anipassion.com

Lectures diverses et variées

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  yannalan le Mar 5 Fév - 22:14

"les aventures de Sigmund Freud", BD de Larcenet.Tordant.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Feuilleton

Message  Babel le Ven 17 Mai - 20:12

Pages arrachées à Isaac Babel

Par Geneviève Brisac - Série radiodiffusée en 10 épisodes.

1er épisode : Histoire de mon pigeonnier
Avec Féodor Atkine et la voix de Marie-Christine Letort

Réalisation : Etienne Vallès

Qui était Isaac Babel, ce Juif d’Odessa considéré comme l’un des plus grands écrivains russes du XXe siècle, qui connut une gloire fulgurante au début des années 20 avant d’être réduit au silence et exécuté par la Tchéka à l’âge de 45 ans, en janvier 1940 ?

Plutôt que d’évoquer en quelques lignes le destin terrible d’Isaac Babel, son univers rocambolesque, entre Cosaques Rouges et Blancs, dans les ruelles sombres du ghetto, les auberges juives et les champs de bataille, Babel coincé entre un nourrisson qui braille, un tas d’infirmières résignées, des matrones infatigables entourées d’innombrables vieillards, on pourrait recopier quelques-unes de ces premières phrases qui coupent le souffle. Laisser place à l’éclat aveuglant de son style. G.B.

« J’étais allongé par terre, et les viscères de l’oiseau écrasé coulaient sur ma tempe. (…) Les tendres boyaux du pigeon glissaient sur mon front, et je fermais mon dernier œil encore ouvert afin de ne pas voir le monde qui se déployait devant moi. Ce monde était petit et affreux. (…) J’ai fermé les yeux pour ne pas le voir, et je me suis aplati contre la terre qui reposait sous moi dans un mutisme apaisant. Cette terre piétinée n’avait rien à voir avec notre existence ni avec l’attente des examens dans notre vie. Quelque part au loin, elle était parcourue par le malheur monté sur un grand cheval, mais le bruit de ses sabots s’estompait, disparaissait, et le silence, ce silence douloureux qui s’abat parfois sur les enfants en détresse, a soudain aboli la frontière entre mon corps et la terre immobile qui n’allait nulle part. La terre avait une odeur de tréfonds humides, une odeur de tombe, de fleurs. J’ai senti cette odeur et j’ai fondu en larmes sans éprouver aucune peur » (Isaac Babel, Histoire de mon pigeonnier)

Même un incendie qui brûle lumineux comme un dimanche ne se peut comparer au style de Babel, disait le linguiste Viktor Chklovski.

« Je prends un petit rien, une anecdote, une histoire qui traîne sur la place du marché, et j’en fais une chose à laquelle moi-même, je n’arrive plus à m’arracher. Ca joue, c’est rond comme un galet. Ca tient par cohésion de ses particules. Et la force de cette cohésion est telle que même la foudre ne saurait la briser. » Isaac Babel en 1921, dans une conversation avec Constantin Paoustovski.

Une édition des Œuvres complètes de Isaac Babel, établie et traduite du russe par Sophie Benech, a paru en 2011 aux Editions le Bruit du Temps.

http://www.franceculture.fr/emission-fictions-le-feuilleton-pages-arrachees-a-isaac-babel-par-genevieve-brisac-110-2013-05-13

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  Babel le Lun 10 Juin - 5:50


Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Petit extrait Raoul Vaneigem

Message  Invité le Mar 25 Juin - 14:33


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  fée clochette le Dim 14 Juil - 15:36

je ne suis pas une grande fan des romans de George Sand, mais on autobiographie est passionnante (Histoire d'une vie)
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  Vic le Sam 31 Aoû - 19:31

Je vous recommande chaudement de JF Vilar : "C'est toujours les autres qui meurent" et "Bastille Tango".

Comment ne pas sympathiser avec Victor , le photographe aux 3 chats, arpentant les rues de Paris embarqué dans une histoire d'amour entre souffrance et liberté ?
Et puis Paris, ses rues, ses passages, ses parcs et ses ponts, érigé en personnage central de ces romans.
Et tous se retrouvent au détour d'une mort, d'une bouteille, d'une manif.

Prochaine étape : "Nous cheminons entourés de fantômes aux fronts troués".
avatar
Vic

Messages : 470
Date d'inscription : 29/08/2013
Age : 63
Localisation : Près de la Mer du Sud

Voir le profil de l'utilisateur http://emma-en-ligne.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

A quarante ans du coup d'état au chili.

Message  Estirio Dogante le Lun 2 Sep - 17:10

Je copie le résumé du livre, "La Spirale Ascendante" paru récemment.

Cet essai vivant truffé d’anecdotes parfois tragiques, parfois drôles, nous plonge dans la réalité du peuple chilien pour donner une explication rationnelle et critique à la défaite des travailleurs chiliens survenue ans auparavant, en 1973
.
C'est aussi la vie d'un militant de base d'un groupe d'extrême-gauche, qui lancé par la force des événements, commence son parcours dès la montée des luttes des travailleurs chiliens autour de la première moitié des années . A travers sa vie, qui a été celle des milliers des militants dévoués de cette époque, nous pourrons découvrir son parcours et le développement de ce mouvement puissant qui a été conduit à la défaite, non seulement par l'activité des forces impérialistes, réactionnaires et criminelles mais aussi par les erreurs et trahisons de son propres camp.

Il est en cela un véritable catalogue d’erreurs et d'écueils à éviter et par-là une contribution à la lutte de tous les travailleurs du monde.
Il est organisé en trois parties, l'une est la montée des luttes au pays, la deuxième en est l'arrivée électorale d'Allende, puis la dictature et son lot des persécutions et de repli du mouvement ouvrier et enfin la troisième partie, en exil, la lente récupération de l'ensemble.  
Il m'a plu et pour cause, c'est moi qui l'a écrit.

Il peut se trouver à  la librairie "La Brèche" ou chez instant-lecture.com.

Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  Roseau le Mar 3 Sep - 3:25

Vic a écrit:Je vous recommande chaudement de JF Vilar : "C'est toujours les autres qui meurent" et "Bastille Tango".

Comment ne pas sympathiser avec Victor , le photographe aux 3 chats, arpentant les rues de Paris embarqué dans une histoire d'amour entre souffrance et liberté ?
Et puis Paris, ses rues, ses passages, ses parcs et ses ponts, érigé en personnage central de ces romans.
Et tous se retrouvent au détour d'une mort, d'une bouteille, d'une manif.

Prochaine étape : "Nous cheminons entourés de fantômes aux fronts troués".
C'est bien de nous le rappeler.
J'ai lu ces polars d'un style unique et engagé.
Je relierai volontiers.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  Vic le Ven 6 Sep - 17:41

avatar
Vic

Messages : 470
Date d'inscription : 29/08/2013
Age : 63
Localisation : Près de la Mer du Sud

Voir le profil de l'utilisateur http://emma-en-ligne.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  Babel le Mer 4 Déc - 19:41

Mika Etchebéhère (1902-1992) : Capitaine de milice du POUM

Article lu sur le site  d'Avanti :
http://www.avanti4.be/debats-theorie-histoire/article/mika-etchebehere-1902-1992-capitaine-de-milice

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  Babel le Ven 3 Jan - 17:09

Après Wallenstein et les quatre tomes de Novembre 1918. Une révolution allemande , les éditions Agone poursuivent leur courageuse politique de publication d'un des plus grands romanciers allemands du XXe siècle. Cette fois, il s'agit d'un essai :
L’art n’est pas libre, il agit.
Écrits sur la littérature (1913-1948) de Alfred Döblin



« C’est seulement dans les États libéraux modernes, ceux qui se sont voués au commerce, à la banque et à l’industrie, au capital et à l’armée, que pouvait s’implanter cette parole de mépris : “L’art est libre”, c’est-à-dire complètement inoffensif, ces messieurs et mesdames les artistes peuvent bien écrire et peindre ce qu’ils veulent ; nous relions cela en cuir, y jetons un œil ou l’accrochons au mur, nous fumons là-dessous nos cigarettes, les tableaux intéressent aussi éventuellement le commerce de l’art. L’art est lui-même responsable de l’impudence dont il est la victime, car la plupart de ses représentants ne méritent plus depuis longtemps le nom d’artistes. »
L’actualité de ces propos de Döblin, l’année même de Berlin Alexanderplatz, 1929, en pleine « résistible ascension » du parti nazi, forme l’un des nombreux intérêts de ces essais qui ont aussi inspiré Brecht.

Gilles Bounoure
L'Anticapitaliste n°222 (19/12/2013)

L’art n’est pas libre, il agit. Écrits sur la littérature (1913-1948) de Alfred Döblin
Agone, 2013, 22 euros.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'affaire Toulaév

Message  Babel le Jeu 27 Fév - 21:49

Le contenu de ce roman de Victor Serge est directement accessible sur le site des éditions Zones :
http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=104

Ce qui bien sûr n'empêche pas de l'acheter.

A signaler:
le livre de Sygmunt Stein, Ma guerre d’Espagne - Brigades internationales : la fin d’un mythe (évoqué à propos des affaires Marty-Tillon), est disponible à la librairie La Brèche, 27 rue Taine, 75012, Paris : www.la-breche.com

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  mykha le Ven 28 Mar - 1:51

Aux hésitants,


Tu dis:
Pour nous les choses prennent un mauvais pli.
Les ténèbres montent. Les forces diminuent.
Maintenant, après toutes ces années de travail,
Nous sommes dans une situation plus difficile qu’au début.

Et l’ennemi se dresse plus fort qu’autrefois
On dirait que ses forces ont grandi. Il paraît désormais invincible.
Nous avons commis des erreurs, nous ne pouvons plus le nier.
Nous sommes moins nombreux.
Nos mots sont en désordre. Une partie de nos paroles
L’ennemi les a tordues jusqu’à les rendre méconnaissables.

Qu’est-ce qui est faux dans ce que nous avons dit,
Une partie ou bien le tout?
Sur qui pouvons-nous compter? Sommes-nous des rescapés, rejetés
d’un fleuve plein de vie? Serons-nous dépassés
ne comprenant plus le monde et n’étant plus compris de lui?

Aurons-nous besoin de chance?
Voilà ce que tu demandes. N’attends
pas d’autre réponse que la tienne.

Bertolt Brecht.

Traduit de l’allemand par Olivier Favier.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures diverses et variées

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum