer de faire comprendre aux gens que la Grèce, ce n'est pas la planète Mars...
Les tracts si ils s'inscrivent dans la préparation par exemple d'une mobilisation large, unitaire, ok sinon c'est du papier semé aux quatre vents. Mais au fait pourquoi du papier, LO a accès à une tribune fort opportune actuellement, pourquoi ne pas s'en saisir AUSSI. N'y a t'il pas quelque chose d'incohérent à s'enorgueillir de la diffusion de 200 000 tracts (je ne critique pas cet aspect) alors que la représentante de LO a des heures de grande écoute a l'oreille de millions de travailleurs ?
Même chose pour Poutou pour le NPA d'ailleurs ...

Je suis d'accord avec Duhring sur ce point, la campagne électorale n'a pas fonction d'être seulement propagandiste dans la période que nous vivons mais d'être porte voix concert des batailles en cours et à lancer . Une tribune pour appeler à mobiliser et ... à s'organiser réellement et concretement politiquement et pour les résistances de masse;

C'est le souffle actuel et les enjeux de la période.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum