Débat stratégique dans le NPA

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  gérard menvussa le Mer 23 Mai - 19:21

Sparta a écrit:
gérard menvussa a écrit:deux petites choses : d'abord tout le monde n'est pas (forcément) un "kamarade". C'est même assez rare, virtuelement parlant. D'autre part, il ne faut pas multiplier les "points nodal". Sinon, on arrive aux sacs de noeuds, et ça ne va pas...

Aprés, ce n'est pas sur la question "théorique" que le npa a été pensée par la lcr, mais sur une approche ultra pragmatique des taches de l'heure et du fait que la vision "ultra optimiste" (comme d'hab) du su promettait une "offensive" éclair du mouvement ouvrier, et de la reconstitution facile d'un mouvement ouvrier "a nouveaux frais"

Il y avait au contraire une sous estimation tragique des taches "théoriques" de l'heure. Penser la situation actuelle implique une difficile réévaluation, qui a été totalement négligée par la direction du npa. A l'époque, la phrase préférée était "on apprend a marcher en marchant"...

Parfaitement, ceux que ca mécontente, je les appellerai simplement "Gerard". Bref...

Qui dit que le NPA a été pensé sur la question théorique ? Il est dit qu'il y a eu une ouverture sur la théorie et la nature concernant sa création. Le problème ne réside pas dans les "tâches théoriques", mais dans la "théorie des tâches"... leur sens, leur objectif.

Ultra-pragmatisme et ultra-optimisme, dans le fond, ne veulent rien dire. Ils servent à cacher les erreurs bien plus liées à la vision politique d'ensemble qu'à une simple pratique empirique. Même cette pratique empirique "optimiste" est déterminée par la vision politique. Elle n'en est qu'une conséquence.

"Penser la situation actuelle implique une difficile réévaluation, qui a été totalement négligée par la direction du npa" est déjà une erreur politique fatale. "Réévaluer" suppose déjà quand on est dans le vrai en ce qui concerne le fond. Il s'agit juste de rééxaminer un parcours politique pour en rectifier quelques segments, sans pour autant, changer toute la ligne. Le NPA n'est pas dans la phase de réévaluer... il doit juste se refonder... en n'ouvrant, cette fois, ni la théorie, ni la nature révolutionnaire.


Sur le terme de "camarade", c'est que j'ai une utilisation du terme uniquement ironique (quand j'ai commencé a militer, à l'union communiste (trotskyste) plus connue sous le nom de son journal, "lutte ouvriere", on s'appelait "copain", "copine") Bref !

La politique de "réévaluation" ne concerne pas pour moi la "politique de la lcr" ou du npa (il n'y a rien a sauver, rien a réévaluer selon moi) que le "marxisme" lui même. Marxisme bien mal en point en terme d'outil d'analyse et en terme d'objet politique plus ou moins identifié.

Comme Toussaint, depuis que nous avons créé la LC ,dissoute pour devenir LCR,
nous avons beaucoup marché, ça entretient, et autant appris.
Le NPA est une de ses marches.
J'y ai appris aussi et j'en tire les mêmes conclusions que lui, notamment celle soulignée par Sparta.


N'importe quel humain a appris a marcher comme ça : au prix de chutes continuelles et de dégringolades, de bleu et de bosses. Je ne suis pas convaincu que cela soit la meilleure méthode d'apprentissage. En plus c'est totalement et absolument faux : la lcr a eu une longue tradition d'élaboration théorique de bon niveau. Maintenant, quand je vois ce que fait le npa, qui n'est même pas du niveau de LO, j'ai honte...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Roseau le Mer 23 Mai - 19:29

Je ne me référe pas à la "théorie", autrement dit en chambre, sans d'ailleurs la mépriser du tout,
et Toussaint non plus sans doute,
mais aux élalorations politiques du parti, à l'intellectuel collectif,
à ce que l'on confronte à la pratique, donc en marchant.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Sparta le Mer 23 Mai - 20:50

[quote="gérard menvussa"]


Sur le terme de "camarade", c'est que j'ai une utilisation du terme uniquement ironique (quand j'ai commencé a militer, à l'union communiste (trotskyste) plus connue sous le nom de son journal, "lutte ouvriere", on s'appelait "copain", "copine") Bref !

Chez nous, aussi, on emploie, à ce jour, "copain", "copine" (depuis le temps du Groupe Communiste Révolutionnaire pour contourner la répression policière et nous distinguer des stals). Maintenant, je me dis qu'il y a lieu de réhabiliter ce mot. A vrai dire, lui, il n'y est pour rien dans les dérives révisionnistes. Dire camarade, c'est plus politique que "copain" ou "copine" qui d'ailleurs se sont étriqués au vu du folklore politique que nous produisons actuellement. Merci, quand même, pour l'explication.

avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Eugene Duhring le Mar 29 Mai - 20:47

gérard menvussa a écrit:
Sur le terme de "camarade", c'est que j'ai une utilisation du terme uniquement ironique (quand j'ai commencé a militer, à l'union communiste (trotskyste) plus connue sous le nom de son journal, "lutte ouvriere", on s'appelait "copain", "copine") Bref !

ça rime à quoi de répéter à longueur de post "l'Union Communiste plus connue sous le nom de ..."
C'est un tic de vieux ?

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Vals le Mar 29 Mai - 21:18

Eugene Duhring a écrit:
gérard menvussa a écrit:
Sur le terme de "camarade", c'est que j'ai une utilisation du terme uniquement ironique (quand j'ai commencé a militer, à l'union communiste (trotskyste) plus connue sous le nom de son journal, "lutte ouvriere", on s'appelait "copain", "copine") Bref !

ça rime à quoi de répéter à longueur de post "l'Union Communiste plus connue sous le nom de ..."
C'est un tic de vieux ?

Un tic ou un T.O.C. ? personne n'en sait rien ....
Sénilité précoce ou vieille frustration intellectuelle envahissante, nul ne saurait le dire ...
Mais je pense que se moquer de lui ne fera qu'aggraver le cas en question, risquant peut-être de faire avorter le processus
politico-therapeutique qui, de zig zig en zag zag, pourrait mener le sujet vers la lumière........

Et puis, si cette forme de plaisir lui fait du bien, pourquoi pas ? Ca ne fait vraiment de mal à personne (à condition de rappeler, de temps à autre, que tout cela n'a guère à voir avec la politique......).
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Copas le Mar 29 Mai - 21:54

Ce que Mensureva rappelle à juste titre, ce sont les ruses déployées afin de contourner les usures des mots. Ces ruses se font évidemment en essayant de continuer de dire qu'on est les meilleurs défenseurs des messes en latin.

Retour au débat.

La discussion passagère :

La notion de bloc contre l'austérité qui n'a pas un mot à dire sur la place des organisations syndicales, qui essaye comme colonne vertébrale de coller au cul du FdG qui est largement excentré des entreprises.

C'est toujours une orientation politicienne qui part du principe de tensions dans le FdG qui feraient miel pour le NPA.

Ca ne résout strictement rien des problèmes rencontrés pour que le mouvement ouvrier fasse un pas en avant dans l’affrontement avec les grands plans d'austérité et ça ne donne aucune décantation politique sérieuse.

Sans expérimentation d'une orientation politique dans la classe ouvrière s'adressant aux plus larges masses, qui s'adresse aux travailleurs qui concluent à l'anticapitalisme, expérimentation de la construction d'un parti pendant plus de 6 mois, sans que les évanescents se tordent dans tous les sens contre cette horrible auto-affirmation tout en se couchant devant ceux qui s’auto-affirment com-chauvins dans le mouvement ouvrier, ce n'est pas la peine...

On plaque des dynamiques électoralistes sur les dynamiques sous-jacentes qui existent dans la classe ouvrière en croyant que l'écume est la vague.

L'activité de la classe ouvrière ne cesse jamais, l'activité du NPA a des hauts et des bas....

Cette activité de la classe ouvrière permanente qui produit sans cesse des fractions de travailleurs qui veulent aller plus loin que les batailles du moment est indépendante de l'existence d'un parti révolutionnaire ou ce qu'on veut...

Sans arrêt les fermentations dans le corps social produit l'idée que pour aller au delà et résoudre au fond les batailles revendicatives il faut renverser le capitalisme.

Ce fond est permanent .

Il y a eu une période exceptionnelle où des courants politiques réformistes ont occupé l'essentiel de ce fond par leur puissance organisationnelle.

Cette période est close.

Mais une partie de la gauche révolutionnaire continue de chercher à reconstituer la relation passée avec ces appareils politiques réformistes sans prendre en compte leur quasi-disparition du champ de l'affrontement social... et le fait que cet affrontement social, qui ne se résume pas aux moments de grèves, continue de produire de l'anticapitalisme et pour partie du désir de pouvoir des travailleurs est mésestimé par l’extrême gauche .

C'est le champ disponible pour la construction d'un parti révolutionnaire.
L'existence de ce dernier permet d’augmenter l'épaisseur de ce champ, et de peser sur la qualité et la massivité des affrontements de classe.

Non, la politique ne se résume pas à des batailles entre appareils, quand les dits-appareils ont une influence mais ne structurent plus grand chose dans les combats de la classe ouvrière au sens large.





avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Vals le Mar 29 Mai - 22:33

Ce que Mensureva rappelle à juste titre, ce sont les ruses déployées afin de contourner les usures des mots. Ces ruses se font évidemment en essayant de continuer de dire qu'on est les meilleurs défenseurs des messes en latin.


Avec un défenseur comme ça, pas besoin de procureur !!! Suspect
Parce que pour le contournement de l'"usure des mots" , entre LCR, NPA, GA, CRI, Etincelle, CCR et autres vocables à géométrie variable, il me semble que le courant explosé et informe de Menvussa est en haut de l'affiche ......
Le problème ce n'est pas Sa vanne....C'est l'inlassable répétition de Sa vanne, qui, en Latin ou en Matuvussa ne se renouvelle pas....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Copas le Mar 29 Mai - 23:01

Vals a écrit:
Ce que Mensureva rappelle à juste titre, ce sont les ruses déployées afin de contourner les usures des mots. Ces ruses se font évidemment en essayant de continuer de dire qu'on est les meilleurs défenseurs des messes en latin.


Avec un défenseur comme ça, pas besoin de procureur !!! Suspect
Parce que pour le contournement de l'"usure des mots" , entre LCR, NPA, GA, CRI, Etincelle, CCR et autres vocables à géométrie variable, il me semble que le courant explosé et informe de Menvussa est en haut de l'affiche ......
Le problème ce n'est pas Sa vanne....C'est l'inlassable répétition de Sa vanne, qui, en Latin ou en Matuvussa ne se renouvelle pas....

Dis moi, Vals, si tu n'as rien à dire, ...

Je vois bien que tu frappes large pensant permettre ainsi une polémique secondaire. Je suis au NPA, ni à la LCR, ni aux CCR , ni à la GA, etc...

Ce que Mensu vise c'est bien la difficulté à un peu plus de modestie sur des aspects secondaires.

Pour le reste il y a une discussion en cours, et on parle aussi d'autre chose.

Il y a des divergences entre nous sur la construction d'un parti, il s'agit d'aller au fond, pas essayer de faire croire que tout est dans le fait que ces putains de masse sont incroyantes car elles n'ont pas appris le latin, langue des prophètes.

La luttes des classes, qui ne cesse jamais, produit en permanence des ruptures (et aussi des renoncements), des désirs de détruire le capitalisme afin d'abréger et de résoudre au fond la question revendicative. Elle n'est pas le produit du NPA, de LO, etc. C'est elle qui fabrique ces délimitations politiques dans la recherche d'outils pour penser, préparer le renversement du capitalisme.

Par un détour de l'histoire , des groupes comme LO, etc, sont nés de la petite-bourgeoisie et de couches sociales périphériques et étroites de la classe ouvrière. Ils étaient le produit d'une période exceptionnelle de sur-puissance organisationnelle du réformisme nomenclaturisé.

La période a changé, l’extrême gauche n'est plus ce qu'elle était socialement, le réformisme politique nomenclaturisé, trait spécifique d'une période précise dont les circonstances historiques étaient particulières, est en panne profonde, son moteur largement épuisé dans la période actuelle, l’extrême gauche doit cesser de glorifier son extériorité à la classe, y compris en matière de conception d'un parti de classe qui travaille à ce que la classe se libère elle-même.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Copas le Ven 1 Juin - 14:08

Bien que cela ne représente qu'un épiphénomène des dérives qui existent toujours au NPA, la lettre ci-dessous représente bien le courrier traditionnel débile qui s'imagine débusquer ou réellement penser qu'ainsi on puisse faire quelque chose de cette façon.

Et le comble du drôle c'est qu'il n'y a pas un mot dans cette prouesse politicienne sur le problème constitué par les plus grosses organisations du mouvement ouvrier encore existantes : les orgas syndicales.


Lettre du NPA à : Alternatifs, Alternative Libertaire, MOC, PCF, PG, GU, FASE, C&A, Lutte Ouvrière, POI

Après la défaite de Sarkozy à l’élection présidentielle, une grande partie de la population, notamment parmi les salarié-e-s actifs et retraités, les privé-e-s d’emploi et les jeunes, espère en finir avec une politique ouvertement en service des plus riches, des banques et des entreprises du CAC 40. Toutes celles et ceux qui n’en peuvent plus des attaques anti-sociales et xénophobes, des lois liberticides et des discriminations ont envie que ce ne soit pas seulement Sarkozy et l’UMP qui aient été dégagés, mais toute leur politique !

Depuis l’élection de François Hollande, pas un jour ne s’est écoulé sans l’annonce d’une fermeture d’entreprise et de centaines de licenciements. Ce sont des milliers de travailleurs, de travailleuses, des familles entières qui, depuis des mois maintenant, sont livrés à la brutalité de la précarité. La crise n’est pas derrière nous mais bien devant nous, elle va continuer à s’aggraver. Elle touche l’ensemble de la planète et tout particulièrement le continent européen. En Grèce, en Espagne, en Italie, les populations voient leur niveau de vie se dégrader de jour en jour ; partout s’exprime la colère contre les diktats de la troïka. L’extrême droite progresse, récupérant à son compte une partie du mécontentement social.

François Hollande ne s’est même pas engagé à défaire les contre-réformes de Sarkozy, y compris la réforme des retraites. Il nous dit qu’on peut concilier l’acceptation du traité budgétaire européen, qui veut imposer « la règle d’or » de l’austérité à toute l’Europe, avec un soi-disant « pacte de croissance européen ». La gauche libérale, on l’a vu en Espagne ou en Grèce, est incapable de se dégager du carcan de la dette, de la soumission des finances publiques aux intérêts privés des banques. Et du coup, elle n’aura pas d’autre choix que de mener une politique de remise en cause des acquis des salariés. Elle le fera peut-être de façon moins cynique et agressive que la droite, elle le fera en prétendant aider la croissance, donner « un sens à l’austérité », mais du point de vue des conditions de vie et de travail de la majorité de la population, la régression continuera.

Il y a donc urgence pour les organisations du mouvement ouvrier, de la gauche anti-libérale, anticapitaliste, révolutionnaires, à agir sans attendre sur ce qui peut et doit nous réunir : contribuer à résister ensemble à toutes les politiques d’austérité, affirmer sans relâche que ce n’est pas à la population de payer la crise des capitalistes. C’est une nécessité vitale, d’autant plus urgente nous les savons toutes et tous, que l’extrême droite de Marine Le Pen est en embuscade, elle qui prétend incarner une prétendue opposition mais en la dévoyant sur le terrain du nationalisme, du chauvinisme et du racisme.

Toutes celles et ceux qui ne font pas confiance au Parti socialiste et à ses alliés pour s’en prendre aux vrais responsables de la crise doivent selon nous dès maintenant unir leurs forces, indépendamment de leurs divergences, pour aider à construire les mobilisations nécessaires afin d’imposer les revendications vitales pour notre camp social.

C’est pourquoi nous proposons une discussion afin de voir comment nos organisations respectives pourraient œuvrer de manière unitaire à la construction d’une opposition de gauche au gouvernement Hollande, en mettant en avant sans attendre quelques revendications vitales pour le monde du travail et l’ensemble des classes populaires. Lesquelles pourraient intégrer plusieurs dimensions :

- l’abrogation des mesures prises tout au long du quinquennat de Sarkozy, lois antisociales, atteintes aux services publics, lois xénophobes ou liberticides,
- contre la ratification du pacte budgétaire européen,
- la lutte contre les licenciements,
- l’augmentation des salaires.

Nous estimons aussi nécessaire de discuter comment nous pourrions nous coordonner pour lutter contre le Front national et son influence sur une partie de la population.

Nous vous proposons de nous rencontrer rapidement après le second tour des élections législatives, à une date qui nous convienne les uns et les autres et selon des modalités qui vous semblent le plus approprié : rencontres bilatérales afin d’éclaircir au mieux les préoccupations des uns et des autres, rencontres collectives pour commencer à avancer ensemble.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir nos salutations militantes.

Montreuil, le 28 mai 2012
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Marco Pagot le Ven 1 Juin - 14:30

Lutte Ouvrière, POI

Tiens on a retrouvé leur mail ?

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Copas le Ven 1 Juin - 14:36

Marco Pagot a écrit:
Lutte Ouvrière, POI

Tiens on a retrouvé leur mail ?

On ne va pas s'en plaindre...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Vals le Ven 29 Juin - 17:07

Dans le Figaro aujourd'hui :


Un courant du NPA rejoint Mélenchon


Le Front de gauche va renforcer son aile gauche. Le 9 juillet, le courant de la Gauche anticapitaliste au sein du NPA devrait le rejoindre officiellement.


Le Front de gauche va renforcer son aile gauche. Le 9 juillet, le courant de la Gauche anticapitaliste au sein du NPA devrait le rejoindre officiellement, signant par là l'éclatement de la Ligue communiste révolutionnaire qu'Olivier Besancenot transforma en 2009 en Nouveau Parti anticapitaliste. Ce courant, qui réalise autour de 40 % des voix dans les congrès du NPA, pourrait amener au Front de gauche quelque 500 cadres, dont beaucoup d'anciens de la LCR dotés d'une longue expérience politique. Mercredi, un accord a été trouvé avec certains de ses porte-parole dont Francis Parny pour le PCF, Éric Coquerel pour le Parti de gauche et Pierre-François Grond pour la Gauche anticapitaliste.

Ce dernier, qui fut très proche de Besancenot, a déjà rejoint le Front de gauche à la fin de la campagne de Mélenchon. Il fait le pari que «dans six mois, le petit état de grâce de François Hollande sera définitivement plombé» et qu'en «pleine austérité», le Front de gauche «constituera l'alternative». Selon lui, «le traité européen sera extrêmement clivant à gauche, comme en 2005, sans parler de la politique de Manuel Valls ou des pressions des industries pétrolières. Beaucoup, croit-il, vont rejoindre le Front de gauche».

Pilier du NPA et figure historique de la LCR, Alain Krivine conserve son apparente bonhomie. «Tous ceux de la Gauche anticapitaliste n'intégreront pas le Front de gauche, ce cartel dans lequel ils ne pèseront rien», croit-il. «Comme Christian Picquet (un ancien du NPA cofondateur du Front de gauche), ils se feront bouffer par les communistes.» Quant à la possible abstention du PCF sur le vote de confiance, Krivine ironise: «On ne s'abstient pas face au plan d'austérité du gouvernement, on s'y oppose.» Le NPA s'y emploiera «lors du troisième tour social».





avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Axenstar le Ven 29 Juin - 17:12

avatar
Axenstar

Messages : 36
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Grenoble & Ardèche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Vals le Ven 29 Juin - 17:22

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/06/29/nouvelle-vague-de-departs-du-npa-vers-le-front-de-gauche_1726938_823448.html

Les rats prennent la précaution d'informer la presse bourgeoisie de leurs intention de quitter le navire avant même la réunion du comité national NPA.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Jonhy le Ven 29 Juin - 17:37

Les rats prennent la précaution d'informer la presse bourgeoisie de leurs intention de quitter le navire avant même la réunion du comité national NPA.

Tout à fait ( à part que rectification c'est la Conférence Nationale ) et ça me permet de ressortir un petit jeu daté du 15 juin.

Mais bon je fais confiance à certains camarades de la GA pour ne pas se priver d'en faire des tonnes et des tonnes notamment dans la presse et les médias. On fait un jeu on paris sur quel titre?

" PF Grond ( au choix Christian Picquet/Myriam Martin/Helène Adam) dirigeant historique du NPA ( ?) : ' le NPA c'est enfermer dans l'isolement en refusant l'unité que nous propose le Front de Gauche' / ' nous avons accepter la main tendu de Jean Luc Mélenchon pour construire une force crédible à gauche '

Perso je mise sur Myriam Martin pour le prochain article et sur un " le NPA n'a pas su prendre le train en marche".

Jonhy

Messages : 211
Date d'inscription : 17/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  sylvestre le Ven 29 Juin - 17:42

Il y a un rapport entre cet article et la réalité, mais c'est un rapport dialectique et non un simple reflet...
(Et pour être spécifique, ni Catherine Samary ni Josette Trat ne quittent le NPA.)
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  GGrun le Ven 29 Juin - 18:23

sylvestre a écrit:Il y a un rapport entre cet article et la réalité, mais c'est un rapport dialectique et non un simple reflet...
(Et pour être spécifique, ni Catherine Samary ni Josette Trat ne quittent le NPA.)

Samy Joshua et Michel Bidaux, ta dé nouvelles ?

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  GGrun le Ven 29 Juin - 19:20

GGrun a écrit:
sylvestre a écrit:Il y a un rapport entre cet article et la réalité, mais c'est un rapport dialectique et non un simple reflet...
(Et pour être spécifique, ni Catherine Samary ni Josette Trat ne quittent le NPA.)

Samy Joshua et Michel Bidaux, ta dé nouvelles ?
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article25726

réponse pour Joshua

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  stef le Ven 29 Juin - 22:25

Joshua & co :
Les élections législatives ont permis en revanche de pointer quelques-unes des fragilités du Front de gauche. La structure exclusivement cartellisée du Front de gauche n’a pas permis de mutualiser les expériences et les suggestions. (blah-blah-blah)

L’indépendance à l’égard du PS est un acquis ;

Sans dec' !?! Décidément, quel plaisantin, ce Samy ! Pour un peu, on lui présenterait Vals et GGrun ....

stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Vals le Ven 29 Juin - 23:38

stef a écrit:Joshua & co :
Les élections législatives ont permis en revanche de pointer quelques-unes des fragilités du Front de gauche. La structure exclusivement cartellisée du Front de gauche n’a pas permis de mutualiser les expériences et les suggestions. (blah-blah-blah)

L’indépendance à l’égard du PS est un acquis ;

Sans dec' !?! Décidément, quel plaisantin, ce Samy ! Pour un peu, on lui présenterait Vals et GGrun ....

Tu peux sans problème te (et nous) dispenser de tes blagues à deux balles qui ne veulent strictement rien dire , sinon ta rage impuissante de ne pas être reconnu comme l'incontournable professeur ès trotskisme que tu crois être......
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Marco Pagot le Sam 30 Juin - 10:11

GGrun a écrit:
sylvestre a écrit:Il y a un rapport entre cet article et la réalité, mais c'est un rapport dialectique et non un simple reflet...
(Et pour être spécifique, ni Catherine Samary ni Josette Trat ne quittent le NPA.)

Samy Joshua et Michel Bidaux, ta dé nouvelles ?

Samy c'est quasi fait, il sort...

Et je dirais rien d'autre en public sur lui...

Mais tristana reste ! alien

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Richard Heiville le Sam 30 Juin - 11:18

Ici, il est beaucoup question de compter le nombre de membres de la GA qui vont sortir, mais combien d'autres qui ne sont pas affiliés à ce courant vont sortir sans faire de bruit quand la fumée va se dissiper sur le "champ de bataille" et qu'ils vont constater qui est encore debout?

On en reparle à la rentrée.
avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Richard Heiville le Sam 30 Juin - 11:35

En lisant le site du Monde, Cela vous rappelle quelque chose? :

Quelques heures à peine après le drame, Philippe Poutou, alors candidat NPA à la présidentielle, déclare : "Ça a l'air d'être un fou, mais ce n'est peut-être pas un hasard si ça arrive en pleine campagne. Il y a peut-être un calcul politique derrière pour faire diversion par rapport à la crise." Le NPA se désolidarise aussitôt de cette sortie hasardeuse.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/06/19/affaire-merah-voyage-au-pays-des-conspirationnistes_1717409_3224.html

Et pour ne pas donner l'impression que je tape toujours sur les mêmes:


Après plusieurs jours de tergiversations, le Parti de gauche (PG) de Jean-Luc Mélenchon a décidé, mardi 5 juin, de maintenir la candidature de René Balme, qui se présente pour le Front de gauche dans la 11e circonscription du Rhône. Mis en cause, jeudi 31 mai, par Rue89 dans un article intitulé "Une tâche rouge-brune dans la campagne du Front de gauche", suivi d'un autre de Street Press, le maire PG de Grigny (Rhône) s'est vu reprocher d'héberger sur son site Oulala.net "nombre d'écrits dignes de l'extrême droite la plus crasse".

http://gauche.blog.lemonde.fr/2012/06/01/le-cas-rene-balme-embarrasse-le-parti-de-gauche/?ROSAE_PREVIEW
avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Marco Pagot le Sam 30 Juin - 12:10

T'es crapuleux.

Ils ont appelé Philippe à sa pause en lui disant "Des enfants juifs ont été assassinés, vous en pensez quoi ?" alors qu'il avait pas eu l'info.

Le NPA a sorti un communiqué dans l'heure pour condamner cet attentat...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat stratégique dans le NPA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum