Débat stratégique dans le NPA

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  yannalan le Sam 30 Juin - 12:56

Le jour où on osera répondre aux journaleux qu'on en pense rien parce qu'on est pas encore informés et qu'on en a pas discuté, et que de toute façon on n'a aps besoin de régir à tout et n'importe quoi, il y aura plus de temps pour des choses utiles...

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Vals le Sam 30 Juin - 12:59

yannalan a écrit:Le jour où on osera répondre aux journaleux qu'on en pense rien parce qu'on est pas encore informés et qu'on en a pas discuté, et que de toute façon on n'a aps besoin de régir à tout et n'importe quoi, il y aura plus de temps pour des choses utiles...

Très juste.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Roseau le Sam 30 Juin - 13:18

yannalan a écrit:Le jour où on osera répondre aux journaleux qu'on en pense rien parce qu'on est pas encore informés et qu'on en a pas discuté, et que de toute façon on n'a aps besoin de régir à tout et n'importe quoi, il y aura plus de temps pour des choses utiles...

Fondamental.
J'avais d'ailleurs apprécié que Philippe fasse preuve de sérieux et d'honnêteté en disant des fois: "je ne sais pas", ou même dise "nous n'avons pas la réponse", engageant ainsi le NPA.


Dernière édition par Roseau le Sam 30 Juin - 14:25, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

il faut être préparer

Message  YuHua le Sam 30 Juin - 13:42

yannalan a écrit:Le jour où on osera répondre aux journaleux qu'on en pense rien parce qu'on est pas encore informés et qu'on en a pas discuté, et que de toute façon on n'a aps besoin de régir à tout et n'importe quoi, il y aura plus de temps pour des choses utiles...

Pour cela, il faut être bien entouré, bien préparé. L'improvisation c'est toujours difficile.
avatar
YuHua

Messages : 23
Date d'inscription : 27/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Richard Heiville le Sam 30 Juin - 15:01

T'es crapuleux.

Ils ont appelé Philippe à sa pause en lui disant "Des enfants juifs ont été assassinés, vous en pensez quoi ?" alors qu'il avait pas eu l'info.

Le NPA a sorti un communiqué dans l'heure pour condamner cet attentat...

Et ces fourbes de journalistes ont réécrit son message?
avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Copas le Sam 30 Juin - 15:21

Richard Heiville a écrit:
T'es crapuleux.

Ils ont appelé Philippe à sa pause en lui disant "Des enfants juifs ont été assassinés, vous en pensez quoi ?" alors qu'il avait pas eu l'info.

Le NPA a sorti un communiqué dans l'heure pour condamner cet attentat...

Et ces fourbes de journalistes ont réécrit son message?

Voilà notre aimable quadrupède qui cherche des angles d'attaque tordus contre Poutou ...

Ca progresse...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Marco Pagot le Sam 30 Juin - 15:37

Copas a écrit:
Richard Heiville a écrit:
T'es crapuleux.

Ils ont appelé Philippe à sa pause en lui disant "Des enfants juifs ont été assassinés, vous en pensez quoi ?" alors qu'il avait pas eu l'info.

Le NPA a sorti un communiqué dans l'heure pour condamner cet attentat...

Et ces fourbes de journalistes ont réécrit son message?

Voilà notre aimable quadrupède qui cherche des angles d'attaque tordus contre Poutou ...

Ca progresse...

Il faut noter que sur internet, sur twitter, et dans les médias, les seuls qui se sont scandalisés sont Richard Heiville, et... l'UMPFN...

Tout le monde a bien vu le communiqué NPA paru dans la foulée...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Richard Heiville le Sam 30 Juin - 16:41

Il faut noter que sur internet, sur twitter, et dans les médias, les seuls qui se sont scandalisés sont Richard Heiville, et... l'UMPFN...

Tout le monde a bien vu le communiqué NPA paru dans la foulée...

Je n'ai jamais prétendu que le NPA, ceux qui réfléchissent et qui ne racontent pas n'importe quoi dès qu'on leur tend un micro, avait eu cette position. Mais quand quelqu'un qui est perçu comme porte-parole du NPA se met à raconter n'importe quoi, il ne faut pas s'étonner de la critique normale qui en découle et que je relaie ici.
avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Marco Pagot le Sam 30 Juin - 16:44

Richard Heiville a écrit:
Il faut noter que sur internet, sur twitter, et dans les médias, les seuls qui se sont scandalisés sont Richard Heiville, et... l'UMPFN...

Tout le monde a bien vu le communiqué NPA paru dans la foulée...

Je n'ai jamais prétendu que le NPA, ceux qui réfléchissent et qui ne racontent pas n'importe quoi dès qu'on leur tend un micro, avait eu cette position. Mais quand quelqu'un qui est perçu comme porte-parole du NPA se met à raconter n'importe quoi, il ne faut pas s'étonner de la critique normale qui en découle et que je relaie ici.

La seule critique est venue de l'UMPFN

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Richard Heiville le Sam 30 Juin - 17:11

La seule critique est venue de l'UMPFN

Je n'avais pas entendu parlé de la réaction de PP avant de lire cette page citée plus haut. Parfois, on devrait se taire plutôt que de raconter de telles inepties à la presse.
avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  tomaz le Sam 30 Juin - 17:20


elle est où l'ineptie ? je peux te dire que ce genre de réaction "c'est un fou, avec peut etre un calcul politque derriere", j'en connais plein qu'il l'ont sorti, donc des copains fdg. Et tu crois pas qu'il était barré le mohamed merrah ? t'as pas vue la déferlante réac apres ?
avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Marco Pagot le Sam 30 Juin - 17:49

tomaz a écrit:
elle est où l'ineptie ? je peux te dire que ce genre de réaction "c'est un fou, avec peut etre un calcul politque derriere", j'en connais plein qu'il l'ont sorti, donc des copains fdg. Et tu crois pas qu'il était barré le mohamed merrah ? t'as pas vue la déferlante réac apres ?

Surtout que le dossier de l'affaire Merah est très loin d'être clos

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  panchoa le Sam 30 Juin - 18:11

Richard Heiville a écrit:
Il faut noter que sur internet, sur twitter, et dans les médias, les seuls qui se sont scandalisés sont Richard Heiville, et... l'UMPFN...

Tout le monde a bien vu le communiqué NPA paru dans la foulée...

Je n'ai jamais prétendu que le NPA, ceux qui réfléchissent et qui ne racontent pas n'importe quoi dès qu'on leur tend un micro, avait eu cette position. Mais quand quelqu'un qui est perçu comme porte-parole du NPA se met à raconter n'importe quoi, il ne faut pas s'étonner de la critique normale qui en découle et que je relaie ici.

une deuxiéme fois ignoble et crapuleux. c'est vrais qu'un enseignant, "ceux qui réfléchissent", aurait fait mieux l'affaire. ou alors un habitué de la presse comme melenchon. ca patoge dans la moisse tout ca. enfin Poutou lui au moins participe dans l'unité la plus large à l'interdiction des licenciement. jusqu'a quand ?? et aprés bonjour le travail pour retrouver du boulot. c'estpas le cas de certain qui font une profession de la politique . le débat stratégique est en train de prendre de l'altitude panchoa

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Copas le Sam 30 Juin - 19:40

panchoa a écrit:
Richard Heiville a écrit:
Il faut noter que sur internet, sur twitter, et dans les médias, les seuls qui se sont scandalisés sont Richard Heiville, et... l'UMPFN...

Tout le monde a bien vu le communiqué NPA paru dans la foulée...

Je n'ai jamais prétendu que le NPA, ceux qui réfléchissent et qui ne racontent pas n'importe quoi dès qu'on leur tend un micro, avait eu cette position. Mais quand quelqu'un qui est perçu comme porte-parole du NPA se met à raconter n'importe quoi, il ne faut pas s'étonner de la critique normale qui en découle et que je relaie ici.

une deuxiéme fois ignoble et crapuleux. c'est vrais qu'un enseignant, "ceux qui réfléchissent", aurait fait mieux l'affaire. ou alors un habitué de la presse comme melenchon. ca patoge dans la moisse tout ca. enfin Poutou lui au moins participe dans l'unité la plus large à l'interdiction des licenciement. jusqu'a quand ?? et aprés bonjour le travail pour retrouver du boulot. c'estpas le cas de certain qui font une profession de la politique . le débat stratégique est en train de prendre de l'altitude panchoa

C'est sur que là où Poutou risque sa peau de travailleur et de militant ouvrier, les Heivilles préfèrent les politiciens bourgeois, c'est comme ça.
Ils ne peuvent pas s'empecher de trainer le débat vers un lac de boue . En plus sur une question qui tombait tout à fait à pic pour les derniers jours du sarkozisme et connait actuellement des rebondissements juridiques troublants.

Bien retour au débat et des problèmes de la construction d'un parti de travailleurs révolutionnaires, dont Poutou, Besancenot, Gael, et bien d'autres sont bien sur exemplaires à bien des égards, pour lesquels il faudra bien un parti en appui du dedans et du dehors des entreprises, un parti dans la jeunesse, pour travailler à l'organisation de notre classe au travers de ses combats, et pour ne pas laisser isolés nos militants.

Dans le débat actuel, en complément à une orientation cherchant à mobiliser, organiser contre les attaques des patrons et du gouvernement Hollande, contre les attaques de l'appareil de l'UE et de la BCE, au concret, il y a des réponses tactiques particulières et centrées sur des aspects organisationnels trop souvent méprisés.

Construire des groupes de travailleurs révolutionnaires dans les entreprises fait partie de la construction d'un outil travaillant à reconstruire plus largement l'organisation de masse de la classe ouvrière au sens large dans ses combats. Un parti pour l'auto-organisation centralisée des travailleurs, travaillant à construire et unifier, rassembler sur une tendance inter-syndicale le maximum de travailleurs radicalisés, menant SA politique parmi les travailleurs, etc.

La mobilisation et la mise en mouvement de notre classe passe par la prise en compte de la fragmentation syndicale, de sa division entre 8 boutiques, sa bureaucratisation. Il est hors de question de se trouver piégés dans les murailles sectaires de chaque fraction syndicale et une tendance syndicale sera bien sur toujours intersyndicale.

Le parti ne se laissera pas non plus coincé dans les limites de la bataille syndicale, ni ne se laissera coincer en auto-limitant ses propositions de mobilisations sociales dans les limites du mouvement syndical, mais cherchera toujours ce qui permet d'unifier tous les travailleurs, AG, comités de grève élus, coordinations de masse, etc.

Il s'agit bien de travailler et trouver les chemins qui vont de la résistance jusqu'au pouvoir des travailleurs. Dans les batailles de résistance actuelle la raison d'être d'un parti de la révolution est bien d'aider à construire ce qui prendra le pouvoir en commençant à résister au pouvoir.

La question, et le chemin, qui permettent de passer de 8 boutiques syndicales fortement bureaucratisées, faibles et sectaires, dirigées par des petites couches sociales qui vivent de leurs positions d'intermédiaire entre bourgeoisie et prolétariat, à une auto-organisation massive et centralisée, démocratique, disputant le pouvoir à la bourgeoisie n'est pas écrite dans les manuels.

Un parti doit travailler à ces questions et les prendre à bras le corps , développer son orientation unitaire dans le combat. Cela passe par une tendance inter-syndicale, des intersyndicales de lutte, des AG, etc, mais toujours sans perdre de vue l'élargissement, les nécessités du combat (c'est à dire pas d'unité pour s'assoir et ne rien faire, pas d'unité qui contourne tout ce qui fâche afin de ne rien résoudre) et l'objectif de l'auto-organisation généralisée et centralisée.

Mais ce n'est certainement pas l'objectif de faire un bloc ou un front anti-austérité avec de petits appareils sans dire un mot des plus puissantes organisations de travailleurs qui demeurent encore, au delà ce qu'on peut penser de leur état, les organisations syndicales. C'est un entendement politicien de la politique se déplaçant vers un réformisme profondément enkysté dans les institutions de l'appareil d'état. Rien contre si ces boutiques veulent se joindre à la bataille contre le gouvernement de la bourgeoisie, mais ce n'est pas leur objectif, ce n'est pas leur terrain de jeu, ils ne conçoivent la classe ouvrière que comme un escalier pour s'incruster dans l'état.

Personne ne connait le chemin exact qui mène à l'auto-organisation généralisée et centralisée , ou autrement dit au pouvoir des travailleurs qui dispute le pouvoir à la bourgeoisie

Donc retour à notre classe.

Pour cela, il faut de puissantes coordinations de secteurs dans le parti, avec appareil de propagande spécifique aux côtés des moyens de propagande généraux.

A l'heure où une partie de notre organisation s'imagine que de faire de la politique c'est de croire que le champ d'action c'est de se tourner, se soumettre à un front politique bureaucratique et réformiste largement excentré des problèmes du monde du travail, qui dit se situer dans la majorité de gauche en soutien au gouvernement de la droite, il s'agit de recentrer la bataille politique en partant de la classe ouvrière et des nécessités de la résistance. Pas de ce qu'on croit peut-être acceptable par des partis qui ne veulent pas y aller. Le meilleur moyen de peser d'ailleurs sur ces partis est bien de développer notre orientation pour mobiliser et organiser, c'est la seule façon de peser sur le champ politique, pas d'attendre assis que des partis qui ne veulent pas y aller s'unissent.

La question de l'unité n'a pas d'autre éclairage que celui qui vise à l'unité des travailleurs en mouvement sur leurs propres revendications et sous leur contrôle.

Les travailleurs de l'automobile, plus qu'à leur tour, montrent le chemin de la détermination,(et nous trouvons LO et le NPA au rendez-vous), il s'agit alors de développer ces batailles, les élargir, se doter d'un parti qui travaille à cela, donne de la chair au mouvement ouvrier, l'aide à résister aux agressions et se dimensionne par rapport aux grandes attaques qui ont lieu et vont avoir lieu.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Prado le Sam 30 Juin - 22:25

GGrun a écrit:
(Et pour être spécifique, ni Catherine Samary ni Josette Trat ne quittent le NPA.)

Mon petit doigt me dit que si tu veux éviter que ces deux camarades ne quittent le NPA, il est préférable de ne rien annoncer publiquement à leur place.

-------

http://forummarxiste.forum-actif.net/viewtopic.forum?t=2266

-------

http://forummarxiste.forum-actif.net/viewtopic.forum?t=2405

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum