Marseille : Rencontres Internationales en présence de Olivier Besancenot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marseille : Rencontres Internationales en présence de Olivier Besancenot

Message  nico37 le Jeu 21 Avr - 22:52



Les révolutions que nous vivons dans les pays du sud de la méditerranée et au Moyen-Orient donnent un nouvel espoir et engagent de nouvelles perspectives de luttes. Ces processus démocratiques révolutionnaires ouvrent la possibilité non seulement d’en finir avec les dictatures mais aussi avec les politiques imposées par l’intégration à la mondialisation capitaliste. La soif de dignité, de justice sociale, de satisfaction de l’ensemble des aspirations sociales et démocratiques traversent aujourd’hui l’ensemble des pays de la région. La consolidation de ces processus, l’accumulation de nouvelles victoires sociales et démocratiques, l’extension et l’approfondissement de la révolution permettrait d’imposer une défaite politique à l’impérialisme et pèserait dans le changement des rapports de force internationaux. Elle permettront à terme de sortir le peuple palestinien de cette tragique solitude et de donner une impulsion majeure à la lutte contre l’Etat colonial et sioniste. La lutte contre l’intervention militaire en Libye et les ingérences impérialistes dans la région pour étouffer et confisquer les processus révolutionnaires est un élément essentiel pour l’avenir, ainsi que la dénonciation de l’OTAN comme outil majeur et « légal » de domination impérialiste. La solidarité avec tous les peuples en lutte est une nécessité incontournable pour toutes nos organisations. Leur combat est le notre.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille : Rencontres Internationales en présence de Olivier Besancenot

Message  nico37 le Jeu 12 Mai - 19:41

Besancenot veut des frontières ouvertes Publié le dimanche 08 mai 2011 à 14H33

Olivier Besancenot est venu, hier soir, participer aux assises de l'anticapitalisme organisées par le NPA.

Trois jours après avoir annoncé qu'il ne serait pas candidat à la présidentielle, Olivier Besancenot était, hier, aux Rencontres anticapitalistes méditerranéennes, au théâtre Toursky. Vingt-six délégations de dix-neuf pays participaient à ces échanges destinés à "tisser des liens militants sur l'ensemble du pourtour de la Méditerranée où l'impérialisme français tient une place particulière sur la rive sud", selon Christine Poupin, porte-parole du NPA.

L'union pour la Méditerranée est dénoncée comme "une véritable recolonisation" de l'empire perdu. Pour Olivier Besancenot, "l'impérialisme tunisien a le visage des mille entreprises françaises qui y ont investi des capitaux et les ont dealés avec la famille Ben Ali". Le NPA se réjouit, qu'à l'occasion du printemps arabe, des organisations de la gauche radicale se reconstituent comme le Parti communiste ouvrier tunisien et la Ligue de la gauche ouvrière.

Le témoignage de migrants tunisiens ayant débarqué à Lampedusa a été l'occasion pour Olivier Besancenot de dénoncer le "discours hypocrite et dégueulasse de ceux qui disent soutenir les Libyens. S'ils sont sincères, qu'ils ouvrent les frontières plutôt que de les laisser crever". Alors que "la Méditerranée est en train de se transformer en cimetière", le NPA appelle a réactiver "les réflexes de solidarité de classes pour dire : oui on les accueille, on trouve une solution. Une partie de la gauche tergiverse car elle a peur de perdre des voix mais si le racisme est un problème, l'immigration n'en est pas un".

Le week-end prochain, le conseil politique national du NPA fera des propositions en vue de la participation à la présidentielle, "une échéance électorale abordée sans électoralisme". Olivier Besancenot souhaite que cette année électorale "ne soit pas une année politiquement et socialement morte".

Immigration tunisienne: "le FN a déjà gagné une sacrée victoire politique" (Besancenot) AFP Publié le 07.05.2011, 23h36

Olivier Besancenot (NPA) a jugé samedi soir à Marseille, lors d'un meeting de solidarité aux révolutions arabes, que le fait que l'ensemble de la classe politique considère l'immigration tunisienne comme un "problème" était "une sacrée victoire politique" pour le Front national.
"On est en train de vivre une situation absolument nauséabonde en France où le Front national, au-delà des victoires électorales potentielles, a déjà gagné une sacrée victoire politique puisque la classe politique à l'unisson part du préalable que l'immigration est un problème", a dit, devant une centaine de sympathisants, le facteur de Neuilly, qui ne représentera pas le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle de 2012.

"Pour nous ce n'est pas l'immigration qui est un problème, c'est le racisme", a-t-il ajouté, estimant que devant la situation des migrants tunisiens, "on ne discute pas des perspectives électorales éventuelles, on se ressaisit, ça veut dire que les peuples ont le droit d'être accueillis ici, ont le droit de prétendre à travailler ici". Il a souhaité la "régularisation de tous les sans-papier".
Concernant les révolutions arabes, il a appelé le "mouvement ouvrier en France" à "se réveiller" jugeant qu'il n'était "pas franchement à la hauteur de la situation".
Interrogé par l'AFP en marge du meeting sur sa non-candidature à la présidentielle de 2012, il a assuré: "Ma voix et celle du NPA, vous continuerez à l'entendre. Il n'est pas question de rendre les armes, pas question du tout de courber l'échine, il est question de combattre".
"Il faut continuer à surprendre" et "montrer qu'il y a d'autres personnes qui peuvent tenir tête aux politiciens professionnels", a-t-il ajouté.
L'ex-candidat aux présidentielles de 2002 et 2007 qui va "continuer de porter la voix du NPA publiquement" a écarté l'idée que son parti ne présente pas de candidat à l'élection présidentielle: "non, on veut continuer de s'adresser à des millions de personnes, (..) ces échéances-là c'est aussi l'occasion de tester en direct live la crédibilité ou non de certaines de nos propositions et ça je pense qu'il ne faut vraiment pas l'abandonner".
Le NPA tranchera la question de la candidature de 2012 lors d'un conseil politique national les 14 et 15 mai, avant un vote des militants les 18 et 19 juin.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille : Rencontres Internationales en présence de Olivier Besancenot

Message  nico37 le Sam 11 Juin - 14:56

APPEL DES PARTICIPANTS À LA PREMIÈRE RENCONTRE DES ORGANISATIONS ANTICAPITALISTES DE LA MÉDITERRANÉE. MARSEILLE LES 7 ET 8 MAI 2011
vendredi 10 juin 2011

Crédit Photo: Photothèque Rouge/CG
Ces premières Rencontres Anticapitalistes Méditerranéennes marquent un premier pas dans la connaissance mutuelle de nos organisations et des combats que nous menons dans nos pays respectifs. Elles interviennent dans un contexte international marqué par la crise globale du capitalisme mondialisé et la poussée révolutionnaire des peuples de la région arabe. La crise témoigne du paroxysme des contradictions du système dominant à tous les niveaux. Il s’avère incapable de satisfaire les besoins élémentaires de la majorité des peuples, de préserver les conditions de vie sur la planète et ses ressources.

Partout les classes dominantes mènent une guerre sociale ouverte pour nous faire payer la crise et perpétuer la domination d’une minorité. Que ce soit au Nord ou au Sud de la Méditerranée, les politiques actuelles imposent une dégradation générale des conditions de vie et de travail, dans un système global d'accroissement de la précarité. Elles alignent vers le bas les acquis sociaux et démocratiques quand ils existent et imposent la concurrence entre les peuples et les travailleurs. La surexploitation des ressources naturelles et la marchandisation des biens communs accélèrent le désastre écologique. Rompre radicalement avec ce système et non pas l’aménager, ouvrir la voie au socialisme comme projet d’émancipation sociale, démocratique, reconstituer l’unité d’intérêt du monde du travail par delà les frontières, est d’une actualité brûlante.

Les révolutions que nous vivons dans les pays du sud de la Méditerranée et au Moyen-Orient donnent un nouvel espoir et engagent de nouvelles perspectives de luttes. Ces processus ouvrent la possibilité non seulement d’en finir avec les dictatures mais aussi avec les politiques imposées par la mondialisation capitaliste. La soif de dignité, de justice sociale, de satisfaction de l’ensemble des aspirations sociales et démocratiques traversent aujourd’hui l’ensemble des pays de la région. L’accumulation de nouvelles victoires sociales et démocratiques, l’approfondissement de la révolution permettrait d’imposer une défaite politique à l’impérialisme et pèserait dans le changement des rapports de force internationaux. Elles permettront à terme de sortir le peuple palestinien de cette tragique solitude et de donner une impulsion majeure à la lutte contre l’Etat colonial et sioniste. La lutte contre l’intervention militaire en Libye et les ingérences impérialistes dans la région pour étouffer les processus révolutionnaires est un élément essentiel pour l’avenir. Il nous faut aussi dans ce cadre combattre l’OTAN.

La solidarité avec tous les peuples en lutte est une nécessité incontournable pour toutes nos organisations. Leur combat est le notre. L'intervention militaire impérialiste avec son propre agenda ne peut briser cette solidarité.

Au nord même de la Méditerranée, il y a une vague de résistances sociales, de grèves générales, de refus des politiques d’austérité et des ravages de la crise. Nulle part les peuples ne se résignent. Dans ce contexte, la lutte coordonnée contre l‘impérialisme, l’offensive des bourgeoisies pour faire payer aux peuples la crise, la colonisation en Irak, Afghanistan et Palestine, devient un enjeu majeur. La lutte contre l’Europe forteresse, la fonction de gendarme octroyée à des états du sud, les racismes d’Etat et la montée des courants d’extrême droite en est le prolongement nécessaire.

Nous devons développer les chantiers d’une lutte et de campagnes internationales communes du Maroc à l'Irak :

- Pour le soutien des révolutions, des luttes populaires et des secteurs qui luttent contre la domination impérialiste et les dictatures régnantes. Les états impérialistes essaient de consolider de nouveaux régimes soumis à leurs impératifs économiques et politiques pour combattre et confisquer les processus révolutionnaires en cours en s’appuyant sur des mouvements politiques bourgeois qui sont partis intégrantes du système capitaliste.

- Nous dénonçons la répression qui s’abat sur les peuples insurgés en Syrie, Yémen, Bahreïn et tous les peuples de la région

- Nous soutenons le droit à l’autodétermination des peuples à tous les niveaux, (Corse, Sardaigne, Euskadi, Chypre, Kurdistan, ...) leur auto organisation et la satisfaction de l’ensemble de leurs aspirations sociales, démocratiques et culturelles. Nous dénonçons la répression féroce que subit le peuple Kurde par les différents Etats ainsi que le silence complice des gouvernements occidentaux. Nous exigeons le démantèlement de toutes les formes de bases et installations militaires à Chypre et le retrait immédiat des forces d'occupation turques et troupes et forces étrangères : britanniques, états-uniennes, grecques, françaises etc…

- Nous militons pour l’arrêt de toute forme de soutien, diplomatique, économique, financier et des accords sécuritaires et militaires des Etats du nord avec les dictatures

- Pour la fin de l’impunité de tous ceux qui ont pillé leurs pays et imposé des Etats policiers.

- Pour le refus de toute ingérence impérialiste dans la région, le retrait immédiat des forces d’intervention en Libye et des troupes d’occupation en Irak et en Afghanistan.

- Pour le démantèlement des bases militaires impérialistes et du commerce d’armes et la dénucléarisation de toute la région méditerranéenne,

- Pour que les Etats de Méditerranée et d'Europe rompent leurs liens avec l'OTAN dans la perspective d'une coopération multilatérale dans la région sans ingérence militaire.

- Pour l’amplification du mouvement de solidarité internationale avec le peuple palestinien jusqu'à la réalisation de ses aspirations nationales et le démantèlement de l'état colonial d'Israël : levée immédiate du blocus de Gaza, et la réouverture de la frontière avec l'Egypte, comme l'exigent les révolutionnaires égyptiens. l’abolition des traités et des relations avec l'état d'Israël, la libération sans conditions des prisonniers politiques palestiniens, le droit au retour des réfugiés. Nous soutenons la campagne internationale BDS et la résistance qui défie l’impérialisme et le sionisme au Liban, Palestine et dans tous les pays occupés.

- Pour l’annulation immédiate et sans condition de la dette illégitime contractée par les dictatures et des accords d’associations signées avec l’Union Européenne et les USA

- Pour le refus des politiques de la casse sociale et d’austérité menées au nom des équilibres budgétaires, de la dette publique et des politiques de sauvetage des banques et des capitalistes. Nous refusons ces politiques qui précarisent la population, surexploitent les travailleurs, renforcent l’oppression des femmes et des jeunes, concentre les richesses au profit d’une minorité.

- Pour le droit à la liberté de circulation et d’installation des migrants et la fermeture des centres de rétention. Pour la régularisation de tous les sans papiers et le respect du droit d’asile. Pour l’abolition des accords sécuritaires déléguant aux pays du sud la fonction d’alliés de l’Europe forteresse et des accords de Schengen.

- Pour le soutien des luttes démocratiques, culturelles, des chômeurs, des sans droits, et des opprimés. Dans la perspective d'une remise en cause du système capitaliste, il faut nécessairement combattre le système patriarcal. Nous soutenons toutes les luttes d'émancipation des femmes contre les oppressions qu'elles subissent.

- Pour le développement des luttes écologiques, nées du refus par nos peuples de l’appropriation par les grands groupes capitalistes soutenus par les impérialismes des biens communs, comme l’eau, de la prédation des ressources énergétiques fossiles par les classes dominantes, de l’extraction des gaz de schistes et des risques majeurs entraînés par les centrales nucléaires.

Notre mouvement, le mouvement socialiste est le seul capable de jouer un rôle moteur pour l’amplification, la convergence des luttes populaires et d’une vraie révolution vers l'égalité et la liberté. Bien entendu, le chemin sera long pour une véritable émancipation. Mais dés maintenant, il est nécessaire de développer la convergence des luttes, de renforcer la collaboration et le débat entre les courants anticapitalistes et révolutionnaires, de faire face ensemble à nos adversaires communs. Ces Rencontres Anticapitalistes Méditerranéennes ne sont qu’un début. Cette conférence envoie un message à tous les mouvements de masse et à tous les socialistes que seule leur unité dans le monde mènera à la victoire.

Organisations signataires :

Chypre Nord : New Chyprus (YKP)
Corse : A manca
Egypte : Parti socialiste, Renouveau socialiste, Socialistes révolutionnaires
Espagne : Izquierda anticapitaliste
France : NPA
Grèce : OKDE spartacos
Italie: Sinistra critica
Irak : Communist union in Iraq, Irak Freedom Congress, Worker Communist P. Iraq, Worker Communist P. Kurdistan
Liban : Parti Communiste Libanais, Union de la Jeunesse Démocrate Libanaise
Maroc : Al-Monadil, Solidarité Alternative Socialliste, Voie démocratique
Tunisie : Ligue de la Gauche Ouvrières (LGO), Parti Communiste des Ouvriers de Tunisie (PCOT), Parti des Travailleurs Patriotes Démocrates (PTPD), Patriotes démocrates

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille : Rencontres Internationales en présence de Olivier Besancenot

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum