Indigènes de la République

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Indigènes de la République

Message  nico37 le Dim 10 Avr - 13:16

Indigènes de la République : derrière le "féminisme islamique", le racisme et le patriarcat

Les groupes anti-avortement dans leur propagande destinée au grand public mettent en avant la question du statut du fœtus, qu’ils assimilent à un être vivant, pour justifier leur combat contre un droit essentiel pour toutes les femmes, qu’elles en fassent ou non usage dans leur vie.

Ce mensonge sur le fœtus leur permet de contrecarrer l’attachement très fort des femmes à la liberté de disposer de leur propre corps : la plupart des mouvements contre l’avortement ne veulent pas se montrer comme des ennemis de la liberté , et la présentation de l’IVG comme le meurtre d’un autre être vivant leur permet de justifier idéologiquement l’interdiction éventuelle de l’avortement. Les femmes ne sont pas des objets, "d’accord" , dira le militant d’extrême-droite "mais le fœtus non plus".

En réalité, un des fondements idéologiques et pratique de l’opposition à l’avortement est tout autre : ses partisans en France, sont tous également des idéologues racistes pour qui le monde est divisé en « civilisations » ou en « races », engagées dans une guerre à mort. Dans cette guerre, la question démographique est essentielle à leurs yeux. La femme est l’outil nécessaire de la reproduction et son corps ne peut lui appartenir, il appartient au « peuple », ou à la « communauté » .

La plupart des militants d’extrême droite qui se battent contre l’IVG ont naturellement suffisamment de culture scientifique pour savoir que le fœtus n’est pas un être humain.

Mais ils savent que le mouvement de libération des femmes a créé partout la prise de conscience, l’autonomie, et que la domination patriarcale a marqué le pas : des femmes aujourd’hui, partout dans le monde, ne se vivent plus comme redevables de quoi que ce soit à ceux qui les oppressent, et ne se sentent plus le devoir d’être de simples machines à produire les futurs soldats.

D'un coté, les fascistes ne mettent donc pas nécéssairement en avant la sauvegarde de la "civilisation blanche" ou "européenne" dans leur liste d’arguments contre l’avortement.
De l'autre, la plupart d’entre eux ont aussi une propagande raciste ouverte, et n’hésitent pas à présenter les femmes des peuples considérés comme inférieurs comme uniquement préoccupées de "pondre des mômes" pour que "leurs hommes" gagnent la guerre par la seule force du nombre.

Rien de neuf sous le soleil du racisme occidental. Mais l’intégration d’une partie des personnes issues de l’immigration dans la petite-bourgeoisie dominante a eu lieu depuis quelques années déjà, cette conception essentialiste de la « femme orientale », de la poule pondeuse et heureuse de l’être a trouvé de nouveaux défenseurs inattendus, issus de la gauche, et qui ont la particularité de se réclamer anti-colonialistes et féministes.

Et notamment les Indigènes de la République, et leur porte parole Houria Bouteldja.

Houria Bouteldja s’est toujours définie comme féministe : cependant, on aura bien du mal à trouver dans ses discours et ses interventions publiques ce que signifie positivement son féminisme. On trouvera des critiques, parfois justifiées, contre le féminisme bourgeois et ses dérives racistes, notamment à propos du port du voile. On trouvera aussi dans les collaborations des Indigènes avec Christine Delphy des développements sur ce qu’ils appellent les féministes « blanches ».

Mais Houria Bouteldja a récemment participé à un colloque sur le « féminisme islamique » en Espagne.

Dans son intervention, on cherchera en vain une définition du féminisme islamique ou du « féminisme décolonial » dont elle se revendique.

De fait ses propos dans le cadre de ce colloque sont clairs : pour elle, être féministe « décoloniale », c’est ne pas répondre à certaines questions. Car ce sont les questions qui posent problème…
Par exemple : se demander si le féminisme est compatible avec l’islam, c’est déjà être impérialiste et faire comme les journalistes « français », alors Houria Bouteldja ne se pose pas la question.

Intellectuelle de la petite bourgeoisie française, Houria Bouteldja ne peut en fait pas réaliser que les questions que l’on se pose ou pas sont liées à notre statut dans le réel : le féminisme n’est pas une posture idéologique qu’on choisit ou pas, mais une réponse à une oppression immédiate en premier lieu.
Grâce aux combats des femmes des siècles passés, Houria Bouteldja n’a pas à se poser la question : elle a accès à la contraception et à l’IVG , elle peut vivre sa vie et notamment voyager , assister à des colloques et y prendre la parole.

Ce n’est pas le cas de toutes les femmes sur toute la planète, évidemment.
Et toutes les femmes, sur toute la planète n’ont pas accès aux mêmes choix que Houria Boutelja : l’IVG par exemple est interdite et réprimée dans de nombreux pays. Et même dans ceux où elle est autorisée, y accéder est souvent une autre affaire, notamment en France, notamment pour les femmes prolétaires.

Etre féministe, ce n’est pas imposer l’usage de l’IVG aux femmes, ce n’est pas non plus ériger un modèle de comportement social en référence absolue. C’est simplement se battre pour que toutes les femmes puissent choisir.
C’est aussi poser une solidarité universelle avec toutes les femmes : non pas pour dire "toutes pareilles", mais pour faire en sorte que nous soyons tous égaux.

Or, dans ce colloque, Houria Bouteldja définit son « féminisme » de manière totalement inverse : selon elle, toutes les femmes de la planète ne vivent pas dans le « même espace-temps ». Et ne pas le reconnaître, c’est s’ingérer de manière impérialiste.
La porte-parole des Indigènes de la République donne donc un exemple de l’ingérence : celle de militantes « occidentales » en voyage en Palestine qui ont demandé à des femmes si elles avaient accès à l’IVG.
Cette question est selon Houria Bouteldja une ingérence parce que « Les palestiniennes ne comprenaient même pas qu’on puisse leur poser ce genre de questions tellement selon elles l’enjeu démographique en Palestine est important. Leur perspective est tout à fait autre. Pour beaucoup de femmes palestiniennes, faire des enfants est un acte de résistance face au nettoyage ethnique israélien. »

Les Indigènes de la République se sont fondés notamment sur l’idée que la parole des « néo-colonisés » en France était confisquée par les « élites blanches de la gauche » et qu’elle devait être reprise par les principaux concernés.
Mais on voit ici que ce n’est pas la confiscation de la parole aux concernées en général qui leur pose problème : dans un colloque féministe, Houria Bouteldja n’hésite pas à parler à la place d’autres femmes , "les" palestiniennes, en se fondant sur un récit qui lui a été faite par une non-palestinienne sur UNE discussion avec DES femmes palestiniennes.

Dans la tête de Bouteldja, il y a donc sur cette planète des femmes qui ont le droit de s’exprimer en leur propre nom et d’autres qui peuvent très bien être « représentées » par d’autres.
Il y a des femmes qui peuvent très bien se définir collectivement contre la société dans laquelle elles évoluent, qui peuvent remettre en cause l’ «espace-temps» qu’on leur impose, faire vivre une contre-culture collective et individuelle.

Houria Bouteldja prétend refuser l’intégration à la société occidentale dans laquelle elle vit et la soumission à ses normes oppressives, elle revendique le droit d’être une « Indigène de la République » et pas seulement une « française ».
Mais ce droit à l’auto-détermination , elle ne le reconnait pas à toutes les femmes : dans d’autres « espaces-temps », par exemple en Palestine, les femmes sont «les» Palestiniennes, et la résistance des femmes en Palestine, c’est….faire des enfants et répondre à l’enjeu démographique, point barre.
Soit très exactement ce que les dominants de la société où elles vivent leur demandent de faire. Soit très exactement ce que leur environnement sociologique immédiat leur impose par la propagande et aussi par la contrainte.

Il n’y pas un modèle fasciste qui n’impose l’oppression brutale, le patriarcat, et la négation de tout droit individuel sans s’appuyer sur la justification de la guerre. Cette guerre la plupart du temps n’est même pas une invention, car sous le règne du capitalisme, le monde entier est en guerre perpétuelle.
Pour autant, l’existence des guerres , des agressions contre une population ne justifient pas les agressions et la domination exercée par des membres de cette population contre d’autres membres de cette population.

En Palestine, les femmes qui résistaient activement à l’occupation israelienne ont été les premières victimes du Hamas : le mouvement féministe palestinien était dans les années 70 bien plus puissant et bien plus en pointe que dans de nombreux pays européens.
Le Hamas l’a attaqué et détruit physiquement, imposé la terreur et désigné les femmes qui lui résistaient comme des « collabos ».

Dans l’espace-temps d’Houria Bouteldja, ceci n’a jamais existé : il y a des pays où les femmes n’ont pas d’histoire. Dans le discours de Bouteldja, "les" palestiniennes sont un groupe homogène, a-historique où les individus ne sont qu’un objet au service d’un objectif "global", la "Résistance" , comme les Indigènes de la République appellent le Hamas.

A tout observateur objectif, ce discours de la porte-parole des Indigènes de la République en rappelle un autre : celui du colonisateur « humaniste » des siècles passés, celui qui se fondait sur le mythe du Bon Sauvage. Pour contrecarrer les critiques et les combats des premiers anti colonialistes qui dénonçaient l’état de misère matérielle et morale dans laquelle vivait l’immense majorité des population des pays envahis, certains colonialistes expliquaient que les dites populations souhaitaient vivre de cette manière, dans « le respect de leurs traditions »…traditions qui n’incluaient naturellement pas l’accès à l’électricité ou au contrôle des naissances par exemple.

D’ailleurs le droit imposé par les coloniaux a le plus souvent été non seulement un droit répressif féroce, mais également la reconnaissance de certaines « coutumes », notamment en droit civil, donc en ce qui concerne la gestion des rapports sociaux au quotidien, ce qui incluait notamment le statut de la femme et des règles oppressives. Le tout au nom du respect des « sociétés indigènes ». Le plus souvent ce droit civil se référait à l’ordre religieux.

L’ethno-différentialisme n’est donc pas d’invention récente, et ce que dit Houria Bouteldja n’est pas particulièrement original.
C’est tout simplement la parole raciste et sexiste classique, la même que celle du Bloc Identitaire ou des groupes anti IVG.

Elle permet notamment d’exercer une contrainte supplémentaire sur les femmes qui cherchent à se battre et à se libérer : si intégrer la norme patriarcale est un acte de Résistance, alors à l’inverse, la combattre est une collaboration avec l’ennemi.
Objectivement, ceci est totalement faux : par exemple, le pouvoir israelien couvre les crimes d’honneur commis sur les territoires qu’il contrôle, arguant le plus souvent qu’il s’agit d’affaires que les arabes doivent régler entre eux. Les féministes palestiniennes pourchassées par le Hamas sont criminalisées comme n’importe quelles autres résistantes par la police et l’armée israelienne.
Mais le rôle international de groupes comme les Indigènes de la République est important, car il s’agit bien d’isoler de toute solidarité extérieure ces femmes qui se battent à la fois contre la domination du pouvoir israelien et contre le patriarcat.

En propageant l’idée qu’il y aurait des "espaces temps" différents , on propage aussi l’idée que la libération antisexiste n’est pas à l’ordre du jour pour certaines femmes.
Et pourquoi s’arrêter aux Palestiniennes ? Après tout, les "Indigènes", les femmes issues de l’immigration en France vivent-elles dans le même espace temps que les "blanches" ?
Peuvent-elles se comprendre, toute discussion commune n’est-elle pas une ingérence d’un côté, une trahison de l’autre ?

Les Indigènes ont déjà commencé à présenter les choses de cette manière dans les luttes : certes, les dirigeantes comme Houria Bouteldja n’hésitent pas à s’allier avec les mouvements féministes post modernes les plus radicaux, et s’offrent le soutien d’intellectuelles comme Christine Delphy, mais pour mieux acter la séparation : il n’est pas question de revendications et d’approches communes, mais au contraire d’alliance au sommet, tandis qu’à la base, les unes défendront leur sexualité post genrée et les autres leur droit à porter le voile.

Chacun son pré-carré et les vaches à lait seront bien gardées.

Mais arabe ou pas, Houria Bouteldja est juste le produit de la classe moyenne de culture française, dont elle partage le statut social et le glissement global vers des valeurs réactionnaires, différentialistes et racistes.
Travailler avec les Indigènes de la République, pour une féministe, c’est la même chose que travailler avec n’importe quel groupe religieux ou politique opposé à l’avortement.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  fée clochette le Dim 10 Avr - 13:29

C'est quoi ce blog ? D'où il sort ? C'est pas les Indigènes. Pourquoi tu as mis ça sous le titrre "Les indigènes de la République" .Nico, des fois je trouve assez "limite " la manière dont tu balances des infos, sans expliquer ce que c'est et d'où ça sort.
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Gauvain le Dim 10 Avr - 14:24

Et sans expliquer ce que tu en penses, surtout.

Sinon, c'est le même blog qui avait pondu cet article idiot : http://luftmenschen.over-blog.com/article-manifestation-pour-le-droit-a-l-avortement-l-antifascisme-n-est-pas-un-pretexte-pour-l-expression-du-sexisme-60508267.html en novembre, article qui avait donné lieu à une discussion sur ce forum.
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  fée clochette le Dim 10 Avr - 15:10

Gauvain a écrit:Et sans expliquer ce que tu en penses, surtout.

Sinon, c'est le même blog qui avait pondu cet article idiot : http://luftmenschen.over-blog.com/article-manifestation-pour-le-droit-a-l-avortement-l-antifascisme-n-est-pas-un-pretexte-pour-l-expression-du-sexisme-60508267.html en novembre, article qui avait donné lieu à une discussion sur ce forum.
Ok mais ça ne dit pas de quoi, de qui est constitué ce blog, quel courant politique ? En plus c'est idiot de mettre ça dans le fil Indigènes alors que ce n'est pas un article des Indigènes mais une grosse merde sur les Indigènes. Faut mettre ça ailleurs
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  fée clochette le Dim 10 Avr - 15:20

Gauvain a écrit:Et sans expliquer ce que tu en penses, surtout.

Sinon, c'est le même blog qui avait pondu cet article idiot : http://luftmenschen.over-blog.com/article-manifestation-pour-le-droit-a-l-avortement-l-antifascisme-n-est-pas-un-pretexte-pour-l-expression-du-sexisme-60508267.html en novembre, article qui avait donné lieu à une discussion sur ce forum.

Une grosse bouse de vache cet article
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Vals le Dim 10 Avr - 16:20

fée clochette a écrit:
Gauvain a écrit:Et sans expliquer ce que tu en penses, surtout.

Sinon, c'est le même blog qui avait pondu cet article idiot : http://luftmenschen.over-blog.com/article-manifestation-pour-le-droit-a-l-avortement-l-antifascisme-n-est-pas-un-pretexte-pour-l-expression-du-sexisme-60508267.html en novembre, article qui avait donné lieu à une discussion sur ce forum.
Ok mais ça ne dit pas de quoi, de qui est constitué ce blog, quel courant politique ? En plus c'est idiot de mettre ça dans le fil Indigènes alors que ce n'est pas un article des Indigènes mais une grosse merde sur les Indigènes. Faut mettre ça ailleurs

1 On sait d'où vient l'article , même si on ne connait pas les opinions politiques générales des responsables du blog "luftmenschen"..., comme celles d'un tas de blogs ou sites référencés ici...(si c'est un site facho, c'est une autre affaire, mais ça reste à démontrer et ce n'est pas parce qu'on conteste un article qu'on peut ainsi désigner sa provenance...)

2 Cet article est mis dans un fil "indigènes".....car il parle de ce groupe politique.
Comme sont mis dans le fil consacré à d'autres groupes, des articles, publications, critiques, commentaires qui n'émanent pas forcemment de ces groupes eux même .
Exemple : dans le fil FN ou parti de Gauche , n'y a-t-il que des articles émanant de ces partis ??
Bizarre donc cette volonnté de censure alors qu'il parait plus logique de critiquer cet article si on n'est pas d'accord avec son contenu.


3 Sur le fond, on peut évidemment émettre des réserves sur tel ou tel argument mais il me semble que le point de vue général exprimé sur les "indigènes de la république" est celui auquel peuvent souscrire sans problèmes les féministes marxistes.

4 Les "indigènes" ne se privent pas (et c'est leur droit ) de critiquer , parfois violemment les autres courants politiques, dont ceux d'extrême-gauche . On ne voit pas pourquoi ces gens là devraient être plus épargnés que qui que ce soit pour ce qui concerne leurs positions politiques réactionnaires et sexistes.

5 J'ai lu l'article mis en ligne plus haut par Gauvin, c'est effectivement complètement idiot et bassement démago contre le NPA...
Contrairement à l'aticle sur les Indigènes, qui lui tape juste.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  verié2 le Dim 10 Avr - 16:48

Cette question est selon Houria Bouteldja une ingérence parce que « Les palestiniennes ne comprenaient même pas qu’on puisse leur poser ce genre de questions tellement selon elles l’enjeu démographique en Palestine est important. Leur perspective est tout à fait autre. Pour beaucoup de femmes palestiniennes, faire des enfants est un acte de résistance face au nettoyage ethnique israélien. »

C'est exactement l'idéologue que soutenait le PCF de 1945 à ??? jusqu'au moins dans les années soixante, sous l'égide de Jeannette Vermeersch. Non pas à partir d'un point de vue religieux, contrairement à ce que laisse entendre l'article pour Bouteldja, mais d'un point de vue nationaliste et productiviste. Mais j'aimerais tout de même lire le texte exact de Bouteldja... Il faudrait déjà savoir si elle rapporte seulement le point de vue qu'elle prête à tort ou à raison aux Palestiniennes ou si elle défend ce point de vue. D'autre part, il est évident qu'il y a un décalage entre les préoccupations des femmes dans un pays comme la Palestine et dans un pays comme la France. Ce qui ne veut pas dire évidemment que nous devons demander moins de droit pour les unes que pour les autres...

__

Enfin, on est obligé de prendre ce qui est écrit sur ce site avec de très longues pincettes. On y trouve par exemple un article sur le "racisme anti-blanc" qui serait tout à fait à sa place sur les sites de Riposte Laïque ou des Identitaires...

Vals, je me permets donc de t'inciter à une certaine prudence avant de dire que les féministes marxistes pourraient reprendre ce genre d'article à leur compte... Ces derniers temps, les islamophobes fachos cachent parfois bien leur jeu.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  fée clochette le Dim 10 Avr - 17:22

Ecrire, comme c'est écrit dans ce blog : Travailler avec les Indigènes de la République, pour une féministe, c’est la même chose que travailler avec n’importe quel groupe religieux ou politique opposé à l’avortement. ", et écrire ! "Par exemple : se demander si le féminisme est compatible avec l’islam, c’est déjà être impérialiste et faire comme les journalistes « français », alors Houria Bouteldja ne se pose pas la question."

Personnellement je trouve ça islamophobe et limite raciste. je ne suis pas d'accord avec tout ce que développe les Indigènes, mais là c'est carrément grave.
Après contrairement à ce qu'écrit Vals je n'appelle pas à la censure et je maintiens que ce texte n'a pas sa place sur ce fil. Je ne suis pas d'accord avec ce qui y est développé, mais je pense qu'il doit plutôt aller dans le fil féminisme, car c'est UNE vision du féminisme. Quant à le qualifier de "marxiste", j'y vois plutôt la marque des Autonomes
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Invité le Dim 10 Avr - 17:27

verié2 a écrit:Enfin, on est obligé de prendre ce qui est écrit sur ce site avec de très longues pincettes. On y trouve par exemple un article sur le "racisme anti-blanc" qui serait tout à fait à sa place sur les sites de Riposte Laïque ou des Identitaires...

Tu n'as de toute évidence pas lu l'article en question (qui s'oppose justement au concept de "racisme anti-blanc"...).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  verié2 le Dim 10 Avr - 17:31

Campagnolo a écrit:
verié2 a écrit:Enfin, on est obligé de prendre ce qui est écrit sur ce site avec de très longues pincettes. On y trouve par exemple un article sur le "racisme anti-blanc" qui serait tout à fait à sa place sur les sites de Riposte Laïque ou des Identitaires...

Tu n'as de toute évidence pas lu l'article en question (qui s'oppose justement au concept de "racisme anti-blanc"...).
Dont acte, je me suis laissé influencer par le titre. Autant pour moi. Donc je retire ce que j'ai écrit sur ce point.Sad

Sur le reste, je demande à connaître le point de vue exact de Bouteldja, tel qu'elle le défend elle-même.

Du coup, pour réparer mon contresens, j'ai lu quelques articles de ce site. A côté d'un certain nombre de points de vue "corrects", on trouve tout de même la sempiternelle attaque contre l'extrême-gauche (non identifiée d'ailleurs avec précision) accusée, comme l''extrême-droite, de mélanger anti-sionisme et antisémitisme, d'accorder trop d'importance à la question palestinienne (sans doute par antisémitisme) alors que plein de gens sont opprimés et meurent ailleurs etc. Ca ressemble beaucoup à ce qu'écrit Berckmann sur ce site...


Dernière édition par verié2 le Dim 10 Avr - 17:44, édité 1 fois

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Invité le Dim 10 Avr - 17:42

Quelques textes de Houria Bouteldja sur lmsi.net :

2010 (suite à l'utilisation du terme "souchien" à la télé) :

Petite leçon de français d’une sous-sous-chienne aux souchiens malentendants
http://lmsi.net/Petite-lecon-de-francais-d-une

2007 (NPNS, Fadela Amara au gvnt, etc.) :

Soumise à l’ordre postcolonial
http://lmsi.net/Soumise-a-l-ordre-postcolonial

De la cérémonie du dévoilement à Alger (1958) à Ni Putes Ni Soumises : l’instrumentalisation coloniale et néo-coloniale de la cause des femmes
http://lmsi.net/De-la-ceremonie-du-devoilement-a

2004 (loi sur le voile) :

Féminisme ou maternalisme ?
http://lmsi.net/Feminisme-ou-maternalisme

Une nouvelle affaire Dreyfus
http://lmsi.net/Une-nouvelle-affaire-Dreyfus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Invité le Dim 10 Avr - 17:53

Voilà la conférence en question, dont l'article traite :
http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1140

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Vals le Dim 10 Avr - 17:56

verié2 a écrit:
Campagnolo a écrit:
verié2 a écrit:Enfin, on est obligé de prendre ce qui est écrit sur ce site avec de très longues pincettes. On y trouve par exemple un article sur le "racisme anti-blanc" qui serait tout à fait à sa place sur les sites de Riposte Laïque ou des Identitaires...

Tu n'as de toute évidence pas lu l'article en question (qui s'oppose justement au concept de "racisme anti-blanc"...).
Dont acte, je me suis laissé influencer par le titre. Autant pour moi. Donc je retire ce que j'ai écrit sur ce point.Sad

Sur le reste, je demande à connaître le point de vue exact de Bouteldja, tel qu'elle le défend elle-même.

Du coup, pour réparer mon contresens, j'ai lu quelques articles de ce site. A côté d'un certain nombre de points de vue "corrects", on trouve tout de même la sempiternelle attaque contre l'extrême-gauche (non identifiée d'ailleurs avec précision) accusée, comme l''extrême-droite, de mélanger anti-sionisme et antisémitisme, d'accorder trop d'importance à la question palestinienne (sans doute par antisémitisme) alors que plein de gens sont opprimés et meurent ailleurs etc. Ca ressemble beaucoup à ce qu'écrit Berckmann sur ce site...

Vérié, j'ai bien précisé que je ne savais pas qui étaient politiquement les auteurs de l'article et n'ai fait que trouver celui sur les "indigènes" juste.
J'ai d'ailleurs donné mon avis sur un autre article du même blog , mis en ligne par Gauvain....
Et toi, tu me mets en garde :

Vals, je me permets donc de t'inciter à une certaine prudence avant de dire que les féministes marxistes pourraient reprendre ce genre d'article à leur compte... Ces derniers temps, les islamophobes fachos cachent parfois bien leur jeu.

Si des gens que je ne connais pas ou qui sont opposés à mes idées , disent un truc intéressant, je n'hésite pas à le dire ...
même si c'est des anars , des ecolos, des socialos ou des féministes bourgeois......

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  fée clochette le Dim 10 Avr - 18:05

Campagnolo a écrit:Voilà la conférence en question, dont l'article traite :
http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1140

Très bonne intervention
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  nico37 le Dim 10 Avr - 18:09

Vals a écrit:
verié2 a écrit:
Campagnolo a écrit:
verié2 a écrit:Enfin, on est obligé de prendre ce qui est écrit sur ce site avec de très longues pincettes. On y trouve par exemple un article sur le "racisme anti-blanc" qui serait tout à fait à sa place sur les sites de Riposte Laïque ou des Identitaires...

Tu n'as de toute évidence pas lu l'article en question (qui s'oppose justement au concept de "racisme anti-blanc"...).
Dont acte, je me suis laissé influencer par le titre. Autant pour moi. Donc je retire ce que j'ai écrit sur ce point.Sad

Faudrait simplement lire l'article Exclamation Et ne pas dégainer à vue...

Vals a écrit:
verié2 a écrit:
Campagnolo a écrit:
verié2 a écrit:Sur le reste, je demande à connaître le point de vue exact de Bouteldja, tel qu'elle le défend elle-même.

Du coup, pour réparer mon contresens, j'ai lu quelques articles de ce site. A côté d'un certain nombre de points de vue "corrects", on trouve tout de même la sempiternelle attaque contre l'extrême-gauche (non identifiée d'ailleurs avec précision) accusée, comme l''extrême-droite, de mélanger anti-sionisme et antisémitisme, d'accorder trop d'importance à la question palestinienne (sans doute par antisémitisme) alors que plein de gens sont opprimés et meurent ailleurs etc. Ca ressemble beaucoup à ce qu'écrit Berckmann sur ce site...

Vérié, j'ai bien précisé que je ne savais pas qui étaient politiquement les auteurs de l'article et n'ai fait que trouver celui sur les "indigènes" juste.

Probablement la "mouvance" autonome si ça veut dire quelque chose au XXIè siècle

verié2 a écrit:
Campagnolo a écrit:
Vals a écrit:J'ai d'ailleurs donné mon avis sur un autre article du même blog , mis en ligne par Gauvain....
Et toi, tu me mets en garde :

Vals, je me permets donc de t'inciter à une certaine prudence avant de dire que les féministes marxistes pourraient reprendre ce genre d'article à leur compte... Ces derniers temps, les islamophobes fachos cachent parfois bien leur jeu.

Si des gens que je ne connais pas ou qui sont opposés à mes idées , disent un truc intéressant, je n'hésite pas à le dire ...
même si c'est des anars , des ecolos, des socialos ou des féministes bourgeois......
A un détail près qu'il ne faut oublier de caractériser si ce n'est pas un texte issu du camp prolétarien...
Et pour le fonds du sujet merci à Campagnolo d'avoir ajouter les liens qui démasquent la petite bourgeoisie réac Exclamation Les Indigènes de la République ou l'ARS, même combat Razz Exclamation

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  verié2 le Dim 10 Avr - 18:10


Extrait du texte de Bouteldja
Ce sont les femmes françaises qui ont libéré les femmes françaises et c’est grâce à elles que la république est moins machiste qu’elle ne l’était avant. Il en va de même pour les pays arabo-musulmans, asiatiques ou africains. Ni plus, ni moins.

Ce point de vue me semble fondamentalement juste. On ne libère pas les gens de force, les colonialistes n'ont jamais oeuvré pour la libération des femmes colonisées, même s'ils ont utilisé ce prétexte, et il y a beaucoup de 'maternalisme" dans la démarche des féministes bourgeoises qui ne compatissent sur le sort des femmes que lorsqu'elles sont Iraniennes, pas quand elles sont caissières de Carrefour en grève. (Bravo camarades !) Le sort des Afghanes commence à déjà moins les intéresser car depuis qu'elles sont gouvernées par des suppôts de l'impérialisme américain, elles devraient être libérées depuis longtemps selon les conceptions de ces féministes généralement pro impérialistes.

Le reste du texte est beaucoup plus intelligent et plus nuancé que ne le laisserait croire la citation coupée de son contexte et Bouteldja rapporte les propos d'une amie. Il n'en reste pas moins qu'elle défend, par réaction au colonialisme, une forme de relativisme culturel que je ne partage pas.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  fée clochette le Dim 10 Avr - 18:36

[quote="verié2"]
Il n'en reste pas moins qu'elle défend, par réaction au colonialisme, une forme de relativisme culturel que je ne partage pas.

je ne sais pas si c'est du relativisme culturel. je crois plutôt qu'il s'agit pour elle de dire qu'on ne peut pas dans la situation actuelle, demander ou attendre le même niveau d'exigence d'émancipation en fonction des pays. Le fait est que selon qu'on vit au nord ou au sud de la planète, les priorités, les nécessités de vie, voire de survie sont d'abord et avant tout prioritaires pour ces femmes. Attendre que les palestiniennes, les afghanes aient les mêmes revendications que les féministes occidentales c'est faire fi de leur combat pour la survie en terme de nourriture, de paix. D'ailleurs, les révolutions arabes sont là pour nous montrer que les femmes, en participant et en agissant largement dans le mouvement social et révolutionnaire, commencent à faire entendre leur voix sur leurs propres conditions, leur émancipation. Est ce du relativisme culturel que de dire qu'il faut tenir compte des conditions objectives de certains pays ?
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  nico37 le Dim 10 Avr - 18:37

fée clochette a écrit:
Campagnolo a écrit:Voilà la conférence en question, dont l'article traite :
http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1140

Très bonne intervention
Eh bien je te renvoie à l'article du départ de ce fil et en particulier aux points sur :
- la maîtrise de la fécondité
- le relativisme culturel (tout comme Vérié) qui est à l'antithèse de la lutte de classe Exclamation

Et ne parlons même pas... de la défense de l'Iran Exclamation
Sans parler de l’islam est-il compatible avec le féminisme ? Depuis quand le féminisme est-il compatible avec les religions, en particulier "du Livre" Question

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  fée clochette le Dim 10 Avr - 18:44

nico37 a écrit:
fée clochette a écrit:
Campagnolo a écrit:Voilà la conférence en question, dont l'article traite :
http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1140

Très bonne intervention
Eh bien je te renvoie à l'article du départ de ce fil et en particulier aux points sur :
- la maîtrise de la fécondité
- le relativisme culturel (tout comme Vérié) qui est à l'antithèse de la lutte de classe Exclamation

Et ne parlons même pas... de la défense de l'Iran Exclamation
Sans parler de l’islam est-il compatible avec le féminisme ? Depuis quand le féminisme est-il compatible avec les religions, en particulier "du Livre" Question

Donc pour toi il ne peut pas y avoir de féministes musulmanes ?
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  verié2 le Dim 10 Avr - 18:45

Nico
Sans parler de l’islam est-il compatible avec le féminisme ? Depuis quand le féminisme est-il compatible avec les religions, en particulier "du Livre"
C'est un peu plus compliqué que ça !

-D'une part, Bouteldja estime que c'est une fausse question, qu'elle ne pose pas le problème de cette façon etc.

-D'autre part, les "féministes islamistes", ça existe... en Iran. Il y a même une (ou plusieurs) députées. Lire le livre Qui a tué l’Ayatollah Kanuni ?de Naïri Nahapétian. L'auteure n'est vraiment pas soupçonnable d'être islamiste ! C'est un polar moyen, plutôt un livre de journaliste, mais il y a des infos intéressantes sur des aspects tout à fait méconnus de l'Iran.

Alors, contradictions ? Sans doute. Tactique ? Sans doute aussi. Mais, de fait, ces féministes existent, et elles luttent, leur combat est respectable et sans doute plus efficace que celui des journalistes de Elle et d'Elisabeth Badinter...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  fée clochette le Dim 10 Avr - 19:02

nico37 a écrit:Sans parler de l’islam est-il compatible avec le féminisme ? Depuis quand le féminisme est-il compatible avec les religions, en particulier "du Livre" Question

je répète ma question Nico : donc pour toi il ne peut pas y avoir de féministes musulmanes ? Et donc il ne peut pas y avoir non plus de croyant(e)s au NPA par exemple ?
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Toussaint le Dim 10 Avr - 20:05

Excellente intervention d'Houria.

Non, évidemment le féminisme n'est pas incompatible avec l'islam, heureusement!!! Mais précisons: pas plus incompatible avec l'islam qu'avec le républicanisme français ou le christianisme, c'est à dire qu'il a avec l'islam les mêmes incompatibilités qu'avec toutes les idéologies dominantes, ni plus ni moins qu'avec toutes les aliénations. Il n'est pas non plus compatible avec l'ouvriérisme, ni avec le nationalisme bourgeois, etc... Heureusement encore une fois qu'il n'est en revanche interdit à aucune femme quelle que soit sa religion ou sa culture. Les chemins de l'émancipation sont divers et tous ceux qui mettent en travers de ces chemins des fourches caudines ou des bornes à franchir en préalable à la remise en cause de la domination masculine (par exemple renoncer à sa culture, ou à sa foi) se trompent, heureusement... Sinon, le féminisme en Iran par exemple, concernera 1% des femmes de ce pays, principalement des beaux quartiers de Téhéran... que les occidentaux adorent... Les mollahs ne sont pas trop dérangés par ce féminisme-là, qui leur sert même de repoussoir aux yeux des femmes iraniennes. Les femmes des pays musulmans, Iran compris, ne distinguent pas dans leurs luttes celles qui croient et celles qui ne croient pas. Au Pakistan, celles qui se battent contre les crimes d'honneur en prenant des risques autrement plus grands que les Fadela Amara et autres NPNS sont aussi bien voilées que non voilées, musulmanes affichées que discrètes. Ce sont des femmes qui se lèvent contre l'oppression et elles n'ont à montrer patte blanche à personne, encore moins à des hommes.

Quant à la solidarité avec l'Iran, évidemment ce n'est pas le sens de ce que dit Houria. Il est pour le moins curieux de voir des femmes qui se veulent anti-impérialistes s'attaquer à l'Iran parce qu'elles sont devant des femmes qu'elles soupçonnent d'être des musulmanes. Si c'est cela la solidarité internationaliste féministe, alors il faut croire que l'invasion de l'Afghanistan a été un grand moment de l'émancipation des femmes du monde entier. Relayer toutes les inflexions de la politique étrangère de son état en se cachant sous la bannière féministe ou laïque est une formule bien éprouvée.

Je me souviens de ce jour de Mars 2004 où le cortège du CEPT était harcelé par des cris du genre "Retournez en Iran!" "Allez en Arabie Saoudite!" en arrivant sur la place de la Bastille. Vachement anti-impérialiste et féministe en effet. Nous, nous criions "solidarité avec les femmes du monde entier!"
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Vals le Dim 10 Avr - 20:20

nico37 a écrit:
fée clochette a écrit:
Campagnolo a écrit:Voilà la conférence en question, dont l'article traite :
http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1140

Très bonne intervention
Eh bien je te renvoie à l'article du départ de ce fil et en particulier aux points sur :
- la maîtrise de la fécondité
- le relativisme culturel (tout comme Vérié) qui est à l'antithèse de la lutte de classe Exclamation

Et ne parlons même pas... de la défense de l'Iran Exclamation
Sans parler de l’islam est-il compatible avec le féminisme ? Depuis quand le féminisme est-il compatible avec les religions, en particulier "du Livre" Question

Les grands monotheismes ont toujours considéré les femmes comme des humains inférieurs ,qui doivent être soumises aux hommes, et dont le rôle principal est de procréer ...Quand les religions sont en perte de vitesse, elles mettent (comme le catholicisme en France, par exemple) de l'eau dans leur vin (de messe ) ....mais quand elles ont le vent en poupe, elles redressent vite la barre pour renvoyer les femmes (êtres impurs) à leur devoirs domestiques et à leurs ovaires...
Féminisme islamique, c'est aussi incongru et absurde que féminisme catho, orthodoxe, hindouiste ou judaïque....
Que des femmes élevées dans la religion puissent vouloir s'émanciper , accéder à l'égalité sexuelle, et veuillent militer pour la libération féminine, c'est une évidence .....(comme c'est une évidence qu'il faut être à leurs côtés) ...
Mais ce ne sont pas celles qui revendiquent les marques et symboles de l'oppression des femmes qui peuvent se prévaloir du combat féministe....
Quand à vouloir laisser entrer dans des groupes révolutionnaires, des tenants ou tenantes affirmés de l'obscurantisme religieux, c'est encore plus un non-sens...comme d'intégrer des partisans de l'esclavage ou des anti-IVG....
C'est à l'extrême-droite que les militants politico-religieux ont leur place et les extrême-droites de tous les pays ont très souvent su leur faire de la place, à commencer par le FN en France...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Invité le Dim 10 Avr - 20:40

Pour revenir sur islam et féminisme, Bouteldja parle de "monde islamique", de "civilisation islamique", et pas uniquement de religion, donc répondre à la question sur le strict plan religieux est HS.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  nico37 le Dim 10 Avr - 21:38

fée clochette a écrit:
nico37 a écrit:Sans parler de l’islam est-il compatible avec le féminisme ? Depuis quand le féminisme est-il compatible avec les religions, en particulier "du Livre" Question

je répète ma question Nico : donc pour toi il ne peut pas y avoir de féministes musulmanes ? Et donc il ne peut pas y avoir non plus de croyant(e)s au NPA par exemple ?
Vals a largement développé.
Pour ce qui est la "ouma" c'est une pure construction intellectuelle qui n'a aucune répercussion sur la réalité... Le jour où ça aura un semblant de réalité, ça se heurtera frontalement à la lutte des classes et les tartuffes seront démasqué-e-s...
Après faites ce que vous voulez au NPA, c'est une des raisons pour laquelle je ne peux y être adhérent.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Indigènes de la République

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum