Cantonales 2011

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  BouffonVert72 le Dim 27 Mar - 22:23

Une carte interactive pour les résultats des cantonnales 2008 et 2011 (Tous les résultats ne sont pas encore connus) :
http://www.20minutes.fr/elections/cantonales/resultats/2011


Cantonales: les nouveaux rapports de force région par région :
http://www.humanite.fr/28_03_2011-cantonales-les-nouveaux-rapports-de-force-region-par-region-468766


Dernière édition par BouffonVert72 le Lun 28 Mar - 2:45, édité 4 fois
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Copas le Dim 27 Mar - 23:25

la fameuse affaire d'Ambazac qui voyait un tandem PC-NPA désavoué car refusant de se soumettre au PS vient d'être tranchée, parti avec un retard de 6% le couple PCdissident-NPA a dépassé de 7% le PS au 2eme tour.

53, 5 pour Josette Libert (donc dissidents de Terre de gauche)
46.5 pour le PS

Au 1er tour c'était :
PS 29.7
Libert 23.7

Et les autres résultats où finalement Terre de Gauche (à son corps défendant) c'est retrouvé face au PS, c'est la même chose, défaite du PS.

Sans sur-évaluer les questions électorales, il se produit à nouveau le même phénomène qu'aux régionales, mais mal analysé par le FdG et par une partie du NPA : le succès électoral s'est fait malgré la volonté de Terre de Gauche.

Aux régionales c'était le PS qui ne voulait pas du NPA
Là c'est la partie FdG qui ne voulait pas qu'une liste soit en concurrence du PS .

Dans les deux cas ce n'est pas Terre de Gauche qui a décidé de la séquence des évènements.

- TdG aux régionales n'aurait jamais su qu'ils pouvaient faire 20% si le PS avait accepté la fusion des listes
- Pour les cantonneries TdG n'aurait jamais su qu'elle pouvait battre le PS si un tandem courageux n'avait pas accepté de rompre avec l'inadmissible (se désister derrière le PS) et faire face au PS (avec résultats aussi d'un autre duel gagné, car le PS en rétorsion avait maintenu un candidat face à TdG dans un autre cas)

Que peux-t-on conclure de cela ?

C'est que quand il n'y a plus de vote utile, que PS et gauche de gauche se retrouvent face à face, qu'il n'y a plus de candidat de droite ou autre, c'est le PS qui perd.

Seconde corrélation sur les sous-jacents c'est que quand les "gens" croient qu'une liste à gauche du PS est vraiment opposée au PS ils votent plus pour elle que pour le PS .

Dans les deux cas du Limousin, cantonales et régionales, cette démonstration, si on avait suivi Terre de gauche (NPA compris) et que le PS n'avait pas fait d'erreur , jamais ces démonstrations n'auraient pu être faites : Les travailleurs votent + à gauche de la gauche quand il n'y a pas le chantage républicain et qu'ils s'imaginent que la liste est vraiment opposée au PS (démonstration qui s'est faite indépendamment de la volonté de TdG).

Ou, autrement dit, quand les électeurs s'imaginent que la gauche de gauche est vraiment indépendante du PS ( là c'est à tord) elle gagne beaucoup.

C'est bizarre comme leçon électorale non ?

et très instructif sur les sous-jacents de tout cela...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  BouffonVert72 le Lun 28 Mar - 0:16

Ca pourrait être intéressant s'il y avait plus de cas comme ça pour confirmer cette hypothèse... Là pour l'instant il y a trop peu d'exemples pour que ce soit probant...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Copas le Lun 28 Mar - 0:55

BouffonVert72 a écrit:Ca pourrait être intéressant s'il y avait plus de cas comme ça pour confirmer cette hypothèse... Là pour l'instant il y a trop peu d'exemples pour que ce soit probant...

Ce ne sont que des élections... pas une révolution , mais poses toi la question avec d'autres éléments complémentaires : qui s'abstient ?

Pas les électeurs FdG qui sont au taquet dans toutes les élections, sans réserves (cf tous les sondages depuis 2007)

Une partie (une partie ! ) des plus radicalisés s'abstient et ne sort de son trou que quand elle pense pouvoir dire quelque chose électoralement.

Ces petites histoires ne sont pas exceptionnelles dés qu'on les relie à une compréhension de ce qui se passe par ailleurs.

Ca n'appèle pas à une règle mais infime les raisonnements qui veuillent qu'en allant à droite on ait forcément plus de voix aux élections, des fois c'est l'inverse et depuis 2002 ça l'ait plus souvent que l'inverse
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  BouffonVert72 le Lun 28 Mar - 1:51

Ca confirme donc que mon idée de Front d'Extrême Gauche n'en ait que plus valable...


BouffonVert72 a écrit:Honnêtement je pense que peut-être que le NPA aurait pu faire l'impasse sur ce scrutin en particulier car certaines élections sont plus bourgeoises que d'autres, si je puis dire... Municipales (qui devraient s'appeler les Communales, ce n'est pas anodain...), Régionnales et Cantonnales, les futures Territoriales qui vont les remplacer... Elections de notables d'une certaine manière, car élections de gestion... Gestion du système, donc gestion du Kapitalisme... Or nous refusons bien évidemment de gérer le Kapitalisme...

Là où on devrait peut-être concentrer tous nos efforts électoraux, c'est pour : Présidentielle, Législatives, et dans une certaine mesure les Européennes...
Ah, j'ai peut-être dit une connerie car une chose m'a échappé totalement : en réalité le seul intérêt des Cantonnales est le fait que les Conseillers Généraux soient des "Grands Electeurs". Grands Electeurs qui ont le privilège (usurpé évidemment) de voter pour les Sénatoriales (septembre 2011 sauf erreur) ! Or le Sénat, c'est important car c'est la moitié des lois...

L'intérêt des Cantonnales n'était absolument pas pour la gestion des Départements... Viens de réaliser... Je comprends mieux pourquoi y'avait cette agitation pour ce petit scrutin foireux (les départements, tout le monde s'en contre-fout hein) qui en plus n'était que pour 3 ans (2014)....
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Gaston Lefranc le Lun 28 Mar - 1:56

Les résultats du canton d'Ambazac sont ici : http://elections.interieur.gouv.fr/CN2011/087/08702.html

C'est en effet assez intéressant. Pour répondre à Bouffon vert, c'est certes une exception ... pour la bonne et simple raison que le PC, dans les autres cas de figure, se couchent devant le PS et se désiste.

Cependant, il y a des choses intéressantes à souligner : le PC parvient à gagner contre le PS à Aubervilliers alors qu'il ne le devançait que de quelques voix au premier tour ... et que tout le monde s'attendait à une victoire du PS. Encore plus surprenant, et on s'approche du cas d'Ambazac : à Montreuil, le PC bat l'écologiste qui était arrivé en tête au premier tour. A Romainville, la liste PC (et NPA) progresse aussi fortement d'un tour à l'autre, alors qu'a priori, il n'y avait là aussi "aucune réserve".

L'analyse de Copas me semble juste et intéressante, riche d'enseignements, notamment pour ceux qui raisonnent en terme uniquement de "gauche/droite". A partir de cette grille de raisonnement, on ne peut pas comprendre la forte hausse du PC entre les deux tours ... Par contre, si le PC est perçu comme une alternative au PS et aux partis du "système", il peut rallier des abstentionnistes, et aussi, sans doute, une partie de l'électorat FN (dans le canton d'Ambazac le FN faisait 20%, et on peut penser qu'une plus grosse partie a voté PC plutôt que PS ...).

Par ailleurs, mais il faudra voir les totaux, il semble que le PC regagne des positions (notamment sur le PS) : gain d'un siège sur le PS dans le Val de Marne, gain de deux sièges dans le Nord sur le PS, gain d'un siège sur le PS en Haute Garonne, gain d'un siège sur la droite dans l'Allier ou le Cantal.


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Roseau le Lun 28 Mar - 3:31

ceux qui raisonnent en terme uniquement de "gauche/droite".
C'est effectivement la grande erreur.
Ce qu'attendent les travailleurs et les jeunes, c'est d'agir, modestement par le vote quand pas de grande lutte, ou par l'action de classe, de plus en plus organisée, par la raison du nombre et de la force, pour foutre dehors les profiteurs: patrons, Etat, et leurs larbins politiciens.
Droite/Gauche, c'est le choix binaire du capital qui organise l'alternance.
Il faut en tirer les leçons: rassembler ceux qui veulent foutre dehors les capitalistes et leurs serviteurs, à commencer par les partis du système.

Si nous ne le faisons pas , le FN le fera.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Regardez cette confrontation Copé - MLP

Message  Roseau le Lun 28 Mar - 5:37

http://videos.tf1.fr/infos/2011/passe-d-arme-entre-jean-francois-cope-et-marine-le-pen-6330895.html
Tout le débat à venir: MLP s'appuie sur les mères de famille, les chomeurs, les étudiants contre les énarques.
Les énarques et la France d'en haut, c'est l'UMP et le PS !
J'ai fait Sciences Po, je vous le garantie: aucune différence entre politicien UMP et PS ! Tous pour la soupe.
Sego l'a même reconnu: elle penchait entre droite et gauche. Question de pure conjoncture.

Si le NPA continue à traiter le PS comme un parti ouvrier et rempart républicain contre le FN, il travaille pour une issue fasciste, par pure illusion réformisme, la bêtise même dans la crise en cours du capitalisme!

La France est aussi le plus vieux pays du crétinisme parlementaire.
Faites un effort pour en sortir... Regardez le monde autour de vous...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Toussaint le Lun 28 Mar - 20:52

D'accord avec Roseau...

Si le NPA continue à traiter le PS comme un parti ouvrier et rempart républicain contre le FN, il travaille pour une issue fasciste, par pure illusion réformisme, la bêtise même dans la crise en cours du capitalisme!

La France est aussi le plus vieux pays du crétinisme parlementaire.
Faites un effort pour en sortir... Regardez le monde autour de vous...
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Copas le Mar 29 Mar - 19:34

ah...

Maintenant qu'une majo du NPA est prête à une alliance politique avec les directions des partis réformistes PG et PC, contre les plus radicaux de la base du PC, les ex-PC, contre s'adresser à toute la frange radicalisée dans la société qui ne se reconnait pas dans ces tractations sordides , il s'agit bien là d'une dérive et une perte complète des boussoles :

Aucune analyse qui tient la route des classes sociales en présence, leurs évolutions, leurs places, aucune analyse sérieuse des alliances de classe et de la base sociale de la bourgeoisie, aucune analyse de la crise du mouvement ouvrier et de ses organisations, analyse jemenfoutiste des partis de "gauche", où on a affaire à une nov-langue merveilleuse.

Ce qui était un dérapage gentil de Besancenot à une époque en qualifiant les appareils du PC et du PG [/b]de gauche radicale[b] n'en est pas un pour la nouvelle majorité du NPA, assemblage de droite et de centre du NPA.

Continuer après de parler du PS avec une batterie d'approximations ça va pareil.

Plus personne apparemment essaye de partir d'une analyse solide des partis en présence

PS quel parti ? il existe des critères pour déterminer un parti, ce n'est pas un essai de tout vouloir mettre en boite mais l'analyse d'un parti permet de comprendre ce qu'il est et ce qu'il peut faire, ce qu'on peut ou pas faire avec..

Mais là on contourne...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  gérard menvussa le Mar 29 Mar - 23:54

/// une majo du NPA est prête à une alliance politique avec les directions
des partis réformistes PG et PC, contre les plus radicaux de la base du
PC

ah bon ? Première nouvelle ! Faudra en parler aux "flancs de gauche", qui n'ont pas l'air au courant...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Copas le Mer 30 Mar - 2:17

tu sais le profil "excuse tout" j'ai déjà connu cela ailleurs...

précises tes propos ?

le tandem de droite du NPA ne propose pas une alliance à des partis réformistes ?

tu le sais ou pas qu'il y a énormément de communistes et ex-communistes qui sont dans le sac ?
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  gérard menvussa le Mer 30 Mar - 15:08

Excuse rien du tout ! Que les "pseudo" unitaires veuillent se marier avec n'importe qui du moment qu'ils ont la bague au doigt, c'est tristement vrai ! Ce que je conteste, c'est qu'ils forment la majorité du npa...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Vals le Mer 30 Mar - 17:42

Lutte Ouvrière n°2226 du 1er avril 2011


Après les élections cantonales - Le panier de crabes de la droite

Les résultats du second tour des cantonales ont confirmé, en les accentuant, ceux du premier.

Tout d'abord, ce second tour a connu le même chiffre record d'abstentions, en particulier dans les banlieues populaires. Le FN fait état, dans les 402 cantons dans lesquels il était qualifié pour ce second tour, d'une augmentation notable de ses suffrages. Certes ! Mais ce n'est pas, comme s'en étonnent certains commentateurs, un enracinement nouveau et soudain du FN. Cela confirme les indications du premier tour. À savoir que ses gains sont essentiellement dus à des transferts de suffrages de la droite vers l'extrême droite.

Du coup, le tremblement de terre, qui avait commencé à secouer l'UMP au soir du premier tour, a connu de nouvelles répliques, parmi les élus et jusqu'au cœur du gouvernement. Fillon avait choisi, dimanche 20 mars, de marquer sa différence avec Sarkozy, en précisant qu'à choisir, il voterait PS plutôt que d'aider à faire élire un candidat FN. Il a récidivé en se démarquant une nouvelle fois, contestant l'opportunité du débat sur la laïcité voulu par le président de la République.

En fait, ces remous deviennent plus tumultueux à chaque lendemain d'élection qui s'est mal passée pour l'UMP.

Bien plus que la perte de tel ou tel canton, ou même d'un conseil général, ce qui inquiète les élus de la majorité est la dégringolade du crédit de Sarkozy, qui risque de se traduire par son échec lors de la présidentielle de 2012. Un tel échec mettrait nombre de ces élus en situation difficile pour conserver leur siège, et les sinécures qui vont avec, lors des élections législatives qui suivront de très peu la présidentielle.

Les crabes du panier présidentiel en sont donc à se demander si Sarkozy est encore le meilleur candidat de la droite. Les plus charitables expliquent qu'il n'y en a pas de meilleur, façon de dire que c'est encore le moins pire.

Finalement, ce spectacle de la vie politicienne n'est pas sans enseignement pour ceux qui le regardent. Il montre ceux qui se qualifient de représentants du peuple tels qu'ils sont en réalité, cherchant seulement le meilleur positionnement pour les prochaines élections, afin d'être dans les fourgons du vainqueur, c'est-à-dire de celui qui leur remplira la mangeoire.

Dans quelque temps, les mêmes essaieront de nous faire croire que les choisir, eux, en glissant un bulletin de vote portant leur nom dans l'urne, sera la meilleure façon de nous protéger, d'améliorer notre sort et autres balivernes. Qui pourrait les croire ?

Ils offrent en fait un spectacle d'autant moins drôle que, d'une élection à l'autre, c'est toujours le même numéro.

Jean-Pierre VIAL



avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Gaston Lefranc le Dim 3 Avr - 1:56

Contribution tendance CLAIRE sur le second tour des cantonales :
http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=224

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  gérard menvussa le Dim 3 Avr - 22:30

Juste une question rapide :

Au
lieu de se réfugier dans une analyse « objective » selon
laquelle le contexte de crise impliquerait mécaniquement que les
gens se replient sur eux-mêmes, se tournent vers le FN et se
détournent de nous, l’urgence est aujourd’hui de rompre avec une
politique à la « gauche de la gauche » et de proposer
une politique révolutionnaire, en rupture avec tous les défenseurs
du capitalisme (du FN au PS, en passant par l’UMP, sans oublier les
réformistes du PCF et du PG), en osant afficher l’objectif du
gouvernement des travailleurs

Le gouvernement des travailleurs, tu va le faire avec quelle force ? Un gouvernement LO npa sans ministres bourgeois (de la T3) au gouvernement ? Marx a raison de dire que l'histoire se répète souvent deux fois, la seconde sous force de farce....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Roseau le Dim 3 Avr - 22:57

Gaston Lefranc a écrit:Contribution tendance CLAIRE sur le second tour des cantonales :
http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=224

Conclusion très pertinente (souligné par moi)
L’appel de la direction du NPA à voter PS pour faire barrage au FN n’est que le dernier symptôme d’une orientation politique tendant vers le réformisme, confuse et démobilisatrice qui a conduit notre parti à la crise. S’en remettre à un parti bourgeois dont la politique pro-capitaliste a alimenté le vote FN est un contresens tragique. Au lieu de se réfugier dans une analyse « objective » selon laquelle le contexte de crise impliquerait mécaniquement que les gens se replient sur eux-mêmes, se tournent vers le FN et se détournent de nous, l’urgence est aujourd’hui de rompre avec une politique à la « gauche de la gauche » et de proposer une politique révolutionnaire, en rupture avec tous les défenseurs du capitalisme (du FN au PS, en passant par l’UMP, sans oublier les réformistes du PCF et du PG), en osant afficher l’objectif du gouvernement des travailleurs.


et la seule conforme aux Principes fondateurs du NPA (souligné par moi)

Le socialisme, l’écosocialisme, c'est le pouvoir des travailleurs et travailleuses dans tous les domaines et à tous les échelons de la vie politique, économique et sociale.

Face à la T3 et autres sans boussole, c'est le moment de relire les Principes Fondateurs:
http://www.npa2009.org/content/principes-fondateurs-du-nouveau-parti-anticapitaliste-adopt%C3%A9s-par-le-congr%C3%A8s

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  gérard menvussa le Lun 4 Avr - 0:36

Le B A BA du réformisme c'est "le but n'est rien, le chemin est tout". Mais l'inverse ne vaut guère mieux, ainsi que l'illustre avec verve Roseau... Donc "le gouvernement des travailleurs", ok quand ça, avec quelles forces politiques, en utilisant quelle stratégie (quel rapport aux échéances électorales, par exemple)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Roseau le Lun 4 Avr - 1:09

En 44 ans, je me suis occupé surtout du chemin.
Mais reste savoir où l'on veut aller, et le dire, est le meilleur moyen de ne pas se tromper de chemin.
Un gouvernement de rupture radicale, parce que Malenchon, Laurent et Picquet sont ministres et sécrétaire d'Etat de D$K, n'est pas un gouvernement des travailleurs. Pas plus que l'installation d'aucun d'un des trois, ou Olivier, à l'Elysée.
Comme de disent les Principes Fondateurs du NPA,

le socialisme, c'est le pouvoir des travailleurs et travailleuses dans tous les domaines et à tous les échelons de la vie politique, économique et sociale.


Donc, finie les assemblées de bourgeois, leurs ministères, leur police, leurs juges, leurs biens, leur armée.
Tout cela a volé en éclat grâce à la révolution sociale dont se réclame le NPA.
C'est l'opposé de tout ce pour quoi milite le Flan de Gauche et autre radicaux d'opérette.
Je sais, les principes du NPA, comme la tradition MR rendent malade la T3 et autres réformistes.
Qu’ils sortent du placard. Qu'ils vivent librement, ne se cachent pas derrière le NPA.
Moi, je leur en veux pas.
Le réformisme est la prise de conscience de classe indépassable en dehors de la crise révolutionnaire.

Ensuite, sur la stratégie, elle dépend des circonstances de la crise pré puis révo.
Mais que ce soit grève générale, rue et insurrections urbaines, Internet et autres réseaux, auto-organisation, comités de défense, paralysie des centres nerveux de l'Etat, ou préparation du parti aux tâches techniques, il aurait bp à discuter, mais pas sur un forum public !
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Invité le Lun 4 Avr - 2:45

gérard menvussa a écrit:Le B A BA du réformisme c'est "le but n'est rien, le chemin est tout". Mais l'inverse ne vaut guère mieux, ainsi que l'illustre avec verve Roseau... Donc "le gouvernement des travailleurs", ok quand ça, avec quelles forces politiques, en utilisant quelle stratégie (quel rapport aux échéances électorales, par exemple)
C'est curieux que d'un côté CLAIRE parle de la responsabilité de la direction dans le cours droitier du NPA et que de l'autre côté, Roseau restreind cette responsabilité à la T3, tout en serinant une dix millième fois une des formules commune à toutes les tendances du NPA : Le socialisme, l’écosocialisme, c'est le pouvoir des travailleurs et travailleuses et bla... et bla !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Roseau le Lun 4 Avr - 3:33

Loriot est le seul qui n'ait pas compris que depuis deux ans, sur l'ancien, comme sur le nouveau, j'écris que la Direction du NPA n'applique pas les Principes Fondateurs. Et que de défends les critiques de la P2 et la P4.


avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  jacquouille le Lun 4 Avr - 6:19

gérard menvussa a écrit:Juste une question rapide :

Le gouvernement des travailleurs, tu va le faire avec quelle force ? Un gouvernement LO npa sans ministres bourgeois (de la T3) au gouvernement ? Marx a raison de dire que l'histoire se répète souvent deux fois, la seconde sous force de farce....


la Gégé,tu es a coté de la plaque;un gouvernement"NPA-LO"serait un Gnt d'E.G.(issu de quoi?des élections?)un Gnt des travailleurs,serait composé de représentants des travailleurs,issu des comités ou conseils mis en place par les travailleurs en lutte.Luttes provoquant une crise révolutionnaire,a laquelle LO et le NPA auraient largement contribués.......a moins que le NPA.......suive sa T3 vers un Front Populaire pour un Gnt PS/PC/PG/NPA.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  gérard menvussa le Lun 4 Avr - 9:51

La formule "gouvernement ouvrier et paysan" dans le mouvement trotskyste a toujours eu une forme "propagandiste" claire (et assumée), dont la forme "pure" apparait dans le chapitre idoine du "programme de transition" (http://www.marxists.org/francais/trotsky/livres/trans/tran13.html) résumé ainsi :


Le mot d'ordre de "gouvernement
ouvrier et paysan"
est employé par nous uniquement dans le
sens qu'il avait en 1917 dans la bouche des bolcheviks, c'est-à-dire
comme un mot d'ordre antibourgeois et anticapitaliste, mais en aucun cas
dans le sens "démocratique" que lui ont donné plus tard les épigones,
faisant de lui, alors qu'il était une étape vers la révolution
socialiste, la principale barrière dans cette voie.

De tous les partis et organisations qui s'appuient
sur les ouvriers et les paysans et parlent en leur nom, nous exigeons
qu'ils rompent politiquement avec la bourgeoisie et entrent dans la voie
de la lutte pour le gouvernement ouvrier et paysan. Dans cette voie,
nous leur promettons un soutien complet contre la réaction capitaliste.
En même temps, nous déployons une agitation inlassable autour des
revendications transitoires qui devraient, à notre avis, constituer le
programme du "gouvernement ouvrier et paysan".

La création d'un tel gouvernement par les
organisations ouvrières traditionnelles est-elle possible ? L'expérience
antérieure nous montre, comme nous l'avons déjà dit, que c'est pour le
moins peu vraisemblable. Il est, cependant, impossible de nier
catégoriquement par avance la possibilité théorique de ce que, sous
l'influence d'une combinaison tout à fait exceptionnelle de
circonstances (guerre, défaite, krach financier, offensive
révolutionnaire des masses, etc.), des partis petits-bourgeois, y
compris les staliniens, puissent aller plus loin qu'ils ne le veulent
eux-mêmes dans la voie de la rupture avec la bourgeoisie. En tout cas,
une chose est hors de doute : si même cette variante, peu vraisemblable,
se réalisait un jour quelque part, et qu'un "gouvernement ouvrier et
paysan", dans le sens indiqué plus haut, s'établissait en fait, il ne
représenterait qu'un court épisode dans la voie de la véritable
dictature du prolétariat.

Il est cependant inutile de se perdre en conjectures.
L'agitation, sous le mot d'ordre du "gouvernement ouvrier et paysan",
garde dans toutes les conditions une énorme valeur éducative. Et ce
n'est pas par hasard : ce mot d'ordre généralisateur suit tout à fait la
ligne du développement politique de notre époque (banqueroute et
désagrégation des vieux partis bourgeois, faillite de la démocratie,
montée du fascisme, aspiration croissante des travailleurs à une
politique plus active et plus offensive). C'est pourquoi chacune de nos
revendications transitoires doit conduire à une seule et même conclusion
politique : les ouvriers doivent rompre avec tous les partis
traditionnels de la bourgeoisie pour établir, en commun avec les
paysans, leur propre pouvoir.


Or si on veut qu'un mot d'ordre "propagandiste" ait quelque chose d'efficace, il faut déja que cela corresponde quelque peu à un état de l'opinion de la classe auquel on s'adresse :

un Gnt des travailleurs,serait composé de représentants des
travailleurs,issu des comités ou conseils mis en place par les
travailleurs en lutte.Luttes provoquant une crise révolutionnaire
On peut avancer un tel mot d'ordre quand les travailleurs commencent (ou ont déja) mis en place des comités et conseils, et qu'il se pose pratiquement (et pas dans l'abstrait) la question du pouvoir... Or est ce le cas actuelement ? Il ne me semble pas...

On doit avoir à mon avis une attitude peut être moins "solonelle" mais plus payante du point de vue agitatoire, celle de participer a la construction de la riposte nécessaire, et de ses outils (comités de lutte, partis, syndicats)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cantonales 2011

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum